Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Alesien, cholley, djack, Goan, gorgonetriton, Isokawa, jean GROS, julien goutret, Labiss, lus12, MickeyCam, Mike596205, Nab75, philou3, Scudabear, sound, superjoker, viv54, Zebulon51 et 94 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Vinyle vs CD : une illustration humoristique

Message » 11 Nov 2019 0:34

Igor Kirkwood a écrit:Fantastiques wuwei :thks: tes sonagrammes CD vs Vinyl, on remarque:

-des "pointes" de modulation étroites du Vinyl qui n'existent pas sur le CD, assurément les craquements


Pour sûr !

Igor Kirkwood a écrit:-la dynamique moindre du vinyl, et la compression, apparaissent nettement car moins d'espace entre la modulation et le niveau max


Ah ? Où ça ?

Igor Kirkwood a écrit:-sur le vinyl cela écrête allègrement (vers la fin de ta sélection) donnant sans doute le fameux "son chaud" de l'analogique vinyl, si recherché par certains :lol:


Non, ça, c'est la numérisation du vinyle qui est mauvaise. Cela a été enregistré au-delà du 0 dB numérique. Certaines combinaisons cellule / préampli phono sortent un niveau si élevé qu'aucune carte son ne peut les enregistrer sans saturer, sauf si elles comportent un étage d'atténuation analogique avant l'ADC.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 8353
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 11 Nov 2019 0:57

Malgré tout la dynamique et les timbres sont identiques et dans un salon avec des enceintes en l'absence de craquements du Vinyle et de la distorsion en fin d'album, les résultats sont vraiment proches et l'extrait de Petrucciani est difficile à départager à l'écoute des enceintes dans une pièce d'habitation. C'est plus flagrant avec le casque audio.
wuwei
 
Messages: 3944
Inscription Forum: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 11 Nov 2019 13:08

wuwei a écrit:Malgré tout la dynamique et les timbres sont identiques et dans un salon avec des enceintes en l'absence de craquements du Vinyle et de la distorsion en fin d'album, les résultats sont vraiment proches et l'extrait de Petrucciani est difficile à départager à l'écoute des enceintes dans une pièce d'habitation. C'est plus flagrant avec le casque audio.


Une grande partie du problème vient de là... Avoir un vinyle qui a un pressage silencieux et qui le reste dans le temps... et une platine dont le bras, la cellule, le mariage des deux, le réglage du bras afin de minimiser au maximum la distorsion de fin de face... pour espérer lire un LP de façon convenable... Et évidemment, toutes les musiques ne sont pas égales devant les problèmes intrinsèques du microsillon 33 tours...
haskil
 
Messages: 57130
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message