Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
22
20%
beaucoup.
38
35%
à la folie !
38
35%
pas du tout !
10
9%
 
Nombre total de votes : 108

Mad Max : Fury Road (2015)

Message » 20 Jan 2016 12:07

Evidemment qu'on a le droit de pas aimer un film... Dire qu'il est mauvais c'est autre chose. Utiliser des arguments montrant que manifestement quelque chose n'a pas été vu, pas compris, comme ça arrive à tout le monde, moi le premier et je l'assume, et bien ça laisse de la place à un échange pour ceux qui en ont envie. Les autres n'ont qu'à rester dans leurs certitudes et ouvrir un blog pour y matraquer leurs poncifs habituels, sans contradicteurs et galvauder tranquillement des termes tels que scénario pour justifier tout et n'importe quoi en s'appuyant sur la croyance que le cinéma c'est comme chier, c'est simple, naturel. Pourtant même chier demande un peu de technique sinon on risque d'en mettre plein son clavier.
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Jan 2016 12:07

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Jan 2016 12:21

Pour le moment, j'ai accepté de revenir sur mon jugement sur la technique après avoir revu des scènes précises où cela s'affirme bien et où vous aviez raison.

Pour le scénario et l'émotion ressentie tant pendant qu'après le film, je vais peiner à vous rejoindre.

Par contre j'ai trouvé assez fun le séquence où l'on crache dans le carbu. C'est une sorte de passage drôle un peu dans l'esprit d'une BD. C'est bien déjanté comme l'esprit de ces malades de la route avec leurs rituels.
Keron
 
Messages: 20859
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 20 Jan 2016 13:03

Unjeff a écrit:Evidemment qu'on a le droit de pas aimer un film... Dire qu'il est mauvais c'est autre chose.

Si on peut dire que des films sont mauvais quand vraiment il n'y a rien, sinon il n'y aurait pas les nanards !!! Mais clairement Fury Road n'est pas mauvais, sinon 90% des films le sont :lol: . mais il y a des points que j'ai vraiment en horreur pour la perte de crédibilité qu'ils apportent alors que c'était contournable ! Encore ce serait des éléments sur lesquels on ne pouvait pas faire l'impasse, OK, mais là non ... Il arrivera bientôt je me le ferai péter en VO avec le caisson de basses actifs et vrombissant comme il faut. Car j'aime les post apocalyptique et les explosion à outrance :love: :mdr: .

Keron a écrit:Par contre j'ai trouvé assez fun le séquence où l'on crache dans le carbu. C'est une sorte de passage drôle un peu dans l'esprit d'une BD. C'est bien déjanté comme l'esprit de ces malades de la route avec leurs rituels.

Tu trouves cela dans l'esprit de mad max ... Car je veux bien, mais dans ce cas, pourquoi un petit coup de comédie musicale aussi :siffle: .

:wink:
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription Forum: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 20 Jan 2016 15:38

Cobrasse a écrit:
Unjeff a écrit:Evidemment qu'on a le droit de pas aimer un film... Dire qu'il est mauvais c'est autre chose.

Si on peut dire que des films sont mauvais quand vraiment il n'y a rien, sinon il n'y aurait pas les nanards !!!


Ah mais là tu prêches un convaincu. Le ressenti c'est son goût, ça ne se discute pas. On le dit depuis des années sur ce forum. Parfois il est triste que certains chefs d'oeuvre ne soient pas plus appréciés car on aimerait que son enthousiasme soit partagé, que l'élévation ressentie nous transporte tous. Mais c'est personnel. Par contre dire c'est mauvais, c'est critiquer et donc juger et hiérarchiser. Et oui, tous les films n'ont objectivement pas la même valeur. Mais en tout cas, critiquer c'est accepter le principe du débat. Surtout sur un forum. Ce que Keron et toi faites par exemple. Et avec courtoisie ce qui ne gâche rien :bravo: .
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 20 Jan 2016 16:49

tout à fait, je dirais même que cobrasse et keron ont un certains courage car ils sont pour le moins minoritaires dans leur point de vue sur certains films comme ce fury road.
et c'est bien car il faut des avis divergents sinon l'ennui n'est pas loin.

