Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: filmovor, shog et 19 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

(The) Predator

Message » 21 Fév 2019 10:50


(The) Predator

• Provenance : France
• Éditeur : 20th Century Fox
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Une excellente mise à niveau UHD HDR où les détails sont améliorés (cf. les gros plans qui sont plus raffinés) avec des textures plus palpables (les CGI gagnent en réalisme), où les couleurs sont plus riches (les bleus et rouges) avec des teintes absentes du master HD (la tonalité orange lors de l'ouverture dans la jungle et les nuances verdâtres dans le laboratoire), où les contrastes sont plus modernes encore avec des blancs plus purs et des noirs plus soutenus (les extérieurs nocturnes sont de ce fait plus fouillés), et où les sources lumineuses brillent avec une intensité impossible à atteindre pour le Blu-ray (le soleil, la technologie Predator, les éclairages intérieurs). Une présentation saisissante !
Qualité audio : Image
Dynamique à souhait et immersive en diable (la spatialisation est exemplaire), voilà une VO Atmos fantastiquement entraînante où la scène sonore ne manque jamais d'ampleur, où les effets de hauteur pullulent (le crash d'un vaisseau, les ambiances de la jungle, les pales d'un hélicoptère, le Yautja qui court, des échanges de coups de feu, etc.), et où les basses sont ultra-physiques. Même si moins tonitruante, la VF reste de très bonne facture. Une expérience auditive de premier ordre !

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 21 Fév 2019 10:50

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Fév 2019 20:50

Bonsoir,

Tout d'abord félicitation pour votre travail ! ça force le respect et c'est très instructif !
Bien que n'ayant pas le même matériel (j'ai un tv oled panasonic 55 ez950e) j'aimerai votre avis sur l'apport du hdr10+ ou Dolby Vision sur les téléviseurs oled de ces dernières années par rapport au HDR10 qui équipe pour l'instant le modèle en ma possession (une mise à jour hdr10+ est sois disant prévue mais je n'y crois plus) . Est ce que le gap entre ces technologies sur tv oled est vraiment énorme selon vous ?

Merci
rom1.64
 
Messages: 34
Inscription: 05 Juil 2009 22:17
  • offline

Message » 22 Fév 2019 11:07

rom1.64 a écrit:(...) Tout d'abord félicitation pour votre travail ! ça force le respect et c'est très instructif !


Merci beaucoup pour le compliment, ça fait toujours plaisir. :thks:

rom1.64 a écrit:(...) j'aimerai votre avis sur l'apport du hdr10+ ou Dolby Vision sur les téléviseurs oled de ces dernières années par rapport au HDR10 (...). Est ce que le gap entre ces technologies sur tv oled est vraiment énorme selon vous ? (...)


La différence n'est bien évidemment pas aussi notable qu'entre un contenu SDR et HDR (si les deux sont bien calibrés selon les normes ciné), mais le Dolby Vision est toujours supérieur à son homologue HDR10. Pour être plus précis les détails dans les hautes et basses lumières sont mieux restitués, les sources lumineuses sont un peu plus réalistes, la dynamique d'image gagne en maîtrise, les couleurs sont encore plus nuancées (un encodage en 12 bits) et la compression se fait encore plus discrète (la couche DV pouvant contenir des données compressives supplémentaires). Concernant les trois premiers points, cela s'explique par le fait que les métadonnées sont dynamiques et non statiques. Dans les faits, la courbe de correspondance de la tonalité HDR est optimisée image par image en fonction des caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé. Avec le HDR10 (métadonnées statiques donc), l'ensemble du film utilise la même courbe de mise en correspondance des tons, ce qui peut entraîner des scènes parfois trop sombres, trop claires ou pas correctement exposées. En HDR Dolby Vision le problème ne se pose pas, chaque scène profite d'une luminosité et d'une exposition optimales image par image. Il y a donc bien des différences visibles mais je le répète, ce n'est pas une "révolution" comme le passage du SDR au HDR. Ce n'est pas indispensable en somme.

Je dois d'ailleurs t'avouer que je me suis amusé à passer de l'un à l'autre à la volée (merci Oppo) qu'à la réception de mes premiers UBD DV (Fast & Furious 8, Power Rangers, Resident Evil: Vendetta et Valérian et la Cité des mille planètes -édition US-), et qu'aujourd'hui je ne le fais plus. De plus, depuis que j'ai la LG OLED55C8 la différence n'est plus aussi évidente. En effet, l'excellent algorithme Mappage ton dynamique (procédé LG similaire au HDR10+) transforme les métadonnées statiques du HDR10 en dynamiques pour un résultat quasi-équivalent au Dolby Vision. Mais là encore, ce dernier conserve un peu d'avance.

