Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Je l'ai vu et j'aime...

un peu.
5
36%
beaucoup.
8
57%
à la folie !
1
7%
pas du tout !
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 14

Sully (Clint Eastwood)

Message » 21 Déc 2016 10:27

Sledge Hammer a écrit:Et, effectivement, ça inscrit le film dans la "réalité" exactement à la façon d'American Sniper qui s'achevait par des images d'archive. Sauf que l'on a établi depuis la sortie du film que le type avait probablement pas mal exagéré ses hauts faits en Irak.


D'ailleurs c'est assez ironique de raccrocher le film à la réalité de cette manière, avec un générique sur fond d'images réelles, alors que le film qu'on vient de voir se fout royalement de ce qui s'est réellement passé !
starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Message » 22 Sep 2017 15:05

Voilà j'ai vu "Sully";
et personnellement j'ai bien apprécié; et pourtant, sur le début, j'ai eu peur de me faire ch...

Pour ma part je trouve le découpage du film bien pensé.
En commençant par un aperçu "bref" de l'histoire, qui permet au spectateur de re-situé le fait d'acualité et qui nous le "livre" tel que la plupart l'ont "connu" / ressenti.

Et au fur et à mesure on nous délivre les détails, le vécu etc...et petit à petit on prend conscience (pour ma part en tout cas) de l'ampleur de l'incident, des responsabilités des ces pilotes qu'on ne voit que très peu, de l'exploit réalisé par ces pilotes qui, se basant sur leurs expériences/instinct ont fait les bons choix pour sauver des vies, en dépit des instructions reçues ou de ce qu'un protocole peut prévoir...

Au fur et à mesure, lentement, je me sentais un peu pris par les tripes, ce que je n'aurai jamais vraiment attendu de ce film.

Le tout servi par des scènes d'avions très prenantes ea grâce à la bande son!

Donc un bon film pour moi.

Après il en faut pour tous les goûts, mais cela m'amuse un peu de lire ici qu'il faut "déformer" la réalité pour faire un film sur une histoire vrai là où d'autres critiqueront des films "blockbuster" parce qu'ils ne respectent pas l'époque ou le contexte dans lequel ils sont censés se déroulés (je pense entre autre à ce qui se dit sur Le Roi Arthur ou Wonder woman par ex).... bref il en faut pour tous les goûts ;)
Maedhros
 
Messages: 1032
Inscription Forum: 27 Déc 2012 19:00
Localisation: Belgique (Hainaut)
  • offline

Message » 22 Sep 2017 17:16

alcatol a écrit:On pouvait se douter que Clint Eastwood cherche des éléments pour dramatiser le propos, et on peut regretter, effectivement, que le NTSB apparaisse dans ce récit comme le "grand méchant" dans l'affaire. Cela étant, des commissions d'enquête d'accidents qui piétinent, qui ne statuent jamais, voire même contre certaines évidences, cela existe aussi.

Autant j'ai bien aimé le film, 90 min top chrono qui permettent de ne pas répéter trop de fois un contenu finalement déjà bien étalé, autant le traitement de la NTSB est effectivement assez surprenant.
On nous les montre grosso modo comme une bande d'empêcheurs de tourner en rond incapable de célébrer la vie et l'absence de mort (une sorte de 9/11 inversé, où c'est un avion rempli de vie qui finit à NY), alors que ce sont avant tout des gens qui font un boulot qui leur demande d'être rationnels.
La question est simple : est-ce que l'équipage s'est trompé en foutant des centaines de millions de dollars de matos à la flotte ? Point.
Mais là, tout semble prétexte pour expliquer que non, être rationnel et professionnel n'est pas compatible avec ce moment de fête et de vie.

C'est d'autant plus terrible que du coup, la résolution tombe à plat : bah oui, ils avaient raison. Big whoop.
Super flop dans la salle, fallait changer un paramètre dans le simulateur pour que ce soit réaliste, et voilà.

Autant le reste, la gestion du stress, du post-trauma, de la célébrité soudaine, l'amitié avec le co-pilote, l'évacuation des passagers etc est très intéressant et pas ennuyeux pour un sou, autant cet antagonisme parait extrêmement artificiel et dessert le film sur ces passages là. Sledge résume très bien ça.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5790
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline


Retourner vers 7ème Art