Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

► Le topic des éditions 4K Ultra HD (échanges + tests)

Message » 30 Sep 2020 23:50

kimkafwan a écrit:Beaucoup font une fixette dessus mais je paris que peu serait capable de voir la difference (deja qu'on lit que la 4K sur un 55" c'est bof si on est "loin"...)

Suffit de voir les jeux multi-platformes dans des resolutions differentes qui sont upscalés pour sortir en 1080p. A moins de faire un comparatif côte à côte :siffle:


Ça commence à devenir agaçant « la 4K ça sert à rien ». Sur un 65’’ mais surtout en projection sur 3 mètres de base, cela fait une grande différence.
lavocat
 
Messages: 6624
Inscription Forum: 08 Mar 2012 19:11
Localisation: Suisse
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Sep 2020 23:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Oct 2020 3:06

tenia54 a écrit:Gone Girl a été intégralement tourné puis post-produit en 4K, sans aucun upscaling. Blade Runner 2049 a été tourné en 3.4K et entière post-produit à cette résolution. Pas du 4K, mais pas du 2K non plus.

Gone Girl a été produit en 6K. Et c'est l'exception qui confirme la règle.
Blade runner 2049 en 3,4K est également une exception de plus pour la post prod. Mais arrivé à l'étalonnage c'est un upscale 4K.


tenia54 a écrit:Par ailleurs, il me semble que Netflix fait actuellement intégralement post-produire ses productions 4K en 4K, sans upscaling donc, mais je ne sais pas si ça ne concerne que les séries ou les films aussi.
La 4K est possible quand il y a peu voir pas de VFX.
Dernière édition par MarcMAME le 01 Oct 2020 3:18, édité 1 fois.
MarcMAME
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 4598
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Oct 2020 3:16

frg a écrit:Le véritable progrès entre la HD et l'UHD, c'est l'espace couleur étendu !

Sur le DVD et le BD, on était resté sur une définition sur 8 bits par couleur fondamentale, soit 24 bits au total, donc plus de 16 millions de couleurs possibles.

Avec l'UHD, on passe à 10 bits par couleur, soit 6 bits de plus.
On multiplie donc le nombre de possibilités par 64, ce qui donne plus de 1 milliard de possibilités.
Et c'est cette capacité de nuance qui se remarque tout de suite, bien plus que l'augmentation de définition.
Laquelle n'est après tout multipliée que par 4... :mdr:

Ensuite, les Dolby Vision, HDR, etc. constituent une amélioration supplémentaire non négligeable, à condition que bien encodés d'une part, et de l'autre que le diffuseur soit suffisamment performant pour en restituer toutes les nuances.

A noter que le cinéma digital, en 2K comme en 4K, utilise lui 12 bits par couleur, donc... près de 69 milliards de combinaisons différentes !
Donc même sans le Dolby Vision, il y a déjà là de quoi faire.

En fait, c'est en salle que l'apport de la 4K est le plus minime (sauf si équipée en DV), puisque seule la définition augmente. :wink:


Tout à fait et le marketing l'a bien compris pour faire passer la pilule de la 4K qui est un terme bien plus vendeur.

Car comme tu l'expliques bien, on aurait parfaitement pu rester en HD/2K et profiter d'une quantification sur 10 voir même 12bits et d'un échantillonnage en 4:4:4 pour voir la différence flagrante.

L'apport de la 4K qui est un upscale dans 99% des cas est un gaspillage de ressources et de bande passante ridicule et qui oblige à limiter quantification et échantillonnage.

Si vous vous demandez encore pourquoi l'industrie du cinéma ne s'est pas jeté sur la 4K en post prod, vous avez un début de réponse.
MarcMAME
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 4598
Inscription Forum: 14 Nov 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Oct 2020 8:27

Il est assez connu que l'industrie n'a pas migré vers le 4k en post prod pour des questions de flux déjà trop tendus avec les boites de VFX en 2k. Autant dire que si Disney voulait continuer d'avoir 3 films du MCU et le reste par an, avec Universal et ses Fast and Furious, les Mission Impossible, et tout le reste hollywoodien, passer en 4k est impossible à cause du point limitant que ce sont la création des VFX.

Et comme à peu près 99.99% du public n'a aucune idée de quoi on parle, que Endgame n'a eu aucun problème à faire péter le box office avec ses VFX 2K, etc etc, pourquoi diable l'industrie irait s'engouffrer dans cette galère ? Virtuellement personne ne demande cette transition là, et ça ne rapporterait rien de le faire mais coûterait un pognon de dingue.

MarcMAME a écrit:Gone Girl a été produit en 6K. Et c'est l'exception qui confirme la règle.
Blade runner 2049 en 3,4K est également une exception de plus pour la post prod. Mais arrivé à l'étalonnage c'est un upscale 4K.

Je ne dis pas que ce ne sont pas des exceptions, je dis juste que des films ont été post-produits en 4K, pas "aucun".
J'avais par contre oublié que Gone Girl avait carrément un pipeline 6K. Sacré Fincher.

MarcMAME a écrit:La 4K est possible quand il y a peu voir pas de VFX.

