Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: jybliste, PAT 94 et 43 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

SPL / QUALITY > CLASSIFICATION HIFI

Message » 24 Fév 2018 4:21

j'aime bien la batterie, mesure et réglage avec un ECM8000 et enregistrement avec 2 micros C2 d'une batterie au point d'écoute.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nouveau réglage en pente descendante et nouvel enregistrement d'une batterie à 2 m avec 2 micros sur le système du sous-sol.

https://www.partage-fichiers.com/upload/arnww5c5

les mesures :

Image

Image

Image

Image

cdt
gils83
 
Messages: 188
Inscription Forum: 07 Aoû 2017 23:42
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Fév 2018 4:21

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Fév 2018 10:46

Pio2001 a écrit:l'accord entre la mesure moyennée par REW et la mesure MMM par Ohl est presque miraculeux, sachant que la mesure de Ohl fait varier la hauteur du micro, tandis que les mesures que je fais avec REW sont toutes faites à hauteur d'oreille d'auditeur assis
Je suis passé à la méthode MMM après avoir utilisé une moyenne en plusieurs points parce que :
- MMM est plus précis en particulier dans le médium-aigu (en comparant les courbes de PIO, on voit que MMM est plus lissée au dessus de 1kHz, ce qui correspond plus à la réalité physique),
- MMM est plus rapide : pour une moyenne multipoints vraiment précise, il faudrait au moins vingt mesures ce qui prend du temps
- MMM ne nécessite pas de pied de micro :D
Les essais pour une nouvelle norme de mesure dans le domaine de la mesure d'isolation entre locaux a prouvé que MMM était plus précis et répétable que les anciennes normes multipoints : http://www.acousticconsultant.eu/ResearchProject.pdf
La différence en très basses fréquences (plus de bruit avec MMM) peut venir du bruit de vent quand on bouge le micro un peu trop vite.

Contrairement à Roland (Thxrd), je pense que l'égalisation est nécessaire : peu d'enceintes sont suffisamment linéaires par elles-mêmes, de plus la proximité des murs change la courbe dans le grave et les modes sont corrigeables pour une zone d'écoute. Mais je comprends la réticence de Thxrd : les résultats après une correction mal faite sont souvent pires que sans !
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 24 Fév 2018 11:18

Pio2001 a écrit:
indien29 a écrit:La méthode MMM mise au point par OHL est la seule a être à peu prêt standardisé et qui peut aider un peu à voir au point d'écoute et de comprendre à minima ce qui s'y passe, à condition de savoir l'analyser.


La méthode de Ohl permet d'obtenir plusieurs données sur le système mesuré : courbe de réponse, premières réflexions, réverbération, couplage en basse fréquence...

Pour ce qui est de la courbe de réponse seule, voici une comparaison entre la mesure obtenue par Ohl avec la méthode MMM sur mes enceintes gauche et droite, et la moyenne de 6 mesures standards que j'ai faites avec REW.
Le micro de mesure est le même.

En rouge : mesure MMM / En rose : mesure REW en 6 points

Image

En vert : mesure MMM / en bleu : mesure REW en 6 points

Image

Les écarts entre les deux peuvent s'expliquer par le fait que le micro de mesure n'a pas été disposé exactement aux mêmes endroits.

Pour les autres types de mesure (phase, delay, reverb...) je ne maîtrise pas assez le sujet pour faire quelque chose de correct avec REW.



Quel fenêtrage as tu utilisé pour la moyenne en multipoint ?

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8184
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Fév 2018 11:41

Qu'appelles-tu fenêtrage et à quel paramètre cela correspond-il dans REW ?

Pour moi ce sont des mesures brutes sans fenêtrage, avec juste un lissage. Ou alors quelque chose m'a échappé dans le logiciel.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8030
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Fév 2018 11:45

ohl a écrit:
Pio2001 a écrit:l'accord entre la mesure moyennée par REW et la mesure MMM par Ohl est presque miraculeux, sachant que la mesure de Ohl fait varier la hauteur du micro, tandis que les mesures que je fais avec REW sont toutes faites à hauteur d'oreille d'auditeur assis
Je suis passé à la méthode MMM après avoir utilisé une moyenne en plusieurs points parce que :
- MMM est plus précis en particulier dans le médium-aigu (en comparant les courbes de PIO, on voit que MMM est plus lissée au dessus de 1kHz, ce qui correspond plus à la réalité physique),
- MMM est plus rapide : pour une moyenne multipoints vraiment précise, il faudrait au moins vingt mesures ce qui prend du temps
- MMM ne nécessite pas de pied de micro :D
Les essais pour une nouvelle norme de mesure dans le domaine de la mesure d'isolation entre locaux a prouvé que MMM était plus précis et répétable que les anciennes normes multipoints : http://www.acousticconsultant.eu/ResearchProject.pdf
La différence en très basses fréquences (plus de bruit avec MMM) peut venir du bruit de vent quand on bouge le micro un peu trop vite.

