Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

[ASTRO] Science fiction / Fantastique

Message » 06 Mai 2014 14:39

Scudabear a écrit:
bgb a écrit:"Stargate,la porte des étoiles",le film avec Kurt Russel,sorti en 1994,20 ans déjà,j'avais bien aimé.


Un des rares films de SF pour lequel je m'étais endormi au cinéma :hehe: (les palabres interminables avec la tribu de primitifs lors de l'arrivée des militaires m'avaient un peu gonflé...)
Mais je dois avouer l'avoir mieux apprécié lors du deuxième visionnage

Il y a quelques longueurs en effet,c'est loin d'être mon préféré.

La configuration dans mon profil


Penser à la fonction"Rechercher"
search.php
Bernard
Avatar de l’utilisateur
bgb
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 4970
Inscription Forum: 22 Fév 2005 21:57
Localisation: Auvergne 03
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Mai 2014 14:39

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Mai 2014 9:20

Terminator 2, le jugement dernier. 1991. James Cameron. http://www.imdb.com/title/tt0103064/

Au lendemain de l'holocauste nucléaire du 29 août 1997, les survivants humains entrent en résistance contre la dictature des « machines » (des robots intelligents), ce qui les mène à la victoire en 2029. L'ordinateur qui contrôle les machines, Skynet, avait envoyé un Terminator (un tueur cyborg) en 1984, afin d'éliminer Sarah Connor avant qu'elle n'ait mit au monde son fils, John Connor, appelé dans le futur à devenir le chef de la résistance humaine contre les machines. Ce plan n'ayant pas fonctionné, Skynet envoie de nouveau un tueur cybernétique, cette fois-ci en 1995, quelques années avant le début de la guerre atomique de 1997, pour cette fois-ci tenter d'éliminer directement John Connor, encore enfant à cette époque (10 ans).

Image
t100 tel qu'en lui meme! 8)

Image
du visuel cameron pur jus qu'on avais deja dans alien 2 et abyss.

Image
t1000, une idee de genie

plus de 20 ans ont passés et le film n'as pas pris une ride. certe ce n'est plus le choc de terminator, mais ca renvois au bac a sable un paquet de films recents. il y a un univers cameron, qu'on retrouve dans chaque film, qui trouve son paroxysme dans terminator 2. la creation de t1000 est absolument geniale, et rend presque humain t100. les scenes d'action restent d'une redoutable efficacité et l'humour bien present. J'adore toujours les motards depouillés et l'aprentissage d'un certain language est hillarant. "reste cool sac a merde!". je ne suius pas tres preneur desz suites mais celle ci fait honneur a l'original.


Dernière édition par astrorock le 09 Mai 2014 10:06, édité 2 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 9:21

Batman, le défi. 1992. Tim Burton. http://www.imdb.com/title/tt0103776/

Abandonné à la naissance à cause de sa difformité, le surdoué et richissime héritier Oswald Cobblepot grandit dans les égouts de Gotham City parmi une troupe de saltimbanques et se fait appeler "Le Pingouin". Des années plus tard, il s'associe à l'homme d'affaires Max Shreck pour corrompre les habitants de Gotham et devenir maire. Le justicier masqué Batman, alias Bruce Wayne, tente de les arrêter. Entretemps, Selina Kyle, timide secrétaire effacée de Shreck, découvre la preuve des intentions peu louables de son patron. Ce dernier tente de l'assassiner. Selina jure d'obtenir vengeance…

Image

Image

Image

J'aime toujours autant la gotham de burton, la posie qu'il y a quand meme dans ses deux batman. le personnage du pingouin est vraiment bien traite et interprete. catwoman est magnifiquement campee par michele pfeifer, et j'ai chaque fois envie de lui donner une assiete de lait a lapper...reste toujours ce probleme de batman, keaton j'y arrive pas. mais j'aime quand meme ce film.


