Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

(The) Neon demon (Nicolas Winding Refn)

Message » 18 Avr 2016 23:44

Topic dédié UHD Bluray, Bluray... : oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/ubd-bd-the-neon-demon-t30076729.html

________________________________________________________

Le retour de Nicolas Winding Refn. Toujours ultra stylé...

Ca démarre comme un conte de fée et ça finit ... plutôt mal parait-il :mdr:

Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Avr 2016 23:44

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Oct 2016 12:55

je trouvais "drive",le précédent film que j'ai vu de lui,sans aucun fond même si,malgré tout,la superbe maitrise de la forme,qui tendait même à vouloir être le fond bien qu'impossible ,se révélait intéressante.
ce neon demon,nouveau film de refn,assoit encore plus le cinema du realisateur dans ce qu'il veut faire dire à la forme mais montre les limites de l'exercice car l'evanescence du propos à trop vouloir la forme empêche la densité du métrage.
marck5
 
Messages: 1021
Inscription Forum: 27 Mai 2003 23:49
  • offline

Message » 23 Oct 2016 15:37

Nicolas Winding Refn, ne prétend rien.

La forme et le fond de son travail découle de l'art et de la poésie.

Alors il ne faut pas spécifiquement pensé que ses films doivent être gravés dans le marbre pour l'éternité, mais ils dureront. Dans 35 ans, d'autres diront que ses oeuvre étaient belles et éprouvantes.

Il aurait pu être comme Malik, parler des travers humain, de la nature, mais lui, parle de conflit direct, de confrontation. Ca saigne, ça cogne et ça fait mal!

Du fond ? il y en a. Seulement ce sont des symboles, des métaphore qui soulignent le sujet. C'est son oeil, c'est ainsi qu'il voit la chose.

Ceux qui le font passé pour "THE Master" absolu, bof on s'en fout pas mal... c'est flatteur, certes, mais c'est pas le principal, c'est comme l'eau de toilette, c'est agréable mais pas indispensable. Mais c'est souvent malheureusement à cause de cela qu'un mythe peut sombré là où il ne l'a pas cherché.

La chose qui est sûr, c'est qu'il n'est pas mauvais, pas stupide, pas manchot, qu'il a des choses à filmer, il ne demande jamais 85 Million de $ pour faire son oeuvre, il ne cherche pas la grosse foule pour se ruer sur ses films.

Là ou un Xavier Dolan cherche à bousculer les tendances et transgresser (c'est peut être talentueux, mais la propagande, c'est CHIANT), Winding Refn se contente de vous peindre de belles toiles parlantes, et ceux qui l'aime le suive, bah Alléluia !
smiths
 
Messages: 319
Inscription Forum: 30 Oct 2012 2:12
  • offline

Message » 23 Oct 2016 19:40

j'ai beaucoup aimé le guerrier silencieux, un peu moins drive et j'adore only god forgive, je vais m'intéresser à ce neon demon ! :wink:

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2484
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 24 Oct 2016 9:42

l'art comme déclencheur de notre imaginaire ou l'auteur de ce qui nous inspire n'a pas forcemment en pensée ce que son geste déclenche en nous..et pourtant l'art,malgré le discours qui se veut dominant,a à voir avec l'homme qui observe la nature,démarche scientifique s'il en est.
la cohérence de l'être humain s'est faite ainsi.si l'on peut dire que quelque chose est doux,dur,léger..c'est que notre cohérence est là.
nos émotions,qui ont à voir avec notre subjectivité,notre esprit les appréhende avec la cohérence.
bref il y a des moyens de quadriller et de savoir si ce que l'auteur délivre par son propre cheminement est bien ce que nous recevons de lui.
que notre imaginaire ne prenne pas le pas sur l'imaginaire de l'auteur,si tant est bien sur qu'il ait voulu nous délivrer sa vision.
le guerrier silencieux de refn était à mon sens son oeuvre la plus équilibrée dans ce qui est la conjonction du fond et de la forme..depuis le décalage du à sa démarche fait que la forme a mangé le fond.bien sur que la métaphore souligne le sujet...mais quand elle tend à être elle même le sujet...alors ou est le sujet?
bien sur qu'il faut suivre la démarche de l'auteur pour appréhender son oeuvre et pas réclamer ce que nous même voulons.
un fim comme the assassin,même si l'auteur m'a laissé au milieu du gué,m'invite vers une chose que je perçois..je le cite parceque le travail sur la forme est là aussi splendide.
et je pense qu'avec tous les adjectifs que j'emplois là,je ne renvois pas refn à quelqu'un de stupide,de manchot..etc :wink:
mais un film comme under the skin,ou le spectateur est laissé volontairement avec aucune prise sur certains tenants et aboutissants, structure une mise en position de ce même spectateur pour qu'il soit réceptif à la ligne qui est développée.
là je vois une forme et un fond en parfaite conjonction.

