Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: MickeyCam et 28 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Sys.Igor Kirkwood:StudioBriare/NS1000x/2s.Griesinger by Ohl

Message » 10 Oct 2017 18:19

Steph-Hifi a écrit:Bonjour

je connais Igor pour son attachement (et il a raison) pour le beryllium dans l'aigu et le medium, il sera sans doute heureux de savoir que Paradigm un fameux constructeur canadien a introduit a nouveau ce matériau pour le medium

http://persona.paradigm.com/persona/



ou ici a partir de 1'30 :
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Oct 2017 18:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Oct 2017 18:22

,
Dernière édition par Igor Kirkwood le 13 Oct 2017 18:44, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:30

Pio2001 a écrit:Cela ne sert à rien de dérouler une surface réfléchissante devant une autre surface réfléchissante.
N'oubliez pas que du point de vue acoustique, contrairement au point de vue optique, un crépi, c'est lisse comme un miroir.

Et sans la télé, le mur qui est derrière aurait le même effet (en décalé).

Si je comprends bien le problème se pose pour la personne qui n'est pas au milieu et qui voit le reflet de l'enceinte opposée dans la télé, c'est ça ?

...dans ce cas, il suffit d'avancer la télé.



Pio2001 a écrit:Hum, je viens de regarder la photo de l'installation, et il paraît impossible que la télé renvoie des réflexions primaires vers les auditeurs.

L'amélioration que vous avez constatée avec la couette était-elle perceptible pour l'auditeur du centre, ou seulement pour les auditeurs décalés ?

Si tout le monde la percevait, alors déjà, cela n'a pas grand chose à voir avec le problème qui se posait pour les auditeurs décalés. Et l'amélioration venait probablement d'une baisse du taux de réverbération global de la pièce due à la présence de la couette.


La solution ?

Le pincement des enceintes provoquait des réflexions accrues de la télé aux environs de 50 cm (voir flèche rouge) :evil:

Télé 2.jpg


Ces réflexions disparaissent après le dépincement de l'écran.....et on a pu retirer l'édredon :oops: , celui ci n'améliorant pas, dès lors, la précision de l'image sonore.
On peut aussi noter que seulement pour cette dernière position, non pincée, enceintes dirigées vers l'auditeur central, les premières réflexions se trouvent sous la ligne verte de 10 dB recommandée par l'AES



Ces réflexions parasites étaient très audibles comme l'écrit Syber, sous forme de flou .
Dernière édition par Igor Kirkwood le 13 Oct 2017 18:43, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

La réponse de............ Maitre haskil

Message » 10 Oct 2017 18:38

haskil a écrit:Salut les amis, j'ai tout lu !

Toujours intéressant. Toujours des incrédules, des sceptiques, des jaloux. Le plus intéressant sont les seconds. Et au moins, ici, on est délivré de ceux qui investissent dans les câbles et placent le vinyle plus haut que tout ! Ici, on cause haute-fidélité !
Je passerais bien écouter si tu veux bien ! Je dois descendre à la Roque d'Anthéron pour une semaine, car j'ai des articles à faire, mais au retour si tu es là...

haskil a écrit:Bonjour les amis, cent fois sur le métier remettre son ouvrage ! C'est ainsi que l'on progresse ! Lecture de plein de pages en retard : intéressant.

Rif hi-fi a écrit:
SB10 a écrit: on ne touche plus à rien.

:lol:

ajr a écrit:Bonsoir,

:bravo: Mais, pourquoi tant de points d'interrogation ? :wink:

Et oui André pourquoi tant de points d'interrogation et de rires béats ! ?

La réponse de Haskil est sans appel ! :thks: ,cent fois sur le métier remettre son ouvrage ! C'est ainsi que l'on progresse !

