Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout ce qui ne rentrait pas dans les catégories ci dessus lors de la réorganisation ;)
Règles du forum
Avant de poster, merci de prendre connaissance des règles du forum : à lire avant de poster
Par ailleurs, il n'est pas possible de créer un nouveau sujet : merci de le faire dans un autre forum.

Mise en oeuvre de l'audio ds ma salle

Message » 28 Mai 2009 16:58

non :wink:
nitri
 
Messages: 914
Inscription: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Mai 2009 16:58

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Mai 2009 17:05

A quoi sert le rendement supérieur alors ?
arnuche
 
Messages: 24369
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 28 Mai 2009 17:07

Aller, je développe un peu!
Il n'y a pas de relation entre le rendement et le niveau max que peut fournir un haut parleur. La puissance admissible rentre aussi en compte.

Par exemple, un large bande lowther a un rendement de l'ordre de 100 db/w/m et une puissance admissible de 15 W (environ :wink: ) Il peut fournir 115 dB.
Un tweeter dynaudio à un rendement de 90 db/w/m et une puissance admissible de 500 W. Il peut fournir 117 dB.

Si le sujet intéresse vraiment, il faut ouvrir un post ou se documenter par ailleurs car le post présent concerne autre chose. :wink:
nitri
 
Messages: 914
Inscription: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 28 Mai 2009 18:01

Thanks :wink:
arnuche
 
Messages: 24369
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 29 Mai 2009 18:33

Emmanuel Piat a écrit:.....................Bien sûr qu'on peut traiter et il faut même absolument le faire car la salle est le maillon qui marque *le plus* le son............................

@+
Emmanuel



Pourquoi ne pas nous montrer les courbes de réponse de votre salle ?

Vous expliquez ici ce que vous percevez, je ne doute pas de votre sincérité et c’est certain qu’il doit être plutôt difficile pour un non-acousticien de trouvez la fenêtre temporelle pour capter toutes les subtilisées de résonance de votre niche arriére avec les coussins, mais disons que la réponse en fréquence sur une zone d’écoute « privilégié » de 1m3 serait déjà intéressante de voir ( 500ms jusqu’à 200Hz, sur 30ms entre 200Hz et 500Hz et sur 10ms au de 500hz à 20Khz) ou vous n’avez peut-être pas le matériel d’enregistrement ?
Ou bien c’est autre chose…..
C’est marrant comme il y a très peu d’internaute qui ose mettre leurs courbes en ligne….
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 30 Mai 2009 22:12

Autre truc qui n'a rien à voir : je me souvent demandé pourquoi sur les RI mesurées des enceintes, on avait généralement un pic suivit d'un creux + ou - marqué puis ensuite tous les "défauts" des HP. La question, c'est pourquoi le creux ? la réponse est ds la légende de la figure 6 ici :
http://www-sop.inria.fr/reves/Basilic/2 ... TDLD07.pdf

ça dépend de quel creux on parle :
effectivement, la diffraction d'un bord peut être assimilé à une série de dipoles en opposition de phase placés sur les bords de l'enceinte. Ce qui génère un (des) pic inverse (comme sur le doc INRIA)
mais si l'on parle du gros creux, large, sans pic, que l'on voit souvent après le premier pic de la RI, il vient de la coupure grave plus ou moins amortie du HP.

C’est marrant comme il y a très peu d’internaute qui ose mettre leurs courbes en ligne….

d-d a raison : ce serait bien de voir des mesures, surtout pour des enceintes et salles "optimisées" et donnant toute satisfaction.
Le problème, c'est d'avoir des mesures fiables et faites correctement, ce qui n'est pas si simple.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1584
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 31 Mai 2009 7:59

Et manu, tu descends ? Y'en a qui te cherchent là ! :mdr:
arnuche
 
Messages: 24369
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 31 Mai 2009 9:37

Je crois savoir qu'Emmanuel Piat n'a pas l'Internet à domicile. Il faudra attendre mardi qu'il retourne au bureau pour avoir une réponse !