quand à dolan,oui je vois le battage médiatique derriere lui mais pour tout dire,comme je picore les films,je n'ai pas encore vu un film de lui.
marck5
 
Messages: 1021
Inscription Forum: 27 Mai 2003 23:49
  • offline

Message » 25 Oct 2016 11:34

Pour ma part, Neon Demon est un bel objet de cinéma, mais très froid et qui tourne à vide. L'esthétisme pour l'esthétisme, je suis pas contre, mais là c'est chiant. On n'est pas très loin de la frime pure et c'est très dommage car on a de grandes espérances pour Winding Refn, l'un des rares à avoir proposer quelque chose ces dernières années.

Pusher, bronson, le guerrier silencieux, drive et only god forgives, c'était un quasi sans faute. Mais avec Neon Demon, il a déconné à mon avis. Il lui arrive ce qui arrive de pire à un artiste : prendre la pose jusqu'à la caricature.

S'il enfonce le clou avec ce genre de films, moi je vais décrocher.

Cela dit, si le film est censé s'attaquer au monde superficiel de la mode en adoptant lui même ce style superficiel, c'est réussi !

Petit aparté inutile : quand j'ai été voir le film, j'étais absolument seul dans la salle, c'était génial. Une salle de ciné à soi tout seul, c'est dément.
starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Message » 25 Oct 2016 12:35

les avis étant très partagés, je vais d'abord le visionner avant un éventuel achat ! :mdr:

mais effectivement, même si leur cinéma est très différent, je me permet un parallèle audacieux avec cronenberg. en effet lui aussi dans sa carrière à réalisés des films controversés, qui ont par fois désarçonnés les fans de la première heure. des films plus expérimentaux, plus difficiles diront nous.

on peu aussi trouver qu'un réalisateur après tout n'est qu'un homme, donc faillible et capable tout simplement de ce planter. certains le reconnaissent eux même, après une longue carrière, ou le laisse à l'appréciation des critiques.

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2484
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 25 Oct 2016 13:16

laurent martiarena a écrit:les avis étant très partagés, je vais d'abord le visionner avant un éventuel achat ! :mdr:

mais effectivement, même si leur cinéma est très différent, je me permet un parallèle audacieux avec cronenberg. en effet lui aussi dans sa carrière à réalisés des films controversés, qui ont par fois désarçonnés les fans de la première heure. des films plus expérimentaux, plus difficiles diront nous.

on peu aussi trouver qu'un réalisateur après tout n'est qu'un homme, donc faillible et capable tout simplement de ce planter. certains le reconnaissent eux même, après une longue carrière, ou le laisse à l'appréciation des critiques.


Ah Laurent, je savais qu'on se retrouverait...

Oui alors Cronenberg et le cinéma expérimental, c'était vraiment au tout début de sa carrière alors, avec des trucs comme stereo ou crimes of the future... Par la suite, il s'est lancé de plein pied dans le cinéma commercial en optant pour une approche fantastico-horreur (the brood, scanners, etc...) et même un film très premier degré sur les voitures de courses avec fast company !

Ensuite il a eu les gros succès que l'on connait tous (dead zone, la mouche parmi les plus gros succès). Videodrome est sans doute le plus bizarre, mais le personnage incarné par James Woods est plutôt attachant en fin de compte (même s'il part complètement en couilles). D'ailleurs, les personnages de Cronenberg sont plutôt attachants en général et ils ne sont pas dénués d'un certain humour.

