Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: vincent33 et 17 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[BD Thèque] Kubrick : 2001, Shining...

Message » 26 Mai 2011 0:22

maxbond a écrit:Image
Le format d'origine du film est 1.66, le DVD est du 1.66, donc il n'y a pas d'étirement à avoir. Le blu ray perd des infos en haut et en bas, mais conserve la même largeur. DOnc pas d'étirement non plus. D'ailleurs les deux images d'origines n'ont pas l'air d'être déformées.

Ultime tentative :
Ratio respecté (1.59 vs 1.78). Tentative de "calage" des images pour faire ressortir ce qui a été coupé (ici le blu-ray nous permet de voir plus sur les côtés gauche et droit).
Fais défiler alternativement les 2 images, ne vois-tu pas, qu'au delà du cadrage, que l’"étirement" (je ne trouve de mot plus adapté) est différent ? La version Blu-ray semble plus ramassée sur elle-même, en hauteur ?

Image
Image

edit : c'est pourquoi je disais dans mon premier photo-montage que j'avais dû "étirer" une image pour qu'elle se cale parfaitement sur l'autre...
Image
Image

Si après ça, tu ne comprends pas, je ne peux plus rien faire... :o
sebcaz
 
Messages: 77
Inscription Forum: 06 Sep 2010 0:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Mai 2011 0:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Mai 2011 7:42

maxbond a écrit:
sebcaz a écrit:
maxbond a écrit:
sebcaz a écrit:Au-delà du cadrage, quelle version (DVD/Blu-ray) respecte le vrai "étirement" de l'image ? La différence est petite mais en observant la forme des visages, des épaules, des objets ronds ou carrés, on pourrait conjecturer...

Il n'y a pas d"étirement de l'image sur le DVD qui a le format approximatif d'origine de 1.66:1. Pour le Blu ray, rien n'est étiré ou déformé (à part toi qui l 'a fait), le cadrage est différent, on perd de l'info en haut et en bas. Dans les cinémas les projecteurs disposent de caches qui permettent de diffuser dans les différents formats voulus, il n'y pas d'étirements non plus.

Laisse tomber je crois, ça fait 10 posts que je tente de t'expliquer mais tu ne vois pas où je veux en venir... :oldy:

Image
Le format d'origine du film est 1.66, le DVD est du 1.66, donc il n'y a pas d'étirement à avoir. Le blu ray perd des infos en haut et en bas, mais conserve la même largeur. DOnc pas d'étirement non plus. D'ailleurs les deux images d'origines n'ont pas l'air d'être déformées.


On peut très bien partir d'une image croppée puis zoomer et étirer pour revenir sur du 1.66.
Je peux même te faire ça à partir d'un ratio 2.55 si tu veux. :mdr:
De plus, cet étirement est quelque chose qui a été remarqué ailleurs où, en comparant BR et DVD, on se rend compte que les acteurs ne font plus le même poids apparent d'un support à un autre.

Ce que veut dire sebcaz, c'est que même en se plaçant dans un cas où le ratio ne joue plus, et en alignant le plus possible des images tirées de l'un et l'autre support, le résultat ne correspond pas, signifiant probablement un étirement de l'image en plus d'un cropping, et donc, des manipulations supplémentaires de la part de la Warner en terme de recadrage.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5759
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 26 Mai 2011 8:39

J'ai pour ma part remarqué un leger décalage des plans acteurs vers la droite sur certaines scenes ( surtout dans la premiere demi heure ) sur Barry Lindon, j'ai vu le film au ciné il y a bien lmongtemps et ça ne m'avait pas sauté aux yeux, alors c'est moi ou il y a bien un leger décalage ?
Riffhard
 
Messages: 2946
Inscription Forum: 04 Nov 2010 19:35
  • offline

Message » 26 Mai 2011 10:52

J'avais en parallèle le DVD sur mon ordinateur et le Blu-ray sur ma télévision. "Barry Lyndon" comporte beaucoup de plans très statiques et les chapitres sont identiques sur les deux disques, donc il est facile de vérifier s'il y a des feuilles en plus sur un des arbres du duel, si on voit toute la robe étendue sur le parquet, etc.

