Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: bartgign, blam17, FDDRT, gbaya, Hoian, manolo57420, Paddle, smalah et 37 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Vinyl ou (SA)CD ?

Message » 25 Mar 2019 21:30

Thierry B a écrit:Bonsoir cleriensis

ma question était plus sur le côté physiologique
le côté es ce que les ultrasons peuvent avoir une incidence (ou pas) sur ce que l'on entend
(je parle bien des ultrasons perçus par les oreilles )en gros le cerveau s en serrent où les zappes
J'espère ne pas être trop hors sujet

Autrement pour moi c'est plus l'enregistrement qui est important ,
et , sans taper dans des prix astronomique avoir de bon lecteur CD et vinyle (ainsi que le reste de la chaîne bien sur)


je ne suis pas un spécialiste de la perception physiologique.. donc je ne saurais te dire de manière dogmatique.
Ce que je sais c'est que pour ma part, je n'entends plus du tout au delà de 15-16khz et avec un affaiblissement certain au dessus de 13-14khz... donc les ultrasons à 30 ou 40 khz perceptibles avec les oreilles ?? j'en déduis que non, ils ne le sont pas.. en revanche par le squelette oui, mais à des pressions acoustiques non négligeables ( ils ont d'ailleurs fait l'objet d'étude comme arme militaire, avec les basses fréquences)... Idem pour le grave, il suffit de mettre un casque sur les oreilles qui descend à plat à 5 hz, d'envoyer à 90dB une sinusoïde à 10hz pour se rendre compte qu'on ne l'entend pas... si on se place face a un gros système ou un orgue symphonique qui joue un 16 pieds, on se rend compte qu'on le perçoit par le squelette.
Par ailleurs il faut aller au delà de l'idée que seul ce qu'on entend en terme de réponse fréquentielle est important. Il y a l'aspect transitoire, ainsi un appareil qui reproduit un sinusoïde à 30khz avec un minimum de distortion à fort volume le sera d'autant plus capable dans la plage audible à 10khz par exemple, l'oreille est très sensibles aux transitoires et à la distortion..

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
cleriensis
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5737
Inscription Forum: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mar 2019 21:30

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Mar 2019 23:58

Thierry B a écrit:Voici le début d'un article Limites d'exposition aux infrasons et aux ultrasons. Étude bibliographique de l INRS


Accès au texte intégral du document (PDF 260,34 Ko)
Commander
Les sons dont le spectre est partiellement ou totalement en dehors de l'intervalle 20 Hz - 20 kHz sont classiquement qualifiés d'inaudibles. Pourtant, la sensibilité de l'oreille s'étend en dehors de cet intervalle, même si elle est beaucoup plus faible pour les infrasons (basse fréquence) comme pour les ultrasons (haute fréquence). De plus, l'être humain peut percevoir les infrasons comme les ultrasons par d'autres voies que le seul chemin auditif.


Percevoir, y compris y compris au niveau de l'oreille, ou par voie vibratoire en différentes parties du corps est une chose. Entendre en est une autre.
Bien sûr que les infra sons au-delà de l'extrême grave audibles sont perceptibles, et ils peuvent mettre très dangereux au-delà d'une certaine amplitude. De même, les ultrasons le sont à fort niveau (cela est même depuis longtemps utilisé comme une forme de torture "scientifique").
Mais cela ne veut pas dire qu'on les entend, ne faisons pas dire à cet article ce qu'il ne dit pas.

Dans le cadre d'une écoute musicale, il n'y a rien à entendre au-delà de 20 khz, et sans doute bien peu à percevoir, les ultras sons étant généralement de faible niveau (et heureusement sans doute pour notre santé). Les différences subjectives que l'on pourrait ressentir à l'écoute ne sont sans doute pas dues à cela. C'est davantage le fait que des appareils à bande passante très étendue permettent théoriquement de mieux optimiser le rendu sonore dans la bande audible qui fait que l'on peut les préférer à d'autres appareils à la bande passante plus limitée, encore que ça ne va de soi : des amplis à tube équipés de 300 b par exemple n'ont pas une bande passante étendue et peuvent être très bons à l'écoute, y compris dans le registre aigu (tiens, me voilà un peu audiophile subjectiviste maintenant, je dis du bien des amplis à tubes, ça alors !).
tovarich007
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2769
Inscription Forum: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 02 Avr 2019 14:39

Intéressant sujet , qui contient en lui bien d'autres sujets ...

