Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

(The) Square

Message » 17 Nov 2017 10:33

Film suédois de Ruben Ostlund.

Christian conservateur d'un musée d'art contemporain prépare une nouvelle exposition, sur la tolérance, l'altruisme, l'entraide... : The square. Un matin en allant travailler il se fait habilement vider les poches.

Le film montre les faux semblants, les lézardes, l'hypocrisie de la bienveillance, bienpensance, biendisance érigées en système institutionnel. Le feu couve sous les cendres et est prêt ou rugir à tous moments. The square se veut protecteur, en fait, il expose le faible espace de la liberté individuelle d'une société sociale souvent érigée en modèle et dénonce l'égoïsme et l'individualisme que cela génère.
Tout ce qui n'est pas inclus dans le cadre admis par cette société est impitoyablement rejeté voir détruit.

Cela m'a rappelé un article paru dans feu actuel fin des années 90. Il y avait un dossier sur la Hollande et Amsterdam. Un journaliste hollandais précisait que la "tolérance" de la Hollande à l'égard de la prostitution, en matière de drogue douce, de vie nocturne.... n'était en rien altruiste et compréhensif. Juste une mise en place pragmatique d'un système de contrôle. Ce qui se voit se contrôle mieux que ce qui est occulte.
Ce qui rejoint un court passage de j'irais dormir chez vous, en Hollande. Antoine de Maximy se ballade dans le quartier rouge tôt le matin. Il hésite à filmer, est discret, discute avec une prostituée, puis une autre avec respect. Pourtant à un moment il se fait invectiver violemment par une rombière "Arrètez de filmer ces femmes, elles méritent le respect." Discours humaniste paradoxal d'une femme qui vit dans une ville qui place des femmes en vitrine comme marchandises sexuelles pour les protéger, mais au fond ne fait rien pour les libérer de la prostitution.

The square c'est cela, le paradoxe de ces sociétés protestantes tolérantes et les véritables limites de leur humanisme.... c'est une exposition, pas plus grandes qu'un carrée de 4m sur 4m.
Dernière édition par primare21 le 28 Nov 2017 14:06, édité 1 fois.
primare21
 
Messages: 1003
Inscription Forum: 27 Sep 2011 14:45
Localisation: Entre Nantes et Rennes
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Nov 2017 10:33

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Nov 2017 4:56

Son Snow Therapy ne m'avais guère convaincu , j'ai vite décroché!

Faire tout un film sur un père qui se sauve en premier en laissant toute sa famille dans un début d'avalanche (dit comme cela ça semble intéressant, enfaite la scéne est assez ridicule ,
ils sont sur une terrasse a la montagne et l'avalanche s’arrête juste avant)
, c'est mince surtout que la famille s'en sort indemne , pas de quoi en faire toute une histoire, c'est le cas de le dire !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 11 Avr 2020 19:45

Image

emprunté avant le confinement à la médiathèque sur le fait que le film avait reçu un prix au Festival de Cannes en 2017
et j'avoue que j'ai été plutôt agréablement surpris :P

On suit le quotidien professionnel & familial d'un directeur de musée d'art contemporain.
Et le talent du réalisateur est de nous embarquer dans 02h20 de film sans les voir passer :) nous faisant poser nous interroger sur les réactions que nous même aurions à la place de tous les personnages :)

Un film plus subtil dans la dénonciation des rapports de classe que PARARISTE de Bong Joon Ho mais le réalisateur Ruben Östlund ne joue pas sur le registre de la farce féroce.
La comparaison s'arrête donc là, mais si vous avez aimé Parasites, vous pourriez être aussi bien accrocher à cette brillante étude de moeurs contemporaines de nos sociétés occidentales :P
menthalo
 
Messages: 1606
Inscription Forum: 25 Aoû 2002 18:18
  • offline

Message » 11 Avr 2020 20:07

Les 2h31 m'en ont apparu le double !

Le probléme des films dit "d'auteur" est qu' ils ne savent pas couper leurs films !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 18 Mai 2020 11:32

Sur Arte ce soir, pour les amateurs...

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7852
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 22 Mai 2020 13:23

... et donc je l’ai vu.
Je vois bien l’analogie avec l’excellent Parasite sur les conflits de classe, qui ne sont toutefois qu’esquissée dans the Square, en revanche une descente en flamme du milieu de l’art contemporain et de la haute bourgeoisie, avec la dérangeante scène de la performance pendant le banquet en point d’orgue.
Très bon film satirique !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7852
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message