Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Quelques expériences sur le contraste

Message » 09 Sep 2006 18:10

A 5000:1 de contraste mon luxmètre ne fait plus la différence entre le noir de ma pièce et le noir du TW600. L'oeil si.
On est à moins de 0,02 lux.

Il y a dans la pièce un fond lumineux indépendant de l'ouverture de l'iris, du
- aux ouïes du projecteurs,
- aux différentes LED,
- aux volets mal calfeutrés (y compris la nuit lampadaire et lune),
- ...

Je suppose que l'illusion de noir renforcé lorsque l'iris se ferme est du à ce que l'on se rapproche du niveau de ce fond lumineux.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17504
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Sep 2006 18:10

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Sep 2006 19:06

MLill a écrit:
treza a écrit:Il vaut donc mieux avoir des murs de couleur foncée pour éviter d'éclaircir la pièce par réflexion mais pas noirs si l'on ne veut pas déprécier le noir projeté par le vp, c'est ça ?


Peut-être que le compromis idéal serait d'avoir 5 murs noirs et un mur plus clair ... sur lequel est accroché l'écran.
Soit à peu près l'inverse de ce que nous dit le sens commun.

Une petite anecdote pour la mesure du noir : j'ai du enlever mon pull blanc :lol:.

Michel


Salut Michel.

c'est ce que j'ai fait dans ma salle dédié mais j'ai tout de meme mis des rideaux sur les cotés afin de ne pas avoir d'eclairement parasite mais pas trop près de l'ecran .
Mes yeux interprètent le noir comme etant particulièrement profond, donnant une très bonne sensation de contraste que je n'arrivais pas à obtenir avant.
Dommage que les contructeurs de DLP n'utilisent pas la technique de l'iris dynamique.
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 09 Sep 2006 19:40

YvesM a écrit:Salut,
Il y a le contraste perçu par l'oeil et celui chiffré donné par les mesures...Ce sont 2 choses différentes:

Le premier est subjectif et dépend du contexte (noir du VP, de la salle, ect...).
Salle claire + noir VP=Gris: Ca marche, les noirs paraissent noirs.

L'autre est objectif et issu des mesures, voire plus haut l'expérience de MLill.

Personnellement je préfère une salle toute noire avec un VP qui donne un VRAI noir: cad un noir mesuré < 0,01 lux à l'écran.
L'effet visuel ressenti à ce moment là et tel que quand un scène est noire à l'écran et bien dans ta salle on est aussi dans le noir et on ne vois plus son voisin de fauteuil....!
Pour moi c'est ça la vraie immersion.
Il faut pour cela des VP avec CR on/off d'au moins 10 000 ou 15 000 et surtout un niveau de noir le plus bas possible..

Yves


C'est quand même le subjectif qui compte au final car nos yeux ne sont pas ni des luxmetres ni des spectophotomètres, l'ensemble oeil+cerveau est facilement trompé, ça commence par la techno dlp qui affiche chaque couleur l'une après l'autre et dupe complètement notre système visuel( persistence retinienne).

François :wink:
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 09 Sep 2006 19:57

Le mieux c'est encore de ne rien y connaître dans tous ces réglages... on est directement dans le film au lieu de scruter tous les détails!!

Ce forum m'a rendu complètement tarré aux yeux de mes proches ;-)
paulpoule
 
Messages: 341
Inscription: 08 Mar 2004 12:29
  • offline

Message » 09 Sep 2006 20:04

paulpoule a écrit:Le mieux c'est encore de ne rien y connaître dans tous ces réglages... on est directement dans le film au lieu de scruter tous les détails!!

