Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[Bilan 2016] Tops/Flops

Message » 02 Jan 2017 13:26

J'ai ajouté à ma liste "Folles de joie" que j'ai visionné pdt les vacances de Noël. Vu en VOSTFR.

C'est clairement mon coup de coeur 2016 catégorie film humaniste.

Valeria Bruni Tedeschi est fantastique et le duo/opposition avec Micaela Ramazzotti fonctionne à merveille. Le film est d'une truculence incroyable. Mais c'est aussi très grave par moment.

La scène ou Valeria Bruni Tedeschi se fait passer pour un médecin est digne de figurer dans les scènes d'anthologie du cinéma :lol:

Bref, génial.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Jan 2017 13:26

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Jan 2017 17:17

Darkhan a écrit:
Emmanuel Piat a écrit:Le Garçon et la Bête


J'ai honte :oops:
J'adore Mamoru Hosoda et pourtant j'ai deux de ses films de retard.
Je n'ai tjrs pas vu Le Garçon et la Bête et Les Enfants Loups

Image


opbilbo a écrit:...et maintenant j'attends les tops/flops de Darkhan... :siffle:


Je m'en occupe dés que j'aurai enfin résolu mon dilemme sur Rogue One entre 'Un Peu" et "Beaucoup" :ko: . Promis !

Aprés je préviens ma liste sera un peu plus courte que l'année dernière :oops:

Cette année j'ai vu surtout pas mal de Séries TV et joué à beaucoup de Jeux Video (je ferais un trés mauvais admin JV sinon :ko: ) ce qui m'a laissé moins de temps sur les longs-métrages :-?


Darkhan a écrit:Merci Hydrosaure et Boc21 :bravo:
En ce qui me concerne mon Bilan 2016 ne devrait plus tarder maintenant que j'ai soldé mon "dilemme rogue one" :siffle: :ko:

PS : Bonne Année 2017 à tous les cinéphiles !!! :D



Comme promis voici mon bilan ciné 2016 personnel

Comme vous pourrez le constater je n'aurais eut aucun coup de coeur cette année :cry:

Dans les Flops dont je regrette jusqu'à leur visionnage ou Je n'en attendais rien et j'ai quand meme été déçu

  • Suicide Squad : un film sans intérêt et schizophrène où on essai de faire passer des moutons pour des Bad guys. Et non mettre du Queen dans une OST ne suffit pas pour rendre un film impertinent et furieusement transgressif.
  • X-men Apocaplyse : Où Comment on peut se rater avec un personnage aussi mythique que celui d'En Sabah Nur. En comparaison du DA Xmen Evolution, le film est une purge. Ni Divertissant, ni classe
  • Le Chasseur et la Reine des Glaces : le non-événement 2016
  • SOS Fantome 2016 : ni fin, ni fun, ni drole


Les Déceptions

  • Star Trek Beyond : Heureusement qu'il y a Star Trek dans le titre car dans le film absolument rien ne m'a fait penser qu'on avait affaire à un Star trek. C'est un trés mauvais Film de SF et un encore plus mauvais Star trek
  • Independence Day Resurgence : Le NawakBuster 2016 pour plus de détail voir le post de Boc 21 ou le topic dédié du Film. Mais pour faire court le 1er ID4 avait au moins le mérite d'une certaine coherence. Ce sequel est juste bas du front et grotesquement absurde. Perso par moment je me sentais limite insulté pendant le film.
  • The Nice Guys : The Gloubi Boulga Movie
  • Kingsglaive: Final Fantasy XV : aussi joli esthétiquement que l'histoire est insipide
  • High Rise : un film qui réussi partout sauf sur son scénario où c'est franchement raté. Dommage le film avait eut selon moi le Teaser le + plus inspiré que j'ai vu cette année




Dans les "Sympa mais sans plus" ou "Bonne Surprise mais peut etre pas de là à aller vers un 2eme visionnage"