A chaque pallier de qualité dans la progression d'une installation Haute Fidélité on croit que " ouf c'est fini"....."
(la véritable fin c'est quand toute progression devient asymptotique, avec des progrès si faibles que non véritablement audibles...par les oreilles en "or" que sont Syber, holggerson, SB10 )

Mais hier, pour nos oreilles en or une nette progression était encore effective........................
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:41

ohl a écrit:
Pio2001 a écrit:Hum, je viens de regarder la photo de l'installation, et il paraît impossible que la télé renvoie des réflexions primaires vers les auditeurs. L'amélioration que vous avez constatée avec la couette était-elle perceptible pour l'auditeur du centre, ou seulement pour les auditeurs décalés ?Si tout le monde la percevait, alors déjà, cela n'a pas grand chose à voir avec le problème qui se posait pour les auditeurs décalés.

syber a écrit:Les premières écoutes débutent et assez rapidement nous pointons un souci de netteté d’image. Lorsque l’on est au centre, elle est nette mais dès que l’on s’écarte un peu latéralement, elle devient floue. .....La première qui nous vient à l’esprit concerne l’écran situé entre les deux enceintes. Ecran qui nous posa des problèmes lors des écoutes précédentes..... Le fait est qu’en masquant l’écran d’une couette, l’image sonore redevient nette sur un plus grand sweet spot !
Quelqu’un, qui au juste, je ne sais plus, propose alors de non plus pincer les enceintes devant la position d’écoute, mais de revenir à un pincement sur la tête de l’auditeur. Nous retirons la couette de sur l’écran et pinçons les enceintes comme mentionné plus haut. L’image reste nette. Ouf ! Je pense que Jean-Luc aura quelques développements à nous proposer sur ces expériences de réglages qui aboutissent au résultat inverse de celui escompté.

Il est quand même possible que des réflexions primaires ou des produits de diffraction (bord de l'écran par exemple) soient la cause de cette imprécision quand les enceintes sont plus pincées. les mesures ETC semblent indiquer une amélioration de 3 à 4 dB entre 1 et 2ms pour un pincement moindre. Même si je reste adepte d'un pincement plus prononcé, si dans le cas d'Igor cela pose des problèmes audibles, soyons pragmatiques et diminuons le pincement.
@Pio : l'écran est très réfléchissant alors que le mur derrière lui dispose d'un absorbant relativement épais.
Les pointes proche de 1ms correspondent plutôt à un effet de diffraction et il faut que je vérifie la directivité du rayonnement issu de la diffraction du bord de l'enceinte : peut-être que le lobe principal est à 45°et donc plus présent en cas de pincement important.

syber a écrit:Nous concluons provisoirement cette séance en pensant que nous sommes arrivés à un point où pour affiner plus précisément l’équilibre tonal reproduit, il faudrait envisager un protocole de test complémentaire qui nous permettrait de basculer instantanément entre un signal joué et sa reproduction
Il me semble aussi que les écoutes actuellement effectuées ne permettent plus une vraie progression : on bouge un paramètre, on modifie un peu une courbe cible,....mais il devient difficile de valider les modifications. Ce qui est d'ailleurs rassurant parce que ça peut signifier que l'on est près des réglages optimaux :D
Je pense à un autre protocole d'écoute et peut-être que d'ici quelques semaines, je proposerai à Igor une séance d'écoute assez différente.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:46

Merci pour toutes vos réponses les amis :thks: "ici on cause Haute Fidélité" :wink:

Avant de répondre, à rebours, à vos posts il me semble utile de republier les toutes dernières courbes de réponse de l'installation du 18 septembre et les corrections FIR de Jean-Luc Ohl via l'OpenDRC

Mesures et courbes "brutes" sans aucune correction

25-nc1-L-stereo-essentials.png


Mesures et courbes après corrections FIR par Jean-Luc Ohl du 18 septembre

25-c-5G2-stereo-essentials.png


Ansi que le mail de holggerson, en attendant le CR de SB10 qui vient encore réécouter l'instalation cet après midi.

"J'ai lu le CR de Syber qui me parait fidèle à la séance qui s'est déroulée chez toi. J'ai lu également ton commentaire et celui de Jean Luc. Je suis impressioné par la nouvelle réponse impulsionnelle qui montre une chute spectaculaire du niveau des réflexions précoces suite au " dépincement " des enceintes. Il est intéressant de savoir qu'écoute et mesure son corrélées en l'espèce. En le montrant, vous faites, toi et JLO, de la bonne pédagogie à l'attention des lecteurs. A part ça, je n'ai pas grand chose à ajouter. Je ne crois donc  pas utile de publier un nouveau CR. Je me réserve pour la prochaine étape. ;-)
La sortie de l'album de Richard Galliano est une bonne nouvelle. Je vais me le procurer."

