Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Ready Player One (Spielberg, 2018)

Message » 26 Aoû 2018 22:41

Darkhan a écrit:J'ai largement détaillé mon opinion en page 3 :wink: => post179514490.html#p179514490


Euuh... Honnêtement :zzzz: C'était trop long désolé :lol:

Mais Merci ! ^^
ngc1976
 
Messages: 3450
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Aoû 2018 22:41

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Aoû 2018 9:24

revu ce WE une deuxième fois (en 4K ce coup-ci) vraiment j'adhore
FGO
 
Messages: 30761
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 27 Aoû 2018 11:01

FGO a écrit:revu ce WE une deuxième fois (en 4K ce coup-ci) vraiment j'adhore


Je l'ai vu en VOSTF une première fois (en 4K), et il faut que je me fasse un deuxième visionnage ce coup si en VF, afin de bien profiter de ce qui se passe à l'écran, mais c'est clair que j'adore aussi :love:
julianf
 
Messages: 14626
Inscription Forum: 23 Aoû 2005 13:42
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 27 Aoû 2018 18:43

Bon ben je vais essayer de le regarder alors...
ngc1976
 
Messages: 3450
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 02 Sep 2018 10:51

Personnellement j'ai passé un très bon moment en regardant ce film,

Sur le coté technique Image/Son pas grand chose a dire.

Après sur le fond, il faut peut-être pas gratter trop profondément , ma femme qui est plus critique que moi l'a moins apprécié (Trop de fan service pour elle).
lemurp
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 142
Inscription Forum: 23 Jan 2018 12:24
  • offline

Message » 16 Oct 2018 11:01

Coxwell a écrit:Plutôt touché par ce film d’aventure nostal-geek (mais pas seulement) convoquant les figures fétiches du passé sans jamais oublier de poser néanmoins les standards d’un cinéma moderne, efficace, visuellement cohérent et narrativement fluide. Du cinéma populaire et familial dans ce qu’il a d’accessible et généreux : le reflet d’un projet personnel porté par l’âme d’un cinéaste qui se veut le passeur de témoin d’un certain cinéma, d’une certaine idée de son histoire et de ce qu’il incarne ; un film d’artisan, un étrange blockbuster bien singulier et bien peu usiné selon les standards Marvel/DC devenus malheureusement les nouveaux canons des écuries du cinéma industriel populaire du 21ème siècle. Bien plus qu’une simple récitation du cinéma et de la pop culture d’antan, le film est habité par une représentation des fantasmes et projections bienveillantes des années 1980-1990, les transferts sur un monde de demain supposé meilleur, connecté, libre et détaché de l’anxiété propre à une époque qui était moins soucieuse d’un futur incertain. La musique joueuse d’Alan Silvestri est faussement inquiétante… car, en effet, il n’y a rien à s’inquiéter : les méchants ne le sont pas vraiment, les créateurs de l’Oasis sont des gentils papys passionnés, les êtres sont optimistes et rêveurs. Cet esprit de relâchement, de transfuge simple et léger qui sied à l’époque caractérisée, est mis en image avec beaucoup de sagesse et d’expérience par le plus grand tonton des cinéphiles, l'ami Steven.


Je me retrouve parfaitement dans cet avis. L’énergie fondamentale des grands film d'entertainment des années 80s est là, comme une recette qu'on aurait retrouvée sous une pile de scripts Marvels... La poursuite d'une quête, un mystère à percer, des enjeux à relever, une galerie de personnages archétypaux et attachants... je n'ai pas la recette, j'arrête. Les facilités scénaristiques trouvées ici et là où la baisse d'intensité de la dernière partie, sont insignifiants vis à vis du résultat global. Car Spielberg vient nous chercher la où les plus réactionnaires se trouvent désarmés : la pulsion adolescente. Exaltation, liberté, espérance, candeur affluent sans crier gare.

