Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Discussions générales autour de l'actualité du Home-cinéma

e-shift vs 4k

Message » 08 Mai 2020 8:41

Réflexions après changement de projecteur et de la câblerie hdmi
Comme beaucoup de monde, on a le temps de faire autre chose... changer de projecteur, par exemple,
mais pour "seulement" un full hd qui fait l'e-shift, la vobulation ou l'amélioration de la race projectrice, comme vous voulez!
- Matériel "refourbi" (if exists..) :
PJ Epson 7300 chargé par ampli Marantz qui peut upscaler jusqu'à 3840x2160 (4k). Tous les amplis de la marque doivent faire cela, il me semble. Câbles garantis 4 K 60p en 444 (environ 40€ pour 15m) et splitter / downscaler nouveau -1 entrée -4 sorties s'adaptant "au mieux" à l'afficheur. (chez AV Access)
- Angle d'attaque : image "upscalée" vs vrai 4k, en condition difficile, avec des sources non réellement 4k (du full hd upscalé -ou non)
- configutations :
1- vidéo full hd 50 ou 60p (chaine full hd ou non- du sat) upscalée par l'ampli en full hd 50 ou 60 ips : très bon résultat de la conversion du projo en pseudo 4K (in English : "faux 4k".. ) Test : vous n'avez qu'à mettre ou arrêter l'option pour voir. Une chaine avec un signal pourrave est améliorése. J'ai noté la disparition quasi totale de l'effet "escalier" sur les lettres.
Vous ne pouvez utiliser le "faux 4k" que si vous calez la sortie de l'ampli sur l'upscale 1080p (ou moins, mais pourquoi faire moins??)
2- Le 4k fourni par l'ampli en upscale : déclenche le mode "vobulé", ou faux 4k. La fréquence est réduite d'autorité à 30hz maxi (24,99 pour source pal). L'ampli, comme le splitter, s'aligne sur les valeurs acceptées par l'afficheur (pj ou tv), non négociable, on ne peut pas facilement avoir du 60p, sauf à l'insu de son plein gré!! (j'ai eu, mais je ne sais pas comment j'ai fait, et puis c'est fini!)
Le résultat est "prévisible" : moins d'images/s = plus de saccades, travellings beaucoup moins fluides, image "moirée" en cas de câble peu performant (impression qu'il y a des zônes de mini trous de quelques pixels dans l'image. Nul doute que si vous avez un disque 4k cela sera très différent : le travail de décompression sera fait par les puces du lecteur, ce n'est donc pas le sujet ici.
Appréciation finale : perso, ce sera 2k en 50ips pour la tv du sat, sans doute aussi le BR : c'est bien plus agréable à l'oeil, le travail d'upscale de l'ampli est tout simplement surprenant, en combinaison avec le "faux 4k"..
Les câbles ne sont pas un détail : câble ampli>splitter et câble splitter > pj doivent être au top, sinon on a l'effet d'image percée de multiples trous en mode ordinaire. C'est bien spécifié par les fabricants de pj 4K. Autre détail: quand on allume le projo, l'image vient très vite, en comparaison d'une install avec des câbles d'il y a 4 ans, c'est plus rassurant!
Le splitter précédent a pris sa retraite, l'actuel (voir plus haut) induit une amplification du signal, et downscale le 4k pour un afficheur ne l'acceptant pas, en full hd. L'audio n'est pas non plus le sujet ici, j'en reste au pcm, et je sollicite l'ampli.
Dernier mystère : quand on passe certaines chaines de tv sur un vrai écran 4k éventuellement ave ajout d hdr, on a une image orange, les noirs sont bouchés, on une impression de "vasouillage". Ca n'arrange pas du tout l'image de certaines figures du petit écran, heureusement que Dracula est mort, enfin "peut-être" l'est-il à l'heure actuelle, il ne se reconnaitrait plus!
Additif : pour voir le mode 4k 29.94 s'afficher dans le menu "infos"" du projecteur , il faut que la source soit en 60p, ou 29, mais je n'en n'ai pas.
Ceci concerne surtout l'internet, le 60p est donc affiché en 4k 30p -environ- depuis un ordinateur portable, et c'est top. Le visionnage de films sur Arte en 4k 30 ips est très correct. Voilà, rien de plus à ajouter ... le blues m'envahit!
H266
 
Messages: 321
Inscription Forum: 05 Oct 2019 17:41
  • offline

Retourner vers Discussions Générales Home-Cinéma