Et pour différencier simplement HDR10+ et Dolby Vision, il faut comprendre que le premier (libre de droit) va envoyer directement des informations de réglages (non supervisées) en temps réel afin d’améliorer l’image finale, là où le second (une norme propriétaire) optimise le contenu de sa création (ce n'est pas le cas de l'encodage HDR10+) à sa diffusion. Cela pour garantir que l'image diffusée au spectateur final sera véritablement conforme à l'originale voulue par le réalisateur et son chef op.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 22 Fév 2019 13:29

Bonjour,

Merci pour votre réponse qui me conforte sur ce point bien précis à savoir que le HDR10 dans des scènes sombres ça rend les noirs supers bouchés et qu'on ne voit strictement plus rien des détails !! exemple sur ces films "Zero Dark Thirty" ou bien encore "Solo" en ultra hd, HDR10 . ça m'a gâché tout le plaisir !
Alors que sur les productions colorées comme les derniers Marvel Disney genre "Thor ragnarok" c'est super agréable et punchy !!
Il y a bien un mode "thx bright room" qui donne un peu plus de lumière dans ce genre de films sombres mais ça dénature un peu le grain comparé au mode "vrai cinéma" à mes yeux .
C'est pour ça que je reste persuadé que le dolby vision ou le hdr10+ à moindre mesure évite ce phénomène même sur des oled haut de gamme .
Au final j'ai même l'impression que selon les productions, un blu ray standard SDR évitera ce genre de phénomène de scènes archis sombres !
Je vais continuer à peaufiner mes tests mais merci encore pour vos précieux conseils !
rom1.64
 
Messages: 34
Inscription: 05 Juil 2009 22:17
  • offline

Message » 05 Mar 2019 9:47

rom1.64 a écrit:(...) Merci pour votre réponse qui me conforte sur ce point bien précis à savoir que le HDR10 dans des scènes sombres ça rend les noirs supers bouchés et qu'on ne voit strictement plus rien des détails !! exemple sur ces films "Zero Dark Thirty" ou bien encore "Solo" en ultra hd, HDR10 . ça m'a gâché tout le plaisir ! (...)


Si le diffuseur est pourvu d'un « Mappage ton dynamique » (connu aussi sous le nom « Dynamic Tone Mapping »), bon de préférence, le problème ne se pose plus. C'était le cas sur mon précédent C8 et ça l'est toujours sur mon actuel AF9. Ce n'est malheureusement pas le cas de Panasonic, d'où l'adoption pour eux du HDR10+. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

(La) Prophétie de l'horloge

Message » 05 Mar 2019 10:29


(La) Prophétie de l'horloge

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Universal Pictures
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) DTS-HD HR 7.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Grâce à une nette amélioration de la clarté et à l'utilisation magique du HDR, cette présentation 4K Ultra HD en tout point solide est une mise à niveau certaine par rapport au Blu-ray. Les détails sont plus fins (la peau, les cheveux, les vêtements, les meubles, les paysages extérieurs), les couleurs sont plus chaudes et audacieuses (cf. la saturation des vitraux, des citrouilles et de la lueur émise par la baguette magique de Florence), les contrastes sont renforcés, les très nombreuses scènes sombres profitent d'ombres plus profondes qui n'écrasent jamais les éléments du cadre, et les sources lumineuses sont beaucoup plus intenses (les bougies, les lancers de sorts).
Qualité audio : Image
En plus d'user continuellement des canaux de hauteur pour créer une ambiance immersive de tous les instants (le cliquetis des horloges, une annonce à l'école, une armée de jouets puis de livres, etc.), la VO Dolby Atmos est une piste sonore équilibrée où la spatialisation est aussi riche que nuancée (nous sommes placés au cœur de l'action), où le score "potterien" sonne merveilleusement bien, où le canal LFE est utilisé à bon escient et où les dialogues sont faciles à comprendre. Et si la VF a aussi recours à tous les canaux mis à sa disposition, la perte de la scène aérienne (sauf à activer un DSP correspondant sur votre ampli) et la dynamique moindre s'entendent.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Journey to the South Pacific

