Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, Fredouille40, Google [Bot] et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Sytèmes actifs: les pieds Pro dans le plat Audiophile

Message » 24 Nov 2017 0:17

pour ce qui est des antiquités, un collègue de forum à acheté à bon prix la paire de Westlake qui sonorisait le studio du château d'Hérouville: filtrage mixte, actif pour les basses et passif pour la coupure médium/aiguës

La configuration dans mon profil


Ma ménagerie: JBL 4680A, Magnat quantum 1003, JMR Studio 2, Tannoy sensys DC 1,TI TPA 3255, SMSL AD 18, I AMD V 200, Atoll IN 100, Indeed TDA7498E, Sansui AU 555a, Audiophonics PGA 2310, Dac Loxgie D10 , Thorens 166MK 5. My name is Niol, Guy Niol
Avatar de l’utilisateur
guyniol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3347
Inscription Forum: 26 Fév 2015 20:31
Localisation: Le Mans
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Nov 2017 0:17

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Nov 2017 1:26

sympa :bravo:

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8335
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

pre ringing FIR

Message » 24 Nov 2017 9:31

wakup2 a écrit: et c'est aussi pour cela qu'on a tout interet a choisir aussi des hp dont les directivités sont identique ou presque autour de FC,..

En FIR plus difficile avec raccord chambre de compression/boomer , qu'avec un 8,8 cm/30 cm à 390 Hz 40 dB par octave ?
(ou 8,8cm/tweeter à 2000 Hz en relatif brickwall)
wakup2 a écrit:Je vais également te montrer ce que donne en réalité l'effet de Gibbs et la fameuse pré-ondulation d'un FIR qui a une très mauvaise sommation :wink:

Sur mon système (j'ai réalisé un montage impossible avec attaque de percu modulé à 100 % précédé d'un silence numérique)+ autres tests . Impossible d'entendre le fameux pré ringing FIR :zen:

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Petit comparatif Benchmark DAC3 HGC vs Bryston BHA-1

Message » 24 Nov 2017 15:07

Hello,

Il n'y a pas que les enceintes actives dans le matos pro, comme indiqué dans le sujet de départ ce qui a vraiment permis aux Adam de s'exprimer chez moi c'est le DAC. Je n'ai pas une grande expérience en la matière mais il me semble que le Benchmark DAC3 est vraiment très très capable, voir pour moi faute de comparaison direct, carrément excellent! En version HGC il est donc muni de deux sorties casques jack asymétriques.

D'un autre côté je dispose depuis plusieurs années d'un ampli casque Bryston BHA-1 qui a des sorties symétriques aussi pour être utilisé en préampli.

Donc avant de me décider à éventuellement me séparer du Bryston (que j'apprécie particulièrement depuis des années marié au LCD3 de chez Audeze), une bonne écoute aussi bien sur enceintes qu'au casque était nécéssaire. Voici donc le match Benchmark DAC3 HGC vs Bryston BHA-1.

La config est la suivante:
A)
-> Mac mini - Qobuz - Audionirvana
-> USB standard fournit avec DAC
-> Benchmark DAC3 HGC
-> Cables XLR Vovox link pro­tect S 2x500
-> Enceintes: Adam Column Actives
-> Casque: ampli casque Benchmark HPA2 integré au DAC -> Audeze LCD3 (cable asymétriques fabricant)

vs

B)
-> Mac mini - Qobuz - Audionirvana
-> USB standard fournit avec DAC
-> Benchmark DAC3 HGC
-> Cables modulation Van den Hul D-102 III Hybrid +/- 50 cm (je n'ai pas une 2eme paire de XLR sous la main et ne veux pas en acheter pour rien si je me sépare du Bryston suite à l'essaie)
-> Bryston BHA-1
-> Cables XLR Vovox link pro­tect S 2x500
-> Enceintes: Adam Column Actives (symétrique)
-> Casque: Audeze LCD3 (cables asymétrique fabriquant pour ne pas avoir à changer le cable du casque à chaque fois)

J'ai laisser le temps à tout ce petit monde de chauffer. Je ne vais pas faire une revue détaillé morceau par morceau mais la différence entre A et B et tout à fait évidente et la conclusion étonnante.

Au casque Le Benchmark malgré son minuscule ampli casque integré a très clairement:
- une bien meilleur étendue dans le grave et ceux-ci sont très ... évident, direct, juste il me semble.
- Un soundstage beaucoup plus large
- Un rendu beaucoup plus direct en général, très dynamique et transparent et détaillé, analytique oui on peut le dire

Ces caractéristiques se retrouvent dans les enceintes mais en moindre mesure sur la netteté des basses car mon salon a à mon avis une assez mauvaise acoustique... Par contre le soundstage c'est flagrant, beaucoup plus large, qui dépasse les enceintes. La transparence aussi aux enceintes c'est assez évident.

Donc le Bryston au casque ou aux enceintes descend beaucoup moins bas, avec un son plus serré, plus contraint aussi bien en soundstage qu'en son en général, de la dynamique se perd très nettement et un léger voile est là.

Par contre la séparation spatiale, holographique est bien meilleur que sur le Benchmark. Chaque instrument est très nettement délimitable. C'est plus 3d quoi...