Dernière édition par astrorock le 13 Mai 2014 11:23, édité 3 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 9:21

Dracula. 1992. Francis Ford Coppola. http://www.imdb.com/title/tt0103874/

Transylvanie, 1462. Le comte Vlad Dracula, chevalier roumain, part en guerre contre les Turcs en laissant derrière lui sa femme Elisabeta. Cette dernière met fin à ses jours lorsqu'elle apprend la fausse nouvelle de la mort de son bien-aimé. Or, le suicide étant considéré comme un péché mortel par l’Église, elle est considérée comme damnée. Fou de douleur, Vlad Dracul renie l'Église et déclare vouloir venger la mort de sa princesse damnée à l'aide des pouvoirs obscurs, devenant ainsi un vampire sous le nom de Dracula. Quatre siècles plus tard, en 1897, Jonathan Harker, un jeune clerc de notaire, est envoyé en Transylvanie afin de succéder à son collègue Renfield, devenu fou, pour conclure la vente de l'Abbaye de Carfax à un mystérieux comte qui n'est autre que Dracula. Au moment de la signature finale de la vente, Dracula découvre un portrait de Mina, la fiancée de Harker, semblable en tous points à sa défunte épouse Elisabeta. Dracula décide d'aller la retrouver à Londres et se fait transporter sur le Demeter dans des caisses remplies de sa terre natale. Harker, quant à lui, est prisonnier des femmes vampires du comte qui le vident de son sang, le rendant ainsi inapte à s'échapper du château. Dracula arrive à Londres et est transporté jusqu'à l'Abbaye de Carfax. Il cherche ensuite une proie en la personne de Lucy, la meilleure amie de Mina, qu'il transforme peu à peu en femme vampire. Le comte possède désormais une apparence jeune et séduisante et emploie tous ses charmes à séduire Mina, dont le fiancé est toujours prisonnier en Transylvanie. La santé de Lucy se dégradant de plus en plus, son futur époux, Arthur Holmwood, fait appel, par l'intermédiaire de son ami le Dr Seward, au professeur Abraham Van Helsing, éminent spécialiste des faits occultes. Pendant une transfusion de sang, Van Helsing obtient la confirmation de ce qu'il craignait, Lucy est la victime d'un vampire. En Transylvanie, Harker réussit à s'échapper du château et trouve refuge dans un couvent de religieuses. Il écrit une lettre à Mina dans laquelle il lui demande de venir au plus vite afin qu'ils s'unissent. Dracula est furieux et tue Lucy afin qu'elle devienne une de ses épouses vampires. Après les funérailles, Van Helsing mène une excursion jusqu'au caveau familial, où est supposée être Lucy. Elle n'est pas dans son cercueil mais ne tarde pas à revenir avec un enfant dans ses bras dont elle compte se nourrir. Horrifié, le groupe la tue en lui enfonçant un pieu dans le cœur et en la décapitant. Ils brûlent ensuite son corps afin qu'elle trouve le repos éternel. Les époux Harker reviennent à Londres et retrouvent Van Helsing, Seward, Holmwood et le Texan Quincey Morris pour chasser Dracula. Mina est placée en sécurité dans l'asile dirigé par Seward tandis que le groupe détruit les caisses contenant la terre sacrée de Dracula. Celui-ci, après avoir tué Renfield pour avoir prévenu Mina de son arrivée, rend visite à Mina et lui révèle sa véritable nature. Elle lui demande alors de lui donner la vie éternelle afin qu'ils restent unis. Le groupe de Van Helsing pénètre dans la chambre, interrompant Dracula qui parvient à s'échapper en se transformant en une horde de rats. Van Helsing se propose d'hypnotiser Mina afin qu'elle révèle les projets du comte. C'est ainsi qu'ils apprennent que Dracula rentre en Transylvanie. Van Helsing et les autres prennent le train pour intercepter Dracula avant qu'il n'arrive à son château par bateau mais celui-ci sait à l'avance leur destination car il peut lire dans l'esprit de Mina. Van Helsing prend Mina avec lui et l'emmène au château de Dracula. Les autres se lancent à la poursuite de la calèche de Dracula. La nuit tombe, et Mina commence à se transformer en vampire à l'approche des femmes vampires de Dracula. Elle essaie de séduire Van Helsing, mais celui-ci lui appose une hostie sur le front, arrêtant momentanément la transformation. Van Helsing crée un cercle de feu autour d'eux afin que les vampires ne s'approchent pas davantage. Au matin, il s'infiltre dans le caveau et les décapite. Plus tard, le soleil s'apprête à se coucher et le convoi de Dracula arrive. Il communique mentalement avec Mina et lui demande d'invoquer une tempête afin de retarder les chasseurs. Quand Dracula sort de son cercueil, Harker lui tranche la gorge et Morris, lui-même mortellement blessé, le poignarde en plein cœur avec un couteau Bowie. Le comte se meurt et Mina l'emmène à l'intérieur du château. La scène finale se déroule dans la chapelle où Dracula avait renié Dieu et l'Église en 1462. Mina et lui s'embrassent, les chandelles s'allument et la Croix qu'il avait enfoncée est réparée. Il retrouve son apparence juvénile et demande à Mina de lui donner la paix. Elle lui porte le coup de grâce et le décapite.