Mes constatations sont qu'il y a un peu plus d'image à gauche sur le Blu-ray, mais vraiment juste un peu. À droite aussi, mais là c'est infinitésimal.
Étirement ou pas étirement, j'ai remarqué en revanche un rabotage de l'image en haut et en bas sur le Blu-ray. Sur les premières images d'une scène avec un défilé militaire, on ne distingue pas le haut des drapeaux, alors que le DVD laissait un peu d'espace au dessus.
Je suppose que les proportions à l'écran sont plus fidèles sur le Blu-ray que sur le DVD. En rectifiant l'étirement sur le DVD, tu obtiens un format qui est apparemment du 1.613:1. Même avec l'ajout d'infos à gauche et à droite, on reste loin du compte avec le 1.78 du Blu-ray.

Pour moi, tout indique que le film a été composé pour du 1.66:1 (ou éventuellement du 1.60:1, encore plus proche du nombre d'or cher aux peintres de l'époque). Kubrick tenait à l'effet d'un format plus carré et cet effet est dilué avec le transfert 16/9ème.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 26 Mai 2011 11:44

Je ne pense pas qu'il existe beaucoup de films dont toutes les éditions successives (LD + DVD + HD-DVD + BLU) aient à chaque fois le même cadrage, un site s'amusait à faire des comparatifs et c'était déjà la fête du slip en DVD, et ça ne fait que continuer en blu ray.

L'essentiel est que nous ayions une belle image !

Et LOLITA alors, personne n'a testé ? Et le coffret US qui regroupe les films, est-ce qu'il y a la VF sur tous les films ???

(parce que bon, vos histoires du poil de nez du capitaine qu'on ne voit plus en blu ray quand il simule sa défaite parce que c'est en bas sur le DVD et disparu sur le blu ray, ça ne répond pas à mes questions existencielles...
Columbo
 
Messages: 2213
Inscription Forum: 14 Juin 2006 10:16
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 26 Mai 2011 14:46

Columbo a écrit:Je ne pense pas qu'il existe beaucoup de films dont toutes les éditions successives (LD + DVD + HD-DVD + BLU) aient à chaque fois le même cadrage, un site s'amusait à faire des comparatifs et c'était déjà la fête du slip en DVD, et ça ne fait que continuer en blu ray.

L'essentiel est que nous ayions une belle image !

Et LOLITA alors, personne n'a testé ? Et le coffret US qui regroupe les films, est-ce qu'il y a la VF sur tous les films ???

(parce que bon, vos histoires du poil de nez du capitaine qu'on ne voit plus en blu ray quand il simule sa défaite parce que c'est en bas sur le DVD et disparu sur le blu ray, ça ne répond pas à mes questions existencielles...

C'est vrai d'autant plus vrai avec les films de Kubricks qui sont des sujets de discussions qui n'en finissent plus depuis le laserdic, différentes éditions DVD, entre ce qu'on croit savoir, ce que Kubrick aurait dit, voulait.... :zen:

Pour le test de "Lolita" tu peux aller sur DVDbeaver.
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription Forum: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 27 Mai 2011 0:06

Grosse explication sur The Digital Bits à propos du ratio de Barry Lyndon : http://www.thedigitalbits.com/#mytwocents
Ils affirment que le 1.78 est bien le format voulu par Kubrick...C'est se foutre du monde je trouve, on voit clairement que les plans en 1.78 sonnent faux, le cadrage est 1.66 est le seul à inclure certains éléments à l'écran (ex : je vois mal Kubrick cadrer une scène de bataille en coupant en deux un drapeau, comme sur le version 1.78).
Je suis dégouté, les chances de voir apparaître une version 1.66 dans le futur sont minces.
sebcaz
 
