Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: guyniol et 41 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Rapport qualité prix ?

Message » 20 Aoû 2017 17:38

@Candide= La question des "mesures" parait centrale.. En réalité, il me semble qu'il faut élargir la notion de "mesures" qui évoque les "labos", à une notion plus large de "compréhension des phénomènes intervenant dans la reproduction sonore, et permettant si possible de sélectionner le matériel à acheter de façon plus pertinente".

Au titre de la "compréhension des phénomènes intervenant.." je voudrais apporter quelques commentaires:

-Elle est à mon avis à la portée du plus grand nombre, A CONDITION de s'y intéresser, et aussi de décider qu'on abandonne les informations marketing véhiculées par tous ceux qui ont un interêt quelconque à promouvoir des matériels chers à destination d'une clientèle croyant que "plus c'est cher plus c'est bon".

-Sur le plan acoustique, il faut essayer de comprendre dans les grandes lignes qu'une bonne chaine dans un local dans lequel interviennent des réflections primaires importantes, et en plus une réverbération atroce et des résonances acoustiques largement excitées, va donner un grand n'importe quoi.(cf écoute hifi dans le hall1 de la Gare de Lyon :D ).Une bonne compréhension de l'écoute en champ direct avec réduction de l'effet des réflections primaires est un pas important.Bien plus important que le prix des appareils hdg!!!!

-Sur le plan des enceintes, il parait très utile de comprendre quels sont les critères objectifs de qualité qui apparaissent aux MESURES, sans se limiter à la "courbe de réponse" qui, en réalité ,ne veut pas dire grand chose !Quelques mesures, hormis cette courbe d'amplitude, en disent beaucoup, à condition de savoir où et comment elles sont recueillies par le micro.Une meilleure compréhension de la phase acoustique parait un pas à franchir, critère qui est souvent occulté par le marketing, car c'est un critère gênant pour beaucoup de vendeurs (ou constructeurs)

-Sur le plan des électroniques,on peut, à titre d'information, aller sur le site du grand expert Siegfried Linkwitz,qui donne une comparaison d'une dizaine d'amplis basée sur une seule mesure qui, pourtant, fait bien ressortir les différences essentielles en distorsion.Celà apprend pas mal je trouve !

-Sur le plan USB, plus généralement transmission de données digitales en asynchrone ou synchrone spdif/aes, et les défauts d'horloge,hélàs il faut lire un peu pour savoir où on doit aller, dans quelle direction.Un prix élevé n'est pas non plus la solution obligée.

Il me semble que chacun peut s'améliorer, en n'étant pas du tout électronicien, pour mieux sélectionner des appareils de prix raisonnable qui font aussi bien que des appareils conçus pour le marché de luxe, qui a le DROIT d'exister aussi , en hifi comme pour les autres objets destinés à être possédés ou utilisés.
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Aoû 2017 17:38

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Aoû 2017 18:44

Ton point de vue est incontestablement plus informé que le mien. Et plus directement utile pour ce qui nous occupe ici.
Candide2
 
Messages: 336
Inscription Forum: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 20 Aoû 2017 19:04

Candide2 a écrit:
padcost a écrit:Tout est bien possible, mais là tu dois tu en dis trop ou pas assez. Tu devrais donner des exemples précis, documentés d'écrans de fumée de la presse hifi, et dire explicitement ce que tu appelles un faux-monnayeur en matière de hii p.ex...


Désolé, mais je n ai guere envie d être banni. Bon, ok, voila des noms.

Pages Hi-Fi de Diapason dont les revues sont vides et ne servent qu à attirer la publicité ( les pages de critique musicale valent le coup en revanche). Toute revue de materiel ne vérifiant pas les chiffres donnés par le constructeur.

Esprit Manta.


En tant que ex Rédacteur Technique de Diapason pendant 5 ans je donnerais un avis plus nuancé.

