Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Dominique DB et 17 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Une femme sous influence

Message » 30 Sep 2012 23:11

Image
A Woman Under The Influence - John Cassavetes


BFI, 2012
BD-50, Zone B
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29.30 Mbps
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2034 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Si le transfert est visuellement transparent à tous les niveaux, les conditions de tournage du film limitent forcément l'apport HD du Blu Ray. BFI laisse le film respirer côté technique, avec un très haut débit, permettant à la compression d'être invisible et au grain d'être géré d'une manière parfaitement naturelle.
Cependant, le niveau de détails reste bridé tout du long par la captation originelle, et on pourra aussi arguer que la copie présentée aurait pu être nettoyée de manière plus poussée, car de nombreux points blancs et autres parsèment le film.

La piste son est toute aussi limitée, avec un souffle constant très facilement audible mais une très bonne reproduction des dialogues, alternant sans problème entre des séquences très douces et d'autres bardées d'éclats de voix.

Image : 7.5/10
Son : 7/10
Film : 10/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:13, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Annonce

Message par Google » 30 Sep 2012 23:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Un taxi pour Tobrouk (FR)

Message » 02 Oct 2012 23:37

Image
Un taxi pour Tobrouk - Denys de la Patellière


Gaumont, 2012
BD-50, Zone Free
2.35, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 27.62 Mbps
French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1569 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, STA, amovibles

Comme pour Cent mille dollars au soleil, il y a de quoi être foncièrement déçu.
Si la copie est immaculée, force est de constater que le rendu est extrêmement hétérogène et n'est pas aidé par une fluctuation du grain (malgré un probable dégrainage trop poussé) et de la luminosité très/trop poussée.
Si une poignée de plans survivent à ce marasme (comme lors de l'entrée du camp au milieu de la 48e minute), la plupart du temps, le résultat est décevant, avec une définition en berne la grande majorité du temps.
Le contraste est aussi parfois limite dans les scènes de jour, et on note un banding prononcé lors de la 1ere scène du film (autour des flammes).

Au final, le rendu n'est pas souvent naturel, et on reprochera avant tout un manque de piqué assez important.

La piste son 2.0 proposée est propre, et plus agréable que celle de Cent mille dollars au soleil. La musique est plus ample, plus ronde, et les dialogues ont beaucoup moins souvent un rendu agressif.


NB : il est à noter que le disque est loin d'être rempli à craquer : le disque n'est rempli qu'à 57% de ses capacités, et le film lui-même ne prend que 20.2 Go (et pouvait donc tenir sur un simple BR simple couche). Il est dommage que, comme pour Cent mille dollars au soleil, Gaumont n'ait pas sécurisé l'encodage en maximisant (même inutilement) la taille du film, et donc le débit vidéo moyen.

Image : 6/10
Son : 7.5/10
Film : 7/10
Dernière édition par tenia54 le 03 Oct 2012 23:14, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 03 Oct 2012 7:39

Collateral

Image

Audio : Anglais : DTS-HD Master Audio 5.1, Français : Dolby Digital 5.1, Portugais : Dolby Digital 5.1, Espagnol : Dolby Digital 5.1

Sous-titres : Anglais, Anglais SDH, Allemand, Français, Espagnol, Portugais, Italien, Danois, Néerlandais, Finois, Norvégien, Suédois.

Visionné l'édition FR en VFF.

