Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: pyjol et 8 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Le Caire Confidentiel

Message » 07 Aoû 2017 16:18

Film policier de Tarik Saleh en coproduction Suède, Allemagne, Danemark.

Lors des prémisses du printemps arabe, Noredine flic cairote pas plus corrompus que les autres se trouve en charge d'une enquête sur le meurtre d'une chanteuse dans un hôtel de luxe.

Doté d'un bon scénario, le réalisateur nous sert un polar ciselé ou tout concourt à nous immerger dans l'ambiance blafarde du Caire.
primare21
 
Messages: 1003
Inscription Forum: 27 Sep 2011 14:45
Localisation: Entre Nantes et Rennes
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Aoû 2017 16:18

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Aoû 2017 16:27

J'ai bcp aimé les ambiances (et le jeu de l'acteur principal) qui sont "exotiques" par rapport à ce qu'on voit habituellement. Mais j'ai trouvé le scenar inutilement alambiqué. Et la fin (qui s'efface en quelque sorte devant l'Histoire de la place Tahrir) est un peu faible à mon goût... Maintenant, ça nous change des polars traditionnels. L'Afrique du Nord a clairement un potentiel en thriller qui est encore peu exploité au ciné.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 07 Aoû 2017 23:04

Bonjour

j ai beaucoup aimé ce film malgre,effectivement quelques faiblesses de scenario mais l'ambiance , l'acteur ,l'originalité de la situation a contre-balancé sans probleme .
sortir du polar americain a ete un vrai plaisir .ce petit coté vintage, "tournage comme un documentaire",les "gueules",la "vraie vie"
pour moi,un film à recommander en sachant ce que l'on va voir.pas de vedette à l'americaine,pas de boum boum,pas de voitures qui explosent ni de poursuites enflammées, pas de parfum d'hollywood.juste l'envie de savoir ....
canaille17
 
Messages: 497
Inscription Forum: 11 Juil 2017 23:09
Localisation: La Rochelle
  • offline

Message » 13 Aoû 2017 15:28

Emmanuel Piat a écrit:J'ai bcp aimé les ambiances (et le jeu de l'acteur principal) qui sont "exotiques" par rapport à ce qu'on voit habituellement. Mais j'ai trouvé le scenar inutilement alambiqué. Et la fin (qui s'efface en quelque sorte devant l'Histoire de la place Tahrir) est un peu faible à mon goût... Maintenant, ça nous change des polars traditionnels. L'Afrique du Nord a clairement un potentiel en thriller qui est encore peu exploité au ciné.


Beaucoup des péripéties du film sont en fait très inspirées par la réalité.

La source principale, c'est le meurtre de la chanteuse Suzanne Tamim. Elle était libanaise d'origine, et elle a été tuée à Dubaï, mais elle avait bien une liaison avec un milliardaire qui était un protégé de la famille Moubarak, et c'est un de ses employés égyptiens, ancien membre de la Sécurité, qui a exécuté l'assassinat. Il y a bien eu une enquête, étouffée au départ par le régime, qui a débouché sur la révélation de liens entre la police, la justice, le gouvernement, la pègre, les milieux d'affaire, etc.
Le procès a eu lieu en 2009, le milliardaire a été condamné à mort par pendaison, et il y a eu un deuxième procès après pourvoi en cassation en septembre 2010, à l'issue duquel ça a été revu à 15 ans de prison (ce procès a de plus été très douteux, le verdict tombant avant la fin des plaidoiries). Le mec a ensuite été gracié en juin dernier.

C'était en tout cas un fait divers qui a été emblématique de la décomposition du régime, donc c'était somme toute logique de vouloir encore plus souligner le lien entre cette affaire et le Printemps arabe.
Et c'était aussi intéressant de regarder ça en parallèle avec la minisérie The Night Manager, dont le début se passe dans un palace du Caire, avec le meurtre de la maîtresse d'un homme d'affaires local, au moment des émeutes (le roman de John Le Carré se passait bien au Caire, mais dans les années 90).Le film et la série ont d'ailleurs été tournés au Maroc.


Et puis, de toute façon, c'est moins un thriller qu'un film noir : antihéros, femmes fatales, chantage, ambiance étouffante... Et s'il y a un truc dont le film noir abuse, ce sont bien les rebondissements alambiqués...
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 15 Fév 2020 0:32

Le Caire Confidentiel (The Nile Hilton Incident) 2017

Vu sur ARTE cette semaine

un régal d'ambiances, de gueules & de personnages ce film :P

c'est un film Noir très noir dont l'intrigue policière "classique" sert à dépeindre une société corrompue jusqu'à la moelle & hypocrite

Des Jeux d'acteurs naturalistes :) qui pourraient laisser penser presque à un documentaire si la belle photographie et la BOF très réussie nous rappellent que nous sommes bien dans un film de fiction.

A découvrir 8)

menthalo
 
Messages: 1606
Inscription Forum: 25 Aoû 2002 18:18
  • offline

Message » 19 Fév 2020 8:25

Tiens, j'ai vu ce film il y a deux trois mois... Oui, la corruption absolue de la société égyptienne est très bien décrite au milieu de ce film noir naturaliste comme dit plus haut.
Effectivement un fait divers sordide mais bien réel est à l'origine de l'intrigue du film.

Un pays passionnant l'Egypte à plus d'un titre, le premier étant que le premier pays arabe en terme de population, 100M d'hab, avec 30% de la population sous le seuil de pauvreté absolu (moins d'1,5 $ par jour) est un pays déterminant pour les relations occident / monde arabe... Je pense que certains gvts occidentaux (tous ?) ont soufflé quand Al Sissi a renversé les frères musulmans.

Et un cinéma qui fut de tous temps prolifique et populaire avec un comme figure de proue internationale un cinéaste légendaire comme Youssef Chahine et des réals engagés comme Yousri Nasrallah (les 2 étant plus connus à l'étranger qu'en Egypte).

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7852
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message