Contrairement à Roland (Thxrd), je pense que l'égalisation est nécessaire : peu d'enceintes sont suffisamment linéaires par elles-mêmes, de plus la proximité des murs change la courbe dans le grave et les modes sont corrigeables pour une zone d'écoute. Mais je comprends la réticence de Thxrd : les résultats après une correction mal faite sont souvent pires que sans !



Perso je suis plutôt de l'avis du Roland et lui parle de HC, souvent d'un certain volume, donc zone d'écoute assez grande, dans le grave l'EQ n'est valable que sur une zone restreinte, au mieux on fait une moyenne sur une zone et donc une correction moyenne et plus ou moins bonne suivant l'emplacement.

Je fait des mesures moyennées multipoint et MMM, c'est clair que la méthode MMM est rapide :wink: et je trouve que cette mesures est intéressante pour le bas medium, dans cette zone de fréquence ou les réflexions diverses (fauteuils, ect...) donne quelques difficulté a l’interprétation et j'arrive même a y faire ressortir certain défaut de linéarité de l'enceinte ou le SBIR.
Mais j'ai également eu des allures de réponse un peu loufoques dans certains cas, dans des salons non traités et pour des enceintes ayant une mauvaise réponse en puissance (mauvais raccord et écart important de directivité entre les HP).
Avec ce genre de mesures on a quand même tout intérêt a ce que la réponse en puissance de l'enceinte soit correcte, la mesure en RTA en est très dépendante.

Les 2 seules choses que je corrige chez moi, c'est la réponse dans le grave entre 30 et 60Hz, valable sur un emplacement a 50/60Hz, sur le siège d'a côté la correction devrai être différente et il suffit de toute façon d’écouter a côté pour se rendre compte que c'est très différent, et je corrige l'effet du SBIR, un "creusement" vers 200Hz qui reste stable sur les 2 siège d'a côté :wink:
Pour le reste, l'enceinte étant parfaitement égalisé en free-field, il n'y a rien a retoucher, par contre, sans correction de baffle step, avec la méthode MMM, j'arrive a faire ressortir son effet, avec une bosse typique d'environ 2/2.5dB vers 500Hz pour mon baffle :wink:

Cette méthode peut être intéressante dans le cas ou la réponse de l'enceinte n'est pas parfaitement linéaire, de faire une mesure rapide sur place et pouvoir en sortir quelques chose d’interprétable dans le medium/bas medium.
Pour moi dans le haut medium/aigue l'important c'est la réponse en free-field, linéaire, l'allure sera naturellement donnée suivant la salle, si cette dernière est mauvaise ou si la réponse en puissance de l'enceinte est mauvaise, une correction n'y pourra rien.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8184
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Fév 2018 11:59

Pio2001 a écrit:Qu'appelles-tu fenêtrage et à quel paramètre cela correspond-il dans REW ?

Pour moi ce sont des mesures brutes sans fenêtrage, avec juste un lissage. Ou alors quelque chose m'a échappé dans le logiciel.



Le fenêtrage temporel te permet de ne prendre en compte qu'une partie de la réponse impulsionnelle dans le temps, tu défini toi même les limites, et donc de rejeter tout ce qui se passe en dehors de la fenêtre, comme les réflexions de la salle.

Dans REW tu choisi ta fenêtre dans IR windows, un truc pas mal c'est de choisir une fenêtre variable :wink: par cycles (longueur d'ondes) par exemple :wink:

Sur le site Abayx de JL ohl, il y'avais une explication intéressante justement sur le temps d’intégration temporel de notre système auditif, les "correcteurs" Trinnov utilisent d'ailleurs un fenêtrage variable suivant un nombre de cycle :wink: sinon cherche du côté des filtres gammatone :wink:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8184
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 24 Fév 2018 13:16

J'ai juste relevé un défaut avec la technique MMM, c'est le fait d'être à proximité du micro. En se plaçant d'un côté, on crée une disparité entre les canaux, constaté très récemment.
Du coup, j'utilise tout de même la perche du micro et je me place à l'arrière.