Certes ce n'est plus le Diapason de l'époque de Laffaurie, Kisselhoff.... Mais le lecteur candide :wink: ignore l'énorme et indécente pression des annonceurs.
Un seul exemple: Comparatif de casques électrostatiques Stax vs Audiotechnica. Le Rédacteur Technique Christopher Barnsley a testé et écouté les 2 casques et a trouvé l'Audiotechnica meilleur que le Stax...et l'a écrit
Fureur :grr: de l'importateur Stax Monsieur Jouy qui injurie la rédaction et enlève immédiatement la publicité de ses nombreux produits, à Diapason dont les amplificateurs Quad....
Dernière édition par Igor Kirkwood le 20 Aoû 2017 19:33, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9500
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 20 Aoû 2017 19:24

j_yves a écrit:
jeoffrey59 a écrit:encore un poste pour technophiles aigris ou l'on va passer son temps à blablater pour rien à coups de grande phrase toutes aussi pompeuses les une que les autres... :zzzz:
une occasion de plus pour sortir sa science et sa matière grise, et par conséquent, de jouer à celui qui à la plus grosse... :zen:

misère de misère, après 1mois de vacance je suis très heureux de retrouver la superbe ambiance de ce forum, le repère à technophile :ko:

De même que personne ne t'oblige à écouter France Culture .... rien ne t'empèche de ne lire que les posts "skyrock "... :siffle:


disons que j'ai arrêté de vouloir jouer dans les bac à sable des forums, histoire de me faire un statut social sur le web... :siffle:

ça se termine toujours par des conneries du genre ; "moi je suis prof sup chez aldi, et j'enseigne l'acoustique de la pâte à tartiner, alors ferme ton clapet parce que j'ai trois fois plus de connaissances que toi". :ko:

mais je peux comprendre que pour certain, avec du France Culture, ça permet de pimenter un peu plus leurs existences. :ane:

je m'en retourne dans mon bled... :zzzz:
jeoffrey59
 
Messages: 3947
Inscription Forum: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 20 Aoû 2017 19:48

Utiliser les magazines hifi comme source d'information, met évidemment en lumière la fiabilité des essayeurs, mais aussi des protocoles d'essai.
Dans le passé, en France, un sérieux notable était de rigueur,... Igor rappelle ses interventions personnelles, celles de R Lafaurie ou J hiraga sur la RDS appliquaient aussi certaines règles plutôt rigoureuses, et s'assortissaient de certaines mesures. Idem à l'AFDERS.
Tout ceci a DISPARU dans les magazines hifi français actuels, plus de mesures significatives, et les critères de qualité appliquent des dénominations ou qualificatifs fantaisistes avec des "barres" ou "croix" sur des soit-disant critères qui ne sont pas indépendants les uns des autres,et sont d'une subjectivité débridée et quasiment incompréhensible; ce qui d'ailleurs n'a aucune importance du fait que la crédibilité des résultats donnés m'apparait quasi égale à zéro.

A l'étranger, divers magazines ne font pas mieux et ne peuvent pas vraiment servir l'audiophile cherchant des sources fiables d'information.Médiocre dans HifiNews&RR, absence dans Hifichoice, Hifiworld, The AbsoluteSound,Whathifi, mesures très succinctes dans Stereo.de,Stereoplay.de,Audio.de.
Les classements donnés dans ces 3 dernières revues donnent des indications,mais sont à prendre "avec des pincettes", sans être "faux", ils ne manquent pas d'être étonamment liés au classement par prix....hummmMM

Neanmmoins, quelques exceptions sur la qualité des mesures:

-les mesures de John Atkinson dans STEREOPHILE sont très sérieuses, même si elles sont incomplètes (pas de mesure de phase acoustique sur les enceintes, pas de mesure de DH 2 à 5 en fonction du SPL, par contre mesures de réponse à échelon,mesures très complètes sur les dacs).Quant aux jugements subjectifs, ils ont une tendance élitiste marquée, peu d'appareils à 3 sous sont encensés !

-Un assez grand nombre de mesures, hélàs incomplètes, dans SOUNDSTAGENETWORK

-les mesures de Martin Colloms dans HIFICRITIC sont intéressantes, mais incomplètes aussi pour ce qui concerne la phase acoustique,c'est un choix délibéré de sa part, je lui ai posé la question. Ses notations (voir Hificritic-Recommendations) sont intéressantes, même si MC est élitiste et aime bien ce qui est très très cher..Il fait quelques exceptions pour les dacs..

