Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Dom19, fbi1968, Steph-Hifi, wakup2 et 98 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Son différent d'un jour à l'autre : mesures

Message » 03 Fév 2019 16:39

Bon, après ces digressions médicales, je tiens à dire que je pense que le principal élément de nos écoutes différentielles est, à niveau de santé et de forme à peu près égal, un élément psychologique.
Et puis, parfois, on écoute avec une grande attention les moindres détails des morceaux, et d'autres fois on est un peu moins concentré sur le son, et plus sur la musique. La mémoire sensorielle étant ce qu'elle est, il nous est difficile de comparer réellement les écoutes autrement que par la confrontation entre présent auditif et une mémoire affective bien plus ancrée, mais peu réaliste. Ceci est aussi valable au niveau gustatif, des odeurs... La vision échappant un peu mieux à cela, quoi que...
Bigga69
 
Messages: 1038
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Fév 2019 16:39

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Fév 2019 17:10

Bigga69 a écrit:je tiens à dire que je pense que le principal élément de nos écoutes différentielles est, à niveau de santé et de forme à peu près égal, un élément psychologique.


Je suis d'accord pour dire que cela se passe quelque part dans le cerveau, mais j'ai l'impression que c'est un peu plus que "psychologique", au sens où on serait mis en présence de la même perception sonore, que l'on interpréterait différemment.

Je trouve que dans notre tête, on n'est carrément pas mis en présence de la même perception sonore. Avant même de l'interpréter ou d'y prêter plus ou moins attention.
J'ai l'impression qu'il y a un mécanisme dans le cerveau, en amont de la perception consciente, qui traite différemment les informations sonores qui sont présentées à notre attention.

Un peu de la même façon qu'on fait la différence entre une illusion et une hallucination. Une illusion, on peut la faire disparaître par un effort conscient, ou tout au moins on peut être conscient de la tromperie, même si elle ne disparaît pas.
Tandis qu'avec le son de nos systèmes, j'ai souvent l'impression qu'il y a quelque chose qui ne disparaît pas, et que l'on se refuse à considérer comme une illusion, bien que c'en soit une de toute évidence (par exemple quand on fait semblant de changer un maillon alors qu'on ne change rien du tout en réalité). Une sorte d'hallucination sonore, en somme.

Je rêve de prendre une de ces hallucinations sur le fait dans un test ABX. J'ai essayé plusieurs fois, mais l'hallucination disparaît dès que la source écoutée porte le nom d'une lettre. C'est un peu frustrant.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8040
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 03 Fév 2019 18:14

Pio2001 a écrit:
Bigga69 a écrit:je tiens à dire que je pense que le principal élément de nos écoutes différentielles est, à niveau de santé et de forme à peu près égal, un élément psychologique.


Je suis d'accord pour dire que cela se passe quelque part dans le cerveau, mais j'ai l'impression que c'est un peu plus que "psychologique", au sens où on serait mis en présence de la même perception sonore, que l'on interpréterait différemment.

Je trouve que dans notre tête, on n'est carrément pas mis en présence de la même perception sonore. Avant même de l'interpréter ou d'y prêter plus ou moins attention.
J'ai l'impression qu'il y a un mécanisme dans le cerveau, en amont de la perception consciente, qui traite différemment les informations sonores qui sont présentées à notre attention.

Un peu de la même façon qu'on fait la différence entre une illusion et une hallucination. Une illusion, on peut la faire disparaître par un effort conscient, ou tout au moins on peut être conscient de la tromperie, même si elle ne disparaît pas.
Tandis qu'avec le son de nos systèmes, j'ai souvent l'impression qu'il y a quelque chose qui ne disparaît pas, et que l'on se refuse à considérer comme une illusion, bien que c'en soit une de toute évidence (par exemple quand on fait semblant de changer un maillon alors qu'on ne change rien du tout en réalité). Une sorte d'hallucination sonore, en somme.

