Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[DÉBAT] Studio Ghibli la fin ?

Message » 16 Aoû 2014 7:56

Ygg a écrit:
d.gramophone a écrit:La seule anime qui je regarde avec autant de poésie est Kenshin/ Tsuiku Hen


un lien peut-être ?

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=& ... yEOcVI7JcQ
Lis la critique du spectateur qui me semble très proche de ce que je pense.
Les couleurs sont incroyables, la musique magnifique et ça me fait penser à un poème de Verlaine qui dure deux heures.
Là c'est la pochette du dvd, le transfert en blu-ray est magnifiquement réussi, mais attention c'est du 4/3 d'origine, bandes noires à gauche et à droite pour le blu-ray.
d.gramophone
 
Messages: 209
Inscription Forum: 19 Mar 2005 14:45
Localisation: paca
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Aoû 2014 7:56

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Aoû 2014 10:05

Euh...c'est anime est vachement bien, mais la japanimation mature ne se limite pas à celui-ci et aux Ghibli. Y'a bon.
lag@uffre
 
Messages: 3358
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 10:48

dans Arrietty le petit monde des chapardeurs, Hayao Miyazaki a été Producteur exécutif, du coup c'est Hiromasa Yonebayashi qui la réalisé et je peux dire que celui ci est vraiment top

Arrietty, le petit monde des chapardeurs
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 76684.html

idem pour La Colline aux Coquelicots, Hayao Miyazaki a été Producteur exécutif et c'est son fils Goro Miyazaki la réalisé, il est top aussi

La Colline aux Coquelicots
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 95834.html

pour finir " Ghibli : non, le studio de Miyazaki n'arrête pas l'animation " :D
http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 35861.html
Avatar de l’utilisateur
wool
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8292
Inscription Forum: 13 Oct 2006 21:15
Localisation: la Drôme
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 11:02

Hayao Miyazaki à la retraite : qui succèdera au maître ?
http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 26633.html

Les vétérans

Lorsque l’on parle d’éventuels successeurs à Miyazaki, il est normal de penser d'abord aux personnes qui ont gravi à ses côtés les premières marches du succès, à la naissance du studio Ghibli, et donc en particulier au prestigieux Isao Takahata. Cofondateur du studio et véritable bras droit de Miyazaki, ce réalisateur émérite a en effet signé plusieurs chefs-d’œuvre tels que Pompoko, Mes voisins les Yamada, et surtout le bouleversant Tombeau des lucioles.

du coup je vais m’empresser de voir ses trois chefs-d’œuvre :mdr:

Pompoko
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 32239.html

Mes voisins les Yamada
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 29958.html

Le Tombeau des lucioles
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 10251.html
Avatar de l’utilisateur
wool
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 8292
Inscription Forum: 13 Oct 2006 21:15
Localisation: la Drôme
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 11:37

Tu...tu...n'a jamais vu le tombeau des lucioles :hein:
Attention choc émotionnel à venir.
Si tu ne dois en regarder qu'un c'est celui-ci.
pnauts
 
Messages: 2662
Inscription Forum: 14 Fév 2004 16:21
Localisation: pas loin de Nîmes
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 11:39

Et si Ronya était un retour au réalisation d'Anime issue de la littérature classique? Rémy, Heidi...
pnauts
 
Messages: 2662
Inscription Forum: 14 Fév 2004 16:21
Localisation: pas loin de Nîmes
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 13:07

Je n'ai aucun mal à croire que Miyazaki ait voulu faire de Ghibli un instrument à sa botte, quitte à saboter la relève. J'ai trouvé par exemple un peu étrange que l'on célèbre Le Vent se lève comme le film des adieux de Miyazaki (ce qui est probable, mais la promo pour son précédent ultime film, Le Voyage de Chihiro, mettait plus l'accent sur les qualités propres du film que sur le fait que ça serait son dernier), alors que quelques mois plus tard, Le Conte de la princesse Kaguya, qui est lui aussi certainement le dernier film d'Isao Takahata (78 ans, donc encore plus vieux que Miyazaki), n'est pas "vendu" avec ce même angle. Alors que j'ai largement préféré le Takahata, qui est visuellement un des films les plus somptueux que j'ai vus depuis des années.