-excellentes mesures très completes dans HIGHFIDELITY.de, voir par exemple l'éventail extrêmement complet de mesures sur les enceintes AvantGarde Zero 1 XD, comprenant la phase acoustique et même la distorsion d'intermodulation.

L'audiophile soucieux de ne pas gaspiller son fric doit faire au mieux avec ce qu'il a, et surtout rester bien conscient que de simples "écoutes" sont loin de suffire, car trompeuses, mais aussi très dépendantes du contexte et du reste. Sauf à être très prudent, il risque les déceptions... et de meubler ensuite les petites annonces..
maxitonic
 
Messages: 1933
Inscription Forum: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 20 Aoû 2017 19:55

LiveSound a écrit:
LiveSound : Si !

Le signal numérique est propre tant qu'il reste dans le domaine de la donnée informatique... avec vérification des paquets envoyés et des paquets reçus...

Quel rapport avec la transmission du flux numérique audio en temps réel, qui est sans correction d'erreur en dehors du reclockage !?


Bref, l'ordinateur est une source excellentissime qui depuis longtemps en tant que drive relié à un DAC Externe - par Ethernet filaire ou Wifi, SPDIF coaxial ou optique, AES/EBU, Wirefire, USB ou encore Thunderbolt...) a montré qu'il était même supérieur à une lecture classique par lecteur CD hifi de haut de gamme utilisé soit en drive soit en lecteur autonome...
Si vous le dites :siffle:
.

J'arrête là, c'est HS et chacun jugera en fonction de son matériel et de ses oreilles.


Le HS est de votre fait...


Toujours est-il que le bit perfect est facile à atteindre avec un ordinateur et qu'il est facile de vérifier qu'il est respecté... :siffle:
Dernière édition par haskil le 20 Aoû 2017 20:27, édité 1 fois.
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 20 Aoû 2017 20:00

j_yves a écrit:
jeoffrey59 a écrit:encore un poste pour technophiles aigris ou l'on va passer son temps à blablater pour rien à coups de grande phrase toutes aussi pompeuses les une que les autres... :zzzz:
une occasion de plus pour sortir sa science et sa matière grise, et par conséquent, de jouer à celui qui à la plus grosse... :zen:

misère de misère, après 1mois de vacance je suis très heureux de retrouver la superbe ambiance de ce forum, le repère à technophile :ko:

De même que personne ne t'oblige à écouter France Culture .... rien ne t'empèche de ne lire que les posts "skyrock "... :siffle:


Fort juste...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Re:

Message » 20 Aoû 2017 20:26

Igor Kirkwood a écrit:
Candide2 a écrit:
Désolé, mais je n ai guere envie d être banni. Bon, ok, voila des noms.

Pages Hi-Fi de Diapason dont les revues sont vides et ne servent qu à attirer la publicité ( les pages de critique musicale valent le coup en revanche). Toute revue de materiel ne vérifiant pas les chiffres donnés par le constructeur.

Esprit Manta.


En tant que ex Rédacteur Technique de Diapason pendant 5 ans je donnerais un avis plus nuancé.

Certes ce n'est plus le Diapason de l'époque de Laffaurie, Kisselhoff.... Mais le lecteur candide :wink: ignore l'énorme et indécente pression des annonceurs.
Un seul exemple: Comparatif de casques électrostatiques Stax vs Audiotechnica. Le Rédacteur Technique Christopher Barnsley a testé et écouté les 2 casques et a trouvé l'Audiotechnica meilleur que le Stax...et l'a écrit
Fureur :grr: de l'importateur Stax Monsieur Jouy qui injurie la rédaction et enlève immédiatement la publicité de ses nombreux produits, à Diapason dont les amplificateurs Quad....


Tu ne confonds pas les revues, Igor ? Barnsley écrivait chez les concurrents... pas à Diapason. Je n'en ai pas gardé le souvenir en tout cas... fugacement quand Diapason a racheté Harmonie ?

On ne peut pas comparer l'ancien Diapason au nouveau.

Dans l'ancien la hifi, quand elle est apparue, était le fait du Laboratoire national d'essais qui mesurait les appareils et de Georges Kisselhof qui commentait sobrement les résultats et les produits. Pas de littérature mais des avis d'écoute pertinents.