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2446
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 20 Jan 2016 17:24

Par contre, on ne va pas se marier avec Cobrasse. Je préfère préciser :ko:

Je voyais déjà le poulet se frotter les mains à l'idée de faire l'enfant de cœur :)
Keron
 
Messages: 20859
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 20 Jan 2016 18:38

En soit ce n'est pas que le film est mauvais, loin de là, la technique , les effets spéciaux sont excellent (surtout après avoir vu les making of sur la conception des véhicules et des effets spéciaux à l'ancienne), mais c'est un peu comme la Fable De la Fontaine, Le Corbeau et le Renard
"Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phoenix des hôtes de ces bois"


Hors dans ce Mad Max il n'y a que le plumage... pour moi on est quand même loin des 2 premiers Mad Max. :-?

Le premier Mad Max était une histoire de vengeance, un drame, qui traite de la descente aux enfers d’un policier et qui devient au fur à mesure un "ange" exterminateur, voir un bourreau...
D'ailleurs l'interprétation de Mel Gibson apportait beaucoup.
Mad Max II, est une suite directe où là Max est devenu, un chien sauvage qui se méfie des hommes qui l'ont rendu tel qu'il est, une loque qui ère ...
Dans ces 2 films c'est bien le personnage Max qui est au centre.
Alors que dans Fury Road, l'atout principal de ce film c'est la technique, Max est un personnage quelconque sans aucun intérêt et le personnage de Furiosa est trop survolé (alors qu'il y avait de quoi faire).

De plus ce Fury Road est beaucoup trop aseptisé, où est passé la noirceur, la barbarie, la violence des 2 premiers ???
Le premier Mad Max pouvait par moment susciter un malaise (la scène de la mort de sa femme et de son fils), dans Mad Max 2 les "méchants" violent des innocents avant de les assassiner à l’arbalète.
Dans les 2 premiers, il n'y avait pas d'happy end, de message d 'espoir à l' Américaine (d'ailleurs c'est ce qui a fait défaut au 3éme volet beaucoup plus optimiste...), il fallait juste survivre, et ce comporté comme un animal pour y parvenir...

Là on est dans un blockbuster, un divertissement grand publique (il faudrait que je revois le film, mais je ne me rappel pas avoir vu du sang :idee: ), je n'ai pas ressenti cette ambiance post apocalyptique, violente, poisseuse, qui nous laissé le gout du sang dans la bouche.
Ce sont pour ces raisons que ce Mad Max est une déception, un excellent film d'action, mais une déception quand même... :wink:
julianf
 
Messages: 14538
Inscription Forum: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • online

Message » 21 Jan 2016 0:48

Pour le principe du débat dans un esprit cordial, je considère que c'est la base qui devrait servir de fondation à tout échange sur l'ensemble du forum. Ce n'est pas le cas et je le regrette. Mais il faut accepter aussi de dire que le présent espace est un bon exemple où il reste encore des règles de courtoisie et de respect envers les opinions des uns et des autres avec un staff qui gère plutôt bien cet espace.

Pour en revenir au film et à cette scène d'essence crachée dans le carbu, je vais préciser ma pensée.

J'ai donné un lien plus haut où Miller lui même reconnaît que le scénario est un assemblage d'idées des uns et des autres sur ce que l'on trouvera dans l'univers de Mad Max. Ce travail n'a pas été fait au préalable. Et comme dans le manque de direction des acteurs, on ne peut penser qu'il y a eu un manque de véritable scénariste sur le film. Dans les éléments mis bout à bout dans le film, Miller parle surtout des items liés au culte de la route. Ici un volant forgé, ici un gars sous perfusion, un autre qui se fait un sniff de bombe de peinture de chrome... etc.

Ce qu'il manque à mon avis dans ce film, c'est tout le liant qui aurait du réunir ces éléments disparates. On se contente de tout balancer et de les coller dans le film sans suivre de véritable recette.

On sait faire une analyse de sang poussée mais on ne voit aucune machine capable de le faire. On a des volants digne d'un magasin moderne de tuning mais aucun forgeron ou carrossier capable de faire autre chose que d'assembler ou souder des pièces comme on le voit sur les voitures. On te balance les pondeuses en plein milieu du film mais sans les évoquer avant ou même les introduire. On a des voitures qui roulent pendant des heures après un camion citerne mais qui ne ravitaillent jamais. Forcément la citerne est devant :).

Ce qui aurait vraiment apporté un plus à ce film, c'est un travail préalable pour tout organiser et imbriquer. Un bon scénariste aurait torché cela en une semaine. Et au lieu d'avoir un patchwork d'idée nous aurions eu un monde cohérent et qui se serait tenu de lui même avec de simples images.

