Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Automatisation calibration

Message » 08 Jan 2018 15:18

Bonjour à tous,

Après quelques recherches sur le net, je n'ai pas trouvé de réponse à mon interrogation.

Existe-t'il des add-on à ColorHCRF ou autre soft libres ou non se connectant aux vidéoprojecteurs qui permettent d'étalonner directement et automatiquement ?

En effet, il existe des moyens de paramétrer via TCP-IP certains VP (comme les EPSON avec les protocole ESC/VP21 par exemple, ou sur JVC), on pourrait donc imaginer d'automatiser l'étalonnage en jouant directement sur les paramètres du VP et de reboucler les mesures...

Merci de votre retour,
Colloc
 
Messages: 329
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
Localisation: Besançon
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Jan 2018 15:18

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Jan 2018 10:05

Bonjour,

Personne ne s'est donc jamais penché sur une automatisation des réglages avec les nouveaux VP connectés et paramétrables "à distance".

Une automatisation semblerait plus efficace qu'un tâtonnement manuel, non ? Ne serait-ce par le nombre d'itérations possibles.

Je continue mes recherches !
Colloc
 
Messages: 329
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 11 Jan 2018 10:21

Les constructeurs y viendront prochainement car il y a une réelle demande de la part des utilisateurs. Les projecteurs JVC possèdent un tel système d'autocalibration.
Sinon il y a l'option de rajout d'un scaler externe avec 3D LUT comme les Radiance de Lumagen couplés a un soft et une sonde pilotés par un PC, ou l'utilisation d'un PCHC.
Oppo a également dans ses tuyaux une carte dédiée (Color Calibration Module with Cube LUT) pour ses lecteurs blu ray mais rien n'est sorti a ce jour...
Fre.Mo
 
Messages: 3815
Inscription: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • online

Message » 11 Jan 2018 16:40

Oui le 3DLUT fonctionne mais est nécessairement sur un PCHC, d'où l'idée de paramétrer le diffuseur directement via la sonde, un soft et une source donnée.

Sur les EPSON, c'est aujourd'hui très facile de piloter tous les paramètres, tout est bien documenté, les autres je ne me suis pas encore penché dessus.

Le code de ColorHCFR étant costaud, le temps de trouver où on peut intégrer de l'automatisation il y a du boulot !!!! :D mais on est ici pas lié au constructeur et dans l'esprit de l'opensource d'origine.
Colloc
 
Messages: 329
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 16 Jan 2018 11:13

Colloc a écrit:Sur les EPSON, c'est aujourd'hui très facile de piloter tous les paramètres, tout est bien documenté, les autres je ne me suis pas encore penché dessus.

J'ai écrit un petit bout de code pour lire les infos de réglages de l'epson (ls10000 pou ma part) quand je joue avec colorhcfr et malheureusement, tous les codes ne sont pas disponibles sur les EPSON. Il manque au moins tout ce qui concerne les saturations (RGBCMY), la position de fermeture de l'iris et accessoirement puisque non utile lors d'une calibration les infos de réglage de convergence.
Je me sers plutôt de ce code en lecture (pour ne pas noter à la main les réglages que je modifie) mais aussi allumer/eteindre le vp et pour changer le profil (memoires) en fonction du film que je lance.
Quant à automatiser une calibration ,je suis preneur d'une méthodologie, la programmation arrivera après :oops:
michelB2
 
Messages: 1340
Inscription: 08 Sep 2003 9:42
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 16 Jan 2018 16:02

Maitrisant encore peu la calibration, la méthode instinctive dirait qu'il "suffit" de faire des itérations sur les critères principaux (lum, contraste, colorimétrie, etc... ) avec les mires associées et des critères d'arrêts en espérant qu'il n'y ait pas trop de non linéarité et de paramètres liés. En faisant par petite itération, on doit pouvoir rester dans un comportement quasi linéaire localement... Mais, mon instinct est peut-être à l'ouest :D !
Colloc
 
Messages: 329
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
Localisation: Besançon
  • offline

Message » 16 Jan 2018 16:46

il "suffit", yaka, ... est toujours assez facile à faire/à dire.
En pratique, les réglages d'un vp sont différents d'un autre, l'influence d'un réglage a des influences sur plusieurs paramètres.
Génraliser un automate multi-constructeur me semble donc ambitieux (mais louable).
Après comme tu le dis plus haut, il faut savoir jouer des mires (probablement pas très dur) mais ensuite il faut "lire" les résultats dans l'automate avant detraiter et passer à la mire suivante et ça sans rentrer dans le code de colorHCFR ca doit être coton; à moins qu'il n'existe des api (que je n'ai pas vu, mais cela ne signifie rien). il faudrait plutot regarder le fonctionnement des couches basses (argyllCMS) qui offre peut être plus d'ouverture.
michelB2
 
Messages: 1340
Inscription: 08 Sep 2003 9:42
Localisation: Nantes
  • offline


Retourner vers Le ColorHCFR