Image
etre a la place de harker... :oops:

Image

Image

Copolla prend le partis de tourner l'ancienne, sans trucages numeriques. cela donne ce film tres fidele au roman (formidable livre qu'il faut absolument lire) bien representatif de son epoque (1897). le personnage fascine par son melange de monstruosite et d'humanité. le film est d'une grande beaute formelle, remarquablement interprete et filmé, copolla n'as pas perdu la main et sais nous captiver en nous racontant une histoire. le casting est impecable bien que hopkins en rajoute un peu trop. je regrete d'ailleurs qu'on ne vois pas plus winona ryder a l'ecran car dans elle est vraiment formidable. un grand film desespere au sombre romantisme.


Dernière édition par astrorock le 09 Mai 2014 10:55, édité 4 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 9:21

Alien 3. 1993. David Fincher. http://www.imdb.com/title/tt0103644/

2179. Alors qu'ils sont en hyper-sommeil à bord de l'USS Sulaco, Ellen Ripley et ses compagnons rescapés : Newt, le caporal Hicks, et l'androïde Bishop, sont éjectés par l'ordinateur de bord dans une capsule de secours « EEV » (Emergency Escape Vehicle). Un incendie s'est en effet déclaré à bord du vaisseau, et la capsule vient s'écraser sur Fiorina 16, une planète-prison peuplée de criminels hommes atteint du syndrome XYY ( ayant succombés à leurs pires instincts masculins).
Ripley est réveillée peu de temps après par Clemens, le médecin de la prison, qui lui apprend qu'une fois de plus, elle est la seule survivante de son équipage. Obligée de cohabiter avec des détenus pour lesquels elle constitue une tentation, Ripley doit en outre éclaircir un mystère qui la poursuit depuis la mort de Newt : l'incendie à bord de l'USS Sulaco a t-il ou non été causé par un Alien ? Voulant en avoir le cœur net, elle demande au Docteur Clemens — avec qui elle s'est liée d'amitié — d'effectuer une autopsie sur le corps de la fillette. L'investigation ne donne rien, et à sa demande, les corps de Newt et Hicks sont incinérés dans la fonderie. Mais au même moment, dans la « boucherie », un bœuf (version longue) ou un rottweiler qui était présent lors de la découverte de l'EEV est pris de convulsions, et un xénomorphe finit par jaillir de son corps. Ce nouvel alien quadrupède cause bientôt la mort de plusieurs détenus du centre, tant et si bien que pour Ripley, le doute n'est plus permis. Face au refus obstiné du directeur Andrews de lui accorder un peu d'attention, elle choisit de reconnecter l'androïde Bishop dont les restes ont été jetés aux ordures. Après avoir échappé à une agression sexuelle grâce à l'intervention de Dillon, "mentor" autoproclamé des prisonniers, Ripley parvient à connecter Bishop sur l'ordinateur de la capsule de secours. Celui-ci lui confirme l'origine de l'incendie à bord du Sulaco, mais aussi qu'un alien les a suivi dans l'EEV, et qu'il se trouve probablement avec eux, dans le centre. Elle en informe alors le directeur Andrews qui refuse de la croire, et lui rétorque qu'il n'y a de toute façon pas d'armes dans la colonie. Leur seul espoir de protection reste le cargo de ravitaillement envoyé par la compagnie Weyland-Yutani pour récupérer Ripley. De retour à l'infirmerie, Clemens est tué par l'Alien, qui s'approche également de Ripley mais pour une raison qu'elle ignore, n'essaie pas de la tuer. Alors qu'elle court prévenir les autres, l'Alien attaque brutalement le directeur Andrews et sème la panique parmi les prisonniers. Désormais conscients de la menace qui plane sur eux, les rescapés organisent un plan destiné à acculer la créature dans la fonderie avant de le noyer dans du métal en fusion. Seulement, le temps presse pour Ripley car en utilisant le matériel médical de la capsule de secours, elle découvre qu'elle porte en elle l'embryon d'une reine Alien. Se souvenant également que la compagnie Weyland-Yutani lui a menti par deux fois, et n'a pas hésité à sacrifier son premier équipage, ainsi que toute la population d'une colonie pour parvenir à ses fins, elle en conclut que le suicide est sa seule solution. Se doutant que l'Alien ne va pas la tuer à cause de l'embryon qu'elle porte, Ripley supplie Dillon de la tuer. Celui-ci promet de le faire, mais uniquement lorsque l'Alien sera mort. Au prix de nombreuses vies, dont celle de Dillon lui même, les rescapés parviennent à tuer l'Alien, en l'exposant à un choc thermique brutal après un bain dans le plomb fondu. L'équipe de la compagnie Weyland-Yutani arrive peu après, et tente de convaincre Ripley de se faire enlever la créature par chirurgie. Comprenant que ses craintes étaient fondées, celle-ci saute à son tour dans la fournaise, et emporte l'alien dans la mort. Le film se termine par une séquence montrant la fermeture de la prison, alors que le seul survivant (Morse) est conduit à l'extérieur, et un plan montrant la capsule de secours du Sulaco pendant que l'on entend l'enregistrement sonore des dernières paroles de Ripley dernière survivante du Nostromo.

