Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Film du 3eme Type

Message » 15 Aoû 2018 20:53

Mary Shelley
Haifaa Al-Mansour – 2017 UK, USA, Luxembourg


Image

Sa rencontre avec le poète Percy Shelley (Douglas Booth), son amour pour lui qui fera son bonheur autant que son malheur, l’abandon, les difficultés d’être une femme dans l’Angleterre du début du XIXème siècle, feront de la jeune Mary Wollstonecraft Godwin (Elle Fanning) celle qui sera à jamais l’auteure de « Frankenstein ou le Prométhée moderne ».

Mary Shelley est un brillant biopic porté par une Elle Fanning magnifique. La réalisatrice Haifaa Al-Mansour, première femme réalisatrice saoudienne, a pris à cœur l’histoire d’une femme qui écrira un livre « qui ne sied pas aux femmes ». On sait comment cela se termine, mais la réalisatrice aura montré que la vie de Mary Shelley fut aussi fantastique que le livre auquel Mary Shelley a donnée naissance. Un film émouvant.
Déjà sorti en France.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Aoû 2018 20:53

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

International

Message » 15 Aoû 2018 20:55

An Evening With Beverly Luff Linn
Jim Hosking – 2018 USA


Image

Lulu s’ennuie depuis que son mari a été obligé de la virer du fast food qu’il gère. Ordre du siège. Quand elle découvre que le grand Beverly Luff Linn fait un show ultime dans un hôtel pas loin de chez elle, elle va piquer le fric que son mari a piqué à son frère et s’enfuir avec celui chargé de récupérer l’argent pour aller assister au spectacle.

Après The Greasy Strangler, Jim Hoskin revient avec An Evening With Beverly Luff Linn. La même photo chromo, l’humour absurde et de répétition, les personnages complètement décalés au physique improbable, et recours au grotesque. Un vrai gros délire comme je les aime. The Greasy Strangler a fini par sortir en vidéo, celui-ci devrait avoir le même destin. J’espère.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

International

Message » 15 Aoû 2018 20:56

Hérédité (Hereditary)
Ari Aster – 2018 USA


Image

Grand-mère vient à peine de mourir que déjà elle n’a pas l’air de vouloir rester dans sa tombe car une semaine après l’enterrement quelqu’un ou quelque chose l'a déterrée. Et dans ses vieux papiers sa fille retrouve des photos et des documents qui indiqueraient que sa mère s’intéressait au spiritisme, et pas seulement de manière théorique.

Ce film regorge de trouvailles à l’image pour montrer comment des forces occultes s’acharnent sur une famille au passé un peu lourd. C’est très graphique, la scène de l’accident est traumatisante, on croirait la gamine (Milly Shapiro) sortie d’une union consanguine et à la fin il y a des spectres qui volent et des gens nus dans les bois.
Déjà sorti en France.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

Ultra Movies

Message » 15 Aoû 2018 20:57

Gonjiam Haunted Asilum (Gon-ji-am)
Beom-sik Jeong – 2018 Corée.


Image

Un site internet propose la visite en direct et de nuit d'un ancien asile psychiatrique au passé sulfureux, centre d'expérimentations pendant la guerre, de torture pendant la dictature, abandonné de nos jours mais réputé hanté. Le clou du spectacle sera l'ouverture de la fameuse chambre 204.

Fan du found footage et des flux internet ce film est fait pour vous. Gros succès au box office coréen Gonjam Haunted Asilum est plutôt bien fait, car avec des gopro 4k et un montage pas trop épileptique on arrive à voir à peu près quelque chose. Et le grand guignole de la fin avec les spectres flottant et ricanant est plutôt fun, même si c'est à ce moment qu’on ne comprend plus rien à ce que l'on voit. Mais les filles criaient dans la salle et ça c'est bien.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

Ultra Movies

Message » 15 Aoû 2018 20:58

A Young Man With High Potential
Linus de Paoli – 2018 Allemagne.


