Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

Strangers On A Train (US)

Message » 02 Fév 2013 19:04

Image
Strangers On A Train (L'inconnu du Nord-Express) - Alfred Hitchcock


Warner, 2012
BD-50, Zone Free
1.37, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 29.21 Mbps
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1054 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
French / Dolby Digital Audio / 1.0 / 48 kHz / 192 kbps / DN -4dB
STF, STA, amovibles

Ce test est basé sur le disque US, mais le disque français est identique.

Le transfert HD est globalement très beau, hormis quelques plans à la définition plus faible, comme à la 18e minute, ou quelques poussières ci et là. L'extrême majorité du film possède une image très naturelle et détaillée, et certainement très plaisante. Le contraste est stable, les noirs profonds, le grain parfaitement rendu.

La VO, par contre, est beaucoup plus limitée et confinée. Si les dialogues sont clairs, et qu'aucun souffle n'est à déplorer, l'ensemble reste tout de même relativement quelconque et plat.

Image : 8.5/10
Son (VO 1.0) : 7/10
Film : 7.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Annonce

Message par Google » 02 Fév 2013 19:04

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Resident Evil : Afterlife 2D (FR)

Message » 03 Fév 2013 2:11

Image
Resident Evil : Afterlife 2D - Paul WS Anderson


Metropolitan, 2011
BD-50, Zone B
2.39, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 25.39 Mbps (+ MVC : 13.67 Mbps)
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2262 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2445 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

Pour un titre de ce calibre, le Blu Ray avait peu de chances de rater son coup, et effectivement, le boulot effectué par Metropolitan à partir de ce qui leur a été fourni est excellent. L'image du film, très numérique, ne parait pas non plus super difficile à traiter, mais il n'empêche que tout cela reste très précis, détaillé, et doté d'un bon rendu des couleurs et d'un excellent niveau de noir. Cependant, de par la patine même du film, on pourra facilement avoir déjà vu plus impressionnant ailleurs.

Même combat côté son, avec une VO 5.1 ultra bourrine et puissante, avec notamment un caisson de basses constamment en action. Les enceintes arrière proposent aussi un spectacle constant, et le tout est très efficace, bien que parfois un peu brouillon.

Image : 9/10
Son (VO 5.1) : 9/10
Film : 3/10


Ce machin là est tout de même assez hilarant, tant le décalage entre les ambitions affichées et le résultat à l'écran est abyssal. On a un "film" d'une durée assez correcte (1h38, soit quelque chose qui ne dure pas 2h30 inutilement), des idées assez sympatoches sur le papier, l'envie de mettre un maximum de persos de la franchise dans le film, sauf qu'à l'écran, ça donne des duels d'acteurs incroyablement mauvais (faut voir les scènes entre Jovovich et Larter pour y croire) au milieu de visuels défiant toute logique, tant cinématographique que technique, quelque part entre du Uwe Boll (pour le côté ultra cheap fait avec les pieds) et GI Joe pour son découpage ahurissant, sans aucun sens du montage ou du rythme.

Alors, évidemment, on peut prendre ça au 2nd degré.
Il faut, tant le film est généreux de ce côté là, à un point où on peut se demander : à quoi pensaient-ils ? A quoi pensaient-ils quand ils filment Jovovich au bout d'un câble, sautant d'une manière visiblement complètement ridicule physiquement ? Quand le méchant jette ses lunettes sur Wentworth Miller ? Quand ils décident de soudainement poser l'action pendant 40 minutes (!) dans un bunker où il ne se passe plus rien ? Quand ils se disent : "tiens, et si on faisait un super plan tournoyant des installations, mais en mode Plan d'architecture 3D ?" ? Ce ralenti introductif interminable ? Cette musique pourrave au triangle quand Jovovich lève le pied sur un zombie ?

Le problème, c'est qu'aussi drôle (involontairement, évidemment) puisse être le film, c'est surtout super chiant. Si on prend un perle du genre comme House of the Dead, le plus dur, c'est d'être involontairement drôle tout le temps. RE Afterlife ne l'est pas, malheureusement. Après 10 min d'action en mode portnawak, filmée avec un sens du rythme proche du néant, on se farcit donc 40 minutes insupportables, avant de reprendre vers un final dantesque qui fera probablement travailler les abdos de certains pour les 2 prochaines années.
RE Afterlife est censé déménager mais, en fait, ne recèle que 3 pauvres scènes d'action, au milieu d'un script qui n'a absolument rien à raconter, ce qui oblige (enfin, surtout en salles, parce qu'en vidéo, on peut se faire le plaisir de zapper) le spectateur à se farcir 40 bonnes minutes (soit presque la moitié du film, tout de même) ultra chiantes.