Image

Image

Image

Image

ce film me fascine depuis sa premiere vision. a tel point que je le trouve superieur au premier opus de la saga. comment fincher dont c'est le 1er film a t'il pu pondre une ouvre de cette dimension? il y a 20 ans c'etais stupefiant, depuis, on a eu la reponse. il est un des rares cineaste interessant de notre epoque. pour l'epoque, la camera est d'une incoyable virtuosite. de nos jours tout cela parait banal, mais en 1993, ce fut un choc, avec la camera subjective vue de l'allien. ce huit clos carceral, uniquement masculin, mystique, fascine. y implanter deux machines de guerre, l'une feminine, l'autre monstresque, est une idee de genie. les decors sont fanatstiques, la photo excellente ainsi que les eclairages. les roles sont bien incarnes, avec une collection de tronches rarement vue. Et puis ce dernier plan, absolument magnifique, christique...


Dernière édition par astrorock le 13 Mai 2014 8:44, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:36

The crow. 1994. Alex Proyas. http://www.imdb.com/title/tt0109506/

Eric Draven est un jeune guitariste de rock qui file le parfait amour avec sa compagne, une jeune femme d’une beauté éblouissante. Lors d’une nuit diabolique, à l’heure où les bandes arpentent les rues obscures de Detroit pour y perpétrer meurtres et larcins, Eric et Shelly sont agressés chez eux par un gang de criminels conduit par le terrifiant Top Dog. Eric assiste au viol et meurtre de sa fiancée avant d’être exécuté à son tour. Un an après leur mort, un mysterieux corbeau apparaît sur la tombe d’Eric. Comme protégé par l’étrange volatile, Eric se relève de sa tombe pour assouvir sa vengeance…

un bon sujet, de bonnes idées, mais le traitement tres clipesque 80's gache le film ainsi que des interprétations outrees voire grotesques. dommage, je reste persuade qu'il y avais moyen de faire un bon film.