Et tant pis si un second visionnage ne me permet pas le renouvellement de l’émerveillement. Une fois c'est déjà beaucoup. On verra.
Souvent réservé sur Spielberg, je dois dire qu'il signe là un film au dessus de sa moyenne.
Ps, j'ai tellement adoré visuellement la course qui permet l'obtention de la première clef !
Dernière édition par Unjeff le 16 Oct 2018 12:42, édité 1 fois.
Unjeff
 
Messages: 1975
Inscription Forum: 28 Nov 2006 12:45
Localisation: Ailleurs
  • offline

Message » 16 Oct 2018 12:05

J'ai adoré ce film, les bandes sons, tous les clins d'oeil sur les personnages et leur diversité, on retrouve sur les vidéos le grain Spielberg et sur les images de synthèse un détail poussé à l'extrême, l'histoire n'est pas en reste, bref j'ai pas vu le temps passer :ohmg:

La configuration dans mon profil


Franck on a tous en nous un gêne de pirate
Ecran hybride 3m - Jamo D600 5.0 - Onkyo TX-NR5010 - SUB 18PS100 - P5000s - DCX2496 - JVC X500 - Synology DS1515+ - PCHC i7 6700k - 16go DDR4 - GTX 1070 - KAZ8 + Kodi krypton 17.6
Caribbean's Space 62
Avatar de l’utilisateur
fanvw
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 10166
Inscription Forum: 26 Sep 2012 15:58
Localisation: Haut de France
  • offline

Message » 16 Oct 2018 12:23

Oui pour moi aussi ca reste un très grand Spielberg 8)
Je ne vais pas tarder à le revoir.
FGO
 
Messages: 30761
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 16 Oct 2018 12:36

Un des pires à mes yeux avec Hook et Indy IV. Un divertissement creux, sans âme ni relief. La deuxième projection m'a été encore plus pénible.
Pirotto
 
  • offline

Message » 06 Jan 2019 0:25

Ca y est enfin vu.
Je rejoins les critique de darkhan et de mr eric.
C'est superficiel...

Il y a untruc que j'ai pas compris (j'ai pas lu le bouqin donc c'est peut etre pour ca).

Le film esf une ode nostalgique aux années 70-80.
A l'epoque deux realisateurs assez connus s appelaient Spielberg et Lucas.

Pourquoi le realisateur de Ready Player One n a fait aucun clin d'oeil appuyė a Indiana jones, star wars, ET, rencontre du troisieme type etc...
Et plutot faire une sequence assez ratė de
Spoiler : cliquer pour lire

Shining

?
jujulolo
 
Messages: 23527
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 06 Jan 2019 9:17

jujulolo a écrit:Ca y est enfin vu.
Je rejoins les critique de darkhan et de mr eric.
C'est superficiel...

Il y a untruc que j'ai pas compris (j'ai pas lu le bouqin donc c'est peut etre pour ca).

Le film esf une ode nostalgique aux années 70-80.
A l'epoque deux realisateurs assez connus s appelaient Spielberg et Lucas.

Pourquoi le realisateur de Ready Player One n a fait aucun clin d'oeil appuyė a Indiana jones, star wars, ET, rencontre du troisieme type etc...
Et plutot faire une sequence assez ratė de
Spoiler : cliquer pour lire

Shining

?


Car Star Wars c'est Disney (les super héros Marvel sont aussi mis de coté pour la même raison) et c'est un film en parti Warner!

Parait qu'il y a des clins d'oeil a Star Wars mais pas trop visible !!

