Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Ourouk0, vivacandia, xCr et 31 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD] Hellboy - Les films

Message » 22 Aoû 2011 0:50

T'as essayé avec la ps3 ?
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Aoû 2011 0:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Aoû 2011 12:05

De retour du boulot, je viens juste d'essayer avec ma PS3. La piste PCM du BD Hellboy sort bien en 5.1. Je n'avais pas rencontré ce problème avant parce que les autres films, proposant ce genre de piste, avaient été visIonnés sur ma PS3 (ce dont je ne me suis plus souvenu). Au passage , metallicam, les pistes PCM des films ultraviolet, les larmes du soleil et la chute du faucon noir dépotent un max. Je disais ça vu que tu apprécies le gros son :D .
Sinon, je vois que le souci vient de mon lecteur Phillips. Je vais faire des réglages à nouveau avant d'appeler le SAV. Déjà sur cette platine le BD World Invasion ne passaient pas (sauf sur la PS3). Depuis le dernier firware 3.70 (lecture des pistes HD avec les BD 3D), la PS3 est devenu non seulement un BDP complet mais je m'aperçois qu'elle surpasse beaucoup de lecteurs d'entrée et moyen de gamme (avec son upscaling, ses mises à jour...).

La configuration dans mon profil


Salle dédiée HC 3D 4K Atmos 7.1.2 : Panasonic FZ800, BenQ W1210st, Oray cadre, Onkyo TX-RZ730, SVS Prime Bookshelf + Center + Satellite, Focal Dôme, Elipson PF 7SR, SVS PB-1000, Panasonic UB420, PS4 Pro, PS VR, Xbox One S, Zidoo X9S & X8, M9702 V3
Avatar de l’utilisateur
evangelion77
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5265
Inscription: 19 Oct 2010 23:15
Localisation: Lacanau beach
  • offline

Message » 22 Aoû 2011 16:30

oui j'ai déjà ces blu ray dans ma collection :wink: sinon +1 pour la ps3
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 17 Mai 2019 9:43


Hellboy II: Les Légions d'or maudites

Provenance : France // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Universal Pictures // Date de sortie : 15 mai 2019

Résolution : 3840x2160 // Cadence : 24p // Format : 1.85 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 10 bit
Master intermédiaire : 2K // HDR : HDR10 // Luminance : De 0.005 à 1000 nits

Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS 5.1
Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Expert HDR)

S'il nous fait profiter d'une petite portion d'images supplémentaires (un léger zoom arrière), ce transfert UHD HDR10 ne semble être qu'un simple upscal de l'excellent Blu-ray paru en 2008. La définition reste donc un peu molle (elle chute d'ailleurs dès qu'il y a des CGI dans le cadre) et le piqué trop doux (hormis les gros plans qui sont d'une belle précision). De plus, le rendu argentique est comme « muselé » sur certains plans, preuve s'il en est que du DNR est passé par là. Mais rassurez-vous, de nombreux détails apparaissent dans les arrière-plans grâce à une meilleure gestion des hautes lumières. Trop éclairées en SDR, les images sont ici plus sombres et naturelles (les contrastes sont en fait plus nuancés) tout en exploitant des sources lumineuses plus rayonnantes (les flammes de Liz Sherman, l'énergie rougeoyante des soldats d'or, les éclairages dans les locaux du BPRD). Quant aux couleurs, autrefois si éclatantes et sursaturées, elles s'affichent aujourd'hui avec plus de retenue (la peau rouge de Hellboy et les dorures de la couronne d'or sont par exemple beaucoup plus fermes) en accentuant au passage la teinte ocre de la photographie. Même si décevante, cette mise à niveau mineure permet de profiter au mieux des aventures de Red et sa bande.

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute DTS:X pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)

Expressive et très généreuse en effets de hauteur (la scène aérienne se fait entendre près de 80% du temps), la VO DTS:X est une bande-son à grand spectacle qui ne manque vraiment pas de vie. Les voix ont du corps, la dynamique est agressive, la spatialisation est bien mouvementée, les effets surround répondent toujours présents et le score inspiré de Danny Elfman est parfaitement aéré dans l'espace acoustique. Cependant, et même s'il reste massif, le canal LFE était plus physique (notamment dans la restitution les basses fréquences) sur le mixage DTS-HD MA 7.1 du Blu-ray. Peinant à se hisser à sa hauteur, la VF est plus réservée.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7260
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Message » 17 Mai 2019 22:31

Je ne sais pas si c'est du au DNR, au matériel de tournage ou à l'intégration des CGi, mais en tout cas, le grain a en effet toujours été un peu épais pour un film aussi récent. Cela a toujours été mis de côté car la définition restait excellente, mais cela reste un point de discussion, assurément.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5121
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • online

Message » 14 Aoû 2019 9:52


Hellboy (2019)

Provenance : États-Unis // Support : 4K Ultra HD // Éditeur : Lionsgate Films // Date de sortie : 23 juillet 2019