Pour répondre aux interrogations de JIM une remarque préalable: Je suis très satisfait du réglage de Jean-Luc Ohl du 18 septembre.
En effet j'y retrouve tout ce qui peut rendre réaliste une reproduction Haute Fidélié: respect des timbres, ampleur de la stéréophonie, profondeur des voutes des églises, ponctualisation réaliste des voix chantées, équilibre fin des masses orchestrales, incisivité sans projection des percussions...... Cela dit difficile de résister à cette si brulante invitation:
syber a écrit:
ohl a écrit:Je pense à un autre protocole d'écoute et peut-être que d'ici quelques semaines, je proposerai à Igor une séance d'écoute assez différente.


Je suis très curieux de voir ça ! :D

Pour JIM, en attendant la réponse de JLO quelques éléments: Pour l'extrême grave, les équipes d'écoutes :thks: ont préférés une linéarité moindre mais une descente vers 30 Hz et quasiment sans corrections.
Pour l'aigu, les premières courbes de Jean-Luc étaient trop descendantes, jusqu'à préférer la courbe non corrigée ! Alors que maintenant, suite à nos remarques, en commutation instantanée la différence est considérable en faveur de la courbe corrigée .
STRA a écrit:Sinon "adaptee" la mesure en plaçant des notch serrés pour supprimer les modes, la mesure de "rt" devient plus realiste sur le grave.

:wink: Malgré la courbe de réponse un peu chahutée, je trouve le grave, à la fois précis et profond
ajr a écrit: je pense que la solution suivante pourrait être envisagée pour résoudre le problème provoqué par le TV Sony d'Igor:
- fabriquer une structure constituée de deux parties courtes qui se fixent au dessus de l'écran et d'une autre parallèle à celui-ci avec enrouloir sur laquelle il sera possible de rouler/dérouler une toile de maître, une copie* ou une tapisserie. :wink:

Grand merci André :D , mais le problème est résolu .

Steph-Hifi a écrit: Bonjour

je connais Igor pour son attachement (et il a raison) pour le beryllium dans l'aigu et le medium, il sera sans doute heureux de savoir que Paradigm un fameux constructeur canadien a introduit a nouveau ce matériau pour le medium

http://persona.paradigm.com/persona/


Salut Steph-Hi-Fi :D
Merci pour l'information. Cela dit la FC de coupure est de 400 Hz 24 dB par octave, pour le médium en Béryllium pur de l'enceinte Paradigm.
Ce qui fait qu'avec une coupure semblable (390 Hz) avec le médium Béryllium de la Yamaha NS-1000x mais en FIR à 40 dB par octave. On entendra moins le boomer baver sur le médium qu'avec la Paradigm. Que ceux qui protestent écoutent leur boomer en coupant le méduim :wink:
Dernière édition par Igor Kirkwood le 13 Oct 2017 15:31, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:49

syber a écrit:Merci Jim, pour le lien.



Holggerson a écrit:La sortie de l'album de Richard Galliano est une bonne nouvelle. Je vais me le procurer.


Aria - Richard Galliano et Thierry Escaich. Disponible le 20 octobre. Les extraits écoutés chez Igor sont vraiment enthousiasmants.
Fichiers joints
RG TE.jpg
Dernière édition par Igor Kirkwood le 12 Oct 2017 16:43, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:55

JIM a écrit:Stra, ok pour le mode à 35/40Hz mais à 63Hz, il n'y a pas de problèmes particuliers.
En général, le rt n'est pas affiché/calculé sous 63Hz, je ne sais pas quelle est la largeur de bande utilisée mais je ne pense pas que ce soit lié à ce mode à 35/40Hz.

