Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Quelques expériences sur le contraste

Message » 15 Sep 2006 14:08

Excellent le jeu de mot final :mdr:
Sympa ce retour d'expérience, le post de Michel va nous apprendre (encore une fois) beaucoup de choses !
A+
ptiJean
 
Messages: 8559
Inscription: 13 Juin 2003 10:46
Localisation: Nord de Vannes (56)
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Sep 2006 14:08

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Sep 2006 14:37

:D

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17501
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 27 Sep 2006 16:01

Merci Michel, bonnes explications et bon test :)

rotatif a écrit:Le mieux reste parfois de ne pas connaitre le matos utilisé (et ses possibilités) pour ne pas se poser de question et etre immergé. C'est l'effet "vrai" cinema (qui pourtant reste perfectible...) ou on s'assoit et on regarde! Une question de subjectivité en quelque sorte!


Et oui, depuis que je suis adepte du cinéma maison, je peste sur les lumières des sorties de secours au cinéma. Je vois des noirs bouchés partout... En général ça passe bien vite si le film est bon mais on s'est sacrément fait corrompre quand meme.
yawie
 
Messages: 533
Inscription: 16 Fév 2005 17:17

Message » 17 Oct 2006 17:24

Pour améliorer le ratio de contraste, vaut il mieux:

1 -ouvrir l'iris au maxi et baisser la luminosité ?
2 - positionner la luminosité à 0 et fermer l'iris ?

Il me semble bien que la premiére méthode est plus favorable.

Par exemple:

Avec iris 7 et lum - 10: c.r. 177:1 entre 10 et 100 IRE

Avec iris 5 et lum - 4: c.r. 124:1

Je n'ai pas essayé avec l'iris ouvert au maxi (10)

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Oct 2006 17:46

Salut Alain :)

Les réglages de luminosité et de contraste n'ont qu'une seule bonne position.
Et des multitudes de mauvaises.
La bonne position maximise le contraste le luminosité tout en permettant d'avoir des blancs non bouchés et des noirs non brûlés.
Tout autre position a soit moins de luminosité et/ou de contraste soit bouche les noirs soit brûle les blancs.

Par ailleurs, plus tu fermes l'iris et plus tu baisses la luminosité et augmente le contraste.

Image

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17501
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 17 Oct 2006 17:57

Bonjour Michel,

Les 2 méthodes testées, c'est à luminosité égale à 100 IRE et avec le même réglage de contraste.

Dans le premier cas (iris + ouvert et réglage de luminosité + bas), la luminosité mesurée à 10 IRE est plus faible.

J'ai donc un ratio de contraste + grand.

Noirs bouchés ?

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Oct 2006 18:15

Le réglage de luminosité joue sur le niveau de noir.
Si il est trop bas les noirs sont bouchés, et trop haut le contraste baisse.

C'est ... ce qu'il y a de plus difficile à régler et de moins objectif dans un réglage.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17501
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 18 Oct 2006 0:14

MLill a écrit:Le réglage de luminosité joue sur le niveau de noir.
Si il est trop bas les noirs sont bouchés, et trop haut le contraste baisse.

C'est ... ce qu'il y a de plus difficile à régler et de moins objectif dans un réglage.

Michel


Vérifié et confirmé, merci Michel, je reste sur ma luminosité de - 4 et iris 5.

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 27 Oct 2006 18:08

Petite expérience (répétée de multiples fois)

Mesure à froid: luminance 0.025 à 0 IRE.
Mesure après 2heures de fonctionnement: 0.040 à 0 IRE.
Mesure après 5 heures de fonctionnement: 0.050 à 0 IRE

Pour moi, il ne s'agit pas d'un pb. d'IR mais d'un marquage des matrices qui perdent petit à petit de leur opacité.

Mais heureusement, retour à l'état initial après 24 heures de repos.

Les LCDs ne sont pas faits pour les longues séances.

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 27 Oct 2006 21:47

Je ne comprends pas les valeurs dans le tableau plus haut :oops: C'est sur la focale longue et iris sur 0 et 4 : les valeur en AUTO2 me surprennent . Si c'est vraiment ça , d'où ça vient ?
McGayver
 
Messages: 22540
Inscription: 12 Déc 2005 1:23
Localisation: Perdu au fin fond du Gers
  • offline

Message » 28 Oct 2006 1:14

McGayver a écrit:Je ne comprends pas les valeurs dans le tableau plus haut :oops: C'est sur la focale longue et iris sur 0 et 4 : les valeur en AUTO2 me surprennent . Si c'est vraiment ça , d'où ça vient ?


Les mesures sont données par Mlill pour focale longue et focale courte avec iris fixe 0,4,6,10 et iris dynamique 1, 2 et désactivé

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 28 Oct 2006 9:39

Oui , dac :wink:

Je me suis mal exprimé en fait : mon bléme ce sont les valeurs 3211:1 et 5650:1 du mode AUTO2 avec iris à 0 et 4 sur focale longue . Ca ne me semble pas logique ..pour autant qu'il y en est une :oops:

Voilà ce que je lis et analyse :

-Plus la valeur de l'iris est grande , plus la luminosité augmente et plus le contraste décroit . Jusque là je comprends :D Là où je captes plus , c'est qu'en mode AUTO2 les valeurs de contraste deviennent anarchique :o Est-ce que ce mode à un algorithme particulier qui améne à ces résultats ?
McGayver
 
Messages: 22540
Inscription: 12 Déc 2005 1:23
Localisation: Perdu au fin fond du Gers
  • offline

Message » 28 Oct 2006 10:18

Il y a un point aberrant dans le tableau correspondant à focale longue iris 0 et auto 2.
J'ai bien compris ta remarque mais différe ma réponse n'ayant pas le dossier contenant les mesures avec moi.

Ce n'est pas un problème d'algorithme car on retrouverait la même chose en focale courte.
Par contre il faut voir que l'on est à 126 lumens et que le noir correspondant est au niveau le plus bas de toutes les mesures.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17501
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline

Message » 28 Oct 2006 10:27

MLill a écrit: Ce n'est pas un problème d'algorithme car on retrouverait la même chose en focale courte.


Je me suis fait la réflexion aprés avoir cliquer sur Envoyer :) Mais le systéme d'iris à l'air tellement particulier que , vu mon faible niveau de connaissance , ça n'aurais pas été impossible non plus :oops:
McGayver
 
Messages: 22540
Inscription: 12 Déc 2005 1:23
Localisation: Perdu au fin fond du Gers
  • offline

Message » 28 Oct 2006 11:21

Petit à petit ma mémoire revient :lol:

Il y a trois mécanismes qui jouent sur l'ouverture et le contraste :
- la focale
- l'iris manuel
- l'iris automatique qui est en trois positions différentes dans ces mesures (ouvert, fermé auto1, fermé auto2)

En analysant les données - et pas seulement celles du TX200 - on s'aperçoit que le gain obtenu lorsque l'on ferme un des trois dispositifs (iris manuel, iris auto, réduction de focale) est maximal lorsque les deux autres sont ouverts.
Et effectivement il est possible quand deux sont fermés que l'on ne gagne plus en fermant le troisième.

Je pense que tout cela est plus clair lorsque l'on dispose des données brutes (le blanc et le noir mesuré) et pas simplement du résultat du calcul (le contraste). Mais cela finit par faire des tableaux de chiffres très volumineux.

Michel
Avatar de l’utilisateur
MLill
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 17501
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
  • offline


Retourner vers Le ColorHCFR