Je rêve de prendre une de ces hallucinations sur le fait dans un test ABX. J'ai essayé plusieurs fois, mais l'hallucination disparaît dès que la source écoutée porte le nom d'une lettre. C'est un peu frustrant.


bonne analyse :bravo:
jean GROS
 
Messages: 2674
Inscription Forum: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 03 Fév 2019 21:49

Pio2001 a écrit:
Bigga69 a écrit:je tiens à dire que je pense que le principal élément de nos écoutes différentielles est, à niveau de santé et de forme à peu près égal, un élément psychologique.


Je suis d'accord pour dire que cela se passe quelque part dans le cerveau, mais j'ai l'impression que c'est un peu plus que "psychologique", au sens où on serait mis en présence de la même perception sonore, que l'on interpréterait différemment.

Je trouve que dans notre tête, on n'est carrément pas mis en présence de la même perception sonore. Avant même de l'interpréter ou d'y prêter plus ou moins attention.
J'ai l'impression qu'il y a un mécanisme dans le cerveau, en amont de la perception consciente, qui traite différemment les informations sonores qui sont présentées à notre attention.

Un peu de la même façon qu'on fait la différence entre une illusion et une hallucination. Une illusion, on peut la faire disparaître par un effort conscient, ou tout au moins on peut être conscient de la tromperie, même si elle ne disparaît pas.
Tandis qu'avec le son de nos systèmes, j'ai souvent l'impression qu'il y a quelque chose qui ne disparaît pas, et que l'on se refuse à considérer comme une illusion, bien que c'en soit une de toute évidence (par exemple quand on fait semblant de changer un maillon alors qu'on ne change rien du tout en réalité). Une sorte d'hallucination sonore, en somme.

Je rêve de prendre une de ces hallucinations sur le fait dans un test ABX. J'ai essayé plusieurs fois, mais l'hallucination disparaît dès que la source écoutée porte le nom d'une lettre. C'est un peu frustrant.


Peut être qu'effectivement les sons ne sont pas traités comme la vision, au niveau cérébral. On le décryptera peut être un jour.
Pour l'instant, quand même, depuis que j'ai des enceintes magnifiques, ces différences de ressenti sont vraiment très réduites par rapport à avant.
Bigga69
 
Messages: 1038
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 03 Fév 2019 22:04

Moi je suis constipé en ce moment.. Mes écoutes semblent bouchées malgré mon excellent matériel.. C'est normal ? J'ai écouté Tupac pour me faire ch**r mais ça n'a pas aidé...
tonylb
 
Messages: 2461
Inscription Forum: 21 Déc 2016 16:33
  • offline

Message » 04 Fév 2019 11:47

tonylb a écrit:Moi je suis constipé en ce moment.. Mes écoutes semblent bouchées malgré mon excellent matériel.. C'est normal ? J'ai écouté Tupac pour me faire ch**r mais ça n'a pas aidé...

le remède: Screamin'Jay Hawkings ....
https://www.youtube.com/watch?v=VAzSvhioo34
j_yves
 
Messages: 5385
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 04 Fév 2019 17:43

Bigga69 a écrit:
ssebs a écrit:
En effet, c'est discret :lol:

Voilà ce que c'est que d'avoir acheté un frigo connecté: en l'allumant, il a détecté que tu n'avais pas assez pour préparer le souper, or ta montre connectée a détecté que tu étais un peu trop endormi pour conduire, et donc ça a mis en route le café, avant que tu ailles faire les courses.
C'est beau le progrès :bravo: :mdr:

Pour revenir aux variations dues au "physique" de l'oreille, je recommande l'achat d'une petite poire souple pour se les nettoyer.
Rapport qualité/prix imbattable par rapport à des câbles ou autres accessoires :idee:
On peut même préparer soi-même du sérum physiologique, avec de l'eau chaude + faire fondre le sel (30g/litre si ma mémoire est bonne). Il faut faire attention à la température de l'eau: trop chaude on se brûle, trop froide ça donne le tournis (l'oreille interne n'apprécie pas trop).