  • Miss Peregrine & les enfants particuliers : 1er Tim burton que je vois jusqu'à la fin sans lever les yeux au ciel au moins 1 fois et où je ne trouve pas la fin ratée. Un miracle. J'ai passé un bon moment meme si le film est loin d’être parfait faute essentiellement à un antagonisme pas assez marqué, un méchant pas assez méchant et des héros peu attachant car peu développés dans le scénar.
  • The Night Before : J'ai bien aimé ! Seth Rogen, la patte d'Evan Goldberg ça aide. Je regrette le casting de Joseph Gordon-Levitt et Anthony Mackie qui ne sont clairement pas pour moi dans leur élément
  • Gods of Egypt : Malgré les SFX qui vont sans aucun doute trés vite mal vieillir et un Gerard Buttler maquillé façon "Bois de Boulogne", j'ai bien aimé. Il m'a divertit ce qui fut trés rare pour moi en 2016





Grosse Déceptions meme si j'ai quand meme aimé

  • Star Wars Rogue One : On a le Bon casting, les bonnes idées scénaristiques mais le tout se fait crucifier par la médiocre qualité de l'écriture. Quel gachis !!!
    Mention Spéciale à Donnie Yen qui a écopé du texte le + pourri du Film





Dans les "beaucoup aimé"

  • Batman Vs Superman : Une fois fait abstraction de Superman, de prés de la moitié du casting et du jeu de mots le plus minable de l'ére du cinéma (Martha, Martha,... !! ). J'ai à ma grande surprise beaucoup aimé et dans une surprise encore plus grande notamment la prestation de Ben Affleck alors que j'avais eut beaucoup de réticence à l'annonce de son choix pour reprendre le role du chevalier noir. Je suis meme impatient de le revoir dans ce role
  • Captain America : Civil War : J'ai bien aimé meme si le fond n'est pas trés original . Un peu plus mature que les autres marvel depuis 3~4ans
  • Warcraft : Le commencement : une vrai bonne surprise. Il n'est pas parfait. Mais j'ai hate de suivre la suite en esperant qu'ils auront droit à un plus gros budget.
  • Zootopie : l'un des meilleurs films d'animation Disney depuis de nombreuses années. Disney Animation est vraiment dans une bonne dynamique.
  • Deadpool : Le Film manque cependant de tension et j'ai trouvé parfois Deadpool inutilement verbeux . Je suis par contre plus inquiet quant a sa suite.
  • Les Huits Salopards : A défaut de m'avoir transcendé, j'ai passé un vrai bon moment pendant le visionnage. Un film dont les qualités artistiques sont indéniables.
  • Midnight Special : Un bon film dont Je regrette seulement la fin un peu trop classique et convenue :-? . Nota : Mention spéciale pour la trés belle l'OST signée David Wingo :love:
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 26353
Inscription: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Jan 2017 12:25

Une année 2016 plutôt pas mal, avec son lot de jolies surprises (Pourvu qu’on m’aime, An, L’effet aquatique, Ma vie de courgette) et de réussites rondement menées dont on n’en attendait pas moins (Paterson, Spotlight, Love & Friendship), mais finalement peu de films véritablement exceptionnels.

Le Box Office français, lui, reste abonné aux films consensuels médiocres ou à des comédies plus mauvaises encore (comment peut-on envoyer un Âge de Glace 5 dans le top 10 ?), tandis que le système de production français continue de s’enfoncer dans une logique industrielle invraisemblable où toujours moins de films parviennent à tirer leur épingle du jeu et que le top 100 continue de phagocyter toujours autant les spectateurs (60% des entrées proviennent des 0.9% de films faisant au moins 1M d’entrées, cela grimpe même à 71% pour 1.4% pour les productions françaises).

En un peu plus de 20 ans, le nombre de productions françaises a doublé (comme les investissements dans ces productions) et le nombre de distributeurs actifs a triplé (même si 62% d’entre eux engrangent moins de 1500€ de recettes par an) alors que la part de marché des productions françaises stagne et que le nombre de films faisant moins de 50 000 entrées gonfle inlassablement.