L'allure de la réponse est totalement dépendante de la zone couverte. Suivant l'acoustique et la qualité de l''enceinte, il faudra plus ou moins réduire la zone balayée.
En fait, ça ne change pas grand chose par rapport à la mesure multi points sauf les points évoqués par Ohl, rapidité, précision .... mais on perd l'info temporelle.
On peut dégrossir la phase et voir le comportement temporel avec quelques mesures impulsionnelles puis affiner l'EQ (composants) avec la méthode MMM.
JIM
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6243
Inscription Forum: 19 Nov 2001 2:00
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 24 Fév 2018 13:29

wakup2 a écrit:Dans REW tu choisi ta fenêtre dans IR windows, un truc pas mal c'est de choisir une fenêtre variable :wink: par cycles (longueur d'ondes) par exemple :wink:


Je vois que ce réglage est dans le menu tools, et qu'on l'applique après coup.
Donc je confirme : je n'ai pas appliqué de fenêtrage 8)
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8030
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

ZONE D ECOUTE DANS LE SALON

Message » 24 Fév 2018 14:54

Pio2001 a écrit:
Que l'on ne puisse pas corriger les modes propres d'une pièce avec un égaliseur paramétrique, ça, cela m'étonne... et c'est contraire à ce qu'on lit sur pas mal de sites sur la room correction.


Bonjour Pio,
Pour compléter ce que dit Wakup, THXRD indique en effet que l'EQ ne fonctionne pas pour corriger la réponse depuis le point d'écoute... dans les grandes salles dans lesquelles il travaille.
Il n'en a pas besoin car il peut jouer sur les 2 autres paramètres qui sont la réponse en puissance de l'enceinte via une mesure en champ proche et... l'acoustique de la pièce.

Il précise son avis en indiquant que dans une salle de HC (les posts sont dans la rubrique HC et c'est le sujet du post), ce n'est pas sa démarche car l'EQ ne permettrait que d'optimiser un seul spot restreint à une seule place.

Pour notre partie et en HiFi, compte tenu que nous n'avons pas la main sur la gestion de l'acoustique de la pièce, je pense que nous pouvons uniquement jouer sur les 3 critères restants :

1- Le placement des enceintes et choix de la zone d'écoute en trouvant le bon spot, le point d'écoute idéal.

Le soucis principal concerne à mon avis, la zone des 30 - 70Hz qui a sur toute les mesures dans nos petites pièces à vivre, un gros pic à +10 +15dB, selon mes essais, il ne faut pas tenter de trop la masquer, j'ai l'impression que -4 ou -5dB d'EQ est la limite maxi inaudible et qu'au delà, l'EQ offre un résultat plus mauvais que le pic lui même.
Je trouve qu'il y a un effet "bouchon", sans doute parce que la fréquence ainsi traitée, donc artificiellement diminuée du champ direct reste identifiable à l'écoute, même si le micro indique une courbe convenable, je trouve l'effet très gênant.

Si la bosse est base en fréquence, sous et jusque 45Hz, je n'y toucherais pas de trop.
A 35 - 40Hz, personnellement ça donne de l'infra et je trouve ça sympa, je fais même le nécessaire dans mes réglages pour avoir cette grosse bosse sur cette fréquence (si elle n'est pas présente) pour avoir une courbe assez proche d'un réglage concert (courbe concert = +10 à +12 dB vers les 40Hz)

Pour un réglage plus "HiFi" et afin de réduire l'effet de masque de cette bosse sur le reste du grave et dans le cas d'une écoute plus analytique, on peut, je pense, réduire cette bosse de seulement -5 dB, sans que cela ne soit gênant... au delà de -5dB d'une réduction du pic, l'effet de l'EQ devient pour moi très audible et déstabilisant par le déséquilibre du son qui ne provient plus des enceintes, mais uniquement par le gain de la pièce.

Définir la position du pic
Si la bosse est à 50 Hz ou pire, 60 ou 70 Hz... et si elle est à +10 ou +15dB, je pense que ce n'est pas égalisable et il faut fuir cette zone d'écoute et en trouver une autre pour définir le nouveau spot d'écoute, quitte à se rapprocher du mur arrière (souvent le room gain monte encore et la fréquence descend).