Message » 05 Mar 2019 11:37


Journey to the South Pacific

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : Mill Creek Entertainment
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10+ avec certification Imax Enhanced / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.78 - 4K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais DTS:X avec certification Imax Enhanced (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Incroyablement détaillé, même anormalement parfois avec quelques améliorations de contours nettement visibles (c'est pareil sur le transfert HD), et pourvu de couleurs autrement plus éclatantes que sur le Blu-ray (cf. la végétation naturelle et le bleu de l'océan), ce 4K Ultra HD délivre des images globalement saisissantes de réalisme où la définition et les sources lumineuses (notamment les magnifiques couchers de soleil) s'affichent avec une supériorité insolente. Et malgré de rares plans (trois pour être précis) où la fluidité semble artificielle (comme lors d'un banc de poissons avec apparition d'artefacts à la clé), l'impression tenace d'être dehors avec les différents intervenants est bien réelle.
Qualité audio : Image
Entre les sons sous-marins, les chutes de pluie et la musique, il y a moyen d'entendre régulièrement la scène aérienne s'activer sur la VO DTS:X. Il y a aussi de nombreux effets environnementaux (les enfants qui s'amusent, la faune et la flore) qui profitent à l'immersion et des voix off d'une clarté maximale. Pour le reste c'est un mixage empli de zénitude. C'est un peu la même chose en VF mais avec une ampleur et un enveloppement réduit.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

(The) Hate U Give - La Haine qu'on donne

Message » 05 Mar 2019 12:28


(The) Hate U Give - La Haine qu'on donne

• Provenance : États-Unis
• Éditeur : 20th Century Fox
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10+ / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français (VFQ) Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Loin de toute démonstration même si les sources lumineuses sont ici plus expressives (cf. les éclairages intérieurs), cette présentation 4K Ultra HD plutôt sobre se veut réaliste. Les détails abondent, la palette colorimétrique gagne en vivacité (comme les casiers bleus) tout en ajoutant de la froideur aux environnements scolaires et de la chaleur au quartier, et les niveaux de contraste revus à la hausse ajoutent de la profondeur aux scènes sombres.
Qualité audio : Image
Solide et efficace, la VO exploite sans problème les enceintes qu'elle possède (bonne activité surround) pour nous permettre d'accompagner au mieux la jeune Starr. Les voix sont claires, les ambiances immersives (l'environnement scolaire, les manifestations de rue), la musique ample et les basses bien profondes. La VF est bien évidemment moins naturelle (la justesse de l'interprétation) et plus étriquée à l'arrière.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 05 Mar 2019 14:08

Bonjour et merci pour vos précisions !
J'ai l'impression que j'ai misé sur le mauvais cheval avec mon panasonic ez950e (qui n'a toujours pas d'hdr10+ au passage) d'autant que j'ai l'impression que warner qui était censé adopter le format hdr10+ est passé du côté dolby vision à en croire les futurs sorties annoncées .
Et vu l'investissement je ne compte pas changer d'écran de sitôt mais lorsque la question se posera je pense que panasonic ne fera plus parti de mes préférences compte tenu de cette (petite) déconvenue .
rom1.64
 
Messages: 34
Inscription: 05 Juil 2009 22:17
  • offline

Message » 07 Mar 2019 12:17

Parution d'un nouveau numéro (le n°6) des tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste (cliquer).
Comme d'habitude, j'espère que son contenu vous plaira. Bonne lecture.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

A Star Is Born

Message » 09 Mar 2019 19:42


A Star Is Born

• Provenance : France
• Éditeur : Warner Bros.
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Volontairement imparfaites avec sa fine couche de grain, certaines zones du cadre moins nettes, ses effets de « lens flare » et ses contrastes parfois faiblards, ces images numériques au cachet très filmique (l'usage d'optiques anamorphiques et le chef op Matthew Libatique y sont pour beaucoup dans cet aspect-là) n'en restent pas moins de toute beauté et ne souffrent ni d'un manque de lisibilité lors des scènes sombres ni de fourmillement. Et pour profiter d'une expérience plus solide c'est vers ce 4K Ultra HD qu'il faut se tourner. Car si la définition et le piqué n'en sortent pas beaucoup plus grandis malgré une finesse accrue (c'est visible sur les détails de la peau ou les textures des vêtements), la vibrance supplémentaire des couleurs (des tons chairs plus chaleureux et des primaires plus vives), l'éclat ajouté aux sources lumineuses (cf. les spots sur scène) et l’affermissement des contrastes (la richesse étendue des noirs) poussent le Blu-ray vers la sortie des charts.
Qualité audio : Image
La dynamique endiablée, la puissance des basses (qui ne grondent pas), la proximité incroyable des artistes, la présence palpable de la foule et la spatialisation minutieuse des instruments procurent aux scènes musicales une ampleur, une pêche et un réalisme sans commune mesure. Mais il n'y a pas que ça ! Des acouphènes de Jackson Maine (à "apprécier" de préférence en Dolby Atmos) aux ambiances de la vie de tous les jours, il est difficile voire impossible de ne pas être happé par ce mixage hautement immersif... surtout si vous optez pour les pistes Dolby Atmos (avec en sus quelques effets de hauteur bien audibles lors des concerts).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Prince des ténèbres