Dernière édition par astrorock le 10 Mai 2014 16:59, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:36

Entretien avec un vampire. 1994. Neil Jordan. http://www.imdb.com/title/tt0110148/

De nos jours, dans une chambre d'hôtel de San Francisco, un journaliste enregistre sur son magnétophone le récit d'un vampire vieux de plusieurs siècles. Louis de Pointe du Lac était un jeune propriétaire de domaine agricole, la Pointe-du-lac, près de La Nouvelle-Orléans au xviiie siècle. Après le décès de son frère Paul dans le livre, ou le décès en couche de sa femme dans le film, il rencontre un vampire, Lestat de Lioncourt, qui lui offre l'immortalité, en échange d'une vie luxueuse de colon français. Après avoir profité de son dernier coucher de soleil, Louis est presque vidé de son sang par Lestat, qui lui offre ensuite sa propre substance de vampire. La vie de mortel de Louis est alors terminée. Ses sens sont décuplés, il découvre un monde aux senteurs, aux sons inédits, mais une vie fondée sur la mort des autres. Ceux qui font don de leur sang contre leur gré. Les deux compagnons demeurent quelque temps à la Pointe-du-lac avant d'être découverts et chassés par les esclaves de l'exploitation. Ils partent se réfugier dans l'exploitation voisine pour une nuit, avant d'être à nouveau expulsés par la maîtresse des lieux, Babette, qui les avait pourtant accueillis. Ils élisent finalement domicile dans un hôtel de La Nouvelle-Orléans. Les deux vampires ne se sont jamais parfaitement entendus : Louis pose inlassablement des questions sur leur état, leurs origines, leurs pouvoirs, etc. auxquelles Lestat ne répond jamais. Une nuit, Lestat transforme en vampire une fillette, Claudia, pour s'assurer que Louis reste avec lui. Mais Claudia, très attachée à Louis, ne s'entend pas avec Lestat, lui reproche notamment de l'avoir transformée en vampire alors qu'elle était encore une enfant, ce qu'elle restera de ce fait pour toujours. Elle décide de supprimer leur maître-vampire à tous deux, lui faisant boire le sang de deux enfants morts (le sang d'un mort étant un poison pour leur espèce). Et avec l'aide de Louis, elle se débarrasse du corps dans les marécages bordant le lac Pontchartrain. Mais Lestat n'est pas mort et revient quelque temps plus tard, la veille du départ de Claudia et Louis pour l'Europe. La discussion n'a pas le temps de s'entamer que, déjà, Lestat est couvert de flammes, et une seconde fois laissé pour mort. En Europe, à la recherche d'autres vampires, Louis qui se présente toujours comme le père, et Claudia la fille, commencent leurs recherches dans les Carpates. Mais ils n'y rencontrent que des créatures sans âme, fauchant à l'aveuglette leurs victimes, et agressives envers les autres "espèces" de vampires. Finalement, c'est à Paris qu'ils rencontrent Armand et son Théâtre des Vampires. Le groupe vit dans le sous-sol du théâtre où ils donnent des représentations à un public de mortels. Le plus ancien d'entre eux, Armand, se présente comme le doyen des vampires sur terre. Une liaison forte s'installe entre lui et Louis, mais Claudia constitue un obstacle à leur coexistence. Les autres membres de la troupe, dont Santiago, désirent la mort des nouveaux venus : celle de Claudia pour avoir tué leur maître-vampire, et celle de Louis pour avoir "fait" Claudia, car, comme le lui explique Armand, "il est interdit de les faire si jeunes". Pour procurer un substitut à son absence lorsqu'il aura quitté sa fille pour Armand, Louis accepte d'offrir Madeleine, comme compagne, à Claudia. La vie de vampire de celle-ci sera de courte durée, car une nuit, la troupe de théâtre s'empare de Claudia, de Madeleine et de Louis. Ce dernier est enfermé dans un cercueil, emmuré, tandis que ses deux comparses sont condamnées à mort par exposition aux rayons du soleil. L'origine de cet enlèvement est l'arrivée de Lestat à Paris, qui dévoile ce que Claudia lui a infligé. Louis est libéré par Armand. Il décide de se venger en brûlant le théâtre juste avant l'aube, ce qui ne laisse aucune chance à ses occupants de s'en sortir... Puis il est rejoint par Armand avec lequel il part faire un long voyage, avant de revenir enfin à La Nouvelle-Orléans. Là, Louis retrouve Lestat, mais ne reste pas avec lui, malgré les supplications de ce dernier. Armand quitte Louis dont la vie, d'après lui, ne nécessite pas d'être racontée à partir de cette époque. Après ce récit, le journaliste demande à Louis de le transformer en vampire, ce qu'il refuse. Furieux, Louis tente de lui expliquer que la vie en tant que vampire n'est pas meilleure que celle des êtres humains, puis se volatilise. Finalement, c'est Lestat qui surprend le journaliste dans sa voiture et le mord, mais pas jusqu'à le tuer. Il prend le volant, et lui donne alors le même choix qu'a eu Louis : le choix qu'il n'a jamais eu.