On y verrait plus clair avec un watefall avec au moins 40dB de profondeur.
Perso, je regarde jsuqu'à -60dB, ça évite les interpolations des softs de type t20, t30 ... Sur une installation de qualité, ça ne pose pas de problèmes.

Igor, la nouvelle correction dans l'open drc est montante (il y a quand même un boost dans le grave) mais le résultat final reste descendant.
Je suppose qu'une partie de la correction de la précédente installation a été conservée dans le filtre actif ?

Après, même si le résultat final reste l'objectif, je m'intéresse plus à la méthode et aux choix effectués.

Ce serait possible d'avoir une mesure à moins de 1m de l'enceinte dans l'axe ?



ohl a écrit:Je profite d'un petit voyage en train pour pour préciser comment se fait le calcul (semi) automatique de la courbe cible.
D'abord on considère que la courbe idéale de l'enceinte en champ proche doit être plate.
Ensuite à l'emplacement d'écoute, la mesure prend en compte le champ direct et le champ diffus, qui dépendent de plusieurs paramètres liés :
- le champ direct subit une atténuation de propagation plus importante dans l'aigu
- le champ direct dépend de la directivité et de l'orientation de l'enceinte (pincement)
- le champ diffus dépend de la pièce (volume, temps de réverbération selon la fréquence)
- le rapport direct/diffus dépend de la fréquence, de la distance d'écoute et de la directivité de l'enceinte
- la courbe est évidemment chahutée par des accidents dus aux réflexions, à la position par rapport aux parois,
- l'ensemble dépend aussi de la méthode de mesure (fenêtrage fréquentiel en particulier) et des estimations (dont la courbe d'indice de directivité de l'enceinte)

En combinant ces différents paramètres et les mesures, le soft calcule une courbe cible à l'emplacement d'écoute.
Après application de cette courbe cible au logiciel de DRC, on obtient la courbe de correction.
Viennent ensuite les écoutes pour affiner la tendance générale ou les corrections en bouts de spectre.
Igor a ainsi demandé une courbe plus remontante dans l'aigu et un peu plus descendante dans le grave. Ces corrections sont de l'ordre de 2dB, ce qui est certes peu mais certainement audible.

J'ai pratiqué cette méthode de mesure (couplée ou non à une correction) sur des dizaines de studios (ce qui est un peu plus simple parce qu'il y a souvent un traitement acoustique et que les caractéristiques enceintes sont généralement connues) et dans quelques installations hifi (avec quelquefois des enceintes un peu particulières aux mesures). Ce qui permet d'affiner peu à peu la méthode mais n'assure pas toujours un résultat optimal du premier coup : il faut valider par l'écoute :cry:


ohl a écrit:
wakup2 a écrit:+1 :bravo: j'aimerai bien voir ce que donne du coup une mesure de type free-field avec les corrections :wink:
Les EQ sont effectuées en FIR phase linéaire ou minimale ? Si je comprend bien il y'a une correction de phase en FIR a partir de mesures a distance intégrant la salle ?
La correction FIR est à phase plus ou moins linéaire :D
En fait MMM ne permet qu'une analyse à phase minimale et la correction de phase est calculée par une moyenne sur 10 points de mesure.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 18:59

thierryvalk a écrit:Merci pour toutes ces infos. :thks:

On voit des corrections différentes par enceinte dont une vers 280Hz.
Je présume que ce n'est pas uniquement des différences de HP; cela ne pose pas de problème d'image stéréo ?

Avez-vous réalisé une mesure avec les deux enceintes pour vérifier la sommation ?


STRA a écrit:
JIM a écrit:Stra, ok pour le mode à 35/40Hz mais à 63Hz, il n'y a pas de problèmes particuliers.
En général, le rt n'est pas affiché/calculé sous 63Hz, je ne sais pas quelle est la largeur de bande utilisée mais je ne pense pas que ce soit lié à ce mode à 35/40Hz.

On y verrait plus clair avec un watefall avec au moins 40dB de profondeur.
Perso, je regarde jsuqu'à -60dB, ça évite les interpolations des softs de type t20, t30 ... Sur une installation de qualité, ça ne pose pas de problèmes.