Michael Mann a voulu une photographie spécifique pour ce film, et on peut dire que ce Blu-Ray a parfaitement rempli la tâche concernant la fidélité des désirs du réalisateur en terme de transfert d'image. Nous retrouvons donc ce grain particulier, qui est parfaitement visible dès l'ouverture du long métrage, mais qui ne nous gênera en rien, du moins pour les avertis. Le piqué est magnifié par des contrastes aboutis, une profondeur de champ largement correcte et de magnifiques vues sur Los Angeles, théâtre de l'aventure. Le seul point négatif notable est quelques scènes tournées à la main où l'on sent une légère baisse de définition comparé au reste du film, mais cela reste largement acceptable ! Paramount a donc fait un très bon travail à ce niveau, sans ce petit défaut cité plus haut, nous serions tout proche du top image.
Comme à l'accoutumée, j'ai visionné le film en VF, ici présentée avec une piste audio en Dolby Digital 5.1 et ses 640 kbps. Elle s'en sort bien cette VF non HD, il faut être honnête. Forcément, comparée à la VO en DTS-HD Master Audio 5.1 (que j'ai testée sur certains passage, dont la fameuse scène de la discothèque qui me fait tant plaisir), elle est beaucoup moins dynamique et précise, mais nous sommes quand même très bien immergés dans l'ambiance si spéciale du film. Bien spatialisée, et surtout précise, elle ravira malgré tout les oreilles. Les voix sont bien présentes avec l'enceinte centrale, les tirs sont d'une puissance fort appréciable. Il est vrai que la bande originale du film est juste extra, passant de blues à de l'électro, avec cette scène du Fever où le fameux "Ready Steady Go" du très grand DJ Paul Oakenfold est juste exceptionnelle par exemple.

Image pour l'image.

Image pour le son.


Michael Mann est fort apprécié des amateurs de cinéma pour son travail de réalisateur, et il ne déroge pas à la règle avec ce magnifique long métrage. Un Tom Cruise exceptionnel, qui pour moi tient ici son meilleur rôle, vieilli comme il le faut pour avoir plus de crédibilité et de charisme. Un personnage ô combien cynique, mais qui saura nous monter de l'humanisme quelque part (scène de l'hôpital, sans trop en dire). De son côté, Jamie Foxx, pourtant bien plus habitué à évoluer dans l'univers de la comédie, fait preuve d'une belle interprétation, où son sérieux et son jeu d'acteur apportent beaucoup tout le long de ce Collateral. Tantôt paniqué, tantôt déterminé, son personnage est la représentation même de ce que la plupart des spectateurs ressentirait à sa place, face à un tel Tom Cruise. À noter également une prestation plutôt convaincante de la magnifique Jada Pinkett Smith, femme de Will, plus connue pour son rôle de Niobé dans la trilogie Matrix. Le tout est servi dans une ambiance nocturne tout bonnement unique, avec une ville américaine très bien représentée (Los Angeles), que ce soit sa culture, son environnement ou encore sa "mentalité". Nous sommes tenus en haleine jusqu'à la fin sans aucun soucis, avec un final court mais intense en émotion et surtout en réflexion avec cette remarque philosophique accablante mais tellement réaliste... Un excellent polar nocturne !

Image pour le film.
TitiAien
 
Messages: 1241
Inscription: 06 Nov 2010 2:52
Localisation: Seine-Maritime (76)
  • offline

Message » 03 Oct 2012 23:15

Je viens de mettre à jour l'intégralité de mes tests postés jusqu'à présent afin d'harmoniser les notations et les mises en page. J'en ai profité pour ajouter les éditeurs et les dates de parutions des éditions testées. Et j'ai aussi mis à jour 2-3 notes par ci par là.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 04 Oct 2012 0:21

Test : Prometheus Blu-Ray 3D FR

Image

Le Film :

Ridley Scott revient dans l’univers Alien, près de 30 ans après.

...

Techniquement parlant on est devant un petit bijou. On voit que les 130 Millions de dollars de budget ont bien été investis.

Seule la narration et l’aspect de «déjà vu» pourront en rebuter certains.

7,5/10 : Un film plaisant, techniquement irréprochable dans tous les domaines.

Vidéo / 3D :

Le débit vidéo est dans une assez bonne moyenne oscillant dans les 20/30 Mb/s

...

La 3D est très immersive, mais très peu «évasive». Entendez par là qu’il n’y a quasiment aucun effet «sortant».

En ce qui me concerne, et comme j’ai déjà dû le dire, cela ne me gène absolument pas.

...

Aucun effet de Ghosting, c’est à dire de dédoublement de l’image en 3D n’a été décelé sur les deux heures de film.

10/10 TOP 3D / Top Image

Audio :

Au niveau du son, la piste audio testée est la VO en DTS-HD Master Audio 7.1 sur 48Khz, encodée à un débit oscillant entre 4/5Mb/s avec quelques pointes dans les 7Mb/s

Pas une piste son qui dépote à tous les instants, mais une piste son immersive, envoûtante.