Image

Image

Image

"Cf Dracula. Le film tient surtout sur Cruise plutôt que Pitt (ce qui rejoint bien le bouquin en fait). Qq scènes "qui dérangent" pour l'époque, vaut surtout pour la revisite du mythe du vampire. Sera le début de la fin pour les non-morts dont hollywood sucera le sang jusqu'à la dernière goute avec les teen movies qu'on connait. Ca fait longtemps que je l'ai pas revu, je pense que ça doit avoir pas bien vieilli..." ben non mr eric, ca as pas mal vieillis, car le scenar est bon a partir d'un bouquin dispensable. on entre dans le film facilement pour ne plus en sortir alors qu'effectivement l'interpretation de pitt est plutot anodine, alors que tom cruise est excellent. la dunst est vraiment pas mauvaise. la reconstitution historique est plutot luxueuse et si la camera est sans genie, jordan fait le job correctement. bon, je prefere les vampire facon katherine (aux frontieres de l'aube) que facon boule a facettes (twilite), mais ces vampires la sont interessants.


Dernière édition par astrorock le 10 Mai 2014 10:20, édité 4 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:37

Strange days. 1995. Katryn Bigelow. http://www.imdb.com/title/tt0114558/

Los Angeles, quelques jours avant l'an 2000, Lenny Nero un flic déchu reconverti en dealer de clips prohibés, utilisant la technologie SQUID, capable d'enregistrer les flux du cortex cérébral et de les restituer à l'identique, reçoit un blackjack anonyme : l'assassinat en direct d'une amie à lui...


Dernière édition par astrorock le 13 Mai 2014 13:42, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:37

Men in black. 1997. Barry Sonnenfeld. http://www.imdb.com/title/tt0119654/

Les Men in Black, ou MIB, font partie d'une organisation ultra-secrète créée afin de réguler la présence sur Terre des extraterrestres. Grâce à leur technologie avancée, ils sont virtuellement inexistants, effaçant la mémoire des témoins gênants. L'agent K, après que son partenaire ait décidé de mettre un terme à son activité car il se trouve trop vieux, se cherche un nouveau partenaire, qu'il trouve au sein de la police de New York. Pendant ce temps, une « bestiole » (« bug » dans la version américaine), sorte de cafard géant, cherche à s'emparer d'une galaxie gardée par le prince arquilien, résidant sur Terre.

Image
sur moi c'est la classe! :lol:

Image

Image
franck!

C'est une comedie mais j'adore. pas le truc inoubliable, sombre, desespere, que j'affectione, mais une bonne grosse poilade avec des trouvailles amusantes, de bons dialogues, des bonnes interpretations. je revois toujours avec plaisir.


astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:50

Le fantome de l’opéra. 1998. Dario Argento. http://www.imdb.com/title/tt0119889/

En 1877 à l'Opéra de Paris, plusieurs ouvriers sont devorés, mutilés et assassinés par une force mystèrieuse. Un soir, la jeune soprano Christine Daaé répète sur la scène du théâtre désert. Une ombre l'observe, visiblement subjuguée par le talent et la beauté de cette jeune femme, et décide de l'aborder. La jeune femme, intriguée et troublée, va basculer dans une passion amoureuse aussi irréelle qu'éphémère pour ce fantôme. Pendant ce temps, l'Opéra continue à être le théâtre d'une série de mystèrieux accidents.

vain remake de dario argento qui ne peut s'empecher le gore et l'outrance coutumiere de son style. c'est mal filmé, mal interprete, bref tres dispensable.