Puis il y a eu seconde époque : Gilles Cantagrel arrive pour diriger la partie hifi. Moi la partie disques quasi le même jour que lui. Quand Cantagrel dirige la partie hifi : Piel écrit dedans et toi aussi, plus GK qui fait encore les cotes techniques des disques. Je n'ai pas le souvenir de Barnsley : s'il a écrit, ça n'a pas duré longtemps et je ne l'ai pas croisé souvent bien que voisin de bureau de Cantagrel. Puis je pars pour Le Monde de la musique : Piel y écrit sous pseudo : Paul Melcion (son nom complet était Jean Marie Piel Melcion d'Arc). Gilles part à son tour de Diapason et Piel reste plus ou moins seul à la hifi à Diapason. Il quitte plus tard la hifi à Diapason pour diriger toute la revue (approché je décline, très bien où je suis) qui est confiée alors à Soveaux qui s'occupait des disques jusque là.
Mais JMP, à la fin, écrivait un nombre de conneries colossales sur la hifi dont ce fameux grand papier sur les MIS de Johannet qui a fait du foin ici sur HCFR... Nous étions amis et je lui en parlais, mais il y croyait dur comme fer. Il avait fini par écouter sur un vieux large bande et il se pâmait sur 5 octaves... choisissant la musique qui passait bien sur son vieux Goodmans avec ses électroniques à tubes sans puissance mais faisant un joli son coloré. C'était un esthète déconnecté de l'idée même de réalité. Tu l'as connu !

Aujourd'hui : j'évite de lire attentivement les pages hifi pour ne pas développer de sentiments négatifs sur un rédacteur que j'aime bien par ailleurs. Je relève néanmoins pour tempérer le propos de Candide2, et le tiens Igor, que Soveaux est le seul critique de hifi en France qui dise du mal de certains appareils qu'il écoute... et pas qu'un peu, et cela se voit d'autant plus qu'il est lapidaire dans ses propos.

Mais bon, il a tropismes que je ne comprends pas car ils sont typiquement audiophiles (les classes d'amplis, les marques musicales, celles qui ne le sont pas, les techniques et il se prend les pieds dans le tapis parfois car il ne connait pas la technique) et des marques sont notoirement absentes : peut-être aussi parce qu'elles ne sont aucunement intéressées d'être dans les revues. ça arrive... Certaines grandes marques n'ont pas d'appareils en prêt pour les revues...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 0:09

haskil a écrit:

Toujours est-il que le bit perfect est facile à atteindre avec un ordinateur et qu'il est facile de vérifier qu'il est respecté... :siffle:

Le bit perfect n'est pas un protocole de synchronisation entre le lecteur et le récepteur, il est là pour s'assurer que les infos transmises sont conforme aux données stocker (aptitude à conserver l’intégrité du flux audio numérique originel, et à les transmettre ( A LA SORTIE DU PC !!! ( PAS AU DAC ) contrairement à ce que vous avez imaginé ) de la façon la plus direct qui soit en virtualisant le noyau ).
http://www.qobuz.com/fr-fr/info/magazin ... ielle64287
Il ne s'agit pas d'un moyen qui assure à la carte son externe d'avoir le bon timing indispensable au décodage du signal audio ( pour ça il faut reclocker le signal en aval du PC ou autre lecteur). Lorsque le flux audio sort du PC il est en "roue libre" en mode asynchrone, et rien que le câble de liaison peut induire du jitter ( qui viendra se cumuler au jitter logiciel généré par cette source fortement bruité qu'est un PC de base ) principalement par ses reflexions internes.