Messages: 77
Inscription Forum: 06 Sep 2010 0:06
  • offline

Message » 27 Mai 2011 1:24

yous
 
Messages: 2003
Inscription Forum: 07 Mai 2009 8:58
Localisation: nord
  • offline

Message » 27 Mai 2011 7:03

sebcaz a écrit:Grosse explication sur The Digital Bits à propos du ratio de Barry Lyndon : http://www.thedigitalbits.com/#mytwocents
Ils affirment que le 1.78 est bien le format voulu par Kubrick...C'est se foutre du monde je trouve, on voit clairement que les plans en 1.78 sonnent faux, le cadrage est 1.66 est le seul à inclure certains éléments à l'écran (ex : je vois mal Kubrick cadrer une scène de bataille en coupant en deux un drapeau, comme sur le version 1.78).
Je suis dégouté, les chances de voir apparaître une version 1.66 dans le futur sont minces.


Cadrage indiqué dans le Taschen Stanley Kubrick Archives depuis 2004 (soit 7 ans déjà tout de même) : 1.77.
Y a de quoi se demander quel est (comme d'hab) le bon format.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5759
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 27 Mai 2011 7:39

tenia54 a écrit:
sebcaz a écrit:Grosse explication sur The Digital Bits à propos du ratio de Barry Lyndon : http://www.thedigitalbits.com/#mytwocents
Ils affirment que le 1.78 est bien le format voulu par Kubrick...C'est se foutre du monde je trouve, on voit clairement que les plans en 1.78 sonnent faux, le cadrage est 1.66 est le seul à inclure certains éléments à l'écran (ex : je vois mal Kubrick cadrer une scène de bataille en coupant en deux un drapeau, comme sur le version 1.78).
Je suis dégouté, les chances de voir apparaître une version 1.66 dans le futur sont minces.


Cadrage indiqué dans le Taschen Stanley Kubrick Archives depuis 2004 (soit 7 ans déjà tout de même) : 1.77.
Y a de quoi se demander quel est (comme d'hab) le bon format.

Comme le dit l'article, le type interviewé est le spécialiste de l'auto-contradiction à travers le temps, tout comme le Taschen pouvait bien affirmer n'importe quel format, ayant été publié bien après la mort de Kubrick, sans "droit de réponse" en quelque sorte.
sebcaz
 
Messages: 77
Inscription Forum: 06 Sep 2010 0:06
  • offline

Message » 27 Mai 2011 9:50

Dans la même page du Taschen, on lit que le format respecté de Shining, Full Metal Jacket et Eyes Wide Shut est à chaque fois du 1.33:1... C'est cela oui, c'est cela...

Si on est d'ailleurs pinailleur, le 1.33:1 n'existe plus. C'est du 1.37:1 depuis l'arrivée du parlant (un peu comme on parle par habitude de 2.35:1 pour le scope alors qu'il est désormais en 2.39:1).

Et puis, d'ailleurs, qui avait fourni à Taschen ces renseignements techniques ? Se pourrait-il que ce soient les personnes que la famille a mis en charge du catalogue, comme par exemple Vitali...

Tiens, c'est marrant, Les Sentiers de la gloire est aussi censé être en 1.33:1 selon la liste.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 27 Mai 2011 10:16

Lorsque je regarde les captures d'écran des plans fixes de Barry Lyndon, je ne peux m'empêcher de rire face à ceux qui prétendent que le film doit être en 1.78 ou en 1.85 : c'est l'évidence même que le film est en 1.66 lorsque, connaissant le perfectionnisme et le sens du cadrage de Kubrick, on aperçoit en 1.78, "coupe de cheveux"/"drapeau"/"tête"/"chapeau" rognés en haut et on pourrait en dire autant d'en bas.