Sur la qualité des supports physiques :

Le vinyle : j'en ai un bon nombre , suite à mes achats des années 70 , et je les écoute encore , mais finalement assez peu .
La manipulation de l'objet a son charme , les pochettes grand format sont magnifiques et certaines pourraient être encadrées , les textes étaient systématiquement disponibles en français à cette heureuse époque , il faut passer la brosse antistatique . Il y a aussi la possibilité de modifier la sonorité en changeant de cellule mais , sur du matériel un peu pointu , il vaut mieux faire appel à un spécialiste pour le montage , les réglages ...
Après , quand toutes ces conditions sont réunies :mdr: : quand le pressage est bon , quand la gravure est bonne , quand le disque n'est ni rayé ni usé ni sale , quand la platine , le bras et la cellule sont bons : le résultat peut être splendide , plein de vie et de chaleur .
Il faut rappeler que les derniers vinyles classiques neufs en nouveauté , avant le cd , étaient restés fort chers : 80 francs chez DG , en 1980 !
J' ai acheté , par curiosité , quelques éditions de 33 T neufs en nouveautés ( Mélody Gardot ) ou classiques jazez ( Armstrong : The Good Book ) : j'avais les cd chez moi et c'était nettement moins bon en 33 T ! Pressage moyen , gravure médiocre , son sans relief ...

Le cd : mon impression est que , dès les années 90 , les preneurs de son ont maîtrisé le numérique . Il est probable , aussi , que les platines cd ont progressé , en moyenne .
Par contre , depuis les années 2000 , je note une tendance croissante à la compression , surtout sur le jazz et la world music : la meilleure preuve en est tous ces cd où je suis obligé d'emblée de tourner le bouton de volume vers la gauche . Beaucoup d'enregistrements de musique classique sonnent de façon artificielle et peu naturelle , surtout sur les symphonies et la musique de chambre . Le cd Diapason des Diapasons d'or du mois en contient fréquemment .
Mes premiers cd ont été achetés en 83 et tous sont restés impeccables : rien à voir évidemment avec le 33 T ...
La recherche de plages et la durée sont des atouts décisifs ( couramment 80 minutes, actuellement ) .
L 'arrivée des cd a été un véritable soulagement pour le discophile , confronté à tous ces vinyles mal gravés et pressés .
Tout d'un coup , on avait un son propre , immédiatement et durablement et une amélioration spectaculaire sur le grand piano de concert , l'orgue , la symphonie . Résultats moins convaincants sur les voix, au début du cd .
Le cd des années 80 était vendu fort ( trop ) cher . Mais, depuis les années 2000 , le prix des cd ne cesse de baisser et les rééditions en coffrets sont même à des tarifs très bas , qui encouragent à étoffer sa discothèque .

Le sacd : l'arrêt prématuré de la production , dans les années 90 , par les majors ( DG , Decca, Philips ) reste un mystère pour moi , alors qu'elles avaient investi dans le matériel ! Le même gâchis guette le blu-ray audio , qui peine à démarrer ...
Les petits labels continuent à sortir des nouveautés en sacd , peu nombreuses, et il ont raison car le sacd , que je n'écoute qu'en stéréo , peut apporter un gain audible en qualité : naturel et fluidité supérieurs , principalement . De l'ordre de 10 à 20 % , si je cherche à quantifier , ce qui est loin d'être négligeable , quand on recherche le meilleur résultat possible
Il est vrai , aussi , que pas mal de sacd ne sont guère ou pas supérieurs aux cd ...

Reste le dématérialisé : ma seule expérience est l'écoute d'albums cd dématérialisés ( dont je connaissais certains ) sur le matériel THDG d'un particulier et je n'ai pas constaté d'amélioration . Cela m'a même semblé plus froid ...Mais je n'en tire aucune conclusion définitive !


Sur la gamme de fréquences audibles :

La FM est limitée à 15 Khz et pourtant les émissions et retransmissions de France Musique, par exemple, ne laissent aucune impression de manque "en haut " ...

D'un autre côté et à l'inverse , j'ai pu constater , en manipulant mon Trinnov , que la plus légère retouche à partir de 10 Khz s'entend immédiatement et que , en remontant légèrement le niveau même du 16 Khz , la restitution change ( disque avec voix de soprano et orchestre ) .