Le succès de Ghibli aux USA (par opposition à un film ça et là comme dans les années 90) est en grande partie dû aux efforts des gens de Pixar. C'est John Lasseter qui avait produit le doublage du Voyage de Chihiro, ce qui a contribué à ce que le film remporte l'Oscar. Depuis, Ghibli et Disney avaient un deal, avec Disney qui est le premier studio contacté pour distribuer leurs films aux USA (ce qui a été le cas pour Le Vent, mais pas pour Le Conte, et encore à déterminer pour Souvenirs de Marnie). C'est aussi pour ça que Pixar avait eu le droit de montrer Totoro dans Toy Story 3.

Et, comme d'autres l'ont écrit ici, je crois qu'il faut se méfier de l'équivalence Miyazaki = Ghibli = animé de qualité. C'est certain que la retraite de Miyazaki est un coup dur pour le secteur, mais l'animation japonaise ne se réduisait pas à un seul individu, aussi brillant et inventif soit-il. C'est simplement la fin d'une époque, et si de nouveaux talents émergent, ils émergeront d'une autre façon au Japon, dans d'autres studios, avec d'autres outils.
En Occident, on ne fait plus non plus de films d'animation comme ceux des années 30, 50 ou 70. On a perdu des choses, mais aussi gagné d'autres. S'il y a vingt ans, on m'avait dit que Pixar allait complètement régénérer le secteur au moyen de l'animation en images de synthèse, mais surtout au travers de scénarios particulièrement fouillés et profonds, j'aurais été très sceptique. Si à la fin des années 80 (quand les producteurs de Roger Rabbit exigeaient de travailler en Angleterre tellement l'animation Disney était discréditée) ou au milieu des années 2000 (quand on célébrait Shrek comme l'antidote à la guimauve Disney...), certains avaient parié sur un retour en force de Disney, on leur aurait ri au nez.
Et pourtant, ces studios ont maintenant réussi à trouver des techniques pour transcrire la palette et le style de leurs films classiques dans des productions en images de synthèse (Raiponce, La Reine des neiges), et ont même rouvert une activité animation à la main qui a déjà fait quelques beaux trucs (La Princesse et la Grenouille, le Winnie l'ourson et surtout les courts où ils mêlent 2D et 3D).
Sledge Hammer
 
Messages: 3579
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 13:18

3d n'est pas synonyme de déclin en soi, pour trouver de nouvelles voie il faut bien tenter le coup quitte à se casser la figure. Les deux peuvent et doivent coexister afin qu'elles puissent toutes deux s'améliorer. C'est sans doute ce qu'essaye de faire Goro; Otomo y travaille depuis déjà une dizaine d'année.

Pour Arriety, il faut reconnaitre qu'il est bien plus faible niveau tension dramatique que les standards de chez ghibli. Si la colline est coquelicots est une plus grande réussite, c'est aussi parce que Goro était bien moins sous l'emprise de son père que Yonebayashi. Regardez les itw sur le blu ray d'Arriety, c'est saisissant. Hayao n'arrive même pas à masquer ses réserves sur son poulain, et celui-ci de reconnaitre qu'il n'avait jamais songé être réalisateur un jour. Il me semble même qu'il avoue un moment n'avoir aucun point de vue sur l'histoire... :lol:
Goro était loin d'avoir ce problème et forcément, l'influence de son père était moindre.

edit: d'accord avec tout ça sledge! Posté en même temps!
lag@uffre
 
Messages: 3358
Inscription Forum: 04 Oct 2006 18:35
Localisation: Paris
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 21:10

pnauts a écrit:Et si Ronya était un retour au réalisation d'Anime issue de la littérature classique? Rémy, Heidi...


