Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Napo06, Scream et 25 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Les p'tits tests 4K Ultra HD du loup celeste

Message » 08 Avr 2019 18:17

Remplie de tests à ras la gueule (11 BD et 19 UBD), la parution de ce mois d'avril (le n°7) des tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste (cliquer) n'attend que vous pour être parcourue. Bonne lecture. :wink:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Annonce

Message par Google » 08 Avr 2019 18:17

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Robin des Bois (2018)

Message » 08 Avr 2019 18:56


Robin des Bois (2018)

• Provenance : France
• Éditeur : Metropolitan Vidéo
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby TrueHD 7.1, Français Audiodescription
• Sous-titres : Français, Français pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Très spectaculaires, les images délivrées par ce transfert UHD HDR impressionnent durablement malgré des CGI parfois limites et quelques fourmillements. Captées numériquement en 8K avant d'être ramenées à un DI 4K, elles écrasent d'ailleurs littéralement celles de son homologue HD. La définition est sensiblement améliorée, la fine couche de grains ajoutée en postproduction est plus délicatement restituée, les moindres petits détails sautent continuellement aux yeux (la poussière qui flotte dans l'air), les couleurs qui sont renforcées (les vitraux) disposent de plus de dégradés (comme les jaunes - la séquence lors des Croisades - et les bleus - à Nottingham -), les contrastes sont encore plus saillants (une meilleure gestion des noirs) et les sources lumineuses s'affichent avec nettement plus de lustre (les flammes dans les mines).
Qualité audio : Image
Dantesque en VO comme en VF, ce mixage au design sonore ultra-ludique délivre avec autant de finesse que de force (la violence de la dynamique et la robustesse des basses) une surabondance d'effets (ça virevolte de partout lors des scènes d'action) et ambiances (les passages avec la foule sont mémorables) dans l'espace acoustique. Quant aux dialogues et à la partition de Joseph Trapanese, les premiers sont toujours clairs lorsque la seconde est d'une grande ampleur. Et pour une immersion accrue, je ne saurais que trop vous conseiller d'opter pour la VO où la dimension verticale du son (cf. la trajectoire des nombreuses flèches) apporte beaucoup au spectacle.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 08 Avr 2019 19:23

le loup celeste a écrit:Robin des Bois (2018)
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé

Ah.. bah je venais voir ce test pour avoir la confirmation s'il était Hdr10+ comme annoncé.. ou non..
mais j'ai pas la réponse... zuut...
Momento
 
Messages: 73
Inscription: 27 Aoû 2018 20:00
  • offline

Message » 08 Avr 2019 19:46

Momento a écrit:
le loup celeste a écrit:Robin des Bois (2018)
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé

Ah.. bah je venais voir ce test pour avoir la confirmation s'il était Hdr10+ comme annoncé.. ou non..
mais j'ai pas la réponse... zuut...


Mes diffuseurs n'étant pas compatibles HDR10+ (pour le moment en tout cas), je ne peux donc pas balancer une info que je n'ai pas pu vérifier ou que je n'ai pas lu dans les specs annoncées (ou sur la jaquette) par l'éditeur. Dans le cas présent, Metropolitan Vidéo n'ayant toujours parlé que de Dolby Vision (avec HDR10+ aux States chez Lionsgate).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 08 Avr 2019 21:30

Momento a écrit:
le loup celeste a écrit:Robin des Bois (2018)
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
• Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé

Ah.. bah je venais voir ce test pour avoir la confirmation s'il était Hdr10+ comme annoncé.. ou non..
mais j'ai pas la réponse... zuut...

apparemment HDR rt non HDR+.
https://www.dvdfr.com/dvd/f300358-robin-des-bois.html

La configuration dans mon profil


PROJO: Sony vpl vw 300/ AMPLIS Yamaha CX-A5100/AMPLIS DE PUISSENCES Anthem A5 et PVA7 LECTEUR BLU RAY: Sony BDP 7200 - UBP-X800 / CAISSON: Vélodyne DD 15/ ENCEINTES: Triangle Quatuor et BW CTL5 5 (surround) salle en 11.1
Avatar de l’utilisateur
STAR WARS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15076
Inscription: 16 Aoû 2006 9:02
  • offline