Sur un des présets du Trinnov , j'ai modifié un seul point dans la courbe corrigée proposée par l'appareil après mesures : j 'ai remonté le 13 Khz de - 1 db à - 0,6 db , ce qui semblait homéopathique , et , à ma grande surprise , c'était parfaitement audible . J'ai d'ailleurs conservé ce réglage .
Il faut donc rester très mesuré et prudent dans les corrections de niveau sur l'aigu ...

La configuration dans mon profil


C 2300/MC 462/Canterbury 15 SE/K-01/LP 12 Ittok Lingo Charisma/MD -101/Trinnov/Siltech/In-akustik/GigaWatt
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2420
Inscription Forum: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: Normandie
  • offline

Vinyl ou (SA)CD ?

Message » 02 Avr 2019 18:25

C'est une bonne analyse de mon point de vue (vinyles, CD SACD, et tuner). En fait le CD n'est ni retro, ni moderne, et il est délaissé.

Dans le HAUTE FIDELITE qui vient de paraitre il y a encore 6 platines pour vinyle testées
Dans le DIAPASON qui vient de paraitre il y a encore 12 platines pour vinyle testées. (CLASSICA teste les casques sans fil…)

Bon an mal an, ce sont plus de 30 platines testées annuellement: 5 fois plus que dans les années où il n'y avait pas d'alternative.

Tant pis, j'ai encore commandé pas mal de cd cette année (à moins de 1 € parfois).
sax.tenor
 
Messages: 1021
Inscription Forum: 16 Mar 2019 12:15
  • offline

Message » 12 Avr 2019 10:08

wuwei a écrit:Il suffit de numériser un vinyle et essayer de le différencier de l'original. C'est impossible. Les caractéristiques propres au son vinyle sont numérisées sans pertes. Les "aficionados" avec qui j'ai fait l'expérience plusieurs fois sont à chaque fois étonnés et un peu désarçonnés.


C'est tellement évident: à la limite, on peut même dire qu'on n'enregistre pas le 33t, mais l'ensemble 33t/cellule/préphono :idee: et oui, pour faire la différence par après, c'est tout sauf simple :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35622
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 27 Avr 2019 11:27

Je viens de tomber sur cette vidéo youtube:

où l'on voit en tout grand comment c'est en tout petit :) :bravo:
ssebs
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • online

Message » 29 Aoû 2021 20:48

https://www.monoandstereo.com/2016/02/vinyl-vs-cd-vinyl-sounds-better.html

Maintenant, je sais pourquoi je préfère le vinyl... :mdr:
hongkongfoufou
Relations PROs
Relations PROs
 
Messages: 3016
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
  • offline

Message » 03 Sep 2021 11:31

C'est surtout du grand n'importe quoi :ko: si tu aime le vinyle ce n'est certainement pas a cause de ce que raconte ce genre de pseudo article loufoque sans queue ni tête...

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8885
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 03 Sep 2021 11:56

Tu pourrais étayer ton opinion en donnant quelques exemples expliquant en quoi l'argumentaire de l'article est erroné ?
jybliste
 
Messages: 423
Inscription Forum: 30 Aoû 2011 22:48
  • offline

Message » 03 Sep 2021 12:51

L'article parles de "choses" loufoques et pourtant très connus sur l'échantillonnage, mais ne présentent aucunes mesures sérieuses montrant ce qu'il avance... parceque les 3 mesures montrées... c'est tellement facile de balancer 3/4 mesures comme ça dont on ne sais pas grand chose... c'est vraiment pas sérieux du tout ! Tout les articles et études sérieuses font une analyse fine des mesures présentées en expliquant au minimum les conditions du tests, quels type de signaux utilisée, ect... la c'est juste du grand n'importe quoi. La il veux mettre en évidence les problèmes de troncatures.

L 'échantillonnage, même a une fréquence de 44100Hz ne provoque aucune distorsion et ne déforme pas le signal dans la bande passante audible... en dessous de la limite de Nyquist, les harmoniques ne sont pas tronquées non plus... après évidement si on passe d'une fréquence d'échantillonnage de 96KHz a 44,1KHz en faisant n'importe quoi, effectivement ca peux poser problèmes, l'important c'est justement d'éviter de faire n'importe quoi :ko:

En revanche les premières sources de distorsion du signal sont les transducteurs électro-acoustique, comme le sont les micro, les haut parleurs ou encore les cellules.