Le Benchmark c'est un grand mur, le Bryston c'est un couloir. Je ne sais pas si c'est très parlant comme cela... Autre façon de voir la chose le Benchmark permet une meilleure analyse fréquencielle, le Bryston spaciale.

Pour ce qui est des timbres ceux-ci semblent plus doux avec le Bryston, peut être un peu meilleures, plus beau en tout cas MAIS c'est au détriment de la dynamique et de la transparence. Du coup le Benchmark est finalement plus réaliste.

En fait j'ai la très net impression que le Bryston enveloppe d'une fine couche de reverberation. Et c'est surement cela qui 1) rend les timbres un peu plus jolis 2) permet une meilleure séparation spaciale des instruments et donne ce côté holographique.

Au casque c'est tout à fait évident. Le Benchmark ne retransmet pas cette petit couche de réverbération si elle n'est pas sur l'enregistrement donc, celui-ci étant nettement plus précis, il n'est pas possible que ça soit une info non retranscrit.

Conclusion: le Bryston "fabriquerais" de la réverbération, ce qui le rend plus doux et plus beau. Je crois savoir que Bryston fourni aussi bien le monde pro que le monde hifi mais ma conclusion sur ce produit est donc que c'est un produit plutôt orienté Hifi car il ajoute clairement quelques embellisements au signal, ce qui en soit n'est pas désagréable, je m'en accommoderais volontier si ce n'était au détriment de la dynamique, de la transparence et des basses.

Voilà ou se situe une des différences entre pro et hifi...
vmullot
 
Messages: 152
Inscription Forum: 06 Mai 2009 17:30
  • offline

écoute comparative Pro

Message » 24 Nov 2017 15:17

Salut vmullot :D

2 questions:

1/quelle était la précision en niveau de tes 2 systèmes en comparaison ?

2/As tu effectué un test aveugle ?

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2017 15:28

Salut,

Il faut différencier l'écoute au casque et aux enceintes.

1/
Au casque c'était une écoute A/B même niveau, j'enlève le jack de l'un pour le mettre dans l'autre. Donc facile d'ajuster les niveaux et comparaison rapide et aisée.

Ensuite aux enceintes mais forcément le niveau était plus aléatoire et ça prend plus de temps de passer les XLR de l'un a l'autre.

2/ Non je n'avais pas de petites mains à ma porté, je peux le refaire facilement au casque avec mon fiston. Tiens oui je vais essayer cela ce week-end. Mais la différence me parrait assez net.
vmullot
 
Messages: 152
Inscription Forum: 06 Mai 2009 17:30
  • offline

0,2 dB précision minimale pour comparaisons

Message » 24 Nov 2017 17:39

re vmullot :D

Hélas vmullot , compte tenu de l'acuité phénoménale de l'oreille humaine, il faut absolument pour des comparaisons que chaque système soit réglé à 0,2 db près.

En effet si un système est 0,3 dB plus fort que l'autre cela ne s'entendra pas comme une différence de niveau , mais comme une différence de timbre.....avec la porte ouverte au grand n'importe quoi des écoutes audiophiles, avec niveaux d'écoute insuffisamment callés. :(

Ce n'est pas je pense, ce que peut accepter l'auteur du fil :thks: Sytèmes actifs: les pieds Pro dans le plat Audiophile

Mais attention cette idée qui représente, au moins, l'avis de 95 % des Pros, se trouve minoritaire sur HCFR

PS: tu peux essayer de régler les niveaux respectifs de tes sources à comparer, avec un Vumètre (en soft aussi) et un microphone....pas facile :)

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2017 18:17

0,3 dB c'est dur à caller effectivement...dans ce cas serait-il illogique de reprendre une méthodologie à contrepied qui consisterait à écouter à l'aveugle A/B/A ou B/A/B sur un même morceau mais en ne tenant pas compte des niveaux à chaque écoute et même en les modifiant à chaque fois? Je pourrais tenter cela mais au casque seulement... Valide ou pas?

Et Ok va pour la différence de timbre, quid des autres différences?
vmullot
 
Messages: 152
Inscription Forum: 06 Mai 2009 17:30
  • offline

0,3 dB comment ?

Message » 24 Nov 2017 18:58

2 amplis identiques en comparaison dont l'un sera réglé plus fort de 0,2 dB semblera plus dynamique.

Tu peux demander des conseils à Pio ou à wakup ou à JIM ,ou à JAVA.....Pour la méthode la plus simple pour toi.

La concentration nécessaire pour des écoutes fines est telle, qu'il ne faut pas compliquer.

general-haute-fidelite/abx-audibilite-en-aveugle-des-defauts-mesures-t30082628-15.html

post177262670.html?hilit=kangouroux#p177262670

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2017 19:09

Là il s'agit de comparer deux amplis différents en l'occurence et de comparer plus leur signature sonore qu'autre chose en fait, la petite reverb dont je parle entre autre qui est très identifiable et n'a pas lieu d'être. Je vais essayer la méthode ci-dessus juste pour voir si je retrouve mes petits à chaque fois ou pas. Ça me donnera une idée. Le but de mon truc c'est aussi décider si je me sépare du Bryston ou pas.
vmullot
 
Messages: 152
Inscription Forum: 06 Mai 2009 17:30
  • offline

Bryston or not Bryston ?