...

Bref, tout comme pour le film et l’image, une ambiance magnifiquement travaillée et immersive.

9,5/10 TOP SON

Test Complet : http://joreviews.wordpress.com/2012/10/03/test-prometheus-blu-ray-3d/
sokh1985
 
Messages: 3397
Inscription: 30 Sep 2004 17:38
Localisation: Angers, France

Message » 04 Oct 2012 18:26

ImageThe Expatriate de Philipp Stölzl :

Le Blu-ray Disc : BBBBB

- Format vidéo : 1080i AVC [2.35].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français.
- Bonus : Dans les coulisses du tournage : interviews du réalisateur et des acteurs.
• Image : Un transfert HD piqué, détaillé et contrasté dont les couleurs sont respectueuses de la photographie, mais le léger grain cinématographique vire en fourmillement lors des plans d'ensemble aériens et de l'aliasing est également perceptible.
• Audio : Pas d'esbroufe ni de fantaisie ici, mais des pistes sonores carrées et immersives aux voix limpides et aux canaux surround vivants.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur : M6 Vidéo.
Date de sortie : 26 septembre 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-the-expatriate-110838368.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Le privé (FR)

Message » 04 Oct 2012 22:32

Image
Le privé (The Long Goodbye) - Robert Altman


Potemkine, 2012
BD-50, Zone B
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29.08 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 915 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1744 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF forcés

Pour commencer, il est dommage que la copie proposée n'ait pas été nettoyée, car elle est constellée de points blancs sans intermittence (ce qui s'avère gênant à la longue), certains étant particulièrement persistants.

Sur le fond, le transfert est trop souvent moyen. Si les scènes de jour sont très jolies, avec une belle définition et des noirs profonds appuyés par un contraste bien géré, les scènes de nuit sont majoritairement peu agréables à l'oeil. On note lors de celles-ci une montée de grain extrême couplée à une chute de la profondeur des noirs, créant une image délavée, et simplement fort peu jolie.
De plus, ces scènes présentent aussi des fluctuations de luminosité, voire parfois un virement des noirs vers les bleus.

Le résultat est globalement décevant, car il y aurait certainement eu matière à mieux faire, mais on peut supposer que l'absence d'un budget conséquent à empêcher une vrai restauration d'avoir lieu. Du potentiel, donc, mais clairement inexploité.

La piste son VO s'en sort un peu mieux que l'image, mais là aussi, tout n'est pas rose.
Si elle possède une clarté dans les dialogues et un dynamisme parfois surprenant, de nombreuses scènes ont un souffle par dessus les dialogues créant une sensation désagréable à l'oreille. Ce phénomène n'est pas constant, mais est récurrent (environ 6 séquences sur l'ensemble du film).

A noter, d'un point de vue purement technique, la différence d'encodage entre la VO et la VF : la VO est proposée en mono avec une piste basée sur du DTS mi-débit, alors que la VF est en 2.0 avec un DTS plein débit comme base.

Image : 7/10
Son (VO) : 7.5/10
Film : 9/10
Dernière édition par tenia54 le 06 Oct 2012 15:49, édité 1 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Terminator (FR)

Message » 05 Oct 2012 22:16

Image
The Terminator - James Cameron


MGM via FOX, 2012
BD-50, Zone B
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 31.23 Mbps
English / DTS-HD High-Res Audio / 5.1 / 48 kHz / 2046 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3950 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
STF, STA, amovibles

L'image proposée ici tient du petit miracle. C'est très très beau, malgré une colorimétrie des scènes en basse luminosité qui pourra choquer (mais pas les scènes de jour, qui sont très naturelles). Hormis ce point de débat, le transfert est très respectueux (pas de dégrainage sauvage, pas d'Edge Enhancement foireux) et le niveau de détails élevé et surtout constant. La copie est très propre, les contrastes bien gérés, et les noirs profonds sans jamais absorber les détails. Je m'attendais à quelque chose de bien, mais pas autant, et j'en suis très agréablement surpris.