Dommage, ça ne vaudra donc pas ce nanar qu'est RE Apocalypse qui, lui, mérite largement son statut "culte".

3/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Crazy, Stupid, Love

Message » 03 Fév 2013 21:53

ImageCrazy, Stupid, Love de Glenn Ficarra et John Requa :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Anglais et Français. Anglais pour malentendants.
• Image : Une palette colorimétrique aux teintes chaudes et automnales bien nuancée, des contrastes haut de gamme et un ensemble définition / piqué globalement classe même si parfois perfectible lors des scènes en intérieur qui souffrent également de quelques fourmillements.
• Audio : Des pistes sonores solides, équilibrées et immersives plutôt surprenantes pour une comédie avant tout dialoguée. Bien évidemment les voix sont vigoureuses et d'une grande clarté, mais plus étonnant, les graves sont denses, toutes les enceintes sont sollicitées pour les ambiances (le bar) et la bande originale est très expressive.

Région B (France).
Éditeur : Warner Bros.
Date de sortie : 1er février 2012.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Des hommes sans loi

Message » 03 Fév 2013 21:58

ImageDes hommes sans loi (Lawless) de John Hillcoat :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français.
• Image : En dehors des scènes nocturnes qui présentent de petits fourmillements et une légère perte de détails, voilà un transfert HD de grande qualité à la luminosité abondante, à la définition d'une belle netteté, au piqué acéré, à la colorimétrie magnifique et aux contrastes incroyables.
• Audio : Des pistes sonores à l'ouverture frontale dynamique, aux dialogues distillés avec soin et à la spatialisation finement étudiée lors de la diffusion des ambiances, des coups de feu et de l'envoûtant score.

Région B (France).
Éditeur : Metropolitan Vidéo.
Date de sortie : 16 janvier 2013.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Sunday Bloody Sunday (US)

Message » 03 Fév 2013 22:40

Image
Sunday Bloody Sunday (Un dimanche comme les autres) - John Schlesinger


Criterion, 2012
BD-50, Zone A
1.85, N&B
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 34.15 Mbps
English / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
STA, amovibles

L'image proposée ici par Criterion est globalement très jolie et naturelle, malgré une patine originelle assez "épaisse". Si un très bon travail a été effectué en amont, notamment si on compare aux précédentes éditions vidéo, l'image conserver ainsi malgré tout un côté assez peu détaillé. On pourra aussi être sensible à quelques pulsations chromatiques de temps à autre, mais très rares. Cependant, le tout reste foncièrement très bon et agréable, au limite du matériel près. Par ailleurs, certains plans sortent du lot par une définition et un niveau de détails supérieurs.

Côté son, la piste 1.0 possède une jolie dynamique et une clarté très agréable. Les dialogues ne sont jamais étouffés, et c'est surtout les quelques partitions de musique utilisées ci et là qui profitent de la propreté de la piste, et de son absence de distorsion.

Image : 8.5/10
Son : 8/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Machine Gun

Message » 08 Fév 2013 19:43

Image
Editeur : Metropolitan Vidéo
Format d'image : 2.35:1
Formats Son : VO/VF DTS HD Master Audio 5.1

IMAGE: Et bien c'est...flou ! Quand j'ai lancé le film j'ai même cru que la mise au point de mon VP était foireuse. :-?
Les scènes de jour possèdent un voile blanchâtre disgracieux qui anéanti le piqué. Cependant cela doit correspondre à une volonté artistique car les sous titres , eux , sont très nets. Ce n'est pas le style de photographie que j'apprécie.
SON (VF): C'est ample et dynamique avec des basses percutantes lors des explosions et des effets ciselés sur les tirs de mitrailleuses.
FILM: Le titre et la jaquette peuvent faire penser à un spectacle écervelé mais il en est rien. La gravité du thème est parfaitement retranscrite et de nombreuses scènes m'ont pris aux tripes.
Laurent.Dy6
 