Image

Piet est un génie de l'informatique. Mais il est gravement autiste. Jusqu’ici il s’en sort très bien tout seul mais son prof lui a collé un binôme pour terminer son mémoire, Klara, une jeune fille aussi brillante qu’elle est jolie. Pour un Piet qui fuie la compagnie de l’humanité toute entière et ne connaît de la sexualité que ce que l’on voit sur Internet, ce n’est plus un supplice, c’est un appel au meurtre.

A Young Man With High Potential est encore un scénario de court métrage étiré sur 85’. Alors c’est un peu long, dilué et pas original.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

International

Message » 15 Aoû 2018 21:00

The Dark
Justin P. Lange, Klemens Hufnagl – 2018 Autriche


Image

Un criminel en fuite, Joseph, pense trouver refuge dans un lieu surnommé « L’antre du Diable ». Le pompiste l’avait pourtant bien prévenu, un monstre habite cette forêt, on a retrouvé des corps déchiquetés. Un pneu crevé plus tard sur le chemin de l’antre du Diable, Joseph va pouvoir confronter le mythe à la réalité.

The Dark est à la fois un film de monstre et de monstruosités, d’enfants abusés et violentés, et d’amitié salvatrice. Cette histoire rappelle Morse (Let The Right One In), et est toute aussi touchante. Petit film simple et efficace, concentré sur la cavale de ses deux protagonistes, à la fois monstres et victimes de crimes monstrueux.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

International

Message » 15 Aoû 2018 21:01

Kasane – Beauty And Fate
Yûichi Satô – 2018 Japon


Image

Kasane est la fille d’une très célèbre actrice de théâtre, elle a hérité du talent de sa mère mais elle est affligée d’un terrible handicap, son visage sans charme est traversé d’une horrible balafre. Nisa quant à elle est une très belle femme, et une piètre actrice. Mais son agent a très bien connu la mère de Kasane qu’il admirait beaucoup, et il sait que celle-ci a transmis à sa fille un rouge à lèvres qui, lorsqu’on le porte aux lèvres, permet d’échanger les visages de ceux qui s’embrassent. Nisa deviendra la star qu’elle a rêvée d’être mais seulement au travers de Kasane qui portera son visage.

Kasane est une réflexion sur le thème de l’apparence et du talent où dans le métier d’actrice les deux semblent indissociables. D’où ce pacte quasi faustien entre Kasane et Nisa, où le talent et la beauté ne sont unis, où la grande et merveilleuse actrice Nisa n’existe, que quelques heures, comme Cendrillon qui se recouvre de haillons après minuit. L’histoire se passant dans le milieu du théâtre, c’est très littéraire comme narration, le point culminant étant la représentation de la pièce Salomé, mais les deux actrices endossent à la perfection les identités multiples de leur rôle, pour faire transparaître leurs destins tragiques.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

International

Message » 15 Aoû 2018 21:03

Diamantino
Gabriel Abrantes, Daniel Schmidt – 2018 Portugal.


Image

Diamantino est le footballeur portugais qui a raté le penalty contre la Suède lors la final de la coupe du monde 2018 en Russie et qui aurait permis au Portugal de jouer les prolongations (oui, nous aussi on a bien ri dans la salle). Plus dure sera la chute de cette star mondiale qui deviendra la risée du monde entier, ternissant au passage l’image du Portugal, en pleine campagne d’un référendum pour la sortie de l’union européenne animé par un parti nationaliste et xénophobe. Qu’importe, le Portugal va quand même exploiter l’image de Diamantino pour sa campagne et le cloner pour faire une équipe invincible. Mais Diamantino a une âme d’enfant et l’intelligence d’un enfant. Et bien que manipulé par ses deux sœurs jumelles sans scrupules, il sera peut-être sauvé par ce couple d’espionnes des services secrets portugais qui cherchent à savoir si Diamantino n’a pas des comptes offshores et découvriront une manœuvre diabolique menée au plus haut niveau de l’état.

Parodie de film d’espionnage et légère caricature du monde des stars du football, Diamantino est un OFNI complètement décalé, à l’humour absurde et aux situations grotesques. Un peu Z sur les bords, le film est souvent drôle et servi par des acteurs impeccables.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

Amazing switzerland

Message » 15 Aoû 2018 21:04

Blue my Mind
Lisa Brühlmann – 2017 Suisse


Image

A 16 ans Mia est en pleine crise d’adolescence au point de s’adonner de toutes les forces de sa jeunesse aux expériences sexuelles les plus tristes ou les plus sordides et de s’assommer dans des binge drinking échevelés. Et tout ça pour quoi ? Parce que son corps change ! Mais dans des proportions monstrueuses.