La NHK a souvent produits des séries tirées de la littérature classique avec la Nippon animation, enfin dans le passé ,je ne sais plus trop ce que la NHK diffuse .

On parle peu des rapports entre Miyazaki et Takahata , ou ils sont montrés comme chaleureux , ce que je doute fort...

Chacun fait son film dans son coin sans s'adresser la parole pendant toute la production, on voit cela dans un des bonus d'un film de Takahata , dans un train ils sont proches juste séparés par un couloir, ils s'ignorent royalement.

Et après la sortie du film on attend un Miyazaki parler des qualités du film en montrant quelques réserves sur le message du film .

Personnellement je pense que les 2 sont idéologiquement a l'opposé , Takahata est assez réactionnaire (ses interviews sont parlants) ,et Miyazaki plus écologiste/ pacifique, alors forcement ça ne peux pas marcher entre eux .

Comment ils ont pu fonder un studio ensemble mystére, il y avait peut être une entente au début .
Dernière édition par jhudson le 16 Aoû 2014 21:46, édité 2 fois.
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13771
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 21:33

lag@uffre a écrit:3d n'est pas synonyme de déclin en soi, pour trouver de nouvelles voie il faut bien tenter le coup quitte à se casser la figure. Les deux peuvent et doivent coexister afin qu'elles puissent toutes deux s'améliorer. C'est sans doute ce qu'essaye de faire Goro; Otomo y travaille depuis déjà une dizaine d'année.

Pour Arriety, il faut reconnaitre qu'il est bien plus faible niveau tension dramatique que les standards de chez ghibli. Si la colline est coquelicots est une plus grande réussite, c'est aussi parce que Goro était bien moins sous l'emprise de son père que Yonebayashi. Regardez les itw sur le blu ray d'Arriety, c'est saisissant. Hayao n'arrive même pas à masquer ses réserves sur son poulain, et celui-ci de reconnaitre qu'il n'avait jamais songé être réalisateur un jour. Il me semble même qu'il avoue un moment n'avoir aucun point de vue sur l'histoire... :lol:
Goro était loin d'avoir ce problème et forcément, l'influence de son père était moindre.

edit: d'accord avec tout ça sledge! Posté en même temps!


Le probléme c'est qu'on japon ils n'ont pas vraiment les talents pour faire des films en 3D qui soient de qualité équivalente a ceux produits en en occident, ça demande autant d'argent que d'artistes qualifiés

Et des animés en 3D moyenne c'est moche et mal animé,la 3D ne supporte pas la médiocrité

Les japonais ont perdu la main mise sur les jeux vidéo, quand les jeux sont passés en 3D ,souvent les jeux japonais en 3D étaient produits en dehors du japon, Nintentdo avait racheté Rare Studio pour cela
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13771
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 21:51

pnauts a écrit:Tu...tu...n'a jamais vu le tombeau des lucioles :hein:
Attention choc émotionnel à venir.
Si tu ne dois en regarder qu'un c'est celui-ci.


C'est ce que j'allais dire...
Honte à toi si tu n'as pas vu le Tombeau des Lucioles. :mdr:

Attention Chef d'oeuvre absolue, tu auras du mal à t'en remettre, ce métrage devrait être diffusé dans les cours d'école... :love:
julianf
 
Messages: 14642
Inscription Forum: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 21:54

julianf a écrit:Attention Chef d'oeuvre absolue, tu auras du mal à t'en remettre, ce métrage devrait être diffusé dans les cours d'école... :love:

Moi je ne m'en suis jamais remis ^^
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Administrateur de l'Association
Administrateur de l'Association
 
Messages: 8736
Inscription Forum: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Alès
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 22:04