Dernière édition par astrorock le 10 Mai 2014 18:01, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:51

Dark city. 1998. Alex Proyas. http://www.imdb.com/title/tt0118929/

Tout commence dans une salle de bain. On y voit un homme sur le front duquel perle une goutte de sang, dans une baignoire. Une lampe vacille, l'homme se réveille. Confusion et incompréhension sont alors son lot lorsqu'il s'aperçoit qu'il est dans un étrange hôtel et qu'il est recherché pour des meurtres dont il n'a aucun souvenir. On apprend, en suivant l'homme dans sa quête d'identité et de mémoire, qu'il s'appelle John Murdoch et qu'il est poursuivi par un détective du nom de Bumstead pour les meurtres qu'il aurait commis. Bientôt, il comprend que les choses ne sont pas comme elles devraient l'être lorsqu'il voit la ville entière s'endormir brusquement et que tout change. C'est alors qu'apparaissent les « étrangers » capables de modifier les éléments grâce au pouvoir de la « synthonisation ».


Dernière édition par astrorock le 13 Mai 2014 13:44, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:51

Star wars I, la menace fantome. 1999. Goerge Lucas. http://www.imdb.com/title/tt0120915/

La galaxie est gérée sous la forme d'une République galactique, par le Sénat galactique qui regroupe les représentants des différentes entités appartenant à la République et dont le siège se situe sur la planète Coruscant. La République existe depuis plus de 25 000 ans, dont mille pendant lesquels elle a fonctionné sous cette forme sans crise majeure. Les chevaliers Jedi, détenteurs d'un pouvoir mystique grâce à la Force, sont les gardiens de la paix et de la justice à travers la galaxie. Mais rapidement, la Fédération du Commerce envahit Naboo et tente de tuer les Jedi venus négocier, en transformant ce banal blocus commercial légal en une des crises les plus graves de la République : la bataille de Naboo. Les Jedi réussissent à s'enfuir avec la reine de Naboo, Padmé Amidala. Durant leur fuite, une avarie les contraint à atterrir sur Tatooine où ils rencontrent un jeune humain esclave du nom d'Anakin Skywalker. Leur destin est lié à cet esclave, seul capable de leur permettre d'obtenir des pièces pour réparer leur vaisseau.

Image

bon, il faut bien justifier les 9 films promis par lucas dans les 70's....ca se regarde avec plaisir, un bon petit film d'aventures spatiales avec des belles trouvailles, de l'humour aussi, et puis nathalie portman qui illumine l'ecran. pour le reste lucas est un mediocre faiseur.


Dernière édition par astrorock le 13 Mai 2014 8:45, édité 3 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 09 Mai 2014 13:53

La momie. 1999. Stephen Sommers. http://www.imdb.com/title/tt0120616/

En 1290 avant Jésus-Christ, le grand prêtre Imhotep a une liaison amoureuse avec Ankhsunamon, la favorite du pharaon Séti Ier. Et lors d'une rencontre entre les deux amants, ils sont surpris par le pharaon qu'ils assassinent. Puis arrivent les gardes de Séti Ier : Ankhsunamon se suicide et le grand prêtre s'enfuit pour pouvoir la faire revenir d'entre les morts. Imhotep vole son cadavre et l'emmène à Hamunaptra, la cité des morts, où il commence un rituel de résurrection. Capturé par les soldats du pharaon avant la fin de la cérémonie, il est condamné au Om-daï c'est-à-dire être enfermé vivant dans un sarcophage avec des scarabées mangeurs de chair qui le dévorent vivant. En 1926, au Caire, Evelyn (Evy) Carnahan, excellente connaisseuse de l'Égypte antique, travaille comme bibliothécaire au Musée égyptien du Caire. Au cours d'une sortie en ville avec son frère, Jonathan (Jon), tous deux s'allient avec un homme nommé Rick O'Connell qui prétend connaître l'emplacement secret de Hamunaptra. Le groupe rivalise avec une bande de chasseurs de trésors américains conduits par un égyptologue du nom d'Allen Chamberlen. Ces derniers sont guidés par Beni Gabor, un ancien ami de Rick. les deux groupes atteignent Hamunaptra en même temps. Ils sont attaqués par les Medjai, descendants des gardes de pharaon qui, depuis trois mille ans, défendent l'emplacement de la nécropole maudite. Les Américains trouvent un coffret surmonté d'une malédiction, qui contient le Livre des Morts et des vases canopes. Sur le coffret il est écrit que la créature viendra aspirer fluide et organes de ceux qui l'ouvriront. Pendant ce temps-là, Rick, Evy et Jon trouvent sous la statue d'Anubis une momie qui se trouve être celle d'Imhotep. La nuit suivante, Evelyn récite une formule du Livre des Morts, ce qui réveille Imhotep. Celui-ci tue les trois américains et l'égyptologue qui ont ouvert le coffret, ce qui lui permet de se régénérer petit à petit et d'accumuler de puissants pouvoirs magiques. Il poursuit le reste de l'expédition jusqu'au Caire, puis enlève Evelyn car il en a besoin pour ressusciter son ancienne maîtresse. Rick et Jonathan retournent à Hamunaptra avec l'aide du medjai Ardeth et sauvent Evelyn avant l'issue fatale. Après un périlleux affrontement contre Imhotep et les serviteurs momies qu'il a ranimés grâce à ses pouvoirs, ils parviennent à tuer Imhotep et rentrent chez eux, une idylle s'étant développée entre Rick et Evy.