Messages: 5805
Inscription: 12 Oct 2004 17:30
Localisation: Aveyron
  • offline

Justified : Season 3 (US)

Message » 09 Fév 2013 0:07

Image
Justified : Season 3 - Graham Yost


Sony, 2013
BD-50, Zone Free
1.78, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 26.02 Mbps en moyenne
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2350 kbps en moyenne / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
STF, STA, amovibles

L'image suit globalement le résultat technique des 2 saisons précédentes, à savoir un encodage de qualité, une patine définie et précise, et une jolie reproduction de la photographie travaillée (et régulièrement très cinématographique) du show. Dans l'ensemble, hormis un peu de bruit qui pointe de temps à autre, le show brille de mille feux en HD.
A noter par contre un défaut de compression notable sur le 13e épisode, à 31 min 26, où le ciel et les nuages présentent de gros blocs de compression et du banding extrêmement prononcé. Cependant, c'est le seul défaut flagrant de cette édition.

Quant à la piste son, malgré une présence parfois un peu trop frontale, l'utilisation des surrounds, et surtout du caisson (notamment lors du générique qui tabasse sec côté basses), est assez efficace et régulière. Le design sonore du show n'est pas forcément le plus fin de l'histoire, mais la piste offre régulièrement pléthore d'effets d'ambiance, notamment dans la cambrousse, qui sont ici retranscrits avec un bel enveloppement.

Image : 9/10
Son : 9/10
Film : 9/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

LES REBELLES DE LA FORET EN 3D

Message » 10 Fév 2013 14:16

Hello,

Voici mon CR pour ...

Le film : LES REBELLES DE LA FORET EN 3D

Provenance : ZONE ABC - FRANCE

Image

Pistes audio : Français, Anglais, Japonais, Arabe, Neérlandais

Sous-titres : Français, Anglais, Japonais, Arabe, Neérlandais

Matériels utilisés : lecteur Panasonic SC-BTT 370 + Vidéoprojecteur Optoma HD300X+ Lunettes Optoma 3D-RF // Ecran cadre SINELUX de 2,60m de base // Distance de visionnage canapé-écran 2,60m

Critique sur 10

Scénario : 7
C'est l'histoire d'un ours pantouflard version chien de compagnie qui rencontre un cerf version Jim carey en mode the mask... Et le clash résultant nous amène à bien rigoler tout le long du film. (ATTENTION: amis des lapins ou lapin: s'abstenir! :D ).

Profondeur et effet tri-dimensionnel : 9

SUPER! - Tout le long de ce film d'animation, on nous offre une superbe profondeur de champ et c'est vraiment le point fort de la 3D du film! L'immersion est renforcée par un format plein image 16/9.

Jaillissement et débordement : 6

DEBORDANT - Pas vraiment de jaillissement à proprement parler mais pas mal de débordement de têtes, ou bien de la route ou encore du sol en foret. Ca renforce surtout l'effet de profondeur pour en mettre plein la vue de ce coté là.

Colorimétrie et définition : 8

SIMPLE & EFFICACE - Très bonne définition (film d'animation oblige)! Par contre, j'ai trouvé quelques scènes en foret un peu trop jaune... avec des couleurs dénaturées mais ca vient surement de mes réglages gamma pour la 3d pour gagner en luminosité, mais bon, ca ne me le fait pas sur les autres films... A voir...

Conclusion

Pour faire simple : un bon dessin animé pour rigoler. Une très bonne profondeur ainsi que de nombreux débordements offrent une 3d très immersive surtout en plein format 16/9. Film à voir et ... en 3D!