Tout le contraire des personnages de Neon Demon, on n'en a strictement rien à cirer d'eux en fait. Chez Refn, depuis le guerrier silencieux on va dire, les personnages sont devenus mutiques. Ca marche super bien dans le guerrieur silencieux justement ou Drive, mais dans Neon Demon, c'est raté pour moi.
starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Message » 25 Oct 2016 16:58

T’inquiètes Marck5, je n'ai jamais prétendu que tu le qualifiais de manchot, stupide etc...

J'aime à souligné en tout cas, que ses œuvres (comme pas mal d'autres réalisateurs) soulignent la sensibilité et l'imagination.
L'art, c'est ça, et pas forcement le courage, l'audace à son plus haut niveau ou la provocation.
On oubli l'art de nos jours. Et je conçoit à 1 Milliard de pour cent, que l'on ne soit ultra cueillit par ses films. Mais beaucoup on tendance à tout mélanger. Oui, certains tournent en rond, certains se tournent sur la forme, mais sans vouloir jouer l'avocat, il ne fait pas parti de ceux là.

Et ne vous inquiétez pas, mon avis n'est guère destiné à un quelconque débat stérile et autres conflits puérils. :wink:

Vous aimez les Pink Floyd ? Peu importe, je les connais presque par cœur ! A l'époque d'ummaguma, tout le monde trouvait ça génial, unique, artistique, expérimental et non accessible à tous. Quelques années après, Roger Waters déclare lui même avoir participé à une oeuvre arrogante, prétentieuse, allant même jusqu'à la qualifié de "désastre" (!!!).

En effet, quelques années après, certains artistes ou auteurs, reconnaissent l’illégitimité de certains de leur succès.

Regardez (pas grand chose à voir, j'en convient) Eyes Wide Shut, considéré comme un pétard foiré à l'époque, voir même de ridicule et dépassé (bah oui, certains voulaient du cul, du vrai :roll: ). Aujourd'hui il suscite respect, et analyses en tout genre, et est qualifié parfois d'oeuvre incomprise et beaucoup plus riche qu'elle n'y parait. Ce film est devenu une vrai passion, et une pièce très respectée.

Pour en revenir à Neon Demon, la jeune actrice en question est une forme d'art à elle seule... :hehe:
smiths
 
Messages: 319
Inscription Forum: 30 Oct 2012 2:12
  • offline

Message » 25 Oct 2016 18:06

ha ! ha! le smiths il à flashé sur elle fanning ! moi je l'aime bien dans super 8, elle est toute mimi et montre déjà un sacré talent !
d'accord aussi pour eyes wide shut, perso j'ai jamais compris ce bashing sur le film à sa sortie par une bonne partie de la critique. moi j'y ais retrouvé tout ce qui me plait chez Kubrick !

sinon pas tout à fait d'accord avec toi starfox concernant cronenberg, même bien plus tard dans sa carrière il à eu le courage de revenir ponctuellement à un cinéma plus exigeant, plus difficile, quitte à si perdre artistiquement et surtout commercialement ! des films comme le festin nu, spider, ou même le dernier maps to the stars, ne sont pas franchement ce qu'on peu appeler des films commerciaux pour le grand public, d'ailleurs ce sont tous des bides au box office ! :wink:

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007, panasonic UB 9000,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2484
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline

Message » 25 Oct 2016 19:57

Un peu que j'ai flashé sur elle !!!