C’est simple : en 2015, ces films à moins de 50 000 entrées représentent deux fois l’intégralité de la production française de 1992, soit 2 940 films que quasiment personne ne verra (la moyenne est à 1 601 entrées par film en 2015, et ça ne fait que chuter d’année en année), cumulant à eux tous autant d’entrées que… Les Tuche 2 (4.7M d’entrées) (ça marche aussi avec la combinaison de Independance Day Resurgence, Les Chipmunks 4 et Divergente 3). Et après, les distributeurs viendront se plaindre que c’est de plus en plus dur pour eux… (et les spectateurs que les Césars ne représentent aucun succès public).


TOP 10 2016 :
9.5/10 :
Paterson

9/10 :
Pourvu qu'on m'aime
An - Les délices de Tokyo

8.5/10 :
Spotlight
Swiss Army Man
Love & Friendship
Fuocoammare
L'effet aquatique
Ma vie de courgette

8/10 :
Banana
L'économie du couple
In Jackson Heights



Liste totale :
9.5/10 :
Paterson

9/10 :
Pourvu qu'on m'aime
An - Les délices de Tokyo

8.5/10 :
Spotlight
Swiss Army Man
Love & Friendship
Fuocoammare
L'effet aquatique
Ma vie de courgette

8/10 :
Banana

L'économie du couple
In Jackson Heights
Anomalisa
Steve Jobs
Le ciel attendra
Elle
Quo vado ?
Popstar : Never Stop Never Stopping

7.5/10 :
Rogue One
The Lady in the Van
Carol
The Revenant
Zootopie
10 Cloverfield Lane
Merci patron !
Ma loute
Green Room
The Nice Guys
War Dogs
Un homme à la hauteur

7/10 :
Creed
The Hateful Eight
Belgica
Demain
13 Hours
Kung Fu Panda 3
Loro chi ?
Dernier train pour Busan

6.5/10 :
Deadpool
Julieta
Avé César!
Everybody Wants Some!!
Batman v Superman : Dawn of Justice
Rosalie Blum
The Brothers Grimsby
Bridget Jones' Baby

6/10 :
High-Rise
Star Trek : Beyond
Central Intelligence
Warcraft
Chair de poule
Money Monster
L'uomo che non cambio la storia
Lo chiamavano Jeeg Robot
Le monde de Dory

5.5/10 :
The Assassin
Zoolander 2
Hacksaw Ridge
Ghostbusters (2016)

5/10 :
Mad Love in New York
X-Men : Apocalypse
La macchinazione
Arrival

4/10 :
La chute de Londres

3/10 :
Allende mon grand-père

2.5/10 :
Suicide Squad



TOP 10 Patrimoine :
The War Game (Peter Watkins – BFI – UK) : docu-fiction glaçante et implacable imaginant un Angleterre post-apo après que la dissuasion nucléaire ait échouée.
Garde à vue / Mortelle randonnée (Claude Miller – TF1 – FR) : 2 films impeccables, d'une efficacité hors pair pour le premier et d'une atmosphère incroyable pour le second. Dans les 2 cas, un Michel Serrault immortel.
Hoop Dreams (Steve James – Criterion – US) : fascinant documentaire suivant les parcours parallèles mais pas trop de 2 jeunes afro-américains dans le monde du basket universitaire.
Salé sucré (Ang Lee – Carlotta – FR) : un joli film doux amer sur une famille en cours de séparation, lorgnant sur le cinéma d'Ozu, avec la même maîtrise du rythme coulant et du non-dit qui en dit long.

Mentions très spéciales :
Crimes of Passion (Ken Russell – Arrow – UK) : improbable délire néon-esque autour d'une Kathleen Turner magnétique et d'un Anthony Perkins halluciné. Ca avait toutes les raisons d'être kitschissime à mort, mais non, 30 ans plus tard, c'est toujours hallucinant.
The In-Laws (Arthur Hiller – Criterion – US/UK) : hilarante comédie non-sensique habitée par un Peter Falk inarrêtable et un script qui continue à enchaîner les délires façon Mel Brooks. Mention spéciale à l'hilarante séquence dans les airs avec James Wong Howe. On ne s'en remet toujours pas.
Little Big Man (Arthur Penn – Carlotta – FR) : un petit peu long mais une charge anti-guerre humaniste toujours aussi féroce, avec un impeccable Dustin Hoffmann.
Christine (John Carpenter – Indicator – UK) : c'est propre, impeccable, avec un sous-texte sur l'adolescence égo-centrique juste comme il faut. Carpenter dans son plus fin.