Les Marvel de Netflix ont été faits en 4k, et je doute qu'ils ne possèdent pas de très nombreux plans à VFX.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5699
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 01 Oct 2020 9:38

Tenia tu ne crois pas qu’avec la baisse constante des coûts de prod en informatique, on pourrait avoir des stations de post prod et effets spéciaux 4K bientôt?

Après tout on vend des tv 8K. Par contre je ne m’attends pas à des vp 8K avant longtemps

Il suffirait que les majors n’acculent pas les studios à la faillite comme ce fut le cas pour ceux qui ont fait Life of Pi. Dis-je naïvement. Mais on papote, c’est HCFR
lavocat
 
Messages: 6624
Inscription Forum: 08 Mar 2012 19:11
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 01 Oct 2020 10:51

arnuche a écrit:
MarcMAME a écrit:A ma connaissance, aucun film passé ou actuel ne traite globalement la post prod en 4K de bout en bout, VFX inclus.
En général, l'étape d'upscale 4K se fait au finishing et juste avant la dernière étape d'étalonnage.


tenia54 a écrit:Gone Girl a été intégralement tourné puis post-produit en 4K, sans aucun upscaling. Blade Runner 2049 a été tourné en 3.4K et entière post-produit à cette résolution. Pas du 4K, mais pas du 2K non plus.

Par ailleurs, il me semble que Netflix fait actuellement intégralement post-produire ses productions 4K en 4K, sans upscaling donc, mais je ne sais pas si ça ne concerne que les séries ou les films aussi.

Cependant, pour tout le reste, oui, la post-prod reste massivement en 2K, avant un upscale pour le DI final.

Ok, c'est un peu ce que je craignais donc pas d'énorme intérêt pour la 4K actuellement. :-?
Cela dit je suis très satisfait de mon install' HD donc je ne regrette pas de ne pas encore avoir investi dans la 4K.

Ce serait bien que les éditeurs communiquent là-dessus :siffle:
Je sais, je rêve :ko:


Je pense qu'il y a d'autres films qui exploitent le 4k en natif même si c'est partiel.
Aussi comme indiqué plus haut, l'intérêt est aussi le HDR, auquel j'ajoute un encodage 10 bits et l'exploitation d'un espace colorimétrique plus étendu.

Les anciens films sur pellicule qui ont bénéficié de scans 4k sont évidemment intéressants sur le format UHD ... suivant le travail de restauration évidemment.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 36173
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 01 Oct 2020 10:54

arnuche a écrit:
Gort'h a écrit:Avec la 4k c'est surtout le HDR qui est une réelle évolution.

Oui, sauf que ça n'existe pas au cinéma si je ne m'abuse, donc c'est un procédé discutable, réservé au marché de la vidéo.


Bien sûr que ça existe ... et c'est même normalisé.
Peu répandu en salle et peu de films ... mais ça c'est un autre débat.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 36173
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 01 Oct 2020 10:56

tenia54 a écrit:
arnuche a écrit:Oui, sauf que ça n'existe pas au cinéma si je ne m'abuse, donc c'est un procédé discutable, réservé au marché de la vidéo.
Ça existe au cinéma, la majorité des productions récentes sont étalonnées sous un process de type HDR, certaines salles étant équipées pour exploiter cela.
Quant aux films tournés en argentique, le SDR et le Rec 709 ne sont pas capables de retranscrire les capacités des pellicules, ce que le BT2020 et le HDR font bien mieux.

Guts59 a écrit:Euh non, Beaucoup de titres en 4K sont nettement supérieur au Blu-ray et ce, même s'ils n'ont pas été tourné nativement en 4K.
Il suffit de regarder Spartacus, le Masque de Zorro ou encore dernièrement Beetlejuice pour se rendre compte que le 4K enterre le Blu-ray.

2 précisions :
- les films que tu cites ont certes été tournés en argentique mais ont bien fait l'objet de restaurations 4k. Dans le cas de Spartacus, c'est même une restauration 4k à partir d'un scan 6k (de mémoire), pour un film tourné qui plus est en 65mm.
- attention à ne pas confondre les améliorations liées au support avec celles dues à une différence de sources : aucun BR de Beetlejuice n'exploite pas le nouveau master 4k utilisé par l'UHD. Je ne crois pas que ce soit le cas non plus pour Le masque de Zorro. Par contre, c'est le cas de Spartacus, l'UHD reprenant comme base la restauration exploitée en BR en 2015, et la différence entre les 2 éditions est déjà bien plus restreinte.


+1 :bravo:

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 36173
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 01 Oct 2020 10:58

MarcMAME a écrit:
tenia54 a écrit:Gone Girl a été intégralement tourné puis post-produit en 4K, sans aucun upscaling. Blade Runner 2049 a été tourné en 3.4K et entière post-produit à cette résolution. Pas du 4K, mais pas du 2K non plus.