J'aurai aimé vraiment découvrir une sorte de clergé faisant le lien entre le chef, ses chromés, les voitures et surtout liant tous les autres protagonistes du film. Pourquoi collaborent-ils ? Nous l'ignorons. Nous aurions pu avoir l'apparition de ce clergé au moment ou les chromés viennent chercher leur volant. Avec une sorte de bénédiction des véhicules. Ce culte expliquerait bien les pratiques stupides comme le fait de se peinturlurer le visage ou de cracher de l'essence dans un carbu. Pas car c'est utile ou nécessaire mais car c'est un rituel sacré imposé par le culte.

Ce culte servirait bien aussi à relier les différentes villes et à les obliger à collaborer en promettant la fermeture des robinet de pétrole ou d'eau ou d'autre chose en cas de refus. A la place du camion guitare, nous aurions pu avoir un camion cathédrale avec une orgue immense qui aurait donné un effet terrible à l'écran. Comme mille camion qui font beugler leur corne !

Lors des naissances, les prêtres choisirait aussi les élus qui deviendraient chromés, les futures pondeuses et ceux que l'on rejette. Le lien est facile à faire là aussi. Le refus pour les pondeuse de donner leur fils ou filles pourrait suffire à expliquer leur désir de s'affranchir du culte.

Voilà en fait ce qui me dérange le plus. Ce manque de véritable travail autour du scénario.
Keron
 
Messages: 20859
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 21 Jan 2016 10:51

Raaahhhh, je ne voulais pas posté avant d'avoir pu revoir correctement le film, mais vos posts me poussent à réagir ... Vous êtes chiants :mdr: .

laurent martiarena a écrit:tout à fait, je dirais même que cobrasse et keron ont un certains courage car ils sont pour le moins minoritaires dans leur point de vue sur certains films comme ce fury road. et c'est bien car il faut des avis divergents sinon l'ennui n'est pas loin.

Sur le nombre de vote total 19% ont un peu aimé et 9% pas du tout ... Je reste mitigé, il y a dans ce film des points que j'ai adoré et d'autre détesté, et je n'arrive pas à conclure que j'ai trouvé le film moyen, non, je l'aime et je l'aime pas. Alors minoritaire certes, mais pas anecdotique non plus :grad: :ko: .

julianf a écrit:De plus ce Fury Road est beaucoup trop aseptisé, où est passé la noirceur, la barbarie, la violence des 2 premiers ???

C'est vrai qu'en dehors de l'action qui est très présente, j'ai aussi eu la forte impression de la disparition de la barbarie des 2 premiers opus et de leur fin lugubre et sombre. Mais d'autres éléments plaisant ont été apporté à ce volet pour laisser présagé du meilleur, mais cela n'a été que rapidement énoncé et noyé dans le flot ininterrompu de la mécanique.

Keron a écrit:Pour en revenir au film et à cette scène d'essence crachée dans le carbu, je vais préciser ma pensée.

Non pitié pas cette scène :cry: :mdr:

Et comme dans le manque de direction des acteurs, on ne peut penser qu'il y a eu un manque de véritable scénariste sur le film.

Cela aurait pu être un élément positif, après tout, Mad Max c'est de la sauvagerie, du vivre ou jour le jour ... Sauf que là, ça n'a pas marché (enfin j'attends de voir en VO pour corriger ce point au besoin !).

Ce qu'il manque à mon avis dans ce film, c'est tout le liant qui aurait du réunir ces éléments disparates. On se contente de tout balancer et de les coller dans le film sans suivre de véritable recette.

C'est clair qu'il y en a des idées : le fanatisme (warboy), le fonctionnement des cités, le lien/pacte entre ces mêmes-cités, les mécanismes du culte ...

Deux critiques à relire au besoin :

post178546694.html#p178546694

post178577958.html#p178577958

On sait faire une analyse de sang poussée mais on ne voit aucune machine capable de le faire.

C'est une des aberration du film, on peut être tolérant jusqu'à une certaine limite :wink: .

On a des volants digne d'un magasin moderne de tuning mais aucun forgeron ou carrossier capable de faire autre chose que d'assembler ou souder des pièces comme on le voit sur les voitures.

C'est de la supposition là, il y a peut être des forgerons spécialisés car finalement on a assez peu visités les citadelles :grad: .

On te balance les pondeuses en plein milieu du film mais sans les évoquer avant ou même les introduire.

En effet de "surprise", on découvre comme Max :wink:

On a des voitures qui roulent pendant des heures après un camion citerne mais qui ne ravitaillent jamais. Forcément la citerne est devant :).

Je jetterai un œil leur du revisionnage pour voir s'ils n'ont pas des réserves embarquées sur un ou plusieurs véhicules :wink: .