FLOP 2016 :
3.
La chute de Londres : après un 1er opus largement supérieur à son équivalent à gros budget (White House Down) grâce à un aspect efficacement bourrin et 1er degré, cette suite dispensable se vautre à tous les niveaux, que ce soit à travers une interminable exposition justifiant le déplacement à Londres, une absence totale de rythme, une constante illisibilité et surtout un aspect cheap hallucinant qui donne l’impression que toutes les scènes d’action ont été filmées en cachette dans des hangars anonymes.

2.
Allende mon grand-père : documentaire-thérapie faisant du surplace pendant 1h30 et dont on ressort sans rien avoir appris du tout, sauf des banalités affligeantes. C’est d’autant plus problématique quand la majorité des intervenants n’ont aucunement envie de répondre aux questions posées, créant une gêne chez le spectateur qui devient un inquisiteur mal venu et violemment insistant. Le comble, c'est qu'après 1h30 où les lieux et les personnes sont balancés n'importe comment à 2 à l'heure dans un montage sans queue ni tête, le générique détaille "les proches d'Allende interviewés pour ce documentaire"... à fond la caisse. Et comme c'est un beau générique horizontal numérique, les noms sont illisibles. C’est dire le respect qu’a la réalisatrice pour ses propres proches, accouchant au final d’un documentaire plus proche du travail d'une (mauvaise) universitaire faisant un mémoire sur sa famille qu'à un documentaire distribué sur grand écran.

1.
Suicide Squad : l’accident industriel cas d’école de l’année, aventure pathétiquement mercantile et calibrée compilant toutes les scories possibles et imaginables, de sa BO qui rappelle douloureusement les BO compils façon DareDevil (ne manque qu’un retour de Nickelback et Hoobastank pour accompagner la soupe des Twenty One Pilots) à son hilarant Joker zozotant Thug Life torse poil tatoué sous son imper, sans oublier des méchants pourraves (mention spéciale à Cara Delevingne, tout en regards vides de poisson mort), Will Smith qui ne veut pas être caché derrière son masque, un scénario abscons sans enjeu, des scènes d’action totalement anonymes avec des ennemis anonymes et des super méchants sans aucune constance qui passent leur temps à s’apitoyer sur leurs sorts et à avoir des cas de conscience. Il parait que tout ça, c’est la faute du méchant studio qui a trop mis les mains dans la production du film. On a bien du mal à imaginer qu’il y ait eu originellement un bon film (ou même juste médiocre) à dénaturer. D’ailleurs, qui l’eut cru lustucru, la version longue ne fait que rendre la punition 11 minutes plus longue.



Et si je devais pointer une déception très spécifique, c'est cette baudruche manipulatrice et pachydermique qu'est Arrival, intéressant sa première heure comme un pendant linguiste au Contagion de Soderbergh, puis s'enfournant dans tous les clichés possibles et imaginables jusqu'au final facepalmesque hilarant de malhonnêteté intellectuelle. Et évidemment, les méchants Russes et Chinois veulent tout faire péter.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5266
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Jan 2017 17:58

Pour le top du top:

What a nice day
Les délices de tokyo
The assassin


Sully, Batman vs superman, Dr Stange pour le top des films grand public.

Bonnes surprises:
Dernier train pour Bumsang, War dog, Captain Fantastic, The nice guy, Sing street.

L'ovni: Tony Erdmann

Le flop de flop version plouf: Star War Rogue One: je me suis exprimé largement dans le topic à ce sujet.

Tous les autres, une bonne trentaine de films vus sur grand écran cette année, j'ai passé de bons moments. Je me suis ennuyé devant Victoria et Xmen, n'est pas été emballé par The Revenant, j'ai bien aimé les 8 salopards, j'ai rigolé devant Grimsby...