Gone Girl a été produit en 6K. Et c'est l'exception qui confirme la règle.
Blade runner 2049 en 3,4K est également une exception de plus pour la post prod. Mais arrivé à l'étalonnage c'est un upscale 4K.


tenia54 a écrit:Par ailleurs, il me semble que Netflix fait actuellement intégralement post-produire ses productions 4K en 4K, sans upscaling donc, mais je ne sais pas si ça ne concerne que les séries ou les films aussi.
La 4K est possible quand il y a peu voir pas de VFX.


AMHA il faut un peu chercher et on trouvera d'autres exceptions.
En l'occurrence les "exceptions" prouvent que c'est potentiellement possible, si ça n'indique pas une tendance croissante l'analyse que tu en fais tendrait à exclure cette possibilité ce qui me semble simplifier les choses vu les mutations de l'on constate en ce moment.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 36173
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 01 Oct 2020 11:01

tenia54 a écrit:Il est assez connu que l'industrie n'a pas migré vers le 4k en post prod pour des questions de flux déjà trop tendus avec les boites de VFX en 2k. Autant dire que si Disney voulait continuer d'avoir 3 films du MCU et le reste par an, avec Universal et ses Fast and Furious, les Mission Impossible, et tout le reste hollywoodien, passer en 4k est impossible à cause du point limitant que ce sont la création des VFX.


Tout à fait.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
Secrétaire Général de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 36173
Inscription Forum: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 01 Oct 2020 12:17

Les exceptions prouvent que c'est techniquement faisable, mais pas que les ressources sont dispos pour une bascule industrielle structurelle.

lavocat a écrit:Tenia tu ne crois pas qu’avec la baisse constante des coûts de prod en informatique, on pourrait avoir des stations de post prod et effets spéciaux 4K bientôt?

Non, ça ne marcherait que si le nombre de plans truqués n'était pas constamment à la hausse avec plus d'heures de programmes en nécessitant, et en nécessitant toujours plus. De fait, il faut déjà réussir à faire tout ce taf en 2k, et la marche ira, au moins pour le moment, à réussir à faire ça, et si possible en faire plus quitte à ce que ça ne soit qu'en 2k.

A noter qui plus est qu'on est en train de voir quelques limites à la loi de Moore depuis 2013, notamment du fait de l'extrême miniaturisarion des gravures en CPU (Intel a eu et a encore des soucis avec ça) et le relatif retard de l'informatique quantique pour pallier à ces limites.

De fait, industriellement, les studios notamment préfèrent ne pas avoir à se limiter en nombre de films qu'en faire moins mais avec des VFX 4k.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5699
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • offline

Message » 01 Oct 2020 17:55

Invisible Man est un autre exemple de film où la chaîne de production était en 4K tout du long.

Quant à la « loi » de Moore, elle a effectivement du plomb dans l’aile, surtout du côté des architectures x86 (ARM s’en sort un peu mieux, avec notamment ce que fait Apple). On pourrait donc maintenant parler de loi de demi-Moore.
(Oui, j’ai osé. Et même pas honte.)
Sledge Hammer
 
Messages: 3558
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 01 Oct 2020 18:01

lavocat a écrit:
kimkafwan a écrit:Beaucoup font une fixette dessus mais je paris que peu serait capable de voir la difference (deja qu'on lit que la 4K sur un 55" c'est bof si on est "loin"...)

Suffit de voir les jeux multi-platformes dans des resolutions differentes qui sont upscalés pour sortir en 1080p. A moins de faire un comparatif côte à côte :siffle:


Ça commence à devenir agaçant « la 4K ça sert à rien ». Sur un 65’’ mais surtout en projection sur 3 mètres de base, cela fait une grande différence.


D’accord avec lavocat. La 4k apporte un vrai plus par rapport au full hd : plus de profondeur de champ, colorimétrie, contraste. Bref, je ne reviendrai pas en arrière.
Après, la qualité du diffuseur fait beaucoup sur la différence
EricLille
 
Messages: 452
Inscription Forum: 21 Fév 2010 9:12
  • offline

Message » 01 Oct 2020 18:02

:mdr:
Avatar de l’utilisateur
hyperspace
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3022
Inscription Forum: 05 Mai 2018 22:40
  • offline

Message » 01 Oct 2020 18:04

Sledge Hammer a écrit:Invisible Man est un autre exemple de film où la chaîne de production était en 4K tout du long.

Quant à la « loi » de Moore, elle a effectivement du plomb dans l’aile, surtout du côté des architectures x86 (ARM s’en sort un peu mieux, avec notamment ce que fait Apple). On pourrait donc maintenant parler de loi de demi-Moore.
(Oui, j’ai osé. Et même pas honte.)


Est ce qu'il est prévu une réédition en 4k HDR dolby vision du film striptease avec demi moore ? ça m'intéresse beaucoup ! :love: :mdr:

La configuration dans mon profil


HC :TV LG oled C9,sony x800, marantz ud 7007,denon X4500H,dali ikon mk2,HIFI :magnepan MG1.7,xindak PA1-CA1,yamaha S2000,denon 3520 EX, Hifiman edition X v2, schiit magni 3
laurent martiarena
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2446
Inscription Forum: 12 Aoû 2013 13:07
Localisation: vernegues, bouches du rhône
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message