Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tout ce qui touche au Vinyle.

Eléments de base sur les platines Vinyles

Message » 10 Avr 2018 13:28

Résolution de la K7 : 7 bits.
C'est cohérent :mdr:
JAVA Alive
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Avr 2018 13:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Avr 2018 14:30

ben au résultat cela surpassait les premiers lecteurs CD. Donc, mais ce n'est pas le sujet, entre la perfection théorique et la pratique il y a un monde.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 10 Avr 2018 15:02

Le percheron a écrit:Quoique là encore, il y a eu dans le passé de magnifique machine : Tandberg 3014, nakamichi "dragon" ou ZX9... mais il est vrai plus d'actualité.

tout à fait .... pour faire ses propres enregistrements sur de bonnes K7 ... mais la K7 préenregistrée était quand même le support le plus pourri qui soit
fin du HS
j_yves
 
Messages: 4950
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 10 Avr 2018 15:18

Hop petite suite.
Il existe de nombreuses technologies de bras. Les plus courants aujourd’hui sont les bras pivotant droits d'une longueur standard de 9 pouces (2.54 cm x 9 soit 23cm à peu près).
Le bras pivotant présente plusieurs désavantages conceptuels ; En premier lieu la cellule n'est que rarement pleinement parfaitement dans l'axe du sillon (normalement deux fois lors de son trajet) ce qui induit des erreurs de lecture du sillon.
Pour pallier ce défaut certains constructeurs on construit des bras plus long pour minimiser cette "erreur" de piste, d'autres ont tenté de fabriquer des bras tangentiels.
Les plus anciens se souviennent peut être des platines à bras tangentiel B et O, ou plus haut de gamme, du bras T3f des platine Goldmund Studio (mais il y en a d'autres).
Le pb reste que c'est bras tangentiels sont très délicats à mettre au point et que leur rigidité était souvent assez faible, et la fiabilité sur le long terme pas toujours exceptionnelle.
Les bras long (10 pouces ou 12 pouces) ont aussi connus peu de succès car ils imposent un tournes disques de très grande taille pas toujours compatible avec les contraintes domestiques.
Il reste aujourd'hui de trés belles pièces de mécaniques en la matière comme ceux du constructeurs anglais SME (3012r, 3012...) qui font la joie de certains amateurs de belles platines.
Le bras de 9 pouce est donc le plus courant;
Pour les bras moderne il est le plus souvent droit (pour plus de rigidité) et, pour la même raison, à coquille fixe. Certains bras ont une coquille amovible, au standard sme le plus souvent,
la perte de rigidité qui en résulte est compensée par la praticité pour changer rapidement de cellule par exemple. Tout est affaire de compromis.
Les bras comprennent plusieurs réglages : la hauteur, car le corps de la cellule doit être parallèle au disque, et le diamant perpendiculaire. En azimut (disons position par rapport au disque) parfois ; sinon c'est la position de la cellule qui se règle pour gérer
l'avancement par rapport au disque. Cette position se règle avec une jauge, dite "protractor" qui permet d'avoir une position du diamant la plus proche possible de la parallèle du sillon.
La force d'appui, qui va en gros de 1 à 4 gramme, qui se règle par le mouvement d'un contrepoids, complété ou pas par un ressort calibré.
L'anti skating qui compense la force centripète qui 'exerce sur le diamant pendant la rotation. Ce réglage est proportionnel à la force d'appui.
D'autres réglages sont parfois disponibles. En règle générale, et pour un pur débutant, il est bien que les réglages de base soient effectué par un professionnel compétent.
Le sujet des bras, comme celui des platines est aussi complexe que passionnant ; on retiendra de base que mettre un bras très performant sur une platine médiocre ne donnera guère de résultat à la hauteur de l'investissement.
Le niveau de précision mécanique d'un bon bras peut se faire envoler les tarifs. On trouve toutefois des bras très corrects à des prix raisonnables ; l'occasion, bien choisie, peut être une bonne option, mais attention aux roulements fatigués ou abimés.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 10 Avr 2018 17:03

Le percheron a écrit:ben au résultat cela surpassait les premiers lecteurs CD. Donc, mais ce n'est pas le sujet, entre la perfection théorique et la pratique il y a un monde.

Jamais tu argumentes un truc ? :hein:
JAVA Alive
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Avr 2018 17:15

Le montage de la cellule par le constructeur en "usine" est il un gage de fiabilité sur la qualité du montage?
Les dernières Rega comportent trois fixations pour leur cellule avec les avantages que l'on peut imaginer. Pourquoi ne pas généraliser cette solution?
eustache53
 
Messages: 290
Inscription: 12 Jan 2010 19:18
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Avr 2018 17:19

ben au résultat cela surpassait les premiers lecteurs CD. Donc, mais ce n'est pas le sujet, entre la perfection théorique et la pratique il y a un monde.

Mon argument c'est que j'écoute, le tien c'est que tu te contentes de la théorie. En science il faut appliquer...
devise mortuaire du Polytechnicien "Il est mort en traversant dans les clous ; il était dans son droit..."
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 10 Avr 2018 17:24

Eustache : c'est vrai que le montage trois points est avantageux car il est rigide et que le la position de la cellule est idéale. Mais il est rare (Rega et Linn seulement à ma connaissance) car la cellule ne cale qu'avec un modèle de bras. Les personnes aiment en changer ou essayer d'autres modèles alors... Pour généraliser il faudrait normaliser les forme et tailles des cellules pour que les pointes aient toutes la même distance par rapport aux visses... et que tous les bras est exactement la même configuration par rapport au centre du disque. pas facile.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 10 Avr 2018 19:53

Le percheron a écrit:
ben au résultat cela surpassait les premiers lecteurs CD. Donc, mais ce n'est pas le sujet, entre la perfection théorique et la pratique il y a un monde.