Et oui, l'interpolation pour le calcul dans le grave c'est pas l'ideal, le waterfall est bien plus parlant.
Mais de mémoire on peut regler la courbe de rt jusqu'au 1/6 d'octave avec rew, un peu mieux mais pas suffisant, et comme tu le dis la courbe s'arrête a 63hz sans que l'on sache qu'elle bande est utilisee pour le calcul
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 19:02

JIM a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:Comme tu le vois aucune correction, le filtrage à 40 Hz qui linéarisait le grave a été retiré .


En effet, merci pour la précision.
Il me semblait que le tweeter focal était assez linéaire de lui même et ne nécessitait pas d'eq positive dans l'extrême aigu.
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Mise à jour du post terminée !

Message » 10 Oct 2017 19:33

Mise à jour du post terminée :D

Remerciements pour leur aide à l'administrateur de HCFR Darkhan :thks: et aux Modérateurs Scytales :thks: et STRA :thks:

-Il ne reste "que" les photos et courbes de réponses à rentrer....... :oops: :oops:

-En cas de manques il sera toujours possible aux forumeurs de consulter le post initial "Studio de Briare"
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8055
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Oct 2017 22:50

Igor Kirkwood a écrit:
haskil a écrit:Igor, tu utilises bien en stéréo la partie stéréo de ton préamplificateur Home Cinema Marantz ? Comme tu utilisais auparavant celle du Pioneer ?

Peux-tu, toi et Jean-Luc Ohl, expliciter cette option en quelques mots. Certains continuant de contester (en évoquant des mesures qui différencieraient les préamplis hifi et les préamplis HC au bénéfice des premiers) l'utilisation d'un préampli HC pour écouter de la musique en stéréo au plus haut niveau.


Alain j'utilise le préampli HC Marantz 7703 à la fois pour l'écoute Haute Fidélité en Stéréo et à la fois en Home Cinéma.

RIEN ne justifie l'existence d'un ampli stéréo spécifique Haute Fidélité (sauf absence totale d'un téléviseur...et encore ! )

En effet aux mesures un excellent préampli HC n'a rien à envier à la version Hi Fi, sauf que le prix du préampli Hi Fi sera bien plus élevé (généralement) que la version HC alors que cette dernière possède davantage de fonctions. :idee:

Nota: HCFR vient de réaliser un essai du préampli HC Marantz 7703 :

http://www.homecinema-fr.com/brouillon- ... 2-sorties/

Le Marantz 7703 est certes un appareil complexe, mais facile à utiliser, avec en particulier pour les puristes de l'écoute 2 niveaux de son "pure direct".....c'est ce son "pure direct" qui m'intéresse aussi.

La contestation des préamplis HC par les tenants hifistes est connue, inutile, et hélas indument couteuse pour eux :(
Je n'ai pas réalisé de tests comparatifs aveugles entre le préampli 7703 Marants et un autre préampli Hi Fi, mais je l'avais fait au début de mon installation à Eaubonne (partie préampli HC du Pioneer LX 71 vs préampli Nakamichi 610)....aucune différence audible.

Pour les forumeurs qui jugeraient qu'un préampli HC n'est pas assez cher (vs un préampli Hi Fi) je signale qu'il existe un préampli HC Mark Levinson :wink: qui coute plusieurs dizaines de milliers d'Euros



Bonjour Igor.

Il ne faut pas exagérer. Les appareils hifis ne sont que des instruments. Il faut s'équiper de ce qu'on a besoin. Si on a aucun appareil à brancher sur des circuits vidéos, se rabattre sur un appareil purement audio n'est pas incongru.

Là où je te rejoints, c'est que certains appareils audios/vidéos sont plus qualitatifs sur des aspects parfois critiques, y compris pour l'écoute en 2.0, tout en étant effectivement moins chers que des appareils hifi, ce qui est difficilement compréhensible pour une personne rationnelle.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10296
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 11 Oct 2017 15:40

Igor Kirkwood a écrit:Salut JACBRU :D
Salut Kazuya :D

Effectivement Jacques tu aurais raison pour le tweeter FOCAL Be...... Si l'enceinte était filtrée de façon classique.

