Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Foxcatcher

Message » 26 Sep 2013 23:41

Foxcatcher

Image

Date de sortie : novembre 2014
Réalisé par : Bennett Miller (Truman Capote, Le Stratège)
Avec : Steve Carell, Channing Tatum, Mark Ruffalo

Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte l’histoire tragique et fascinante de la relation improbable entre un milliardaire excentrique et deux champions de lutte.
Lorsque le médaillé d’or olympique Mark Schultz est invité par le riche héritier John du Pont à emménager dans sa magnifique propriété familiale pour aider à mettre en place un camp d’entraînement haut de gamme, dans l’optique des JO de Séoul de 1988, Schultz saute sur l’occasion : il espère pouvoir concentrer toute son attention sur son entraînement et ne plus souffrir d’être constamment éclipsé par son frère, Dave. Obnubilé par d’obscurs besoins, du Pont entend bien profiter de son soutien à Schultz et de son opportunité de « coacher » des lutteurs de réputation mondiale pour obtenir – enfin – le respect de ses pairs et, surtout, de sa mère qui le juge très durement.
Flatté d’être l’objet de tant d’attentions de la part de du Pont, et ébloui par l’opulence de son monde, Mark voit chez son bienfaiteur un père de substitution, dont il recherche constamment l’approbation. S’il se montre d’abord encourageant, du Pont, profondément cyclothymique, change d’attitude et pousse Mark à adopter des habitudes malsaines qui risquent de nuire à son entraînement. Le comportement excentrique du milliardaire et son goût pour la manipulation ne tardent pas à entamer la confiance en soi du sportif, déjà fragile. Entretemps, du Pont s’intéresse de plus en plus à Dave, qui dégage une assurance dont manquent lui et Mark, et il est bien conscient qu’il s’agit d’une qualité que même sa fortune ne saurait acheter.
Entre la paranoïa croissante de du Pont et son éloignement des deux frères, les trois hommes semblent se précipiter vers une fin tragique que personne n’aurait pu prévoir…

Bande d'annonce :
[youtube]LoVF1S1p44Y[/youtube]

Un film à très gros potentiel ;)
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8727
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Sep 2013 23:41

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Mai 2014 16:39

L'affiche du film :
Image
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8727
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline

Message » 02 Juil 2014 21:25

Nouvelle bande-annonce :
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8727
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline

Message » 05 Sep 2014 14:31

Bande-annonce n°3 :
Avatar de l’utilisateur
SnipizZ
Secrétaire Général de l'Association
Secrétaire Général de l'Association
 
Messages: 8727
Inscription: 04 Déc 2005 13:07
Localisation: Pays du Comté
  • offline

Message » 26 Fév 2016 0:24

Un film désespéramment plat , terne et avec des moments ou il ne se passe pas grand chose, refusant presque toute explication , après s'il faut avoir un faux nez pour aller aux Oscars ... d'ailleurs le film n'a eu aucune récompense importantes !

Steve Carell ne m'a absolument pas impressionné, il se sert plus de son maquillage pour son jeu que de ses triples , le vrai Du pont c'était Mr Burns des Simpsons, riche , moche et maigre comme un clou , Carell n'a fait aucun effort pour perdre du poids pour se couler dans le personnage, on a donc un personnage bien portant alors qu'il aurait du étre fragile et pathétique , ça ne mérite aucune nomination a quoi que ce soit !

La performance de Tatum (avec un faux nez) est autrement plus intéressante on sens que l'acteur s'est mis en danger contrairement a Carell ,en faite seule les scénes avec Ruffalo donne un peu de corps et de vie a ce film, qui passe complétement a coté de son sujet.
Le vrai Du pont avait de grave problémes psychologiques ( schizophrénie paranoïde) , le film préfère sous entendre que ca viens de sa relation avec sa mère .


La vraie histoire:

http://www.slate.fr/story/97161/foxcatc ... te-fiction
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12761
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Fév 2016 0:41

Perso j'ai adoré ce film et son ambiance un peu malsaine.
Je l'ai trouvé passionnant et dérangeant à la fois avec son coté gay refoulé.
TELLOUCK
 
Messages: 5218
Inscription: 05 Nov 2005 15:00
  • offline

Message » 27 Fév 2016 7:27

TELLOUCK a écrit:Perso j'ai adoré ce film et son ambiance un peu malsaine.
Je l'ai trouvé passionnant et dérangeant à la fois avec son coté gay refoulé.