J'aurai aimé vraiment découvrir une sorte de clergé faisant le lien entre le chef, ses chromés, les voitures et surtout liant tous les autres protagonistes du film. Pourquoi collaborent-ils ? Nous l'ignorons. Nous aurions pu avoir l'apparition de ce clergé au moment ou les chromés viennent chercher leur volant. Avec une sorte de bénédiction des véhicules. Ce culte expliquerait bien les pratiques stupides comme le fait de se peinturlurer le visage ou de cracher de l'essence dans un carbu. Pas car c'est utile ou nécessaire mais car c'est un rituel sacré imposé par le culte.

Oui cela aurait pu être sympa, mais il ne faut pas refaire tout le film non plus :ane: ... J'ai rayé la mention inutile :siffle: . Et ils collaborent parce qu'ils ont chacun des choses à apporter aux autres :grad: ... Mais l'eau est quelques peu plus vital qu'avoir un triple chargeur :mdr: .

:thks:
Cobrasse
 
Messages: 5864
Inscription Forum: 17 Aoû 2008 13:02
  • offline

Message » 21 Jan 2016 11:44

Pour le volant, il semble que j'ai eu une fausse image de l'aspect réel de cet objet. Je le voyais comme un remarquable travail de forge. Mais en trouvant des images en gros plan sur le net, on voit que c'est plus grossier et plus réaliste par rapport aux voitures.

Image

Image

Image

Par contre, pour cette ceinture, c'est plus contesté.
Image
Keron
 
Messages: 20859
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 21 Jan 2016 12:12

julianf a écrit:En soit ce n'est pas que le film est mauvais, loin de là, la technique , les effets spéciaux sont excellent (surtout après avoir vu les making of sur la conception des véhicules et des effets spéciaux à l'ancienne), mais c'est un peu comme la Fable De la Fontaine, Le Corbeau et le Renard
"Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phoenix des hôtes de ces bois"


Hors dans ce Mad Max il n'y a que le plumage... pour moi on est quand même loin des 2 premiers Mad Max. :-?

Le premier Mad Max était une histoire de vengeance, un drame, qui traite de la descente aux enfers d’un policier et qui devient au fur à mesure un "ange" exterminateur, voir un bourreau...
D'ailleurs l'interprétation de Mel Gibson apportait beaucoup.
Mad Max II, est une suite directe où là Max est devenu, un chien sauvage qui se méfie des hommes qui l'ont rendu tel qu'il est, une loque qui ère ...
Dans ces 2 films c'est bien le personnage Max qui est au centre.
Alors que dans Fury Road, l'atout principal de ce film c'est la technique, Max est un personnage quelconque sans aucun intérêt et le personnage de Furiosa est trop survolé (alors qu'il y avait de quoi faire).

De plus ce Fury Road est beaucoup trop aseptisé, où est passé la noirceur, la barbarie, la violence des 2 premiers ???
Le premier Mad Max pouvait par moment susciter un malaise (la scène de la mort de sa femme et de son fils), dans Mad Max 2 les "méchants" violent des innocents avant de les assassiner à l’arbalète.
Dans les 2 premiers, il n'y avait pas d'happy end, de message d 'espoir à l' Américaine (d'ailleurs c'est ce qui a fait défaut au 3éme volet beaucoup plus optimiste...), il fallait juste survivre, et ce comporté comme un animal pour y parvenir...

Là on est dans un blockbuster, un divertissement grand publique (il faudrait que je revois le film, mais je ne me rappel pas avoir vu du sang :idee: ), je n'ai pas ressenti cette ambiance post apocalyptique, violente, poisseuse, qui nous laissé le gout du sang dans la bouche.
Ce sont pour ces raisons que ce Mad Max est une déception, un excellent film d'action, mais une déception quand même... :wink:


Je conclus de ce que tu nous écris que tu n'as pas aimé le film. Que tu aurais aimé un autre traitement, plus proche notamment des 2 premiers (plus noir, plus gore, plus angoissant, plus centré sur Max...). Pas matière à débat ;)

Par contre quand tu assènes qu'il n'y a que le plumage, sans doute ce qui motive ton indignation à voir le film plébiscité par les Oscars, je suppose que tu as bien conscience que de nombreuses personnes sur ce forum et ailleurs ont au contraire vu du fond dans ce film ? Je crois qu'il est inutile de rabâcher en quoi car beaucoup de choses ont été écrites ici et ailleurs. Certains considèrent ce fond comme indigent certes mais ne le remettent pas en cause. D'autres y accordent une certaine importance ! Mais en discuter nous amènerait aux portes d'un échange pour ainsi dire anthropologique. Je passe mon tour !! :)
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 21 Jan 2016 12:22

Keron a écrit:Pour le principe du débat dans un esprit cordial, je considère que c'est la base qui devrait servir de fondation à tout échange sur l'ensemble du forum. Ce n'est pas le cas et je le regrette. Mais il faut accepter aussi de dire que le présent espace est un bon exemple où il reste encore des règles de courtoisie et de respect envers les opinions des uns et des autres avec un staff qui gère plutôt bien cet espace.