Résolution : 3840x2160 // Cadence : 24p // Format : 2.40 // Encodage : HEVC
Gamut : BT.2020 // Chrominance : YCbCr 4:2:0 // Profondeur de couleurs : 12 bit
Master intermédiaire : 4K // HDR : Dolby Vision // Luminance : Adaptée au diffuseur

Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants, Français pour malentendants

Image

Image

Si la prestation de David Harbour s'impose étonnamment d'elle-même, que les scènes d'action contemporaines s’enchaînent à un rythme endiablé et que le tout est plus fidèle à l'œuvre de Mike Mignola, ce reboot fantastico-horrifique ouvertement plus gore (il s'agit très clairement d'une série B à gros budget) manque de relief et s'avère être bien moins inventive (mais plus serialesque) que les versions plus étoffées et poétiques de Guillermo del Toro. Du rentre-dedans sont fioriture.

Image

Image

(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode de l'image Dolby Vision lumineux)

Des détails rehaussés tout du long (la précision des maquillages, des tissus et des décors est sensiblement améliorée), une profondeur de champ accrue, des couleurs nettement plus riches et nuancées (surtout les teintes rouges, oranges et jaunes), des contrastes plus dynamiques (les blancs sont plus vifs et les noirs plus profonds) pour une meilleure délimitation des zones d'ombre (cf. l'intérieur de la demeure de Baba Yaga), et des sources lumineuses plus intenses (l'épée enflammée, la lumière du jour, les éclairages artificiels).

Image

Image

(Condition de test : Ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement Dolby Surround pour la VF)

Plutôt impressionnante malgré un certain manque de coffre (!), la VO Dolby Atmos délivre un maelstrom particulièrement attrayant d'effets sonores et/ou d'ambiances. La spatialisation est soignée, l'activité surround remarquable, la scène aérienne souvent mise à contribution (des chutes de débris, des voix d'outre-monde, des échos, des monstres et j'en passe), le score enveloppant et les voix toujours claires. Moins amusante et plus réservée, la VF n'en reste pas moins combative.

—————————————————————————————————————
Matériel de test (Config. HP : 7.2.4)
Diffuseur vidéo : Sony KD-55AF9 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
Enceintes : Focal Electra CC1008 BE2, Electra 1028 BE2, Chorus B8V W, Chorus 706V, Sub 300P; Klipsch RP-140SA
—————————————————————————————————————

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7260
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Message » 14 Aoû 2019 10:00

J'attendais un peu pour le voir mais ton test (hors question technique) confirme mes doutes.
De toutes façons, connaissant bien le Comic book, lui excellent, les deux précédentes adaptations de Hellboy n'ont franchement déçu !
Malgré la participation du créateur, Mike Mignola, on reste très loin de l'esprit décalé et singulier du héro : démon fonctionnaire dont la motivation au travail est plus que douteuse. Sauver le monde oui, mais les galères et les efforts il s'en passerait volontiers. + une très mauvaise mise en scène des personnages secondaires qui perdent tout leur intérêt.

Je ne sais pas ce que valent les animés ...

Si tu trouves que ce reboot est mauvais comparé aux deux précédents films, que j'ai trouvé plus que moyen ... je vais avoir beaucoup de mal à le regarder :oops:
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33480
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 10:15

jacko a écrit:J'attendais un peu pour le voir mais ton test (hors question technique) confirme mes doutes.
De toutes façons, connaissant bien le Comic book, lui excellent, les deux précédentes adaptations de Hellboy n'ont franchement déçu !
Malgré la participation du créateur, Mike Mignola, on reste très loin de l'esprit décalé et singulier du héro : démon fonctionnaire dont la motivation au travail est plus que douteuse. Sauver le monde oui, mais les galères et les efforts il s'en passerait volontiers. + une très mauvaise mise en scène des personnages secondaires qui perdent tout leur intérêt.

Je ne sais pas ce que valent les animés ...

Si tu trouves que ce reboot est mauvais comparé aux deux précédents films, que j'ai trouvé plus que moyen ... je vais avoir beaucoup de mal à le regarder :oops:


Il est surtout très différent (pas forcément plus mauvais à mes yeux), plus rentre-dedans et serialesque en fait. Et pour ton info, ce reboot est plus fidèle au comic de Mignola. Tu peux tenter franchement, tu n'as pas grand chose à perdre. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 7260
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace
  • online

Message » 14 Aoû 2019 12:40

Qu'on trouve à redire sur les 2 Del Toro, OK, mais ce sont loin d'être de mauvais films (litote). Le 2e en particulier est absolument splendide à tous les niveaux, y compris dans ses développements des personnages.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5121
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • online

Message » 14 Aoû 2019 12:45

tenia54 a écrit:Qu'on trouve à redire sur les 2 Del Toro, OK, mais ce sont loin d'être de mauvais films (litote). Le 2e en particulier est absolument splendide à tous les niveaux, y compris dans ses développements des personnages.