SOULNIGHT :wink:
Soulnight
 
Messages: 725
Inscription: 28 Déc 2011 17:50
  • offline

The Conversation (UK)

Message » 10 Fév 2013 19:11

Image
The Conversation (Conversation secrète) - Francis Ford Coppola


Studio Canal, 2011
BD-50, Zone B
1.85, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 24053 kbps
English / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3475 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
English / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit
English / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit
STA, amovibles via le menu

Clairement issu d'une restauration assez récente, le film possède une image plutôt plaisante aux 1ers abords. L'image semble plutôt naturelle, souvent très précise et détaillée, et sa 1ere demi-heure semble avoir été filmée hier. Il reste bien quelques points blancs ci et là, mais la copie est globalement très propre.
Cependant, l'image présente un léger voile de bruit de scanner, qui donne parfois à l'image, quand il se fait visible, une sorte de piqué peu naturel, comme si l'image possédait un grain trop fin pour être vraiment du grain.
Cela ne devrait pas gêner ceux qui regardent le film sur une TV, mais en vidéo projection, il est possible qu'amplifié, le problème soit plus gênant. Quoiqu'il en soit, ce n'est rien de mortel en soi, et l'on est loin du carnage que l'on peut voir sur Django chez Blue Underground, mais les yeux les plus aguerris pourront être gênés.

Côté son, j'ai opté pour la VO 5.1. 2 pistes à la spatialisation plus faibles sont proposées : la piste mono originale, mixée extrêmement bas en volume, et qui sonne du coup fort étouffée et extrêmement plate, et une piste stéréo, un peu plus ample et plutôt recommandable. Le remixage 5.1 est, hormis de rares occasions comme cette petite soirée à la 59e minute où l'on se demande pourquoi ce bruit de glaçons est tant mis en avant, pas mal du tout, et heureusement pour un film pareil où le son a une si grande place. Les enceintes arrière sont souvent mises à contribution, et on pourra être agréablement surpris par une dynamique relativement faible durant la 1ere partie du film mais assez efficace quand celui-ci s'emballe dans ses 30 dernière minutes. Cependant, un bémol est à mettre sur les dialogues, qui sonnent souvent rauques et étouffés.

Image : 8.5/10
Son (VO 5.1) : 8/10
Film : 8.5/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Dream House

Message » 10 Fév 2013 21:13

ImageDream House de Jim Sheridan :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.40].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) Dolby Digital 5.1.
- Sous-titres : Anglais et Français. Anglais pour malentendants.
• Image : Un superbe transfert HD qui délivre des détails saisissants, des couleurs élégantes, des contrastes affûtés, des noirs intenses et un grain cinéma parcimonieux.
• Audio : Des pistes sonores ni dynamiques ni puissantes mais suffisamment précises et atmosphériques (les différents canaux sont bien sollicités) pour s'immerger dans l'ambiance du film.

Région B (France).
Éditeur : Warner Bros.
Date de sortie : 09 mai 2012.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

The Killer Elite (FR)

Message » 10 Fév 2013 22:39

Image
The Killer Elite (Tueur d'élite) : montage long - Sam Peckinpah


Wild Side, 2013
BD-50, Zone B
2.39, couleurs
1080p, AVC, débit vidéo moyen : 23672 kbps (version courte) / 19937 kbps (version longue)
Version courte :
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 936 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 835 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
Version longue :
English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 829 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
STF, amovibles

On pourra pinailler allègrement sur le choix de Wild Side de proposer les 2 montages du film sans utiliser de steamless branching, ce qui aurait permis un débit vidéo autrement plus haut que celui trouvable ici.
Cependant, l'image tient fort bien la route, malgré un générique introductif qui fait très peur, et quelques fondus enchaînés pas très jolis à voir. Le reste du temps, l'image, bien qu'elle paraisse parfois un poil lisse, est bien définie et détaillée, et certains plans forcent le respect en terme de qualité technique. Malgré tout , la patine du film reste, en globalité, un poil inférieure à ce qu'on aurait pu espérer.

A noter que les ajouts de la version longue sont indétectables tant ils possèdent le même aspect visuel (et sonore) que le reste du film.

Côté son, par contre, outre le fait que la jaquette annonce du 2.0 alors que tout est en 1.0, la VO 1.0 est relativement étouffée, plate et sans grand dynamisme. Le film n'est pas particulièrement prompt à la démonstration mais il n'empêche que tout cela fait clairement son âge, notamment lorsque le film s'agite et que la piste s'avère peu capable de soutenir ce qui se passe à l'écran.
Enfin, on notera régulièrement un souffle assez présent, et qui enveloppe certains dialogues de craquements parfois désagréables.

