Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Ha-Dê, JG Naum, smiths, vince104 et 17 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD] Il était une fois en Amérique

Message » 09 Juin 2014 11:04

Oui, nouveau master tiré de la restauration faite à Bologne.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5854
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Juin 2014 11:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Juin 2014 12:17

tenia54 a écrit:Oui, nouveau master tiré de la restauration faite à Bologne.


Alors je suppose que nous aurons le même rendu que la version longue italienne sortie l'an dernier. :wtf:
Tithom34
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Juin 2014 13:02

Tithom34 a écrit:
tenia54 a écrit:Oui, nouveau master tiré de la restauration faite à Bologne.


Alors je suppose que nous aurons le même rendu que la version longue italienne sortie l'an dernier. :wtf:


à moins que bologne ait retravaillé sa restauration, ce sera la même chose.
jerome595
 
Messages: 61
Inscription Forum: 04 Juin 2009 15:43
  • offline

Message » 09 Juin 2014 13:31

jerome595 a écrit:
Tithom34 a écrit:
tenia54 a écrit:Et sur d'autres, la compression est juste infâme.


C'est pourquoi je posais la question plus haut de savoir si la sortie de septembre prochain se base sur un master existant (et si oui lequel ?) ou sur un nouveau.


un élément de réponse avec des extraits vidéos des scènes coupées : http://www.forgottensilver.net/il-etait ... -inedites/

et un article sur la restauration à Bologne : http://www.forgottensilver.net/il-etait ... n-du-film/

thank U

Tithom34 a écrit:
tenia54 a écrit:Oui, nouveau master tiré de la restauration faite à Bologne.


Alors je suppose que nous aurons le même rendu que la version longue italienne sortie l'an dernier. :wtf:


Il me semblait que Scorsese lors de la projection à Cannes avait déclaré que c'était un «work in progress». Quelle version est sortie en 2013 ? Je ne connais que celle de fin 2012 et de 2011.
muse92
 
Messages: 2436
Inscription Forum: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 09 Juin 2014 14:34

On pensait à l'époque que le terme de work in progress concernait plutôt le montage de nouvelles scènes supplémentaires sur lesquelles les droits n'avaient pas été encore obtenus. Mais peut-être était-ce une question de restauration de l'image.
Sledge Hammer
 
Messages: 3579
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 09 Juin 2014 14:48

Sledge Hammer a écrit:On pensait à l'époque que le terme de work in progress concernait plutôt le montage de nouvelles scènes supplémentaires sur lesquelles les droits n'avaient pas été encore obtenus. Mais peut-être était-ce une question de restauration de l'image.


il n'y a pas de problèmes de droits sur ces scènes, c'est juste qu'ils n'ont pas d'autres éléments 35mm
jerome595
 
Messages: 61
Inscription Forum: 04 Juin 2009 15:43
  • offline

Message » 11 Juin 2014 20:39

http://www.fistful-of-leone.com/forums/ ... c=1302.660

Tout en bas, des images comparatives très intéressantes qui mettent en lumière des différences colorimétriques très nettes (chiffres à l'appui) entre version US/version italienne et scènes rajoutées.
Tithom34
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Juin 2014 23:12

Tithom34 a écrit:http://www.fistful-of-leone.com/forums/index.php?topic=1302.660

Tout en bas, des images comparatives très intéressantes qui mettent en lumière des différences colorimétriques très nettes (chiffres à l'appui) entre version US/version italienne et scènes rajoutées.


J'ai l'impression que la version italienne est 'plus dans le vrai' que la version WB, non ?

C'est marrant quand même de comparer avec les quelques séquences malencontreusement insérées par accident dans le clip 'Brother Louie' de Modern Talking 2 ans après la sortie du film. :roll: Si je ne m'abuse on a une certaine d'idée à quoi ressemblait le film (même si cela devait être de la VHS....:hehe: )

muse92
 
Messages: 2436
Inscription Forum: 19 Sep 2007 0:26
  • offline

Message » 15 Juin 2014 21:30

muse92 a écrit:
Tithom34 a écrit:http://www.fistful-of-leone.com/forums/index.php?topic=1302.660

Tout en bas, des images comparatives très intéressantes qui mettent en lumière des différences colorimétriques très nettes (chiffres à l'appui) entre version US/version italienne et scènes rajoutées.


J'ai l'impression que la version italienne est 'plus dans le vrai' que la version WB, non ?

C'est marrant quand même de comparer avec les quelques séquences malencontreusement insérées par accident dans le clip 'Brother Louie' de Modern Talking 2 ans après la sortie du film. :roll: Si je ne m'abuse on a une certaine d'idée à quoi ressemblait le film (même si cela devait être de la VHS....:hehe: )



Oui, peut-être que la version italienne est dans le vrai.

Il faudrait demander à ceux qui ont vu le film en salle à sa sortie.
Tithom34
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Juin 2014 13:50

Le film sortira sur un seul disque, ou en deux parties ? Des infos ?