Complètement d’accord
Desmo22
 
Messages: 371
Inscription: 14 Sep 2015 19:17
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 15:06

tenia54 a écrit:Qu'on trouve à redire sur les 2 Del Toro, OK, mais ce sont loin d'être de mauvais films (litote). Le 2e en particulier est absolument splendide à tous les niveaux, y compris dans ses développements des personnages.


Sans connaitre le comic book on peut apprécier l’esthétisme et la dynamique narrative des films.

Si on apprécie fortement l'oeuvre durant la période pendant laquelle Mignola était totalement impliqué, on ne peut que regretter les libertés et les forts changements.
Surtout concernant certains personnages secondaires très importants et qui change du tout au tout !
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33480
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 18:14

jacko a écrit:
tenia54 a écrit:Qu'on trouve à redire sur les 2 Del Toro, OK, mais ce sont loin d'être de mauvais films (litote). Le 2e en particulier est absolument splendide à tous les niveaux, y compris dans ses développements des personnages.


Sans connaitre le comic book on peut apprécier l’esthétisme et la dynamique narrative des films.

Si on apprécie fortement l'oeuvre durant la période pendant laquelle Mignola était totalement impliqué, on ne peut que regretter les libertés et les forts changements.
Surtout concernant certains personnages secondaires très importants et qui change du tout au tout !
Je pense que les 2 films, surtout le 2e, ont bien plus que de l'esthétisme et du dynamisme mais sont 2 vrais bons films.
Peut-être qu'ils adaptent à leur sauce les personnages. Si ça marche, tant mieux. Burton avait relativement changé Batman dans ses 2 films, et ils restent aujourd'hui encore excellents et parmi les meilleures adaptations de comics (et parfois, ça loupe sévère genre Iron Man 3).
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5121
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • online

Message » 14 Aoû 2019 19:43

Tu ne connais donc pas le comic book de Hellboy ...

Je ne partage pas vraiment ton avis sur les deux Batman de Burton.
D'autant que le personnage connait de nombreuses relectures certaines très ambitieuses et risquées comme par exemple le premier volet "Dark Knight" de Franck Miller (1986).
Déjà à l'époque le personnage était plus modernisé que la vision de Burton passablement grand guignolesque (trop) inspirée des début du personnage et des séries TV live et animée qui suivirent.

Comparé au travail de Nolan (moins le 3em) les versions de Burton accusent du temps et d'un certain manque d'ambition.
Et ce n'est pas que mon avis, mais aussi celui d'un ami pourtant fan hardcore du personnage.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33480
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 14 Aoû 2019 19:47

Non.
Mais on peut parfois décorréler les 2 au moment de juger la qualité intrinséque d'une adaptation.
Aussi parce que fidélité n'implique pas qualité.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5121
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • online

Message » 14 Aoû 2019 20:08

tenia54 a écrit:Non.
Mais on peut parfois décorréler les 2 au moment de juger la qualité intrinséque d'une adaptation.
Aussi parce que fidélité n'implique pas qualité.


C'est très difficile lorsque le personnage ou la série devient un icone dans la pop culture et connait une présence presque (ou totalement) mondiale.
"Hellboy" a fait parti des séries phare de Dark Horse avant l'achat par DC et fût best seller durant de longues années.
Surtout qu'à son époque Mike Mignola, pourtant un auteur natif américain, a osé imposer un style graphique et narratif inédit.
D'autres avant lui, mais étrangement des auteurs venu d'Europe en majorité.
Pas étonnant que les fans n'aient pas très bien reçu les films malgré l'implication de Mignola.
Mais il y a pire dans l'adaptation ratée et aux antipodes de l'original.
"Constantine" par exemple qui trahi totalement le personnage de la série "Hellblazer". Heureusement la série TV (malheureusement une saison unique) rattrape le coup. Le personnage va alors rejoindre "Legends of Tomorrow" et correspond tout à fait au Constantine du Comic Book dans sa version la plus édulcorée certes, mais bien celle du anti-héro dépravé et sans réelle morale. Donc quant on veut, on peut.
Pire "Wanted" ... le Comic Book est d'une ambition aussi forte que celle de "The Boys", passablement édulcoré pour la TV, mais l'idée est préservée (idem "Preacher" passé la première saison). "Wanted" le film n'a plus rien à voir et n'est même pas bon.
Si on connait le comic book on hurle à la trahison.

Alors qu'il est possible de faire une adaptation aussi fidèle que possible malgré quelques variante comme "Watchmen" ou du presque copié collé et qui marche comme "Sin City".
Robert Rodriguez a eu la très bonne idée de conserver l’esthétique du comic book qui plus est, a une importance dans la narration.
Probablement obligé par Franck Miller qui a supervisé la réalisation et qui endosse même un rôle.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33480
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message