Mon argument c'est que j'écoute, le tien c'est que tu te contentes de la théorie. En science il faut appliquer...
devise mortuaire du Polytechnicien "Il est mort en traversant dans les clous ; il était dans son droit..."

Ah ok, donc ton oreille vaut argument indétrônable.

Le percheron a écrit:le tien c'est que tu te contentes de la théorie.

Ah bon, j'écoute pas ? Zut alors ...

Le percheron a écrit:En science il faut appliquer...
devise mortuaire du Polytechnicien "Il est mort en traversant dans les clous ; il était dans son droit..."

Vraiment, il faut que tu arrêtes de parler de la science. Vraiment.
JAVA Alive
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 10 Avr 2018 19:54

Le percheron a écrit: Cette position se règle avec une jauge, dite "protractor" qui permet d'avoir une position du diamant la plus proche possible de la parallèle du sillon.


Alors là, autant la hauteur, le poids, l'anti-skating c'est OK pour ma pomme.
Autant l'alignement sur le sillon, je n'arrive pas à voir exactement comment on fait.
La cellule, je la fixe toujours parallèle au bout du porte-cellule mais j'ai toujours un doute ?

Un petit tuto m'aiderait beaucoup. Merci d'avance.

Merci pour ce post, c'est justement ce que j'avais l'intention d'expliquer sur ton fil mais t'as pris les devants. Fort instructif pour ceux qui veulent s'y mettre.
pat789
 
Messages: 922
Inscription: 05 Déc 2012 22:46
  • offline

Message » 10 Avr 2018 20:03

Alors, ton bras décrit un arc de cercle au dessus du disque. Selon l'avancement de la cellule elle ne se trouvera pas parallèle aux sillon au mêmes endroits. Il faut donc la positionner de telle sorte qu'elle soit le plus près possible du parallélisme . En général la bonne position fait qu'elle est deux fois parallèle et au plus prés le reste du temps. Il te faut soit la jauge de ton bras, ou une jauge universelle. Il y a plusieurs méthodes.
Un lien intéressant :
http://www.vinyls-collection.com/forum-consult.php?disc=7329
Un modèle pas cher :
http://www.cobra.fr/son-haute-fidelite/accessoires-vinyle/ortofon-gabarit-de-reglage.html
Pas facile à expliquer, mais en pratique c'est assez simple.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 10 Avr 2018 20:21

pat789 a écrit:Autant l'alignement sur le sillon, je n'arrive pas à voir exactement comment on fait.
La cellule, je la fixe toujours parallèle au bout du porte-cellule mais j'ai toujours un doute ?


Comme le dit le Percheron, c'est au cours du pivotement du bras que le diamant va se retrouver aligné ou non avec le sillon. Il ne l'est pas tout le temps, car pour graver les disques, les usines de disques fixent les burins graveurs non pas sur des bras pivotants, mais sur des bras fixes, et la cellule de gravure se déplace le long de ce bras, de l'extérieur du disque vierge vers l'intérieur.
C'est le principe, très rare sur les platines, du bras à lecture tangentielle (le bras lui-même est alors évidemment radial, et non tangentiel... ou alors mon Petit Larousse m'aurait menti).

Effectivement, aucun réglage ne saute aux yeux sur nos platines concernant ce parallèlisme. En fait, il est indirect : il s'agit tout simplement d'avancer ou de reculer la cellule !
Tu dis que tu la fixe tout au bout. C'est le réglage extrême, et il est peu probable que ce soit le meilleur, car elle est au plus loin du point de pivot. Elle lit donc le disque en suivant la plus grande courbe possible au fur et à mesure que le bras pivote.
Si tu la recule, elle lira le disque en suivant une courbe un peu plus courte.

Ce sont ces courbes qui, lors du parcours du disque, vont déterminer l'alignement en parallèle du sillon.
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7505
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 10 Avr 2018 20:28

Oui radial est le mot juste Tangentiel est un abus de langage.
Les jauges servent donc à optimiser la position de la pointe pour minimiser l'erreur de parallélisme.
Le percheron
 
Messages: 2393
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 11 Avr 2018 7:45

L’importance du parallélisme ne dépend pas t elle de la forme de la pointe de lecture? La forme conique d’un diamant n’est elle pas insensible à sa position sur le sillon?
eustache53
 
Messages: 290
Inscription: 12 Jan 2010 19:18
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 11 Avr 2018 9:06

Non, car la pointe est au bout d'une tige "droite".

Pour comprendre qu'il y a forcément un impact, prends les cas extrêmes :
- la tige est tangente aux sillons : elle oscille gauche / droite
- tournée de 90° (perpendiculaire à la tangente) : elle oscille d'avant en arrière (du moins elle tente)

Une rotation inférieure à 90° donnera un mix de ces deux extrêmes.
JAVA Alive
 
Messages: 2695
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline


Retourner vers Le monde du Vinyle