Côté son, c'est un peu plus compliqué.
Déjà car la France est le seul pays à avoir une VO encodée en DTS HD High Resolution (c'est à dire un format à pertes, comme le DTS ou le Dolby Digital, malgré ce qu'on pourrait croire), là où elle est en DTS HD MA partout ailleurs.
Ensuite parce que la-dite VO a été de nombreuses fois remixée, avec des effets sonores (les flingues, surtout) refaits pas forcément pour le meilleur.

Ici, force est de constater qu'on a une piste plutôt efficace et punchy, mais qui manque réellement de mordant. On peut supposer que la production et son budget limité n'ont pas aidé. Cependant, tout n'est pas noir, au contraire, et on a droit à une spatialisation plutôt efficace (quoiqu'imparfaite), un caisson souvent mis à contribution, pour une piste VO au final fort sympathique, mais malgré tout limitée.

A titre de comparaison, la VO du disque US possède les specs suivantes :
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4117 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit).

A contrario, la VF, bien qu'encodée dans un format supérieur (DTS HD MA), est quasi-intégralement inférieure sans équivoque à la VO.
D'abord parce qu'on notera rapidement un manque de basses assez flagrant, mais surtout parce que l'ampleur de la VO est totalement absente ici. Les effets sonores des scènes de combat, notamment, sont complètement en retrait pour un mixage très déséquilibré. De plus, le rendu est globalement plus étouffé, pour un résultat bien inférieur à la VO.

Pour prendre une métaphore foireuse, la VO est un éventail ouvert quasiment en grand, alors que la VF est presque fermée.

Image : 8.5/10
Son (VO) : 7.5/10
Son (VF) : 6.5/10
Film : 8.5/10
Dernière édition par tenia54 le 07 Oct 2012 20:18, édité 4 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Blade 2 (FR)

Message » 06 Oct 2012 15:59

Image
Blade II - Guillermo Del Toro


Metropolitan, 2012
BD-50, Zone B
2.35, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 19.58 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 7.1 / 48 kHz / 5809 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4150 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2385 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Si le niveau de détails est régulièrement plus qu'appréciable, il est dommage que le master utilisé par Metropolitan pour ce Blu Ray manque de piqué. On pourra arguer que cela n'entraîne pas de véritable gêne durant le visionnage, mais le transfert manque, à cause de cela, d'être vraiment bon voire exceptionnel, et fait manquer de peu au disque ce "facteur Wow !" qu'il aurait pu nous transmettre.
Cependant, le reste du transfert est extrêmement plaisant. Le film joue beaucoup avec les couleurs primaires et l'alternance d'une photo très bleutée et complètement rouge, et le Blu Ray retranscrit cela sans jamais faiblir. Le contraste est aussi excellent, et la profondeur des noirs très respectueuse du film (même s'ils absorbent parfois les détails).

NB : le format 1.85 original du film n'est pas respecté. Metropolitan se base sur ce que la Warner fournit (Warner étant distributeur US du BR), et la Warner recadre quasiment tous leurs films 1.85 au 1.78, et c'est dans ce dernier format que Blade 2 est présenté. Le recadrage est évidemment minime, mais on pourra y être sensible, surtout si, comme moi, le format 1.78 fait immédiatement penser à un TV Film ou une série TV.

Attention aux infos trompeuses de la jaquette, indiquant 2 pistes 6.1 mais omettant la reprise de la VO 7.1 Hormis cela, le son, par contre, ne permet que peu de réserves. Si la VO 7.1 ne parait pas être un bond qualitatif (et est ostensiblement mixée plus bas que la VO 5.1), la piste VO 5.1 dépote déjà largement. La spatialisation est constante et la directivité excellente, pour un mixage très équilibré et jamais en reste, avec un caisson fortement mis à contribution. La piste est très énergique, très efficace et rarement brouillonne.

NB 2 : le menu du BR est absolument hideux, digne d'une édition DVD à 0.5€ d'une vieille série Z de fond de placard. Je ne sais pas où Metropolitan a été pondre un menu pareil, mais j'espère qu'il s'agira là d'une exception.