Blue my mind est un film sur cet âge ingrat qu’est l’adolescence et du mal être qu’il suscite. Donc film d’ados turbulents, en l’occurrence un groupe de filles, et glissement progressif vers le fantastique au fur et à mesure des transformations. Je n’ai pas été très sensible à la symbolique de la métamorphose du personnage de Mia, et donc trouvé très artificielle cette conclusion [spoiler] en queue de poisson :mdr:

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

International

Message » 15 Aoû 2018 21:06

Tigers are not afraid (Vuelven)
Issa López – 2017 Mexique


Image

La réalité du quotidien de la petite Estrella ce sont les fusillades à l’entrée de son école, les kidnappings d’enfants, les cartels qui font régner la terreur, la police et les élites politiques corrompues. Mais elle s’en sortait plutôt bien jusqu’à ce jour où rentrant de l’école elle ne trouve pas sa mère qui semble s’être volatilisée. Persuadée qu’elle peut faire 3 vœux qui se réaliseront, elle n’hésite pas à souhaiter que sa mère revienne. Et un spectre d’apparaître pour venir la hanter dans son appartement vide. Crevant de trouille et de faim elle s’enfuie pour aller retrouver une bande d’orphelins des rues qui en guise de rite initiatique lui ordonne de commettre un meurtre. Le réussir sera son deuxième vœu, et tous se retrouveront avec une horde de tueurs, violeurs et tortionnaires à leur trousse qui leur ont déjà montré ce qu’ils aiment pratiquer sur des gamins comme eux. Mais il reste encore un vœu à la petite Estrella.

Troisième film de Issa Lopez, Tigers Are Not Afraid est un conte de fées macabre, onirique et brutal qui transcende une réalité atroce et cruelle vécue à hauteur d’enfants. Sa poésie sur fond de violence rappelle par bien des aspects le Labyrinthe de Pan.

Image

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

PALMARES NIFFF 2018

Message » 15 Aoû 2018 21:20

And the winner is…

meilleur film – compétition internationale : CLIMAX de Gaspar Noé (France).
C’est un Gaspar Noé très ému qui a rappelé en recevant le prix que lui a remis David CRONENBERG que VIDEODROME fait partie de ses deux plus grands films.

meilleur film européen (Méliès d’argent) : CLIMAX de Gaspar Noé (France). Le film est ainsi nominé pour le Méliès d’or qui sera décerné en octobre 2018 au Sitges Film Festival.
CLIMAX fait un beau doublé. Je pense qu’il méritait quelque chose, mais gagner le trophée mondial et européen en même temps, ça doit être l’effet coupe du monde. :D

prix NIFFF de la critique internationale : PIERCING de Nicolas Pesce (USA)
Dommage, un film que je n’ai pas pu voir.

prix Imaging The Future du meilleur production design : PIERCING de Nicolas Pesce.

prix de la jeunesse : UNDER THE SILVER LAKE de David Robert Mitchell (USA).
:bravo:

prix du meilleur film asiatique : BAD GENIUS de Nattawut Poonpiriya (Thaïlande)
:bravo:

prix du Public : KASANE de Satô Yûichi (Japon)

Ainsi s'est achevé la 18ème édition du Neuchatel International Film Festival. La prochaine édition aura lieu du 05 au 13 juillet 2019. Je compte bien y aller encore et encore et vous faire partager mon enthousiasme.
Merci de m'avoir lu jusqu'ici.

La configuration dans mon profil


We do not claim to have achieved perfection, but we have a system, and it works [Klaatu]
Avatar de l’utilisateur
SONTRACTEUR
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 1871
Inscription Forum: 13 Mai 2003 17:03
Localisation: Paris
  • offline

[ACTU] Festival NIFFF 2018

Message » 16 Aoû 2018 0:04

:love: :bravo:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46258
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message