Message » 08 Avr 2019 21:33

La configuration dans mon profil


PROJO: Sony vpl vw 300/ AMPLIS Yamaha CX-A5100/AMPLIS DE PUISSENCES Anthem A5 et PVA7 LECTEUR BLU RAY: Sony BDP 7200 - UBP-X800 / CAISSON: Vélodyne DD 15/ ENCEINTES: Triangle Quatuor et BW CTL5 5 (surround) salle en 11.1
Avatar de l’utilisateur
STAR WARS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 15076
Inscription: 16 Aoû 2006 9:02
  • offline

Message » 08 Avr 2019 23:16



C'est vrai pour Les Veuves mais pas pour Le Grinch (HDR10 et Dolby Vision).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Millénium: Ce qui ne me tue pas

Message » 10 Avr 2019 10:02


Millénium: Ce qui ne me tue pas

• Provenance : Royaume-Uni
• Éditeur : Sony Pictures
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) DTS-HD MA 5.1, Anglais Audiodescription, Français Audiodescription
• Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Un 4K Ultra HD de démonstration qui va encore plus loin que le Blu-ray et son superbe transfert HD. Pourvues d'une définition au cordeau, de détails délicats qui s'affichent avec une netteté insensée, de couleurs maussades de toute beauté (les primaires comme les rouges ressortent mieux grâce au WCG), de contrastes plus percutants (des blancs plus brillants et des noirs plus profonds) et de sources lumineuses vraiment plus éblouissantes (les reflets, le ciel, les éclairages intérieurs, le feu, les phares), les images délivrées par ce disque ne souffrent d'aucun défaut (la compression est en béton armé).
Qualité audio : Image
Il y a beaucoup de vie ici avec une activité multicanale remarquable même lors des moments les plus calmes (il y a toujours un petit effet sonore qui participe à l'atmosphère de la scène). Les dialogues sont clairs, la dynamique frappante, le score de Roque Baños efficace et les basses bien profondes. Quant à la scène de hauteur qui est réservée à la VO, je peux vous assurer qu'elle participe très activement à l'action (le mécanisme d'un piège à collet, une annonce dans un aéroport, le tir d'une arme à feu dévié au plafond, une bâtisse détruite par les flammes, etc.).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Suspiria (2018)

Message » 10 Avr 2019 12:03


Suspiria (2018)

• Provenance : Allemagne
• Éditeur : Koch Media
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
• Luminance HDR : De 0.002 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Allemand DTS-HD MA 7.1
• Sous-titres : Anglais, Allemand

Qualité vidéo : Image
Tout sauf démonstrative, la photographie (que l'on doit à Sayombhu Mukdeeprom) très sombre aux couleurs sourdes et à l'aspect organique ne permet guère d'en prendre plein les yeux (et c'est logique lorsque le Berlin grisâtre et austère des années 70 sert de décor de fond). Cependant, le transfert UHD HDR se démarque de son homologue HD par une subtilité accrue dans toutes les composantes de l'image. Le piqué gagne en précision, la palette colorimétrique s'éprend encore plus des teintes neutres (les beiges et marrons) même si elle se lâche du côté des tons rouges (mieux saturés et plus nuancés) lors du carnage final, les contrastes jouent plus avec l'obscurité (des noirs inquiétants à souhait) et les sources lumineuses, qui restent globalement très peu intenses (si ce n'est certains plafonniers et le contour lumineux d'un miroir), s'affichent avec un poil plus de vitalité. Mais si l'encodage semble solide la plupart du temps, quelques traces compressives font parfois surface (du colour banding mineur sur un mur et des fourmillements furtifs dans les recoins les moins éclairés).
Qualité audio : Image
Un cauchemar éveillé de tous les instants à l'ambiance sonore époustouflante et à la dynamique tétanisante. Les voix qui peuvent se déplacer hors de la centrale (les discussions en arrière-plan) sont claires et nettes, les effets/ambiances qui sont parfaitement placés dans l'espace usent de toutes les enceintes avec une précision maximale, la scène de hauteur permet (entre autres joyeusetés) aux innombrables respirations et râles de flotter au-dessus de l'auditeur, la partition hantée de Thom Yorke transpire de toutes parts et les basses sont bien menaçantes.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

(The) Big Lebowski

Message » 11 Avr 2019 11:47


(The) Big Lebowski

• Provenance : France
• Éditeur : Universal Pictures
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.85 - 4K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
• Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Français DTS 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants

Qualité vidéo : Image
Tiré d'une nouvelle restauration opérée à partir de la pellicule originale 35mm, ce master tout propre a le bon goût de ne plus lisser le grain argentique (à l'inverse du précédent Blu-ray) et offre un lifting salvateur au chef-d’œuvre des frères Coen. La définition est solide (même si en deçà lors du générique), les détails abondent aux quatre coins du cadre (les motifs sur les tapis, la pilosité et les fringues du Duc, les rayonnages au supermarché), les couleurs qui sont d'une flamboyance inédite irriguent comme jamais les plans (les rouges au bowling, le vernis à ongle vert de Bunny Lebowski), les contrastes sont d'un naturel désarmant, les noirs qui ont bien été fortifiés depuis le transfert HD sont puissants, et les sources de lumière qui impressionnent sensiblement (les séquences diurnes, les éclairages intérieurs, les parquets vernis, les gyrophares) ajoutent une dynamique toute neuve aux images.
Qualité audio : Image
Avec ses voix trop proéminentes (ce qui dénature le caractère du Duc) et sa spatialisation brouillonne, la VF ne doit en aucun cas être favorisée au détriment de la succulente VO. Bien évidemment, ce mixage qui n'est pas connu pour son design sonore, somme toute assez classique avec juste de petites ambiances disséminées de-ci de-là, se rattrape avec ses dialogues, d'une grande clarté, et sa bande-son vintage, très ouverte. Plus riche, ample et précise, la VO use en bonus des canaux de hauteur pour diffuser quelques effets limités (notamment pour l'arrivée "inattendue" de Maude Lebowski et les rêves).

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 11 Avr 2019 13:32

le loup celeste a écrit:Dans le cas présent, Metropolitan Vidéo n'a toujours parlé que de Dolby Vision (avec HDR10+ aux States chez Lionsgate).

Je confirme qu'à aucun moment, Metro a parlé que l'UHD soit en HRD10+.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 14 Avr 2019 19:18

Bonjour,

J’aurais une question et j’avoue ne pas avoir lu les 20 pages :/

Savez vous si les films mortal engines/aquaman/bumblebee seront en dolby vision?

Merci à vous :)
Nito2012
 
Messages: 93
Inscription: 20 Jan 2019 20:50
  • online

Message » 14 Avr 2019 19:31

Oui pour les 3.
hyperspace
 
Messages: 917
Inscription: 05 Mai 2018 22:40
  • online

Message » 14 Avr 2019 22:19

hyperspace a écrit:Oui pour les 3.



D’accord merci ;)
Nito2012
 
Messages: 93
Inscription: 20 Jan 2019 20:50
  • online

Astérix: Le Secret de la potion magique

Message » 16 Avr 2019 11:07


Astérix: Le Secret de la potion magique

• Provenance : France
• Éditeur : M6 Vidéo
• Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.35 - 2K DI
• Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
• Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0, Français Audiodescription
• Sous-titres : Français pour malentendants

Qualité vidéo : Image
D'une délicatesse certaine, ce 4K Ultra HD améliore subtilement les images olympiennes du Blu-ray. Sans excès, preuve en est la luminosité qui n'est pas forcément plus exacerbée (les crédits vont jusqu'à être nettement moins brillants !), elles conservent la patte « gomme » et très volumique propre à Astérix. Comme pour le transfert HD, la définition qui domine son sujet ne faiblit guère et les détails sont soyeusement doux. Il n'y a donc pas vraiment d'améliorations dans ces deux domaines, le style graphique ne s'y prêtant de toute façon pas. Les couleurs pastel sont cependant quelque peu avivées (la forêt, les ciels, la cape des Druides), les contrastes gagnent en profondeur (les scènes de nuit en profitent) et les sources lumineuses sont doucement revivifiées (le soleil, la potion magique et les flammes). C'est charmant à défaut d'être rutilant.
Qualité audio : Image
Malgré un léger manque d'amplitude, la VF multicanale reste très rythmée et nous réserve moult effets bien placés sans que les répliques ciselées en pâtissent. Et si le score entraînant de Philippe Rombi suit la cadence sans discontinuer, c'est finalement du côté des basses que la surprise se fait (cf. le final). D'ailleurs, au vu des péripéties que rencontrent nos Gaulois préférés, un mixage 3D (Dolby Atmos ou DTS:X) aurait été la bienvenue.

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6536
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message