En attendant on a la musique :

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Vertex HD Fury + Lumagen 4k 110120 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
Administrateur Forum Œuvres & Multimédia
 
Messages: 46515
Inscription Forum: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac
  • offline

Message » 11 Oct 2014 15:39

Maintenant qu'on a les retours sur le Blu-ray de l'"Extended Director's Cut" qui est sorti aux USA, je vous fais le petit récapitulatif.

Le consensus est que la version de 229 minutes reste la version de référence. Les scènes rajoutées dans celles de 251 minutes sont bien, comme c'était prévisible, d'une très mauvaise qualité visuelle, des duplicatas d'une copie de travail dont on a achevé le montage récemment.
Le nouveau transfert 4K du film a une colorimétrie qui en déconcerte certains, notamment Robert Harris. Le film est censé avoir trois palettes correspondant aux trois époques : sépia pour les scènes d'enfance, neutre pour la Prohibition, saturation pour les scènes de 1968. Sur le nouveau Blu-ray, le contraste entre ces trois époques est atténué. La pomme rouge de la gare de New York en 1968 apparaît dès lors plutôt brune.
La définition est en progrès et le nouveau transfert montre un peu plus d'image sur les bords, mais il semble y avoir un souci, moins marqué que sur le Blu-ray italien sorti il y a un an ou deux, mais néanmoins bien palpable.
Du coup, ce Blu-ray se destine plutôt à ceux qui connaissent bien le film et veulent découvrir ces séquences inédites, même s'il n'y en a qu'une ou deux qui se révèlent vraiment cruciales.

Pour qui veut voir le film pour la première fois, le Blu-ray Warner précédent reste la meilleure option malgré ses limites (transfert un peu ancien, débit perfectible) en raison de sa colorimétrie apparemment plus fidèle aux intentions de Leone et Tonino Delli Colli. Après, on peut se replonger dedans avec ce montage un peu plus long.
Le nouveau Blu-ray Warner vaut surtout le coup pour avoir les séquences inédites, mais le film est à nouveau sur un seul disque, ce qui est une grosse limite vu la durée plus longue (sans parler du fait que c'est un transfert plein 16/9ème, sans bandes noires qui dispensent d'encoder une partie de l'image). Et la couleur pose problème.
Le Blu-ray italien sorti il y a un an ou deux est encore moins satisfaisant, avec des teintes beiges ou marron en continu.

J'ai vu quelques témoignages sur des projections numériques du film en salles, et la colorimétrie y est apparemment plus conforme à ce que l'on connaissait jusque là.
Si on arrive donc à récupérer le Blu-ray de cette Extended Director's Cut pour pas trop cher et qu'on le considère comme un bonus du montage courant, pour avoir des scènes coupées, ça reste intéressant, mais il ne faut pas s'attendre à une révélation, et il est même déconseillé de commencer par ce montage.

Accessoirement, Leone quelques années après la sortie du film, avait renoncé à monter sa version de quatre heures et demie en deux parties (qu'il avait envisagé de faire pour les diffusions télé) au moins pour un motif assez clair dont Leone n'a pris conscience que sur le tard : le film n'a son plein impact que s'il est vu d'une traite (avec un entracte éventuel) et le voir en deux ou trois soirs n'aurait pas la même densité, ne permettrait pas le même enfermement dans la psyché de Noodles :

http://notesofafilmfanatic.com/?p=911
Sledge Hammer
 
Messages: 3579
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 11 Oct 2014 16:31

Mille mercis pour cette éclairante synthèse.

J'approuve ce que tu dis à 100% : ce nouveau BR n'est en aucun cas la nouvelle référence pour voir le film de Léone (surtout si on le découvre pour la 1ère fois).

D'ailleurs, le titre du topic mérite d'être changé: DC fait référence je suppose à Director's Cut ? Cette version n'est pas une DC !

Pour autant, j'ai commandé la nouvelle édition pour pouvoir découvrir les scènes ajoutées et la place qu'elles occupent dans le montage original.

Pour info, sur fnac.com, il y a 5 euros en chèque pour les adhérents ce qui donne 14,90 euros au total. Pour le fan que je suis, c'est pas si cher payé.

Et je continue à prier pour une réédition de meilleure qualité du montage original et pour la possibilité de découvrir un jour les 22 autres minutes toujours manquantes (elles ne figurent pas dans le nouveau montage).
Tithom34
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Oct 2014 16:50

Je relève au passage que l'interview de Léone qui figure dans le lien donné par Sledge Hammer contredit TOTALEMENT les propos de Scorcese.

Lors de la diffusion du nouveau montage à Cannes, il n'a cessé de dire que Léone souhaitait que les scènes en cause puissent un jour être rajoutées au film...

Ignorance ou malhonnêteté ?