Même si le tympan n'est pas soluble dans un sérum salé hypertonique, je déconseillerais, pour ne pas irriter le conduit auditif externe, l'utilisation d'une telle concentration de sel. Une solution isotonique, dite "physiologique" est à environ 9g de NaCl par litre d'eau.
Par ailleurs, je la peau du conduit auditif externe étant très fine et sensible, la cire qu'elle sécrète, appelée cérumen, est protectrice. Le problème est l'accumulation de cette cire au fond du conduit par tassement avec des ustensiles type coton tige, mais aussi potentiellement la poire. En dehors d'un cas de bouchon de cérumen, je pense qu'il est préférable de se contenter d'un nettoyage avec l'eau tiède de la douche, sans chercher à éliminer la moindre trace de cire.


Merci pour le taux de sel, je ne me rappelais plus de mémoire (quand je fais, je zieute sur le web pour vérifier).
Pour moi c'est la poire qui va bien, je n'utilise pas de coton-tige (on dit "q-tips ici en Suisse), et je fais ça pas souvent.
Je dois cependant le faire si je remarque une audition bizarre... Je mets des bouchons la nuit, ils sont en mousse (pour les chantiers), ça fait produire beaucoup moins de cerumen qu'il y a longtemps quand j'utilisais les "boules quies" officielles (qui ne laissent pas du tout respirer l'oreille, et en tout cas moi ça me créeait beaucoup de bouchons...).
ssebs
 
Messages: 1561
Inscription Forum: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • offline

Message » 05 Fév 2019 0:44

Oui la mousse est plus pratique à manipuler aussi. Mais quoi qu’il en soit, une protection auditive intra-auriculaire pousse les résidus de cérumen vers le fond du conduit auditif, ce qui en quelques temps forme un bouchon de cérumen. Et là effectivement la poire devient utile.
L’ideal serait de ne pas porter de protection auditive intra-auriculaire sauf exceptionnellement.
Bigga69
 
Messages: 1038
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 05 Fév 2019 1:45

Bigga69 a écrit:Oui la mousse est plus pratique à manipuler aussi. Mais quoi qu’il en soit, une protection auditive intra-auriculaire pousse les résidus de cérumen vers le fond du conduit auditif, ce qui en quelques temps forme un bouchon de cérumen. Et là effectivement la poire devient utile.
L’ideal serait de ne pas porter de protection auditive intra-auriculaire sauf exceptionnellement.


Je confirme. En ce qui me concerne, les bouchons en cire (Quies) ou en mousse finissent toujours par me créer un vrai bouchon interne.
Si c'est pour travailler dans un environnement bruyant, je préfère le casque anti-bruit. Mais si c'est pour aller au concert ou en soirée, je reconnais que ce n'est pas très élégant. :oops:
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8040
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 05 Fév 2019 13:02

Oui, effectivement!
Pour dormir, sans parler d'élégance, le casque c'est assez pénible aussi si on a tendance à se tourner pendant la nuit. En revanche, pour une activité diurne où on ne risque pas de passer pour un hurluberlu, un bon casque anti-bruit passif est bien plus efficace qu'un bouchon, et ne représente aucun risque d'accumulation de cérumen au fond du conduit auditif externe.
Bigga69
 
Messages: 1038
Inscription Forum: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 14 Sep 2019 18:45

Igor Kirkwood a écrit:
Pio2001 a écrit:Corollaire : avant de juger du niveau de grave, s'assurer que les oreilles sont bien à l'équilibre en donnant un petit coup de pression dans le nez (ou mieux, avec la manoeuvre d'étirement de la gorge, qui marche dans les deux sens, je ne connais pas les noms de ces manoeuvres... s'il y a des plongeurs qui passent par là).

Confirmation by Igor (en plongée: niveau 3 et rescue)


Niveau 3 ici également, nitrox confirmé et open water sidemount IANTD.
Et oui un gros rhume est néfaste pour écouter nos systèmes et prohibe la plongée !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7951
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message