Message » 24 Nov 2017 19:28

Ta question est d'importance.....en jeu plus de 1000 € ...le prix du Bryston

Donc cela vaut le coup de faire un effort de rigueur :D

Si tu as du mal à régler les niveaux, Jean-Luc Ohl dispose d'un boitier pour tests comparatifs en aveugle . Il le prête volontiers .....

C'est ce boitier qui a été utilisé pour les tests comparatifs "Les kangouroux"

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2017 19:37

Igor Kirkwood a écrit:Hélas vmullot , compte tenu de l'acuité phénoménale de l'oreille humaine, il faut absolument pour des comparaisons que chaque système soit réglé à 0,2 db près.


Selon Jean-Pierre Lafont que je cite :

"Or, une diminution de 3 dB du niveau sonore est à peine décelable à l'oreille. Pour être précis, elle représente la sensation d'un son 1,23 moins fort. S=2ndB/10


Certes, le bruit est fait d'énergie mais 50% d'énergie en moins, ne divise pas le bruit par deux car notre perception de l'échelle des sons n'est pas linéaire! Pour qu'un son paraisse deux fois moins fort, il faut l'atténuer de 10dB, ce qui équivaut à une perte d'énergie de 90%. Ce n'est pas la même chose!


Pourrais-tu alors nous expliquer la différence entre 0.2 dB décisifs pour le choix d'un ampli (dixit Igor Kirkwood) et 3 dB qui sont à peine décelables (dixit Jean-Pierre Lafont) ? Il existe peu-être, sans doute, une subtilité pas évidente à comprendre pour le lecteur Lambda. Ou pas...
KTM29
 
Messages: 173
Inscription Forum: 13 Aoû 2006 10:16
  • offline

Message » 24 Nov 2017 19:52

Ta question KTM est intéressante.

Jean-Pierre Laffont doit évoquer avec 3 dB une personne lambda.

Mais il existe des normes (qui ne sont pas celles d'Igor Kirkwood :wink: ) à l'AES par exemple .

Mieux Pio , véritable athlète de l'oreille :thks: est capable de discerner en tests aveugle des différences de niveaux de 0,1 dB . Alors que pour d'autres cela sera 3 dB seulement :(

D'où l'intérêt que chacun teste l'acuité de son oreille à percevoir des différences.....Pas inutile sur un forum Son

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9572
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 24 Nov 2017 19:59

Igor Kirkwood a écrit:Ta question KTM est intéressante.

Jean-Pierre Laffont doit évoquer avec 3 dB une personne lambda.

Mais il existe des normes (qui ne sont pas celles d'Igor Kirkwood :wink: ) à l'AES par exemple .

Mieux Pio , véritable athlète de l'oreille :thks: est capable de discerner en tests aveugle des différences de niveaux de 0,1 dB . Alors que pour d'autres cela sera 3 dB seulement :(

D'où l'intérêt que chacun teste l'acuité de son oreille à percevoir des différences.....Pas inutile sur un forum Son

Il est possible que les 3 dB soient l'écart minimum que l'on perçoit en tant qu'écart de niveau, c'est à dire où l'on peut dire que l'un joue plus fort que l'autre.
Pour les écarts plus faibles, ils ne sont pas perçus comme un écart de niveau mais comme une sensation de dynamique plus favorable, sans que l'on ressente un écart de niveau.
Simple hypothèse, bien sûr.
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 5019
Inscription Forum: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 24 Nov 2017 20:03

KTM29 a écrit:Pourrais-tu alors nous expliquer la différence entre 0.2 dB décisifs pour le choix d'un ampli (dixit Igor Kirkwood) et 3 dB qui sont à peine décelables (dixit Jean-Pierre Lafont) ? Il existe peu-être, sans doute, une subtilité pas évidente à comprendre pour le lecteur Lambda. Ou pas...


Bonjour KTM29,
Si on parle d'écoute comparative en double aveugle, c'est simple, il est possible en double aveugle de distinguer une différence de niveau de 0.3 dB (je l'ai fait ici : viewtopic.php?f=1037&t=29932928 ) voire moins (Je crois que Syber a réussi 0.2 dB, si tu nous lis, Syber...). Cela confirme les résultats publiés par David Clarke il y a quelques décénnies (seuil à 0.1 dB).

En revanche, il est extrêmement difficile de distinguer la sonorité de deux amplificateurs dans un test en double aveugle, même des amplis très différents du point de vue musical.

Par conséquent, si on souhaite faire un test comparatif entre deux appareils qui soit bien en double aveugle (de façon à démontrer que la différence de sonorité peut être reconnue de façon probante) on se fixe comme règle d'aligner les niveaux gauche et droit à +/- 0.1 dB près. Ainsi, si le test réussit (% suffisant de bonnes réponses à définir, en ABX), on peut en conclure avec certitude que c'est bien le son de l'ampli qui a été reconnu, et non la différence de volume sonore.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8095
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message