Edit: Entre le PC et le DAC, on échange pas des fichiers avec corrections d'erreur, c'est un flux d'info électrique continue ! Je suppose que vous pensez qu'un DAC se coupe ou émet un cliquetis s'il manque des infos ....comme à la lecture d'un CD :hein:
En Asynchrone le DAC se contente de lire ce qu'on lui envoie, s'il manque des bits, il va juste générer un bruit ( inaudible s'il est isolé) à la place en sortie ! et déformé par la gigue si ses horloges ne sont pas assez performantes. (très très pénible à l'oreille :x ).
Si la transmission est foireuse avec un câble défectueux par exemple, selon le défaut du câble on pourra entendre un peu de musique perdu au milieu d'un bruit de fond plus ou moins important, exactement comme sur les TV analogique avec plein de "neige" à l'écran et une image à peine perceptible en arrière plan.
La vision manichéenne du tout ou rien en numérique est vraiment une plaie des forums depuis des années ! Il n'y a jamais eu de 0 et de 1 qui se balade dans les câbles, rien qu'un flux analogique avec lequel le DAC doit se débrouiller, l'épurer ( car cela perturbe sont fonctionnement et altère la qualité audio en sortie, il peut limiter la casse avec sa propre alim + isolation galvanique adapté effectivement ), le resynchroniser. Le PC est une mauvaise source, personnellement ça me casse les oreilles très rapidement. Très mauvais rapport qualité/prix pour l'audio en 2017 avec des options plus qualitatives et abordables en pagaille.

...et bientôt l'ère des "tout en un" ...
Dernière édition par LiveSound le 21 Aoû 2017 15:24, édité 1 fois.
LiveSound
 
Messages: 143
Inscription Forum: 09 Fév 2014 14:28
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 7:42

Alain, je me souviens aussi de mes 5 ans comme Rédacteur Technique à la Revue Diapason (une vingtaine d' d'articles), nous avions (avec ta complicité :wink: ) assuré la présentation dans la revue des courbes en bruit rose mesurées avec mon analyseur en temps réel, en tiers d'octave, Ivie 30 A . Me souviens aussi très bien de Jean Marie Piel, qui a assisté entièrement à un de mes Enregistrements d'orgue avec Matrone; j'étais aussi allé au domicile de JMP pour un comparatif de grave d'enceintes : Technics SB 10 contre 38 cm bafflé dans 300 litres.

En ce qui concerne Christopher Barnsley, il a écrit seulement 2 ou 3 articles à Diapason (dont le comparatif de casques électrostatiques Stax vs Audiotechnica), puis Barnsley a crée sa propre revue de critique de CDs et Hi Fi "Compact" , cette revue à tenu plus de 10 ans.

J'ai été indirectement impliqué dans la scandaleuse intervention de Jouy :grr: (importateur Stax, Quad ...) à l'encontre de Diapason.
Sollicité par le Rédacteur en Chef de Diapason Gilles Cantagrel, je préparais un article selon les préconisations de Walker :thks: Directeur de Quad qui était intimement persuadé...qu'il n'y avait aucune différence auditive entre l'ampli Quad et d'autres amplis prestigieux comme Macintosh ou Marantz.
Walker avait mis au point un dispositif complexe qui consistait à comparer en quelque sorte l'ampli Quad contre un fil droit.
Suite au scandale Jouy, qui en plus refusait de payer les publicités mêmes antérieures au comparatif Stax/Audiotechnica; Gilles Cantagrel m'a damandé de renoncer à mon article sur l'ampli Quad en préparation.
Toutes ces précisions un peu dures et sordides afin que notre Candide 8) soit.....moins Candide.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9500
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 8:53

Candide2 a écrit:
padcost a écrit:Mais enfin d'où parles-tu ? D'un laboratoire ? D'une chaire universitaire ? L'audiophile lambda n'a pas d'autre solution que l'empirisme "raffiné" (plus ou moins savant) : l'écoute méthodique répétée.


L audiophile individuel n a pas la possibilité de monter un labo, c est exact.

Non seulement il n'en a pas la possibilité, mais cela aurait-il un sens ? Achète-t-on une chaîne hifi à cette fin ?