Sledge Hammer a écrit:Je n'ai aucun mal à croire que Miyazaki ait voulu faire de Ghibli un instrument à sa botte, quitte à saboter la relève. J'ai trouvé par exemple un peu étrange que l'on célèbre Le Vent se lève comme le film des adieux de Miyazaki (ce qui est probable, mais la promo pour son précédent ultime film, Le Voyage de Chihiro, mettait plus l'accent sur les qualités propres du film que sur le fait que ça serait son dernier), alors que quelques mois plus tard, Le Conte de la princesse Kaguya, qui est lui aussi certainement le dernier film d'Isao Takahata (78 ans, donc encore plus vieux que Miyazaki), n'est pas "vendu" avec ce même angle. Alors que j'ai largement préféré le Takahata, qui est visuellement un des films les plus somptueux que j'ai vus depuis des années.

Le succès de Ghibli aux USA (par opposition à un film ça et là comme dans les années 90) est en grande partie dû aux efforts des gens de Pixar. C'est John Lasseter qui avait produit le doublage du Voyage de Chihiro, ce qui a contribué à ce que le film remporte l'Oscar. Depuis, Ghibli et Disney avaient un deal, avec Disney qui est le premier studio contacté pour distribuer leurs films aux USA (ce qui a été le cas pour Le Vent, mais pas pour Le Conte, et encore à déterminer pour Souvenirs de Marnie). C'est aussi pour ça que Pixar avait eu le droit de montrer Totoro dans Toy Story 3.

Et, comme d'autres l'ont écrit ici, je crois qu'il faut se méfier de l'équivalence Miyazaki = Ghibli = animé de qualité. C'est certain que la retraite de Miyazaki est un coup dur pour le secteur, mais l'animation japonaise ne se réduisait pas à un seul individu, aussi brillant et inventif soit-il. C'est simplement la fin d'une époque, et si de nouveaux talents émergent, ils émergeront d'une autre façon au Japon, dans d'autres studios, avec d'autres outils.
En Occident, on ne fait plus non plus de films d'animation comme ceux des années 30, 50 ou 70. On a perdu des choses, mais aussi gagné d'autres. S'il y a vingt ans, on m'avait dit que Pixar allait complètement régénérer le secteur au moyen de l'animation en images de synthèse, mais surtout au travers de scénarios particulièrement fouillés et profonds, j'aurais été très sceptique. Si à la fin des années 80 (quand les producteurs de Roger Rabbit exigeaient de travailler en Angleterre tellement l'animation Disney était discréditée) ou au milieu des années 2000 (quand on célébrait Shrek comme l'antidote à la guimauve Disney...), certains avaient parié sur un retour en force de Disney, on leur aurait ri au nez.
Et pourtant, ces studios ont maintenant réussi à trouver des techniques pour transcrire la palette et le style de leurs films classiques dans des productions en images de synthèse (Raiponce, La Reine des neiges), et ont même rouvert une activité animation à la main qui a déjà fait quelques beaux trucs (La Princesse et la Grenouille, le Winnie l'ourson et surtout les courts où ils mêlent 2D et 3D).


Malheureusement aujourd'hui, je ne vois pas quel sont les talents ou les studios qui pourraient prendre la relève.
Il y a bien des réalisateurs comme Satoshi Kon (Perfect Blue, Tokyo Godfather,...), Katsuhiro Otomo (Akira, Memories, Stemboy,...), ou Hiroyuki Okiura (Jin-Roh, Lettre à Momo,...), mais ils ont une carrière en dent de scie, et très peu présent ces dernières années.
julianf
 
Messages: 14642
Inscription Forum: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 23:15

L’île de Giovanni de Mizuho Nishikubo a bcp plu à certains :
http://www.filmosphere.com/movies/lile- ... kubo-2014/

L'affiche dit une oeuvre pleine de sagesse et de poésie :wink:
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 16 Aoû 2014 23:17

Satoshi Kon ne risque pas de prendre la relève , il est mort en 2010 a la suite d'un cancer .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13771
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message