En effet la fréquence de résonance de mon tweeter Focal Be est de 1450 Hz (et non 2000 Hz). Donc tout filtrage actif ou passif subira l'inconvénient de cette fréquence de résonance de 1450 Hz, en fonction de la fréquence de coupure choisie .

Kazuya tu cites à juste titre l'enceinte FOCAL Utopia dont la fréquence de coupure est de 2200 Hz avec coupure de 24 dB par octave.

Pour le tweeter Be de la FOCAL Utopia abaisser la fréquence de résonance à 535 Hz est fort utile afin que cette fc ne vienne pas polluer le médium.

Mais pour mes enceintes Yamaha NS-1000x qui ont été "upgradées" avec un tweeter FOCAL Be; le fait d'utiliser un filtrage actif FIR centré sur 2000 Hz élimine toute influence possible de la résonance à 1450 Hz, en effet la coupure du filtre FIR est supérieure à 100 dB par Octave. :o


Le but de la remarque de Jacbru était, je crois, que ce tweeter aurait permis d'abaisser la fréquence de coupure afin d'améliorer la réponse hors axe.
Et je répondais que ce n'est pas parce que la FC est plus basse que le tweeter est pour autant mécaniquement prévu pour supporter une fréquence plus basse, en l'occurence les 0.1mm de Xmax m'inciteraient à penser que non. :wink:

La configuration dans mon profil


Création de Cinémas Privés, Calibration Audio/Vidéo, mise au point d'enceintes et PCHC, Config Kaz 8 disponible.
(calibreur officiel HomeCineSolutions/Waterfall/Elecson)
Test du JVC DLA-N5 sur le blog
Avatar de l’utilisateur
kazuya
Pro-Divers.
Pro-Divers.
 
Messages: 18841
Inscription: 19 Oct 2004 16:37
Localisation: Région Parisienne

Message » 12 Oct 2017 15:42

Début septembre, les écoutes collectives successives avec Domaud, Syber, Holggerson etc avaient fait progresser l'installation d'Igor vers un consensus toujours difficile à atteindre. Les dernières remarques de Syber avaient convaincu Igor de focaliser les enceintes vers l'auditeur afin de trouver une véritable précision de l'image au centre.
En effet un flou "artistique" subsistait entre les enceintes dans la localisation des sources. Pour autant je trouvais dans la restitution un naturel qui me rappelait certaines écoutes de HP électrostatiques avec en plus le côté dynamique des enceintes de même nom mais, sans une bonne définition de l'image au centre, point de salut.

Evidemment une réorientation des enceintes vers l'auditeur doit s'accompagner d'une adaptation des corrections. Et notre ami Jean-Luc Ohl de réviser une fois de plus le réglage de l'Open-DRC.
La recherche d'une "courbe droite" en matière de réponse acoustique est semée d'embuches ; les exigences d'Igor pour prolonger la réponse aux deux extrémités du spectre audible est un exercice périlleux. Lorsque je suis revenu écouter le système corrigé avec les enceintes pointées vers l'auditeur, le phénomène électrostatique s'était envolé. Certes l'image centrale était enfin devenue concrète, solide et stable mais l'équilibre tonal était passé du côté métallique et la profondeur évanouie au profit d'une surdéfinition. Un test m'a convaincu de la réalité du problème. En écoutant un enregistrement de violons à niveau très élevé on arrivait très vite à un son de perceuse électrique, alors qu'un réglage antérieur conservait l'équilibre des cordes (à un niveau de perceuse électrique :mdr: ).

Il est difficile de concilier une fonction de monitoring et une écoute naturelle/d'agrément. Les discussions avec Igor sont parfois tendues. Mon avantage est d'habiter à moins de dix minutes et de pouvoir revenir à la charge pour tenter de faire valoir ce que je pense plus équilibré.
Le problème est que j'habite à moins de dix minutes et que je dois revenir à la charge pour faire valoir ... :ane: . La collaboration des différents auditeurs est précieuse pour avancer vers un équilibre consensuel le plus universel possible.