Remarqué dans Benjamin Button pour son visage INCROYABLEMENT beau, je disais à mes amis à la sortie du ciné qu'HOLLYWOOD avaient le chic pour chopper les minois les plus adorables du monde (tous, étaient unanime). Quelques temps plus tard, je vois Super 8, et j'ouvre hyper grand les yeux et sursaute en voyant qu'il s'agissait de la "toute pitite" fifille de Benjamin Button, elle avait une voix porteuse et adulte très déroutante. Je vis alors que cette fille était en devenir une "Girl Next Door" sous forme de petite bombe... et je ne me suis pas trompé !
J'ai 13 ans de + qu'elle... je crois ! Donc, laissons tombé, c'est mort :oops:
smiths
 
Messages: 319
Inscription Forum: 30 Oct 2012 2:12
  • offline

Message » 25 Oct 2016 23:14

D'accord avec Starfox... vu au ciné et aussi beau et esthétique que chiant....
MissTTik
 
Messages: 489
Inscription Forum: 18 Juil 2007 16:02
  • offline

Message » 26 Oct 2016 10:13

laurent martiarena a écrit:
sinon pas tout à fait d'accord avec toi starfox


Mais comment pouvait-il en être autrement ? :wink:

Quant à Elle Fanning, puisque visiblement elle devient un sujet, moi elle ne m'a fait aucun effet.

Pas très étonnant que NWR l'ait choisi pour son Neon Demon. Elle a ce côté froid, propre et lisse qui va très bien à l'ambiance fantomatique du film. Aucun charme, pas de charisme, rien pour elle la pauvre.

C'est sans doute aussi pour ça que le film ne fonctionne pas pour moi.
starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline

Message » 28 Oct 2016 10:20

On sait que Refn a un cinéma radical, très radical et forcément, comme c'est sa signature, on l'attend un peu sur ce terrain, même si ça peut déplaire. Personnellement, j'admire son génie graphique et l'inventivité qu'il a dans la composition de ses plans. Ces derniers me fascinent. AMHA aucun réalisateur ne lui arrive à la cheville dans ce domaine. Il précède tous les autres et ne pourra sans doute jamais être rejoint.

The neon demon traite de la beauté féminine dans l'univers de la mode jusqu'à un paroxysme qui la transforme en laideur absolue, aussi bien en terme d'apparence que d'âme humaine. Ces jeunes femmes très belles finissent par ne plus avoir la moindre parcelle d'humanité. A tel point que s'en est effrayant et que ça en devient même extrême et profondément morbide. Mais l'écrin des images lui reste toujours sublime en toute circonstance et c'en est destabilisant. Tant d'horreur humaine et de beauté photographique mélangées... Une telle radicalité dans le traitement laisse perplexe.

De ce fait, je ne sais pas quoi penser de ce film. J'admire la maitrise cinématographique de Refn et sa capacité à faire des images fascinantes. C'est un grand artiste. Mais les monstres déshumanisés qu'il met en scène me repoussent également et ne m'intéressent pas forcément.

La directrice de la photo de "The neon demon" est Natasha Braier et elle est talentueuse. C'est une femme qui ose. Voici un interview sur son travail dans ce film :

http://www.afcinema.com/Paint-it-Black- ... -Refn.html
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10085
Inscription Forum: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 28 Oct 2016 11:57

Oui c'est un cineaste qui divise. Et c'est bien. Quant à son génie inégalable dans la composition des plans, on ne va peut-être pas s'emballer à ce point... Oui visuellement, c'est impressionnant, mais de là à dire que personne ne lui arrive à la cheville, c'est aller un peu vite en besogne.

Dans ceux de sa génération, on dit quoi de David Fincher ? De Paul Thomas Anderson ? Ou meme quelqu'un comme Wes Anderson dont je ne suis pas forcément très fan mais dont les films ont une esthétique assez pointue ?

Non je crois qu'il faut légèrement se calmer. C'est un super réalisateur, aucun doute là-dessus, mais je n'irai pas à le mettre sur un piédestal qui le placerait direct au-dessus de tous les autres quand même.

Par contre, un point qui m'impressionne beaucoup dans ses films, ce sont les BO. La musique du guerrier silencieux par exemple avec ses nappes de guitares ultra saturées m'avait mis absolument sur cul. Ca créait une ambiance de folie vraiment terrifiante.

Et Cliff Martinez qui est toujours impeccable quand il s'agit de sortir les ambiances à base de synthés et de verres en cristal.
starfox
 
Messages: 207
Inscription Forum: 11 Mai 2016 17:10
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message