A ce niveau là, c'est qu'ils ont les yeux crevés à la Warner...
sebcaz
 
Messages: 77
Inscription Forum: 06 Sep 2010 0:06
  • offline

Message » 27 Mai 2011 11:25

Pas qu'à la Warner. Via ses contrats, c'est Kubrick qui avait le contrôle complet sur les conditions d'exploitation de ses films. Maintenant, ce sont ses héritiers, apparemment sa veuve, une de ses filles et son beau-fils (une des filles est morte, la dernière a rejoint la scientologie et a coupé tout contact avec les autres) qui ont récupéré les contrats.

La famille a mis en place Jan Harlan, le beau-frère, pour tout ce qui est négociations et finances et Leon Vitali, un des assistants personnels, en charge de la restauration et des aspects techniques. Il s'occupe des transferts en numérique pour la vidéo ou le cinéma, ou de fournir des copies à des festivals, ce genre de choses et la famille lui laisse apparemment toute latitude là-dessus (il faut dire que quand on a passé des décennies avec un type qui chipotait sur la luminosité de telle ou telle ampoule dans un lustre, on n'a pas forcément envie de se relancer dans de nouvelles conversations techniques).

Les décisions sont en tout cas prises en petit comité, ce qui reste fidèle aux méthodes de Kubrick, qui travaillait avec une équipe très réduite de personnes en qui il avait confiance (mais parfois plus pour des raisons de fidélité que de compétence : Vitali, en particulier, ne me semble pas très qualifié). Pour moi, Vitali était convaincu que Barry Lyndon était du "1.77:1" (un format vidéo qui n'existait pas à l'époque...), personne dans l'entourage ne s'est rendu compte que c'était une erreur (mineure, certes mais une erreur) et la Warner a exécuté le transfert conformément aux instructions.

Maintenant, ils n'ont pas envie d'admettre qu'il y a eu gaffe et Vitali n'a surtout pas envie d'aller voir le studio pour leur dire : "Bon, désolé les gars, vous avez dépensé plusieurs centaines de milliers de dollars pour le transfert et pour le pressage des disques mais hmm... hmm... quelqu'un chez vous a fait une erreur, ça devait être un type appelé Veon Litali, mais hein, surtout pas moi, et il faudrait tout reprendre de zéro parce que le contrat nous y autorise et qu'il est plus important de respecter les intentions de Stanley que de faire du chiffre."

Ce qui est assez affligeant, c'est plutôt l'attitude de carpette de Robert A. Harris, le type qui est fameux pour ses restaurations de My Fair Lady, Spartacus, Vertigo ou du Parrain I et II, et qui est actuellement responsable d'articles très détaillés mais aux anecdotes assez stériles, sur blu-ray.com ou les forums de hometheaterforum. Le type est en train d'évoluer en gourou qui décrète que tel ou tel transfert est conforme à ce qu'il avait vu à l'époque ou qu'il est gâché par le DNR et l'EE.
Hélas, Harris est très complaisant envers les majors (du moins celles avec lesquelles il bosse) et ses explications sur le fait que le 1.66:1 avait disparu des cinémas à l'époque de Barry Lyndon (ou était relégué à des rééditions d'art et d'essai) sont complètement fausses. Le 1.66:1 a été un format utilisé jusque dans les années 80, 90 et 2000, notamment en Europe, par des gens comme Wim Wenders, Rohmer, Claude Chabrol ou même Georges Lautner sur ses Belmondo, lesquels ne sont pas précisément des films d'art et d'essai...
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 27 Mai 2011 11:34