Image : 8.5/10
Son (VO 5.1) : 9/10
Film : 8/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Cleopatra (1934) (UK)

Message » 07 Oct 2012 15:27

Image
Cleopatra (1934) - Cecil B. DeMille


Masters of Cinema, 2012
BD-50, Zone B
1.37, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34.18 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1567 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STA, amovibles

Pour un film qui a plus de 75 ans au compteur, le résultat est digne de toutes les éloges possibles. Si on pourra reprocher à certaines scènes un rendu clairement en retrait (notamment la bataille finale), l'ensemble force le respect dans le piqué et la définition. Pour un titre issu du catalogue Universal, on appréciera aussi fortement l'absence de post processing fâcheux : le grain est (très) présent, et on ne notera qu'à une occurrence des halos fâcheux (lors de la-dite bataille finale, mais cela provient peut-être du matériel, et non de quelqu'un qui aura eu la main lourde lors de la numérisation / restauration).
Evidemment, il subsiste quelques rayures, des points blancs ou noirs ci et là, et un grain parfois hétérogène, mais ces défauts ne reviennent que peu de fois, et ne sont jamais gênants.

Côté son, la piste 2.0 fait évidemment son âge, avec une ampleur souvent limitée, ce qui se ressent parfois sur la musique.
Pour le reste, la piste est étonnamment propre (pas de souffle ou de craquement), et reste très confortable à l'écoute.

En plus d'être le plus beau steelbook de la collection (et peut être de l'année), MoC nous livre donc une réussite, tout simplement.

Image : 8.5/10
Son : 7.5/10
Film : 7.5/10
Dernière édition par tenia54 le 20 Oct 2012 23:34, édité 2 fois.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

TEST BLU RAY IMAX 3D DEEP SEA

Message » 07 Oct 2012 16:09

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le documentaire : DEEP SEA IMAX 3D

Provenance : ZONE B - FRANCE

Image

Pistes audio : Anglais-français ETC...

Sous-titres : anglais-français etc...

Matériels utilisés : lecteur Sony S790 + Vidéoprojecteur - Mitsubishi HC7800 D réglé en mode 3D pour le rendu d'image

Critique sur 10

Scénario : 7

On ne s'ennui pas, Le documentaire est intéressant sans être technique, il ne rentre jamais dans les détails, et c'est tant mieux. Mais moi ça me fait peur ces fonds marins :lol: J'ai l'impression de regarder un film SF/horreur avec toutes ces créatures bizarres :D Par contre la narration de johnny Deep et Kate Winslet est à ch*er :roll:

Profondeur : 8

C'est très bien, vive l'IMAX car ce n'est pas facile de filmer les fonds marins où il fait noir.

Jaillissement et débordements : 6

Quelques débordements, peu de jaillissements, mais pas forcément utile au reportage, donc pas trop grave.

Colorimétrie : 8

Pour de l'Imax, ça pourrait êrtre un peu mieux selon moi, mais c'est très beau.

Attention, je suis peut être un peu sévère sur mes tests des films IMAX, mais pour moi l'IMAX est ce qu'il se fait de mieux en terme de qualité d'image, donc je suis INTRAITABLE. Pour l'instant à ce stade, le meilleur IMAX 3D que j'ai pu voir reste FLIGHTS OF LEGENDS, une tuerie, mais là je vais regarder ETAT D'URGENCE, qui parait-il est vraiment bluffant.

A bientôt pour le prochain test.

TEX :wink:

La configuration dans mon profil


Eh Marge !!!, elles sont où mes côtes de porc ???
Avatar de l’utilisateur
TEXAVERY
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5729
Inscription: 15 Avr 2003 13:15
  • offline

Test : La planète des singes : Les origines (VF)

Message » 07 Oct 2012 16:59

Test en VF

HD1 + LX91 sur 2m03

Image (La) Planète des singes : Les origines*** édition collector (Fox 2011) : A++ (MPEG4/AVC) Format 2.35:1 Une très belle image argentique avec un léger grain, une compression sans faille et un excellent niveau de noirs : Bref c'est comme au cinéma !
viewtopic.php?p=175902801#p175902801

Image

-Piqué/ Précision : bon dans l'ensemble
-Définition : bonne
-Niveau des noirs : excellents
-Colorimétrie : très belle
-Grain : léger grain homogène
-Compression : excellente
-DNR/EE : 0 (probablement en poste production pour le DNR)
-Banding : pas vu !
-Homogénéité : excellente


Genre: SF
Durée: 1h45
Zone: ABC
Doublage: oui
Langues: anglais DTS HD MA 5.1, français DTS 5.1
Sous-titres: anglais, français
Images: Image
Son: Image
J'ai Aimé: Image
/

Le film : 5/5 Un grand film de SF !