Le coté gay était moins présent dans la réalité d’après le livre qu'a écrit Mark Schultz, il déclare aussi n'avoir jamais été fasciné par lui et qu'il le méprisait méme (le contraire de ce qui se passe dans le film) , et avoir vu très tot dans son jeu.

Dans le film on voit qu'il a eu cette position de manager par son argent uniquement et avait un manque de total de talent, il a méme essayé de faire le la lutte , ses opposants étaient payé pour perdre

Le film semble vouloir démontrer l'ascendance de Du pont sur Mark Schultz, que Mark semble prendre pour un second père .
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12761
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Fév 2016 13:10

Ce qui est intéressant en fait dans le film c'est que John Du Pont est montré d'emblée comme un déséquilibré, quelqu'un qui a visiblement de graves problèmes psychiatriques (alors que normalement une histoire les révèlerait en crescendo), mais que personne ne fait la moindre remarque, parce qu'il est bourré de fric : on tolère donc ses "excentricités". Le fait qu'il ait tué le grand frère, des années après la fin est presque anecdotique, parce que c'est volontaire de dévoiler dès les premières scènes où il apparaît qu'il est complètement psychopathe et qu'il finira bien par tuer quelqu'un.

Donc le résumé qui figure dans le premier message de ce sujet contient un dernier paragraphe (repris d'une autre source) qui est en fait en contradiction avec le traitement du film : cette "fin tragique que personne n'aurait pu prévoir", on aurait parfaitement pu la prévoir, mais c'est la déférence que l'on pratique face aux riches en Amérique qui fait que l'on fait mine de ne pas remarquer ce qui est gros comme le nez au milieu du visage. Je crois d'ailleurs me rappeler que dans une des dernières scènes la musique qui accompagne le combat de Channing Tatum devenu catcheur pro, c'est une version orchestrale de "The Times They Are A-Changin'", soit l'opposé de la musique patriotique et des hymnes qui sont de mise dans un spectacle pareil.
Sledge Hammer
 
Messages: 3470
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 27 Fév 2016 13:40

Il abuse de la drogue (beaucoup de gens ont commis des meurtres sous son l'emprise , méme des médicaments mal prescrit peuvent changer le comportement) donc il n'est pas évident de savoir dans le film si ça viens de la ou d'un déséquilibre mental !

Et puis tout les gens ayant des sérieux problémes mentaux ne sont pas tous des meurtriers potentiels, en général ils sont plus dangereux pour eux même que pour les autres !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12761
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Fév 2016 13:53

Quelle différence ? Le mec est visiblement troublé, et personne ne dit rien ou ne fait rien...
Sledge Hammer
 
Messages: 3470
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 27 Fév 2016 14:06

Sledge Hammer a écrit:Quelle différence ? Le mec est visiblement troublé, et personne ne dit rien ou ne fait rien...


Il avait tout les notables et surtout la police dans sa poche !
" Et la bonne camaraderie qu'il entretient avec la police locale, un détail là aussi présent dans le film, est conforme à la réalité: Schultz écrit que du Pont permettait à beaucoup d'officiers de police de s'entraîner au tir sur sa propriété et qu'il possédait même son propre insigne, dont il se servait pour quelques magouilles personnelles, y compris l'accès à la chambre des scellés –Schultz affirma avoir vu un jour du Pont prendre de la cocaïne dans un sachet sur lequel était marqué «Preuve».

Schultz parle aussi d'anecdotes plus anciennes de la vie de du Pont, comme celle où, ivre, il avait roulé dans le jardin d'un officier de police à bord d'un char d'assaut qu'il possédait (comme celui que John achète dans le film). «En général, on disait simplement "Oh, c'est tout John, ça", et on attribuait son comportement à l'alcool ou à la cocaïne», écrit Schultz.

–il était «tout le temps bourré, drogué ou les deux», selon Schultz. "
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 12761
Inscription: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Fév 2016 16:20

Bah voilà, c'est le sujet du film. Le drame d'un type à qui personne ne refuse rien, à qui on passe toutes les lubies.

Il te reste maintenant à comprendre que ça n'est pas une reconstitution fidèle au détail près de la vie de Du Pont et que l'histoire n'est pas vue entièrement du point de vue de Schultz (qui raconte sa vie dans le livre, mais dans le film il est notre substitut pour aborder le personnage principal).
Sledge Hammer
 
Messages: 3470
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline


Retourner vers 7ème Art