Sledge Hammer a écrit:Ce qui est assez affligeant, c'est plutôt l'attitude de carpette de Robert A. Harris, le type qui est fameux pour ses restaurations de My Fair Lady, Spartacus, Vertigo ou du Parrain I et II, et qui est actuellement responsable d'articles très détaillés mais aux anecdotes assez stériles, sur blu-ray.com ou les forums de hometheaterforum. Le type est en train d'évoluer en gourou qui décrète que tel ou tel transfert est conforme à ce qu'il avait vu à l'époque ou qu'il est gâché par le DNR et l'EE.
Hélas, Harris est très complaisant envers les majors (du moins celles avec lesquelles il bosse) et ses explications sur le fait que le 1.66:1 avait disparu des cinémas à l'époque de Barry Lyndon (ou était relégué à des rééditions d'art et d'essai) sont complètement fausses. Le 1.66:1 a été un format utilisé jusque dans les années 80, 90 et 2000, notamment en Europe, par des gens comme Wim Wenders, Rohmer, Claude Chabrol ou même Georges Lautner sur ses Belmondo, lesquels ne sont pas précisément des films d'art et d'essai...

Il n'a pas tort, et il parle de la disparition du format de projection 1.66:1 aux USA, qui avaient commencé à l' abandonner au profit du 1.85. Un exemple "Dr No" était diffusé en 1.66:1 en Europe et 1.85:1 aux USA, et le film date de 1962...

Concernant Barry Lyndon, Kubrick avait dit aussi que le 1.66:1 avait sa préférence, mais que ça pouvait être aussi du 1.77:1( et qu'il ne faut pas aller au delà)Bon là c'est du 1.78 sur le Blu ray....
maxbond
 
Messages: 12469
Inscription Forum: 06 Déc 2007 21:19
  • offline

Message » 27 Mai 2011 12:21

Si si... il a tort. Il sort tout un baratin sur le fait que l'Europe était passée au 1.75:1 quand les Américains avaient favorisé le 1.85:1 (quand il mentionne les "colonies", c'est l'Amérique, rapport au XVIIIème siècle tout ça)

Aurais-tu un exemple de film européen fait dans les années 60 en 1.75:1 ? J'ai été surpris quand j'ai revu un bout d'"Un crime dans la tête" l'autre jour à cause des bandes noires à gauche et à droite. Et il s'avère que c'est effectivement un film tourné en 1.75:1. Mais un film américain de 1962.

En fait, les Américains sont passés très vite à deux formats principaux, le 1.85:1 hérité de Panavision et le Scope, durant les années 60. Beaucoup de projecteurs n'étaient équipés que pour passer ces formats là convenablement (plus le 1.37:1, qui restait de mise pour les pubs ou les séances dans les drive-in). Quand les premiers James Bond sont sortis aux USA, ils ont effectivement été recadrés. Les exploitants n'ont jamais été trop regardants sur les intentions d'origine et de toute façon peu de réalisateurs avaient vraiment des cadrages au cordeau. D'ailleurs, les films étaient souvent photographiés pour tenir le coup dans différents ratio.

En Europe, il y avait plus de latitude. On pouvait trouver du 1.37:1 (Rohmer y tenait, par exemple), du 1.60:1, du 1.66:1, du 1.85, du 2.0:1, du Scope, etc. Et les consignes de format étaient un peu mieux respectées à la projection.
Kubrick est un photographe de formation, qui a passé des années à prendre des photos en 3:2. Il avait l'habitude des formats carrés et la photo de Lolita, Dr Folamour et d'Orange mécanique indique que le 1.66:1 lui convenait. Et même si les salles de cinéma n'avaient pas toujours les caches, ça restait un format relativement répandu dans les projections européennes.
Je pense que pour Barry Lyndon, ses exigences ont été négligées aux États-Unis parce que le format était effectivement en voie d'abandon là-bas et ce qui était possible à l'époque d'Orange mécanique ne l'était plus trois ou quatre ans après. Et de toute façon, le film y a été un flop.
En dehors de la parole de Leon Vitali, tout indique qu'on aurait pu transférer le film en 1.66:1. Ça n'est pas parce que la réalité des conditions de projection aux USA ont fait que Barry Lyndon a été recadré que le Blu-ray devait l'être.
Sledge Hammer
 
Messages: 3565
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message