Ou alors, ne pas reproduire non plus le reste du bas grave pour garder un équilibre général, bien moins désagréable, en ne conservant qu'une écoute analytique en faisant abstraction des fréquences se trouvant sous le mode afin de conserver une chute non accidenté de la réponse dans le grave.


Trouver la zone ou ce pic est bas et y placer le point d'écoute me semble vital :

- Si le pic naturel dans la zone d'écoute est bas (sous le 40Hz), on s'abrite des défauts du pic sur les enregistrement ne contenant pas trop d'infra...

- Si le pic naturel dans la zone d'écoute est bas, on croise moins souvent ces fréquences... :D

- Si le pic naturel dans la zone d'écoute est bas, on retrouve de l'infra avec un système qui n'en comporte pas forcément et au lieu de subir les effet néfastes du pic, on en tire profit et ç ac'est génial !!! :D :D

Pour trouver le bon spot avec ce pic bas, il faut faire une cartographie de pièce dans les zones envisageables pour définir le point d'écoute, en respectant ensuite la distance de la zone critique, il faut donc aussi pouvoir avancer les enceintes (ce qui fait aussi changer la fréquence du pic de grave...)

Le "jeu" serait donc pour avoir un beau grave, dans un premier temps de trouver la zone idéal du point d'écoute, non pas ou le pic de grave est le moins fort, mais l'endroit ou sa fréquence est la plus basse.
S'adapter de la sorte au problème de ce fort pic fréquentiel sera, selon mes essais dans un salon, plus simple et l'EQ y sera moins forte pour retrouver un superbe grave avec de belles plongées dans l'infra lorsque la bande passante l'offre.



2 - Par l'EQ
EQ, et principalement pour les fréquences entre 30 et 80Hz depuis le point d'écoute, avec une optimisation pour un spot restreint au point d'écoute, forcément mono auditeur (mesure pour le calage de cette EQ type MMM ou type multiple et fenêtrage multiple, mais c'est plus long)



3 - Améliorer sensiblement l'acoustique, surtout les premières réflexions
Par la diffusion (avec par exemple la technique dite "du miroir" qui consiste à définir le placement sur le mur de la premiere réflexion, on place le miroir par exemple sur le mur et depuis le point d'écoute, on déplace le miroir jusqu'a ce que l'on puisse voir les enceintes.

A l'emplacement du miroir (point le la première réflexion), on mets une bibliothèque, a moitié remplie de livres, 1 m de large suffit.
Idem au sol avec la table de salon qui peut être précisément placée pour couper en 2 la premiere réflexion.

La bibliothèque, a moitié remplie de livres est un excellent diffuseur !


Tout ceci n'est que ma théorie, mais j'ai fait pas mal d'essais et j'arrive à ces conclusions pour ce qui est de la problématique dans un salon, sans pouvoir intervenir de trop sur la partie acoustique.
Dernière édition par indien29 le 24 Fév 2018 17:19, édité 4 fois.

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8694
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 24 Fév 2018 16:28

JIM a écrit:J'ai juste relevé un défaut avec la technique MMM, c'est le fait d'être à proximité du micro. En se plaçant d'un côté, on crée une disparité entre les canaux, constaté très récemment. Du coup, j'utilise tout de même la perche du micro et je me place à l'arrière.
Il faut faire attention à bien se mettre sur le côté et surtout ne pas garder le micro à une distance constante du corps.
J'utilise aussi une perche dans des salles de cinema ou d'autres grandes salles.

MMM évite le fenêtrage : j'ai déjà fait des mesures d'une enceinte en chambre sourde puis mis cette même enceinte dans un local juste à côté, la mesure MMM permet de retrouver, dans le médium aigu, la courbe moyenne autour de l'axe mesurée dans la chambre sourde (appelée courbe PIR chez Harman).
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 24 Fév 2018 17:17

Personnellement, je mesure en MMM sans être sur un côté JIM, en restant derrière le canapé , j'ai le bras assez long pour cela :wink:

wakup2 a écrit:Contrairement à Roland (Thxrd), je pense que l'égalisation est nécessaire : peu d'enceintes sont suffisamment linéaires par elles-mêmes, de plus la proximité des murs change la courbe dans le grave et les modes sont corrigeables pour une zone d'écoute. Mais je comprends la réticence de Thxrd : les résultats après une correction mal faite sont souvent pires que sans !

wakup2 a écrit:Perso je suis plutôt de l'avis du Roland et lui parle de HC, souvent d'un certain volume, donc zone d'écoute assez grande, dans le grave l'EQ n'est valable que sur une zone restreinte, au mieux on fait une moyenne sur une zone et donc une correction moyenne et plus ou moins bonne suivant l'emplacement.