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 8885
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 03 Sep 2021 13:31

pour s'en rendre compte il suffit de numériser un 33T, pour ma part j'adore ma collection de 33T, j'en écoute souvent, mais je suis incapable d'entendre la différence de qualité en lecture 33T directe et le fichier que j'ai numérisé moi même en PCM 24/48 avec le même disque et la même platine. (j'ai pas essayé en 16/44, mais je suppose qu'il en sera de meme)

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7209
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline

Message » 03 Sep 2021 13:56

jybliste a écrit:Tu pourrais étayer ton opinion en donnant quelques exemples expliquant en quoi l'argumentaire de l'article est erroné ?


Personnellement, je trouve cet article incompréhensible pour commencer. Incompréhensible et mis en forme de manière confuse, dans la mesure où le texte renvoie à des graphiques illustratifs numérotés alors que les graphiques publiés avec l'article ne sont pas numérotés et ne comportent eux-mêmes aucune légende explicite qui énonce ce qu'ils représentent.

Par conséquent, à part critiquer la forme qui rend l'article incompréhensible, on ne peut rien argumenter sur le fond, qui demeure obscure.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 11092
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 03 Sep 2021 18:18

Steph-Hifi a écrit:pour s'en rendre compte il suffit de numériser un 33T, pour ma part j'adore ma collection de 33T, j'en écoute souvent, mais je suis incapable d'entendre la différence de qualité en lecture 33T directe et le fichier que j'ai numérisé moi même en PCM 24/48 avec le même disque et la même platine. (j'ai pas essayé en 16/44, mais je suppose qu'il en sera de meme)


C’est identique aussi, ce que je fais parfois avec Audacity. Tout les défauts du vinyle sont conservés ! Je n’ai numérisé que des vinyles qui n’ont pas été réédités en version numérique :wink:
Nous en avons parlé ici assez souvent…mais c’est bien de le dire à nouveau. Je trouve sympathique le renouveau du vinyle mais c’est un support qui du point vue fidélité sonore est inférieur au CD et même face au mp3. De plus ses performances vont même diminuer avec le temps car l’usure du sillon est inéluctable, impossible à supprimer.
wuwei
 
Messages: 3955
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 03 Sep 2021 19:43

wuwei a écrit:
Steph-Hifi a écrit:pour s'en rendre compte il suffit de numériser un 33T, pour ma part j'adore ma collection de 33T, j'en écoute souvent, mais je suis incapable d'entendre la différence de qualité en lecture 33T directe et le fichier que j'ai numérisé moi même en PCM 24/48 avec le même disque et la même platine. (j'ai pas essayé en 16/44, mais je suppose qu'il en sera de meme)


C’est identique aussi, ce que je fais parfois avec Audacity. Tout les défauts du vinyle sont conservés ! Je n’ai numérisé que des vinyles qui n’ont pas été réédités en version numérique :wink:
Nous en avons parlé ici assez souvent…mais c’est bien de le dire à nouveau. Je trouve sympathique le renouveau du vinyle mais c’est un support qui du point vue fidélité sonore est inférieur au CD et même face au mp3. De plus ses performances vont même diminuer avec le temps car l’usure du sillon est inéluctable, impossible à supprimer.


Peut-être, mon vinyle de Cerrone Supernature tourne encore bien et date de 1978..
Mes bluray (films) de 2008 et plus, certains sont morts à cause du problème de résine...
hongkongfoufou
Relations PROs
Relations PROs
 
Messages: 3016
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
  • offline

Message » 03 Sep 2021 21:28

Un des gros atouts du 33T c'est sa longévité dans le temps, mais j'entend sans le lire.. le lire l'usera toujours petit a petit surtout si la platine n'est pas parfaitement réglée, c'est pour cela que j'en ai numérisé certains. Par contre dans 100 ans voir même plus le support devrait toujours être en excellent état.

La configuration dans mon profil


Un changement de laine de verre s'entend bien plus qu'un changement de câble !
Sujet: Mon installation "Steph-Hifi MK2"
Avatar de l’utilisateur
Steph-Hifi
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
Membre d'Honneur - Admin Supp de l'Association & Admin Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7209
Inscription Forum: 10 Nov 2002 2:55
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message