Pour en revenir au film et à cette scène d'essence crachée dans le carbu, je vais préciser ma pensée.

J'ai donné un lien plus haut où Miller lui même reconnaît que le scénario est un assemblage d'idées des uns et des autres sur ce que l'on trouvera dans l'univers de Mad Max. Ce travail n'a pas été fait au préalable. Et comme dans le manque de direction des acteurs, on ne peut penser qu'il y a eu un manque de véritable scénariste sur le film. Dans les éléments mis bout à bout dans le film, Miller parle surtout des items liés au culte de la route. Ici un volant forgé, ici un gars sous perfusion, un autre qui se fait un sniff de bombe de peinture de chrome... etc.

Ce qu'il manque à mon avis dans ce film, c'est tout le liant qui aurait du réunir ces éléments disparates. On se contente de tout balancer et de les coller dans le film sans suivre de véritable recette.

On sait faire une analyse de sang poussée mais on ne voit aucune machine capable de le faire. On a des volants digne d'un magasin moderne de tuning mais aucun forgeron ou carrossier capable de faire autre chose que d'assembler ou souder des pièces comme on le voit sur les voitures. On te balance les pondeuses en plein milieu du film mais sans les évoquer avant ou même les introduire. On a des voitures qui roulent pendant des heures après un camion citerne mais qui ne ravitaillent jamais. Forcément la citerne est devant :).

Ce qui aurait vraiment apporté un plus à ce film, c'est un travail préalable pour tout organiser et imbriquer. Un bon scénariste aurait torché cela en une semaine. Et au lieu d'avoir un patchwork d'idée nous aurions eu un monde cohérent et qui se serait tenu de lui même avec de simples images.

J'aurai aimé vraiment découvrir une sorte de clergé faisant le lien entre le chef, ses chromés, les voitures et surtout liant tous les autres protagonistes du film. Pourquoi collaborent-ils ? Nous l'ignorons. Nous aurions pu avoir l'apparition de ce clergé au moment ou les chromés viennent chercher leur volant. Avec une sorte de bénédiction des véhicules. Ce culte expliquerait bien les pratiques stupides comme le fait de se peinturlurer le visage ou de cracher de l'essence dans un carbu. Pas car c'est utile ou nécessaire mais car c'est un rituel sacré imposé par le culte.

Ce culte servirait bien aussi à relier les différentes villes et à les obliger à collaborer en promettant la fermeture des robinet de pétrole ou d'eau ou d'autre chose en cas de refus. A la place du camion guitare, nous aurions pu avoir un camion cathédrale avec une orgue immense qui aurait donné un effet terrible à l'écran. Comme mille camion qui font beugler leur corne !

Lors des naissances, les prêtres choisirait aussi les élus qui deviendraient chromés, les futures pondeuses et ceux que l'on rejette. Le lien est facile à faire là aussi. Le refus pour les pondeuse de donner leur fils ou filles pourrait suffire à expliquer leur désir de s'affranchir du culte.

Voilà en fait ce qui me dérange le plus. Ce manque de véritable travail autour du scénario.


Ah mais en fait la si je ne m'abuse, le sujet c'est SF (anticipation même) vs fantastique en fait, non ?
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 21 Jan 2016 12:29

Tu peux préciser le sens de ta question ? Je ne suis pas certain de bien la comprendre.
Keron
 
Messages: 20859
Inscription Forum: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 21 Jan 2016 13:20

9% seulement de gens qui n'ont pas aimé du tout, je pense que l'on peu considérer çà comme un plébiscite. 71% ayant beaucoup aimé ou adoré.

comme dans tout forum et dans tout les sujets, ce sont souvent les quelques détracteurs qui s'expriment le plus. ben oui ! quand ta pris ton pied, pas besoin de l'expliquer pendant des pages. par contre quand il y à déception, frustration, c'est humain, il faut que ça sorte, il faut expliquer le pourquoi.

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2446
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 21 Jan 2016 13:29

Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message