Aujourd'hui, après la prise en compte par J-L Ohl des remarques concernant le côté trop dur et projeté de la restitution sonore, nous sommes arrivés à un équilibre difficile à prendre en défaut. La restitution spatiale des enregistrements est remarquable de précision, stabilité et profondeur. L'équilibre tonal est difficilement critiquable d'un bout à l'autre du spectre avec une résolution digne des meilleures enceintes de monitoring.
Le plus difficile actuellement est de porter un jugement critique sur le système, tant la précision de l'écoute et la multitude de détails révélés font passer la musique avant tout.
On y est ou pas selon la qualité de l'enregistrement.
SB10
 
Messages: 21
Inscription: 15 Avr 2013 18:25
  • offline

Message » 12 Oct 2017 18:02

kazuya a écrit:Le but de la remarque de Jacbru était, je crois, que ce tweeter aurait permis d'abaisser la fréquence de coupure afin d'améliorer la réponse hors axe.
Et je répondais que ce n'est pas parce que la FC est plus basse que le tweeter est pour autant mécaniquement prévu pour supporter une fréquence plus basse, en l'occurence les 0.1mm de Xmax m'inciteraient à penser que non. :wink:


Difficile de s'y retrouver dans ces multiples fils qui s'ouvrent et se ferment... Je vais essayer de les renouer.

Je suis d'accord avec toi Kazuya, tout haut-parleur devient mécaniquement fragile pour restituer des fréquences proches de sa fréquence de résonance fondamentale. C'est, bien sûr, particulièrement vrai pour les tweeters.

Il ne faut pas oublier que le tweeter Focal TWUltima n'est pas un classique tweeter à dôme (contrairement aux autres tweeters béryllium cités). Le diamètre de sa bobine mobile ne correspond pas au diamètre réel de sa membrane (hors suspension), contrairement à tous les autres tweeters Béryllium commercialisés. Cette stratégie particulière à beaucoup d'avantages :

- La dispersion horizontale et verticale des tweeters à dôme classiques ;

- Il est mécaniquement plutôt tweeter à cône.

On se préoccupe généralement plus de l'impédance électrique que de l'impédance acoustique, charge de la masse d'air à mobiliser. Or les tweeters à dôme classiques ne sont pas les plus efficaces pour les transferts d'énergie. Les cônes, comme le démontre Davis, sont nettement meilleurs en émission directe. Apparemment en dôme, la structure particulière des tweeters Focal en font des cône fonctionnels. Ils assument donc mieux la charge acoustique du local.
Pour être complet, sur le critère de l'impédance acoustique les meilleurs tweeters sont les Heil et les cônes, en émission indirect ce sont, évidemment les tweeters à pavillon adaptateurs d'impédance acoustique ;

- Sa bobine mobile de diamètre réduit (20mmm pour 25 ou 28mm pour les dômes classiques) peut la rendre plus fragile, même si d'autres facteurs peuvent rentrer en jeu.

En fin de compte, le tweeter Focal TWUltima est certainement un des meilleurs, si ce n'est le meilleur des modèles Béryllium à rayonnement direct disponibles. Ses progrès sont évidents, y compris en puissance admissible filtrée. Un choix exceptionnel...

Focal_TweeterBE_a.jpg
Focal_TweeterBE_a.jpg (19.4 Kio) Vu 759 fois

Focal_TweeterBE_b.jpg


Focal_TweeterBE_d.JPG
Focal_TweeterBE_d.JPG (14.58 Kio) Vu 759 fois

Focal_TweeterBE_e.JPG
Focal_TweeterBE_e.JPG (42.26 Kio) Vu 759 fois


Les deux tweeters Be proposent des performances différentes, d'où de probables divergences de configuration.
Focal _Tweeters_a.pdf
(870.97 Kio) Téléchargé 28 fois


PS : Aussi bons qu'ils soient, les tweeters sont tout de même limités pour assumer, dans le haut-médium, la charge acoustique d'un grand local.
Dernière édition par JACBRU le 13 Oct 2017 16:06, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
JACBRU
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3138
Inscription: 04 Mai 2006 11:52
Localisation: 01300 BELLEY
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message