Ce forum m'a rendu complètement tarré aux yeux de mes proches ;-)


rassures toi tu n'es pas le seul! :wink:
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 09 Sep 2006 20:12

Et c'est sans compter le désastre financier entrainé chez les lecteurs assidus :oops: :roll: :lol:

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 09 Sep 2006 23:01

Oui, ça aussi !!! ;-)
paulpoule
 
Messages: 341
Inscription: 08 Mar 2004 12:29
  • offline

Message » 10 Sep 2006 1:35

MLill a écrit:Peut-être que le compromis idéal serait d'avoir 5 murs noirs et un mur plus clair ... sur lequel est accroché l'écran.
Soit à peu près l'inverse de ce que nous dit le sens commun.


Peut être pour une image en 16/9

Mais, le plus gênant pour moi, ce n'est pas le contraste limité (quoi que) mais plutôt les bandes noires grises en 2.35
Et ceci principalement dans le bas car elles se confondent avec le noir de l'image qui n'est plus délimitée.
Cet effet n'est pas aussi désagréable dans le haut avec une image souvent claire dans cette zone.

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 10 Sep 2006 9:45

Pour rendre les barres grises les moins visibles je pense que l'idéal est un cadre noir au format de l'écran.
On pourrait encore sophistiquer en faisant du noir plus noir à l'endroit des barres grises et moins noir ailleurs :P .

Solution ultime la lentille ou le prisme anamorphique sauf pour les consommateurs de sous titres.

Maintenant avec un projecteur à 2000:1 de contraste natif les barres grises sont de moins en moins un problème, l'iris dynamique étant bien moins efficace pour les dissimuler.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17504
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 10 Sep 2006 10:19

MLill a écrit:Solution ultime la lentille ou le prisme anamorphique sauf pour les consommateurs de sous titres.

+ 1 :wink:

D'ailleurs j'attends mes prismes avec impatience. En attendant je me refais un écran :wink:

La configuration dans mon profil


Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul...
Avatar de l’utilisateur
treza
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 19960
Inscription: 09 Fév 2002 2:00
Localisation: Nice
  • offline

Message » 10 Sep 2006 10:51

treza a écrit:
MLill a écrit:Solution ultime la lentille ou le prisme anamorphique sauf pour les consommateurs de sous titres.

+ 1 :wink:

D'ailleurs j'attends mes prismes avec impatience. En attendant je me refais un écran :wink:


Ou le trouves tu ton prisme anamorphique et en existe t'il a des prix abordable?
flet
 
Messages: 1482
Inscription: 06 Nov 2002 17:18
Localisation: Ajaccio
  • offline

Message » 10 Sep 2006 12:14

Pour les prismes, il y a eut une commande groupée sur http://www.commandes-groupees.fr mais la commande est cloturée (et inaccessible car le site a été hacké...) Pour info il y en avait pour 76€ la paire.

C le problème des bandes noires qui m'a incité à en commander:
Je pense que le choix du contraste du vidéo peut se faire en fonction de la salle. En effet, dans une salle dédiée, le noir de la pièce parait toujours plus sombre que le noir du vidéo. Il faudra donc un vidéo avec un contraste de furieux pour que le noir affiché approche de celui de la pièce (l'idéal pour ca étant un bon TT qui a un noir moin perceptible à l'oeil).
Dans une pièce plus lumineuse, la lumière ambiante est superieure au noir projeté, donc pas besoin d'investir dans un DLP haut de gamme, ca ne changera pas grd chose... Bien sur, le resultat dans cette piece sera forcément moins bon.
Le problème principal, c'est ces fichues bandes noires: une très bonne référence du noir projeté qui est la en permanence (et nous enerve...)! Deux solutions:
-soit on fait un beau cadre noir sur ces bandes pour que cette référence disparaisse
-soit on passe au 2:35 avec des prismes (et on gagne en resolution).
Dans les 2 cas, le résultat est saisissant et je crois que ca en vaut la peine!