Le cinéma français ronronne un peu dans les comédies du dimanche soir, financement oblige?
Deux exceptions: le polar baigné d'humour noir Un petit boulot et l'excellent film de genre Braqueurs.
Dernière édition par primare21 le 11 Jan 2017 16:03, édité 5 fois.
primare21
 
Messages: 983
Inscription: 27 Sep 2011 14:45
Localisation: Entre Nantes et Rennes
  • offline

Message » 03 Jan 2017 18:24

Salut, bonne année tout ça...

Pour moi le meilleur film de l'année, et de loin : THE STRANGERS de Na-Hong Jin.
Quand on voit ce film, on se dit qu'il reste encore deux-trois trucs au cinéma que les séries ne feront qu'effleurer à tout jamais.

Ensuite sans ordre particulier :

Les 8 Salopards
Grimsby
la comédie qui ose tout, qui va au bout du bout de la trashitude, genial.
The Revenant
Triple 9
un polar bien tendu comme ça, ça faisait longtemps.
Made in France
Le film de Boukhrief qui a été déprogrammé suite aux attentas de novembre, film sur la préparation d'un attentat islamiste sous la forme d'un thriller. Très réussi.
Batman V. Superman
Malgré tout, un film de super-zéros qui sort quand même du lot.
Creed
Le retour de Stallone dans la peau de Rocky, fait toujours plaisir à voir le mec.
Predator
Ressortie en copie neuve, toujours aussi dément malgré ses 30 ans bien tassé.
Green Room
Survival bien méchant, ça fait du bien par les temps qui courent où chez nos super-héros chéris, pas une goutte de sang ne coule.

Dans l'ensemble, c'était une année assez pauvre je trouve.

Grosse déception : the neon demon
Long clip très chiant, d'assez mauvais goût et mal joué. Dommage de la part d'un réalisateur pourtant passionnant, le syndrôme du mec qui se regarde filmer, moche.

Le naveton de l'année : spotlight
Aucune idée de cinéma, d'un ennui absolument mortel, le seul qui tire son épingle de cette infâme daube, c'est Stanley Tucci et un peu Michael Keaton, tout le reste est à mettre à la poubelle.

Pour finir, une série : the night of.
Passionnante déconstruction du système judiciaire américain.
Dernière édition par starfox le 04 Jan 2017 11:09, édité 1 fois.
starfox
 
Messages: 207
Inscription: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Message » 03 Jan 2017 19:40

starfox a écrit:Le naveton de l'année : spotlight (aucune idée de cinéma, d'un ennui absolument mortel, le seul qui tire son épingle de cette infâme daube, c'est Stanley Tucci et un peu Michael Keaton, tout le reste est à mettre à la poubelle)


D'un côté Warcraft le chef d'oeuvre avec op, de l'autre Spotlight le naveton avec Starfox. Les goûts les couleurs, tout ça. :mdr:
Dernière édition par tenia54 le 03 Jan 2017 20:46, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5266
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Jan 2017 20:22

Il ne me semble pas que Starfox ai parlé de Warcraft. Uniquement de Spotlight
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 26353
Inscription: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Jan 2017 20:46

Darkhan a écrit:Il ne me semble pas que Starfox est parlé de Warcraft. Uniquement de Spotlight


Non, je faisais référence au top de op. Je vais éditer mon post pour que ce soit plus clair.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5266
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Jan 2017 20:50

exact ! pour starfox le chef d'œuvre de l'année serait plutôt the strangers. par contre comme le tenia à classé spotlight dans son top ten de l'année, ceci expliquerait cela !

soyons précis !

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2317
Inscription: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

[THEME] Bilan Tops/Flops 2016

Message » 03 Jan 2017 23:31

...Je n'ai jamais parlé de chef-d’œuvre...

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 45887
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 04 Jan 2017 1:51

Oui, enfin, t'en fais tout de même ton 2e film de l'année. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5266
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

[THEME] Bilan Tops/Flops 2016

Message » 04 Jan 2017 10:51

Il n'y a aucun chef d'oeuvre dans ma liste ! :grad: :lol:

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 011020 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 45887
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 04 Jan 2017 17:04

Voici la rétrospective de ma femme et moi. :wink:

2016 touche à sa fin et il est temps de faire le bilan de cette année cinématographique. Bien évidemment cette liste n'est pas exhaustive et de nombreux autres films mériteraient sûrement d'apparaître dans ce classement (comme peut-être "Premier Contact", "Tu ne tueras point" ou "Vaiana, la légende du bout du monde"), mais nous n'avons ni l'envie ni la possibilité de voir tout ce qui sort.