Message » 10 Mar 2019 18:40


Prince des ténèbres

• Provenance : France
• Éditeur : Studiocanal
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.35 - 4K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
• Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais LPCM 2.0, Français DTS-HD MA 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Malgré quelques noirs clignotants (une petite dizaine de plans) et un fourmillement plus prononcé qu'en HD, ce nouveau master 4K Ultra HD dopé au Dolby Vision permet de visionner l'œuvre la plus méconnue de son auteur dans sa meilleure version depuis 1987. La définition fait un bon en avant, le piqué est plus précis malgré quelques flous dus aux prises de vue, les couleurs (surtout les rouges et les verts) gagnent indéniablement en intensité, la gestion des contrastes est améliorée (cf. la lisibilité des scènes sombres) et les différentes sources lumineuses retrouvent une pêche certaine (les extérieurs ensoleillés, la lueur des candélabres) sans aucune exagération.
Qualité audio : Image
Portée par un score angoissant et entêtant aux basses très présentes, la VO ne manque ni de finesse ni de punch même si la scène arrière y est trop timide. Ce n'est malheureusement pas la même chose en VF où les voix étouffées résonnent souvent sans raison, où les basses sont inexplicablement absentes et où le tout est bien trop acide dans son rendu.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Pierre Lapin

Message » 13 Mar 2019 19:00


Pierre Lapin

• Provenance : France
• Éditeur : Sony Pictures
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
• Sous-titres : Anglais, Français

Qualité vidéo : Image
Si la mise à niveau vis-à-vis du Blu-ray n'est pas énorme, et c'est bien normal puisque ce dernier est également un top démo, ce 4K Ultra HD parvient tout de même à creuser l'écart avec un piqué plus ferme (cf. le pelage des lapins), une netteté accrue, une profondeur de champ plus prononcée, des couleurs plus attrayantes encore (l'aplomb des primaires), des contrastes rééquilibrés (les images sont un peu plus sombres et délivrent des blancs un peu plus éclatants et des noirs légèrement plus profonds) et des sources lumineuses plus rayonnantes (la lumière du jour, les éclairages intérieurs).
Qualité audio : Image
Pas agressive pour un sou et très animée dans l'espace multicanal, la VO Dolby Atmos est une piste harmonieuse et agréablement détaillée qui use de la scène de hauteur pour aérer encore plus la musique et diffuser quelques effets intelligemment scénarisés (des oiseaux, la pluie, le moteur d'une voiture, des débris à la suite d'une série d'explosions). Très précise et parfaitement équilibrée, la VF jouit en outre d'un doublage fort sympathique (réalisé par des membres de la Bande à Fifi).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 13 Mar 2019 21:59

Salut :wink:

Lionsgate prévoit cette sortie le 21 mai. Ca pourrait m'intéresser mais je me limite maintenant à leurs 4K qui ont une piste audio FR (je suis le seul dans la famille et amis à regarder en V.O et un Pioneer LX500 a remplacé mon Oppo 203) :
Image

Tu connais les pistes audio qui seront proposées ?

Sinon il y a aussi celui-ci à venir (4 juin chez Sony) :
Image
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3247
Inscription: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 14 Mar 2019 1:20

Domimag a écrit:Salut :wink:

Lionsgate prévoit cette sortie le 21 mai. Ca pourrait m'intéresser mais je me limite maintenant à leurs 4K qui ont une piste audio FR (je suis le seul dans la famille et amis à regarder en V.O et un Pioneer LX500 a remplacé mon Oppo 203) :
Image

Tu connais les pistes audio qui seront proposées ?

Sinon il y a aussi celui-ci à venir (4 juin chez Sony) :
Image


Les communiqués de presse de Lionsgate et Sony n'ont pas encore révélé la totalité des caractéristiques techniques. Mais de mon expérience et en se référant aux Blu-ray déjà existant, je peux annoncer sans trop me tromper que le 1er n'aura qu'une VO Dolby Atmos, là où le second contiendra une VF parisienne DTS-HD MA 5.1 en plus d'une VO Dolby Atmos. Attendons néanmoins que les infos tombent officiellement. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6393
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message