Mais il pourrait s informer des questions techniques dans des revues, revues qui elles memes pourraient aller interroger les chercheurs qui travaillent dans les labos publics ( ou privés qui en savent probablement enormement mais ceux ci ne peuvent pas tout dire) voire monter elles memes de petits labos pour vérifier les chiffres constructeurs. N oublions qu il arrive assez fréquemment qu un blogueur s étant équipe découvre un défaut de conception dans une electronique Hi-Fi (un défaut de balance et un probleme de gigue dans deux dacs de marque respectées sont des exemples récents). Un moyen qu a l audiophile individuel est de ne pas acheter de revue Hi-Fi qui soit essentiellement une plaquette publicitaire (il peut acheter diapason, mais pour la critique musicale, la pub n y etant pas trop invasive) et de chercher à s auto éduquer sur la technique ou sur sa pratique d écoute.
La critique hifi dans Diapason (ou Classica) n'est pas mauvaise, loin de là (et certainement pas moins bonne que la critique musicale qui subit elle aussi la pression de ses annonceurs et de tous les professionnels de la musique en général). La critique hifi dans une revue musicale est destinée à des utilisateurs de chaîne hifi, pas aux techniciens. Un mélomane y trouve son compte, et c'est l'essentiel.
Seule l'écoute comparative des produits audio permet à coup sûr au lecteur de se faire une opinion, et la bonne. Une revue de hifi qui ne pratique pas l'écoute comparative n'a aucun intérêt à mes oreilles. Le rapport qualité/prix en hifi c'est bien, le rapport écoute/prix c'est mieux encore.
Dans l'exemple fourni ci-dessus par Igor, la pub est retirée à l'issue d'une comparaison entre deux produits. Ce n'est pas le test lui-même qui a mécontenté l'importateur, mais le fait que son produit ait été comparé in situ à la concurrence. Seule l'écoute comparative oblige à la rigueur...
padcost
 
Messages: 2239
Inscription Forum: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 12:13

Pour progresser sur le sujet de la presse Hi-Fi et plus généralement de l information sur un marché donné, je propose de synthétiser les discussions sur cette file en énonçant ce qui me semble nécessaire pour qu on puisse faire pleinement confiance:

- passage au banc d essai des matériels
- comparatifs
- accès à une vaste gamme de matériels
- indépendance éditoriale vis à vis des fabricants ou commerçants
- informations sur le fonctionnement du marché

La presse Hi-Fi est clairement moins bien placée sur l ensemble de ces critères que la presse automobile. C est sur le 3eme critère qu elle est le mieux placée.

Sinon le contenu est seulement le reflet de la subjectivité ou des intérêts de l'expert (quelque honorable soit la personne), comme dans les forums (ou en plus les niveaux d expertise sont disparates, c est pourquoi je prends soin de signaler mon domaine d incompétence) où pourtant la 4 eme condition se trouve mieux assurée. S il y a pluralisme et une pas trop grande dispersion des points de vue, on peut retrouver une sorte d objectivité dans le croisement des points de vue et leur diversité ou comme cela a été justement remarqué de leur statistique (au risque du relativisme ou d erreurs fondamentales).

Par exemple que l audiophile ait interet à écouter et que la finalité de la Hi-Fi soit la musique est un point de consensus.

Là où les points de vue sont très divers (on doit bien reconnaître que c est le cas en Hi-Fi), on tombe vite sur des débats stériles s il n y a pas appel à une instance extérieure. Qu on reconnaîtra conventionnellement comme supérieure (*).

Je propose la science mais l ingénierie est ici peut être un meilleur candidat (qui mettra la science à son service). Les sites de concepteurs d enceintes me semblent souvent les plus crédibles, celui de Linkwitz etant impressionnant (merci pour la référence, que d infos dans les 5% que je comprends, quelle originalité de conception!) .

Enfin, je reconnais que le luxe a de bons côtés, l'art est un luxe!Toutefois le luxe a, comme le marché, sa part d ombre. Contrairement aux dires de mon collègue Pangloss, tout n est pas au mieux dans le meilleur des mondes.
Candide2
 
Messages: 336
Inscription Forum: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 13:37

LiveSound a écrit:En Asynchrone le DAC se contente de lire ce qu'on lui envoie, s'il manque des bits, il va juste générer un bruit ( inaudible s'il est isolé) à la place en sortie !


Pour ça, il faudrait déjà qu'il manque un bit. Depuis 20 ans qu'il existe des entrées numériques aux cartes son, on a jamais pu trouver un cas de figure ou un seul bit ait été perdu dans une transmission asynchrone. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé des câbles pourris, pas blindés, longs de 6 mètres, avec des raccords intermédiaires...
Avec des grandes longueurs, on en arrive au point où le Dac ne verrouille plus du tout et affiche "no signal" ou un équivalent. Dès qu'il retrouve le signal, 100 % des bits sont corrects.