Pauvre Léone... Il a déjà dû subir un grave raccourcissement de son film (1h50 en moins pour la sortie US !) et voilà maintenant qu'on le lui rallonge contre sa volonté. :roll:

Scorcese est décidément un bien piètre légataire...
Tithom34
 
Messages: 1664
Inscription Forum: 26 Mar 2005 15:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Oct 2014 18:38

Il ne faut pas oublier que Scorsese a eu un rôle probablement limité (il apporte son nom, sa caution et éventuellement les conseils de sa Film Foundation) à une restauration qui a plutôt été menée par les enfants de Leone avec un de ses assistants.

Comme le montage européen de 1984 (la director's cut) continue à exister, le seul souci causé par cette nouvelle version est que pas mal de monde a passé pas mal de temps pour un résultat forcément bancal, temps qui aurait pu être consacré à autre chose.

Et enfin, Leone était un perpétuel insatisfait qui a quand même eu tendance à dire pas mal de choses, à changer sa version au fil des ans, à enjoliver ou à modifier des détails. Ce qui colle bien à la thématique du film d'ailleurs.

Il semble que les producteurs lui aient promis initialement de pouvoir sortir deux films pour une durée cumulée de quatre heures et demie. Il est parti sur cette base, et au bout de quatre mois, on lui dit que ça devrait faire un seul film de moins de quatre heures. Sauf que Leone était très lent et très méticuleux (ce qui lui était reproché alors qu'il n'était encore qu'assistant d'Émile Couzinet à Bordeaux), et donc le montage devait être très très loin d'être achevé au bout de quatre mois.
Il devait exister un bout à bout de 270 minutes ou un montage très préliminaire destiné à fournir des repères sur la durée du film et le rythme des séquences, mais encore loin d'être achevé, avec Leone qui travaillait en parallèle les rushs séquence après séquence, scène après scène.
Les nouvelles contraintes posées par les producteurs l'ont donc amené à virer des scènes entières (celles qui ont été réintégrées, mais apparemment pas que : il y aurait des choses qui n'auraient pas pu être réintégrées du fait de questions juridiques ou de qualité de l'image), mais aussi certainement à revoir le tempo des scènes qu'il a conservées. Ce qui revient d'ailleurs à raccourcir mais aussi à rallonger des scènes. Si on supprime une scène qui expliquait des éléments sur les personnages ou sur les intrigues, il y a parfois moyen de suggérer ce qui a été retiré en remettant dans d'autres scènes quelques plans de réaction, en s'attardant plus sur un personnage, etc. Ce qui fait que l'on ne peut probablement pas reconstituer une version de 270 minutes : Leone n'a pas simplement coupé la scène 27, la 32, la 45 et la 58, il a aussi revu le rythme du reste du film dans la perspective d'aboutir à une version de 220 minutes. Et ça l'a probablement conduit à rendre le montage plus tranchant et plus efficace.

Bien entendu, ensuite la version de 220 minutes ne plaît pas au distributeur, il la charcute et en coupe la moitié pour obtenir au montage chronologique américain que tout le monde rejette aujourd'hui, pendant que Leone arrive à réintégrer neuf minutes pour le montage européen, qui est donc la vraie Director's Cut. Du coup, on a eu tendance à croire que l'intervention des producteurs sur ce film avait été uniformément négative, alors que je crois que Leone avait parfois besoin d'un bon coup de pied au derche, rêves d'un montage de quatre heures et demi ou pas. C'est le remontage dans son dos qui a été le vrai coup bas.

Mais réintégrer des scènes coupées, quel que soit l'état dans lequel se trouve la pellicule, ne va pas forcément susciter une magie supplémentaire. La magie, c'était déjà celle dont Leone avait témoigné au moment du montage de sa director's cut, en choisissant de laisser certaines choses implicites ou ambiguës, en prenant du recul et en se rendant compte que telle scène à laquelle il croyait tenir au moment du tournage n'était finalement pas si cruciale que ça.
Et ces propos de 1988 montrent qu'il avait fini par s'en rendre compte. C'est simplement dommage qu'on ait fait monter l'attente au sujet de ces scènes manquantes comme si elles allaient apporter la clé du film (on a eu la même situation avec Twin Peaks Fire Walk With Me il y a quelques mois).

L'idéal aurait sans doute été que l'on ait une version restaurée du film sur deux disques, avec une colorimétrie correctement faite, proposant en choix par seamless branching la director's cut ou cette version étendue, et comportant ces 22 minutes également en bonus.
Mais le Blu-ray d'il y a quelques années, quoique perfectible, est quand même loin d'être mauvais. Et il reste au catalogue.
Sledge Hammer
 
Messages: 3579
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 11 Oct 2014 18:53

Les héritiers (s'ils n'ont pas eu la caution artistique de leur célèbre parent) se moquent un peu de respecter l’œuvre , ils voient surtout que c'est une bonne rente a vie qu'il faut faire fructifier le plus possible .

Comme ca a surement été dit ici , Leone ne voulait pas que ses films soient mixés en stéréo , donc c'est déja une trahison !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13777
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message