Image
:oops: :oops: :oops:

Image


un film a l'ancienne, dans l'esprit indiana jones, on ne se prend pas au serieux, mais tout le monde fait le job serieusement. je vois et revois toujours avec plaisir. d'autant qu'il y a patricia velasquez tres tres grande epoque... :oops: :oops: :oops:


astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 10 Mai 2014 18:05

bilan des 90's.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 10 Mai 2014 18:05

les 2000's.

Le retour de la momie. 2001. Stephen Sommers. http://www.imdb.com/title/tt0209163/

Le seigneur des anneaux - La communauté de l'anneau. 2001. Peter Jackson. http://www.imdb.com/title/tt0120737/

Star wars II, l’attaque des clones. 2002. George Lucas. http://www.imdb.com/title/tt0121765/

Le seigneur des anneaux - Les deux tours. 2002. Peter Jackson. http://www.imdb.com/title/tt0167261/

Hulk. 2003. Ang Lee. http://www.imdb.com/title/tt0286716/

Terminator, le soulevement des machines. 2003. Jonathan Mostow. http://www.imdb.com/title/tt0181852/

Underworld. 2003 Len Wiseman. http://www.imdb.com/title/tt0320691/

Le seigneur des anneaux - Le retour du roi. 2003. Peter Jackson. http://www.imdb.com/title/tt0167260/

Casshern. 2004. Kazuaki Kiriya. http://www.imdb.com/title/tt0405821/

Le jour d’après. 2004. Roland Emmerich. http://www.imdb.fr/title/tt0319262/

Les chroniques de Riddick. 2004. David Twohy. http://www.imdb.com/title/tt0296572/

Star Wars III, la revanche des Sith. 2005. George Lucas. http://www.imdb.com/title/tt0121766/

Batman begins. 2005. Christopher Nolan. http://www.imdb.com/title/tt0372784/

Underworld 2: Evolution. 2006. Len Wiseman. http://www.imdb.com/title/tt0401855/

Le prestige. 2006. Christopher Nolan. http://www.imdb.fr/title/tt0482571/

Je suis une legende. 2007. Francis Lawrence. http://www.imdb.com/title/tt0480249/

À la croisée des mondes - La boussole d'or. 2007. Chris Weitz. http://www.imdb.com/title/tt0385752/

L’homme sans age. 2007. Francis Ford Coppola. http://www.imdb.com/title/tt0481797/

Le chevalier noir. 2008. Christopher Nolan. http://www.imdb.com/title/tt0468569/

Iron man. 2008. Jon Favreau. http://www.imdb.com/title/tt0371746/

Les gardiens. 2009. Zack Snyder. http://www.imdb.com/title/tt0409459/

Underworld 3 - Le soulèvement des Lycans. 2009. Patrick Tatopoulos. http://www.imdb.com/title/tt0834001/

District 9. 2009. Neill Blomkamp. http://www.imdb.com/title/tt1136608/

Avatar. 2009. James Cameron. http://www.imdb.com/title/tt0499549/

Day breackers. 2009. Michael Spierig/Peter Spierig. http://www.imdb.com/title/tt0433362/
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message