Avant-propos

Le cru cinématographique de l'année 2016 a été globalement supérieur à celui de 2015, même si toujours peu réjouissant côté blockbusters (les sorties frustrantes de l'été) et avec de trop rares propositions fortes.

En effet, et pour la deuxième année consécutive, nous avons surtout eu le droit à un déluge de très grosses productions et/ou de nombreuses suites/reboot; de qualité comme "Les animaux fantastiques" (un spin-off ingénieux et purement magique de la saga "Harry Potter"), franchement dispensable comme "S.O.S. Fantômes" (car trop semblable à la version de 1984), ou carrément trompeur comme "Suicide Squad" (fidèle aux lois du genre et jamais transgressif). Le temps est venu pour Hollywood de se désintoxiquer du blockbuster (ce ne sera pas encore en 2017), ou alors d'en changer la recette comme l'a fait le divertissement déjanté qu'est "Deadpool", qui casse enfin les codes et fait un doigt d'honneur aux convenances.

Un petit mot également sur Netflix, le géant américain de la VOD, qui avec le huis clos de science-fiction au scénario habile "Arq" et le film de guerre science-fictionnel badass "Spectral", a prouvé qu'il était possible de proposer des œuvres inédites de grande qualité (encore plus du côté de l'incontournable "Jadotville"). Nous tenions ainsi à les remercier.

Le chef-d’œuvre (et le plus attendu)

Un seul film a réussi à se démarquer et pas des moindres, l'odyssée sauvage "The Revenant", un véritable chef-d'œuvre qui a marqué de son empreinte le western comme "Danse avec les loups" à son époque, même s'il s'agit d'une quête de vengeance viscérale et non d'une épopée à l'humanité bouleversante. Difficile aussi de parler de cette année sans mentionner la sortie attendue/redoutée du premier spin-off de la saga "Star Wars" (évitons de mentionner les deux films sur les Ewoks, voulez-vous) sous l'égide de Disney. Et si nous avions quelques craintes, ce "Rogue One : A Star Wars Story" (coup de cœur et top action), un film de guerre sombre et spectaculaire d'une fidélité exemplaire à l'épisode IV, a clairement prouvé qu'il était possible de réussir un épisode non canonique. Que la Force continue d'être avec Lucasfilm !

Les tops action

Côté action nous avons bien évidemment été gâtés, l'omniprésence de blockbusters (mais pas que, comme l'atteste la présence de petites séries B très efficaces) n'y étant pas étranger. Nous retrouvons donc le polar de casse épuré et énergique "Braqueurs", le déferlement d'action et de super-héros qu'est "Captain America : Civil War", le survival au cœur d'une jungle luxuriante "Chasse à l'homme 2", le simpliste mais spectaculaire "Close Range", l'actionner féminin "Code Momentum", l'old school "Falcon Rising", le divertissement mythologico-fantastique farci d'effets spéciaux "Gods of Egypt", le pur plaisir régressif qui mange à tous les râteliers de la SF moderne "Independence Day : Resurgence", le film d'animation riche en émotions et en morceaux de bravoure "Kingsglaive : Final Fantasy XV", le très 80's et patriotique "La Chute de Londres", l'aventure régressive survitaminée "Ninja Turtles 2", le clip sur les sports extrêmes "Point Break", le brillant polar d'action "Skin Trade", l'aventure spatiale humaniste "Star Trek : Sans limites" et le divertissement au budget pharaonique "X-Men : Apocalypse". Ce ne sont certes pas les meilleurs films de l'année, mais pour les fans d'action il y a franchement de quoi se faire plaisir !