Denis :wink:
nonocnonoc
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1399
Inscription: 30 Nov 2003 13:20
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 31 Mai 2009 17:08

arnuche a écrit:Et manu, tu descends ? Y'en a qui te cherchent là ! :mdr:


:mdr: :mdr: :mdr:
d-d
 
Messages: 1225
Inscription: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 02 Juin 2009 14:43

Merci OHL. Je m'étais interrogé en sourdine sur l'effet de la BP limité d'une enceinte sur sa RI mais sans creuser... Je comprend mieux maintenant la forme générale de ce type de RI (même si ça n'a pas grand intérêt ...).

Sinon ouaip, tjrs pas d'internet à la maison. Je suis un néandertalien qui résiste à la pression de mes gamines homosapiens sapiens ! Heureusement la maman fait corps avec moi. Le conflit de génération est proche :wink: .
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 02 Juin 2009 14:56

T'as intérêt à être sympa avec elles sinon elles vont bousiller ta belle salle HC. :lol:
J'ai tout mangé le chocolat, ♫ j'ai cassé la salle de papa, ♪ fallait paaaaas m'priiiveeeer de wèèèèb, ♫ je fais rien que deees bêtises ♫ ... :mdr:
Dernière édition par arnuche le 02 Juin 2009 14:57, édité 1 fois.
arnuche
 
Messages: 24369
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 02 Juin 2009 14:57

J'ai acheté d'occaz un petit lumix FX37 avec un grand angle (équiv. 25mm). Je vais donc pouvoir refaire des photos de ma salle qui reflètent plus le sentiment qu'elle procure. Par contre, les 10 Mpixels, c'est du pipeau :wink: . Il font croire au truc via les circuits de sharpen (mais c'est pas beau, bonjour le bruit) et ça se voit tout de suite. En 6 Mpixel et en désactivant le sharpen, on commence à pouvoir faire de la photo tout à fait honnête pour ce type d'objectif. Par contre, j'ai été très impressionné par l'ergonomie et les automatismes. Que de chemin parcouru depuis mon canon G5... Par exemple le réglage précis de la balance des blancs et de l'exposition, c'est un régal. On peut enfin faire des photos en qq sec. dont la colorimétrie est fidèle à celle perçue par l'oeil. Il se comporte aussi très bien ds les clairs-obsurs avec une très bonne compensation de l'exposition. Bref, excellent compact si on ne cherche pas plus que 6 Mpixels.
http://www.zone-numerique.com/news_3282 ... n_25mm.htm
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 02 Juin 2009 15:41

Hello,

Pour poursuivre rapidement le HS, comment se comporte l'appareil face à des situations à fort contraste ? De gros clairs/obscurs sur des paysages ensoleillés ?

je crois qu'il s'agit d'une limitation liée à la taille des petits capteurs de compacts, que de cramer rapidement les hautes lumières lorsque le contraste devient trop violent (ce qui ressort superbement sur de la bonne pelloche N&B...)

Mais je crois que Pana sont vraiment bons sur les optiques et le traitement image, non ? Peut-etre est-ce beaucoup mieux géré maintenant ? (j'ai un antique canon 3MP...)

La réponse m'intéresse beaucoup, car je suis sur le point d'acheter un fx37 (vraiment pas cher en ce moment), et c'est la seule question à laquelle je n'ai pas trouvé réponse sur les tests...

Merci par avance Emmanuel
/noah/
 
Messages: 1337
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 02 Juin 2009 17:10

/noah/ a écrit:Hello,
Pour poursuivre rapidement le HS, comment se comporte l'appareil face à des situations à fort contraste ? De gros clairs/obscurs sur des paysages ensoleillés ?


C'est un des trucs que j'ai testé et j'ai été agréablement surpris. J'ai pris en photos des champs de foin écrasés de lumière depuis des sous-bois, et on arrive à garder des détails très corrects aussi bien ds les basses lumières que les hautes.