Image : 8/10
Son (VO 1.0) : 6.5/10
Film : 6/10
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 4892
Inscription: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54

Taken 2

Message » 11 Fév 2013 0:42

ImageTaken 2 de Olivier Megaton :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [2.35].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français.
• Image : Un transfert très rigoureux qui ne faiblit jamais malgré l'agitation permanente des images. La compression est parfaite, le grain argentique est totalement maîtrisé, la définition est très solide, la profondeur de champ est imposante (les plans aériens de Los Angeles et Istanbul), les couleurs sont vives et chaleureuses, les contrastes sont percutants et les noirs sont abyssaux. C'est sublime !
• Audio : Des pistes sonores des plus fougueuses dont la dynamique, l'ouverture frontale, l'activité de la scène arrière et la mise à contribution importante du caisson de basse permettent de s'immerger complètement au milieu des cascades, corps à corps et autres poursuites qui parsèment le récit. C'est du lourd !

Région B (France).
Éditeur : Europacorp.
Date de sortie : 06 février 2013.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Cyborg

Message » 12 Fév 2013 13:46

ImageCyborg de Albert Pyun :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.85].
- Pistes sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 et Français (VFF) Dolby Digital 1.0.
- Sous-titres : Anglais pour malentendants et Espagnol.
• Image : Un très bon transfert HD qui devrait ravir les fans avec une image propre qui laisse apparaître de nombreux détails (pas de réduction de bruit), le petit grain d'origine, des couleurs ressuscitées, des contrastes solides et des noirs impressionnants. Une redécouverte !
• Audio : Que ce soit la VO ou la VF, les deux pistes sonores laissent à désirer (un manque de robustesse et d'effets avec des ambiances minimes et des coups de feu chétifs) et font datées (la présence plus ou moins importante de souffle) même si la clarté des dialogues est bonne.

Multi-régions (Canada).
Éditeur : MGM Canada.
Date de sortie : 02 octobre 2012.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

Coups pour coups

Message » 12 Fév 2013 13:52

ImageDeath Warrant (Coups pour coups) de Deran Sarafian :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.85].
- Piste sonores : Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 et Français (VFF) Dolby Digital 2.0.
- Sous-titres : Anglais pour malentendants et Espagnol.
• Image : Une définition souvent très satisfaisante (quelques plans sont parfois doux) qui permet d'afficher de superbes détails (particulièrement sur les gros plans), un grain cinéma respecté, des couleurs fortes et stables, et des noirs vigoureux font de ce transfert HD une véritable redécouverte !
• Audio : Si les dialogues sont toujours nets et qu'aucun problème de souffle n'est à déplorer, voilà tout de même deux pistes sonores de faible intensité et quelquefois stridentes qui manquent cruellement de punch et de graves.

Multi-régions (Canada).
Éditeur : MGM Canada.
Date de sortie : 02 octobre 2012.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace

The Day

Message » 12 Fév 2013 13:58

ImageThe Day de Douglas Aarniokoski :

Le Blu-ray Disc : Image

- Format vidéo : 1080p24 (AVC) / [1.85].
- Pistes sonores : Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
- Sous-titres : Français.
• Image : Une définition plutôt généreuse (le film a quand même été capté à l'aide de la Red One Mx), un étalonnage des couleurs qui pourra plaire comme déplaire mais qui retranscrit parfaitement la vision du réalisateur (en dehors des flashbacks tout est monochrome) et des contrastes riches. Néanmoins, le transfert souffre de noirs trop doux (volontaire ou pas c'est difficile à dire) et surtout d'un bruit vidéo trop prononcé (et pas volontaire pour le coup) lors des scènes sous exposées et c'est bien dommage.
• Audio : Des pistes sonores qui manquent de richesses et de puissances mais pour une petite production le résultat reste d'un bon niveau. La dynamique fait correctement son travail, toutes les enceintes sont bien sollicitées lors des scènes d'action (coups de feu) et/ou des moments plus posés (le vent et la pluie), et les dialogues sont d'une grande clarté.

Région B (France).
Éditeur : Wild Side Vidéo.
Date de sortie : 16 janvier 2013.


>>> Critique complète <<<

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine.
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr. ★ Les tests Blu-ray & 4K Ultra HD du loup celeste
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Staff Multimédia
Staff Multimédia
 
Messages: 6539
Inscription: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Alsace


Retourner vers UHD Blu-ray, Blu-ray, DVD & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message