Là une différence entre HC et Haute Fidélité,

La Haute Fidélité avec égalisation par convolution, donne satisfaction pour un auditeur seulement

Le HC lui doit tendre au compromis pour plusieurs places.

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9500
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Fév 2018 22:12

Il faut déjà avoir un système qui tient la route pour espérer avoir quelque chose de correct, les mesures multipoints ne vont pas servir à grand chose dans une pièce non traité, faire déjà des réglages corrects au point d'écoute sera pas mal.

Pio, tu perds ton temps ici, vas voir D Petoin, il explique assez simplement l'acoustique et les réglages à effectuer pour avoir une acoustique correct, ça palabre beaucoup dans le vide à coup de pavés stériles mais qui ne vont pas au fait car ils ne savent pas eux-mêmes où ils vont.

la HIFI commence à 20 Hz, pas à 50 Hz .......
gils83
 
Messages: 188
Inscription Forum: 07 Aoû 2017 23:42
  • offline

Message » 24 Fév 2018 22:24

gils83 a écrit: Il faut déjà avoir un système qui tient la route pour espérer avoir quelque chose de correct, les mesures multipoints ne vont pas servir à grand chose dans une pièce non traité, faire déjà des réglages corrects au point d'écoute sera pas mal.
?????
Il n'y à pas de lien entre une mesure acoustique et la qualité de la pièce ! :oops:

gils83 a écrit:Pio, tu perds ton temps ici, vas voir D Petoin, il explique assez simplement l'acoustique et les réglages à effectuer pour avoir une acoustique correct, ça palabre beaucoup dans le vide à coup de pavés stériles mais qui ne vont pas au fait car ils ne savent pas eux-mêmes où ils vont.

D Petoin est un membre actif de HCFR et je pense qu'il apprends ici plein de chose compte tenu du niveau des intervenants, il y a des acousticiens professionnels ici, renseignes-toi avant de dire n'importe quoi. :oops: :oops:

gils83 a écrit:la HIFI commence à 20 Hz, pas à 50 Hz .......

Que veux tu dire ? :wtf: :wtf:

La configuration dans mon profil


La chance est le faux ami de l'idiot
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8694
Inscription Forum: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris
  • online

Message » 24 Fév 2018 22:47

indien29 a écrit:THXRD indique en effet que l'EQ ne fonctionne pas pour corriger la réponse depuis le point d'écoute... dans les grandes salles dans lesquelles il travaille. Il n'en a pas besoin car il peut jouer sur les 2 autres paramètres qui sont la réponse en puissance de l'enceinte via une mesure en champ proche et... l'acoustique de la pièce.
Je ne vois pas comment on peut obtenir une réponse en puissance par une mesure en champ proche
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1834
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 24 Fév 2018 23:11

indien29

D Petoin est un membre actif de HCFR et je pense qu'il apprends ici plein de chose compte tenu du niveau des intervenants, il y a des acousticiens professionnels ici, renseignes-toi avant de dire n'importe quoi.
:oops: :oops:

Et ben vu le son pourri des salles de cinéma ou certaine boite de nuit, ça fait peur :) , putin, ça me rappelle le son de merde de l’Apocalypse ou de l'Atmosphère, il y a avait des pros acousticien Parisien de renommé à l'époque aussi, le bruit de la ville doit déformé l’ouïs de ces braves techniciens.

c'est bien le problème, laisses les pro s'exprimer plus souvent et sera plus clair pour beaucoup de monde ;)

Ton problème est que tu disertes trop sur l'acoustique que tu ne connais pas en prenant toujours référence sur Pierre, Paul Jacques, moi, j'aimerais voir tes références, tes courbes, tes conditions de mesure, tes résultats concrets, tu embrouilles tout le monde y compris toi, ce pauvre Pio tourne en rond depuis 2 mois sans grand résultat.
je ne crois pas que Dominique est besoin de HCFR, il vient par curiosité et partagé certainement ? tout comme plein de membres ici y comprit moi ;) , je connais ce site que depuis peu ;)


Que veux tu dire ? :wtf: :wtf:

c'est simple à comprendre, non ? ou c'est peut-être n'importe quoi pour toi ?? :zen:
gils83
 
Messages: 188
Inscription Forum: 07 Aoû 2017 23:42
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message