L'appareil a aussi une fonction qui réajuste la courbe de dynamique lorsqu'on a des contrastes violents pour rééquilibrer un peu l'histogramme et regagner des détails en bas et en haut. J'ai activé ce mode par défaut et je suis très satisfait du résultat.

Je t'enverrai qq photos demains pour que tu te fasses ta propre opinion.

@+
Emmanuel
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 02 Juin 2009 17:55

d-d a écrit:Pourquoi ne pas nous montrer les courbes de réponse de votre salle ?

Vous expliquez ici ce que vous percevez, je ne doute pas de votre sincérité et c’est certain qu’il doit être plutôt difficile pour un non-acousticien de trouvez la fenêtre temporelle pour capter toutes les subtilisées de résonance de votre niche arriére avec les coussins, mais disons que la réponse en fréquence sur une zone d’écoute « privilégié » de 1m3 serait déjà intéressante de voir ( 500ms jusqu’à 200Hz, sur 30ms entre 200Hz et 500Hz et sur 10ms au de 500hz à 20Khz) ou vous n’avez peut-être pas le matériel d’enregistrement ?
Ou bien c’est autre chose…..
C’est marrant comme il y a très peu d’internaute qui ose mettre leurs courbes en ligne….


Je crois avoir répondu un peu plus haut. Bien malin celui qui à partir qu'une simple courbe de rép. fréquentielle est capable d'expliquer le ressenti en stéréo d'une sensation spatiale de scène en terme d'ouverture, de profondeur, de balance AV/AR et de diffusion. C'est un ressenti instantané qui ne peut hélas pas se mesurer avec des moyens d'amateur car les indices utilisés par le cerveau pour reconstruire une scène à partir d'un enregistrement stéréo sont extrêmement complexes. Par exemple, sur un enregistrement d'ambiance de rue faite en tête artificielle, on ressent (en stéréo) les gens passer à sa droite et à sa gauche, et une moto vient nous rouler sur les genoux à tel point qu'on a envie de retirer ces jambes. Une courbe fréquentielle ne traduira évidemment pas ces indices spatiaux. Autre exemple, comment traduire qu'on obtient bien un mur sonore parfaitement uniforme qui donne la sensation de se prolonger bien au delà de 60° (+ un effet de profondeur parfaitement crédible) sur un enregistrement d'applaudissements ? Sachant qu'en modifiant bien peu de choses (je n'ose même pas dire quoi, c'est encore pire que ce qu'à constaté en live Chris.c :) ) , je peux donner une sensation de trou au centre qu'on ressent immédiatement.

Ne sachant pas décrypter ces indices, je ne sais pas sur une courbe de réponse fréq. ou un échogramme, ce qui est en trop (et donc à éliminer) et ce qui est fondamental pour un bon rendu. Je ne sais pas ce qui participe à l'équilibre fréquentielle et ce qui participe aux sensations spatiales (sachant qu'évidemment les deux interfères histoire de bien emm*** le monde). Au début je me suis fié au discours habituel comme quoi les 1ères ms étaient responsable du filtrage en peigne (détimbrage) et qu'après c'était autre chose, etc. Et puis je me suis rendu compte par la force des choses que c'était bcp plus compliqué (dans ma salle tout au moins). Donc à un moment donné, qd on est bien paumé, que l'écoute n'est pas satisfaisante, il faut revenir à des trucs simples. Pour moi, ça a été mon casque (MDR CD 2000 de sony drivé par un ampli pro adapté aux casques basse impédance) histoire d'avoir un équilibre timbrale de référence (ma courbe cible en quelque sorte, même si ds les aigus ca je sera jamais tout à fait identique bien évidemment). Ensuite j'ai énormément bossé le champ diffus histoire de reconstruire un rendu spatial crédible. Et tout le pb, ça a été de le faire en respectant mon équilibre timbrale de référence (c'est pas simple, j'ai énormément galéré).

@+
Emmanuel
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline


Retourner vers Archives

 
  • Articles en relation
    Dernier message