La bande son : La VF en DTS est très bonne : N'ayant pas testé la VO, je suppose que cette dernière doit atteindre des sommets...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
-Notation :

- A : l'excellence en HD mais avec des nuances : A+ > A > A-
- B : Bon B+ à moyen pour B et B-
- C : Ça ressemble plus à du DVD qu'à de la HD, avec des nuances : C+ > C > C-
- D : comme détritus, de la merd;e quoi !

A++ pour les images exceptionnelles.

viewtopic.php?p=177113606#p177113606

La configuration dans mon profil


JVC X7900 + Panasonic DMP-UB9000.
Le Hobbit...................La trilogie..................Vive le home cinéma !
13/11/2015 fluctuat nec mergitur /// charliehebdo.fr/
Avatar de l’utilisateur
opbilbo
Administrateur Forum Œuvres
Administrateur Forum Œuvres
 
Messages: 44943
Inscription: 12 Juil 2006 11:56
Localisation: Cul-de-sac

Message » 07 Oct 2012 20:33

Image
Wuthering Heights - Andrea Arnold


Artificial Eye, 2012
BD-50, Zone B
1.33, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 26.56 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3207 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
STA, amovibles

Tourné avec des caméras Panavision XL, Wuthering Heights version 2011 est absolument sublime en Blu Ray. A tout niveau, le disque excelle à rendre la mise en scène brute d'Andréa Arnold, que ce soit les détails sur les gros plans des visages, les nombreux flous artistiques, les paysages des landes, tout est retranscris avec une précision rare et qui laisse souvent pantois. Evidemment, les images du film s'y prêtent à merveille, mais le transfert mérite un grand respect.

Pour le son, si le mixage sonore est très subtil (et je conseille de pousser le son pour en profiter), il est évident que l'activité de la piste n'est pas renversante (hormis quelques séquences de tempête). Cependant, la piste retranscrit plutôt bien les nombreux effets d'ambiance (vent, sons d'animaux, etc) malgré un aspect frontal marqué.

Image : 10/10
Son (VO 5.1) : 8.5/10
Film : 8/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4788
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Message » 07 Oct 2012 20:56

ImageThe Hunger Games de Gary Ross:

Le Blu-ray Disc : BBBBB

- Format vidéo : 1080p AVC [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1 et Dolby Digital 2.0; Français (VFQ) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Anglais. Anglais et Français pour malentendants.
• Image : Une image détaillée, précise et contrastée qui délivre un piqué prodigieux, une profondeur de champ envoûtante, une palette colorimétrique d'une rare richesse et un grain cinématographique exquis.
• Audio : Des pistes sonores immersives et démonstratives au possible dont la précision et la subtilité étonnantes (les ambiances de la forêt), n'ont d'égales que la puissance redoutable du mixage (l'incendie est dévastateur).

Blu-ray Disc Région A Canadien.
Éditeur : Alliance Films.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-the-hunger-games-110973927.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Message » 07 Oct 2012 21:03

ImagePassion Play de Mitch Glazer :

Le Blu-ray Disc : BBBBB

- Format vidéo : 1080p AVC [2.35].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français.
- Bonus : Bandes-annonces.
• Image : Une définition correcte, un piqué assez doux comme un léger grain volontaires et des noirs souvent solides, mais la présence de bruit et les contrastes loin d'être affûtés sont parfois irritants.
• Audio : Des pistes sonores essentiellement frontales (peu d'effets arrière) et feutrées qui magnifient l'envoûtant score et diffusent des dialogues toujours limpides.

Blu-ray Disc Région B Français.
Éditeur: Metropolitan FilmExport.
Date de sortie :18 septembre 2012.


Critique complète...http://www.leloupceleste.fr/article-passion-play-110975140.html

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6396
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message