Apres ce qui est sur, c'est que ca peut devenir un problème pour les presonnes trop sensible, ou plus précisément trop axé la dessus: qui sur ce forum n'a jamais maté un film chez un pote en se disant "ca manque de réglages tout ca..."??? LE problème c'est qu'on finit par ne voir que ca et le but premier (bah oui, matter un film!) est presque oublié...
Le mieux reste parfois de ne pas connaitre le matos utilisé (et ses possibilités) pour ne pas se poser de question et etre immergé. C'est l'effet "vrai" cinema (qui pourtant reste perfectible...) ou on s'assoit et on regarde! Une question de subjectivité en quelque sorte!

Mais ce n'est que mon point de vue ;-)
rotatif
 
Messages: 30
Inscription: 15 Déc 2005 0:12
  • offline

Message » 10 Sep 2006 12:28

On pourait résumer ainsi du point de vue du contraste:

Salle dédiée complètement noire:
VP à faible niveau de noir indispensable: DLP, LCD iris vairable, TT !!

Salle claire ou salle sombre avec un mur blanc entre le proj et l'écran (souvent le plafond):
Tout VP moyen sera satisfaisant, le TT c'est du gachis il est sous exploité...!

Yves
YvesM
 
Messages: 1742
Inscription: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 10 Sep 2006 15:18

Je pense Yves que tu résumes bien l'opinion générale :)
Mon résumé serait plutôt celui-ci ;)

Ce qu'il faut d'abord bannir ce sont les sources de lumière externes.
Faire le noir dans la pièce.
Sinon on peut difficilement mettre en évidence le contraste.
C'est tout le problème du cinéma à la télévision qui ne passe pas malgré le contraste record des CRT. Car on ne peut pas regarder la TV dans le noir sans fatigue visuelle.

Les murs sombres sont un des paramètres mais pas le seul.
La taille de la pièce et la taille de l'écran en sont un d'autres tout aussi importants.
On peut obtenir de très bons résultats dans des pièces non dédiées.

Même dans une salle aux murs clairs on profite d'une amélioration du contraste du projecteur.
J'ai fait le test jusqu'à 5000:1.
La salle aux murs sombres permet de faire la différence sur plus d'images.
Pour simplifier dans une pièce on verra la différence sur 10% des images, dans l'autre sur 20% des images.

Plus les images sont sombres et moins il y a de différence entre la pièce claire et la pièce sombre.
Quel que soit le projecteur.

La pièce dédiée fait la différence sur les images claires.
Selon le sens commun c'est plutôt l'inverse ;)

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17504
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 10 Sep 2006 15:37

Salut rotatif et bienvenue sur le forum :)

rotatif a écrit:
Apres ce qui est sur, c'est que ca peut devenir un problème pour les presonnes trop sensible, ou plus précisément trop axé la dessus: qui sur ce forum n'a jamais maté un film chez un pote en se disant "ca manque de réglages tout ca..."??? LE problème c'est qu'on finit par ne voir que ca et le but premier (bah oui, matter un film!) est presque oublié...
Le mieux reste parfois de ne pas connaitre le matos utilisé (et ses possibilités) pour ne pas se poser de question et etre immergé. C'est l'effet "vrai" cinema (qui pourtant reste perfectible...) ou on s'assoit et on regarde! Une question de subjectivité en quelque sorte!


Je pense que la préoccupation commune de ceux qui fréquentent le forum "colorimètre HCFR" est d'optimiser autant que possible leur image.
Dans ce sujet j'ai essayé d'élargir le problème au delà du calibrage du projecteur et de bousculer quelques idées reçues.

Mais, que l'on discute du calibrage du projecteur ou de la configuration de la pièce, la complexité du sujet fait peur à ceux qui recherchant une détente découvrent ... un casse-tête supplémentaire :lol:

Ce n'est pas pour autant que ceux qui recherchent une certaine perfection en sont tellement obsédés qu'ils oublient de regarder les films.
Dans mon cas il y a les séances de mesure et de test d'une part.
Et les séances de home cinéma d'autre part où ma seule préoccupation est ... le film.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17504
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline


Retourner vers Le ColorHCFR