Les incontournables

Nous n'avons que peu attribué les 5 cœurs cette année, mais il faut reconnaître que nous avons visionné quelques pépites avec le western contemporain au réalisme frappant et à la tension durable "13 Hours" (un top action également), le film de boxe aussi sensible qu'intense "Creed - L'Héritage de Rocky Balboa", l'excellent film de guerre tiré de faits réels "Jadotville" (un autre top action), le drame poignant au sujet glauque "Room", le thriller hypnotique fascinant et morbide sur le culte de l'apparence "The Neon Demon", et le conte horrifique macabre à l'ambiance glauque "The Witch". Certaines pellicules ne sont du reste pas passées loin d'entrer dans cette catégorie, et se sont vues remettre un bien mérité coup de cœur.

Les coups de cœur

Nous y retrouvons le huis clos haletant à l'ambiance anxiogène "10 Cloverfield Lane", la grande fresque réceptive aux tourments de ses super-héros "Batman v Superman : L'Aube de la Justice", le thriller d'épouvante à la peur sourde durable "Conjuring 2 : Le cas Enfield", le drame familial post-apocalyptique "Extinction", le malaisant slasher de possession "February", le survival radical aux montées de violences fracassantes "Green Room", le voyage initiatique exaltant "Le livre de la jungle", le western manipulateur à la violence débridée "Les Huit salopards", le thriller anxiogène sur la radicalisation "Made in France", la fable de science-fiction profondément mélancolique "Midnight Special", le polar crépusculaire "Triple 9" et le buddy movie animalier à l'inventivité constante "Zootopie".

Les déceptions

À coté des tops nous retrouvons bien évidemment les flops avec le film d'animation qui ne fait qu'effleurer son concept "Comme des bêtes", le survival de science-fiction fauché "Explorer", l'attraction certes frénétique mais assommante "Hardcore Henry", le japanime philosophique dur à digérer "Harmony", la petite production de science-fiction guerrière "Identify", l'aventure marine séduisante mais trop enfantine "Le Monde de Dory", la petite série B horrifique en mode FPS "Pandemic", le thriller surnaturel passe-partout "Pay the Ghost", le thriller de science-fiction sans-le-sou "Paradox", l'aventure adolescente "Robots Supremacy", le blockbuster trop sous-développé et inconsistant "Suicide Squad", le polar dépressif à la structure bancale "Suspicions", le drame maritime trop classique "The Finest Hours" et le petit thriller manipulateur mais répétitif "Timelapse".

P.S. 1 : Il s'agit d'un copié/collé de mon site. :oops:
P.S. 2 : La fascinante romance spatiale "Passengers", visionnée seulement hier soir, a été un véritable coup de cœur pour nous. :love:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD par le loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7778
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Message » 04 Jan 2017 20:05

le loup celeste a écrit:Un petit mot également sur Netflix, le géant américain de la VOD, qui avec le huis clos de science-fiction au scénario habile "Arq" et le film de guerre science-fictionnel badass "Spectral", a prouvé qu'il était possible de proposer des œuvres inédites de grande qualité (encore plus du côté de l'incontournable "Jadotville"). Nous tenions ainsi à les remercier.

Des 3 je n'ai vu que Spectral qui m'a plus que laissé sur ma faim
J'en avais d'ailleurs parlé sur le Topic dédié Netflix
J'ai trouvé le film ultra superficiel un comble avec un scénario autant pompé sur FF : The Spirit Within. :-?
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 26353
Inscription: 25 Mai 2008 9:32
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 04 Jan 2017 20:52

C'est bien ça commence à se remplir et à se diversifier.

A ce titre, petit sondage Top films venant de Twitter.
Résultat sur 406 participants, classement par nombre de vote pour chaque titre, il y a plusieurs ex aequo.

1 - CAROL
- ELLE
2 PREMIER CONTACT
3 THE REVENANT
4 - MANCHESTER BY THE SEA
- TONI ERDMANN
5 PATERSON
6 - AQUARIUS
- THE NEON DEMON
7 JUSTE LA FIN DU MONDE
8 MADEMOISELLE
9 LES 8 SALOPARDS
10 - Moi Daniel Blake
- Nocturama
- The Assassin
- The Strangers

Les tweets d'origine ci dessous:
hydrosaure
 
Messages: 6050
Inscription: 12 Sep 2005 14:49
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message