Une liste de références

https://www.imdb.com/title/tt1677720/mo ... tt_trv_cnn
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 06 Jan 2019 10:43

C'est évidemment une question de droit

Rencontre du 3e type c'est sony si je ne dis pas de bêtise

ils se sont certe mieux débrouillé que Logan sur la question (pas difficile) mais on sent bien qu'ils se sont quand meme mangés un peu le mur pour certaines oeuvre

Concernant la fameuse séquence ratée c'est parce qu'ils n'ont pas eut les droits pour Blade Runner => https://www.journaldugeek.com/2018/04/1 ... eur-livre/

Shining est juste là comme bouche trou. Kubrick méritait mieux :roll:

La configuration dans mon profil


La Section Oeuvres & Multimédia recrute

Vous êtes passionnés de CINEMA, SÉRIES, MUSIQUE, ART, LITTÉRATURE & LIVRES EN TOUT GENRE,...
Si vous êtes intéressés pour rejoindre l'équipe HCFR, Contactez nous par MP : Opbilbo / Le Loup Celeste / Darkhan
Avatar de l’utilisateur
Darkhan
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Membre d'Honneur - Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 30960
Inscription Forum: 25 Mai 2008 9:32
  • offline

Message » 06 Jan 2019 19:05

Je suis d'accord avec ceux qui n'ont pas aimé le film sur le fait qu'il semble lui manquer quelque chose, un quelque chose de central, un élément de profondeur, un fondement sur lequel s'enracinerait un message autre que le simple opitimisme.
Mais à part ça, je rejoins les avis de ceux qui ont visionné ce film avec joie, plaisir et intéret : tout est certes très convenu, mais c'est un convenu qui nous parle, dans lequel on se retrouve, illustre et réhausse les couleurs de souvenirs que nous avons tendance à teinter de gris en vieillissant.
C'est beau, vivant, drole...perso je ne demande rien de plus au cinéma familial de Spielberg, que j'ai toujours beaucoup aimé.
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 07 Jan 2019 12:17

Boc21 a écrit:C'est beau, vivant, drole...perso je ne demande rien de plus au cinéma familial de Spielberg, que j'ai toujours beaucoup aimé.


Voila une chouette conclusion :bravo:
FGO
 
Messages: 30761
Inscription Forum: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Jan 2019 19:32

Darkhan a écrit:C'est évidemment une question de droit

Rencontre du 3e type c'est sony si je ne dis pas de bêtise

ils se sont certe mieux débrouillé que Logan sur la question (pas difficile) mais on sent bien qu'ils se sont quand meme mangés un peu le mur pour certaines oeuvre

Concernant la fameuse séquence ratée c'est parce qu'ils n'ont pas eut les droits pour Blade Runner => https://www.journaldugeek.com/2018/04/1 ... eur-livre/

Shining est juste là comme bouche trou. Kubrick méritait mieux :roll:


Pour info, la partie sur Shining n'est pas dans le bouquin, c'est Blade runner... J'aurais aimé que Spielberg tourne au moins la version Blade runner et nous la mette dans les bonus. Shining c'est moins mon délire, mais j'ai trouvé ça quand-même plutôt pas mal comme "hommage".

Ernest Cline, l'auteur du livre :

""A l'origine, nous voulions qu'ils aillent dans Blade Runner et qu'ils passent un test Voight-Kampf (ndlr : test qui permet de discerner les Réplicants des êtres humains) parce que c'est ce qui se passe dans le livre. Steven adore Blade Runner, il a visité le plateau à l'époque, il est ami avec Ridley Scott et Warner Bros possède les droits du film. Mais ces droits sont un peu compliqués à gérer et nous n'avons pas eu l'autorisation nécessaire pour utiliser le film."

https://www.ecranlarge.com/films/news/1 ... -spielberg

Mon petit doigt me dit que la sortie de Blade runner 2049 peu de temps avant la sortie de Ready player one a pas dû arranger les choses.

J'ajoute aussi que c'est peut-être plus "vendeur" de faire un passage sur Shining. Même celui qui a jamais vu le film va comprendre les références, car il a au moins déjà vu des extraits ou des hommages/parodies dans d'autres films. Blade runner, même si c'est du génie :oldy: , c'est plus "confidentiel" pour la masse qui n'y connait pas grand chose en ciné.
Slurm
 
Messages: 837
Inscription Forum: 02 Déc 2012 3:25
  • offline


Retourner vers 7ème Art