Robob, sur ce forum a récemment testé une transmission asychrone, avec des fils sctotchés, pas blindés, et enroulés autour d'un four micro-ondes en fonctionnement.
Résultat : 100 % des données étaient correctes.
cables-haute-fidelite/quel-cable-numerique-pour-l-audio-si-on-testait-t30076449.html

Des bits perdus, cela doit certainement exister, mais il faut pour cela se placer très exactement à la longueur limite où le Dac reçoit tout juste le signal. La récupération des données n'est pas progressive avec la qualité du signal. Elle est au contraire très rapide, et juste en dessous de la longueur limite, on retrouve vite 100% des données.

LiveSound a écrit: et déformé par la gigue si ses horloges ne sont pas assez performantes. (très très pénible à l'oreille :x ).


On a beaucoup moins de données sur le sujet. Des écoutes en aveugle ont été faites (sur ce forum) avec un générateur de jitter. Je mets le lien car il est assez difficile à retrouver :
post172887105.html#p172887105

Il a fallu générer un jitter 100 fois supérieur à ce qu'on trouve classiquement dans nos matériel pour obtenir un effet audible.

Il y a également l'étude de chez Prism audio (années 90) qui est intéressante. En marge d'un test d'écoute sur le pressage des CD, ils ont mesuré le jitter résuduel dans le signal analogique en sortie de DAC.
L'étude concluait que le DAC rejetait complètement tout jitter en entrée. On ne retrouvait que le jitter de son horloge interne. Ceci dit, il s'agissait d'un DAC haut de gamme (le Prism DA-1).
http://www.prismsound.com/m_r_downloads/cdinvest.pdf
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8033
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 14:30

Pour le jitter je suppose qu'on lui attribue parfois à tord des défauts qui découlent d'une autre cause de détérioration du son ! Mais il existe plusieurs formes de gigue, c'est une phénomène plus complexe que par la façon dont il est présenté habituellement sur de rapide échanges ! il existe de la doc même sur le Net concernant la mise au point de câble numérique ,dans des secteurs sensibles comme l'aéronautique, qui décrivent les problèmes auquel doivent faire face les ingénieurs du domaine ! Reste sans aucun doute qu'un câble numérique modifie le son du récepteur, parfois dans des proportions étonnantes, j'en ai fait plusieurs fois l'expérience.
Pour l'exemple d'un son bruité en sortie d'USB, c'est un exemple vécu. J'avais la musique en bruit de fond dominée par du souffle !!!

Depuis l'acquisition d'un lecteur réseau de qualité, je n'arrive plus à écouter le son de mon PC :-? les colorations et la fatigue auditive qui en découle sont bien présente....comme remarqué par beaucoup depuis des années ! (c'est bien mieux avec un "filtre" sur l'USB, mais je n'en ai plus l'utilité).

Concernant la presse Hi-fi, impossible d'y trouver des comparatifs pour les raisons évoquées plus haut ! La fonction reste informative pour indiquer qu'un produit existe, à nous de trouver des CR ou de tester comme on peut. Il n'y pas beaucoup d'appareils qui fonctionne vraiment mal, c'est plus des associations ratées...et les goûts ! qui changent en plus :grr:
Dernière édition par LiveSound le 21 Aoû 2017 15:15, édité 1 fois.
LiveSound
 
Messages: 143
Inscription Forum: 09 Fév 2014 14:28
  • offline

Message » 21 Aoû 2017 14:55

Merci Pio2001 pour la longue réponse sur les "bit perdus" et le jitter de transmission et le jitter de conversion que j'évoquais plus haut...

In fine : l'ordinateur est une source parfaite moyennant les petites précautions d'usage. Et c'est bien là l'essentiel. Le câble entre les deux doit juste être correct et à la norme.

Tous les DAC modernes recadencent ce qu'ils reçoivent avant la conversion proprement dite.

Reste un problème devant lequel toutes les puces de DAC ne sont pas égales (n'étaient ?) : certaines distordent au 0dB et le signal ne devrait pas dépasser alors le - 1 dB avec elles. Mais tu as dû déjà parler de cela...
haskil
 
Messages: 57119
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message