Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

[UBD & BD] Star Wars: La saga Skywalker

Message » 09 Sep 2020 10:46

Oui, la on est d'accord, c'est bien ce que l'on dit et c'est bien le problème.

Disney, au mixage, massacre la dynamique de ses bandes son.

Alors qu'il aurait été possible de laisser la main aux clients.

Envoyé de mon ONEPLUS A6010 en utilisant Tapatalk
clenfant
 
Messages: 460
Inscription Forum: 22 Mai 2002 12:24
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Sep 2020 10:46

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Sep 2020 23:18

Après Blade Runner 2049, c'est Star Wars qui prend cher.

lebellium
 
Messages: 639
Inscription Forum: 07 Jan 2019 15:41
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 03 Oct 2020 0:01

Bizarrement la vidéo que j'ai postée ci-dessus n'a pas pas réagir grand monde.

Je viens enfin de regarder Les Derniers Jedi en 4K (je n'avais vu que la version 3D avant), et effectivement, le HDR n'est pas au rendez-vous.

Je ne sais pas si j'aurais fait autant attention à ce point si je n'avais pas vu la vidéo de Vincent Teoh au préalable mais clairement, quand je relis certains tests maintenant, j'ai un rire nerveux :

https://www.hdnumerique.com/dossiers/69 ... -jedi.html
L'étalonnage supervisé pour le HDR offre une gamme de couleurs plus épanouie et surtout une intensité lumineuse plus marquée que sur l'homologue HD. Les explosions, les rayons de soleil, les étincelles et autres éclats de sabre laser tirent clairement leur épingle du jeu en HDR


Comme une sensation d'être pris pour un pigeon.
lebellium
 
Messages: 639
Inscription Forum: 07 Jan 2019 15:41
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 03 Oct 2020 10:57

lebellium a écrit:(...) Comme une sensation d'être pris pour un pigeon.


Tu m'excuseras alors de t'avoir aussi « floué » !!!

Autant être très clair d'entrée de jeu, les images de ce 8e opus n'ont rien d'un top démo. Rien à voir d'ailleurs avec le disque qui est parfaitement encodé, non, la « faute » se trouve du côté de la (très belle) photographie qui peut déstabiliser par certains choix esthétiques. Pour être totalement transparent, c'est son rendu profondément argentique (un tournage 35mm au format anamorphique) qui risque de déplaire à certains spectateurs. La définition est donc solide mais les détails jamais sur-piqués (ils sont toutefois plus nets qu'en HD), le grain argentique est omniprésent (mais restitué avec plus de finesse sur le Ultra HD Blu-ray), les contrastes ne se veulent pas ultra-tranchants (ils sont quand même plus marqués ici) et de nombreux noirs sont volontairement assez clairs (les plans de l'espace). Mais une fois ces distinctions assimilées, difficile de nier que le spectacle visuel reste entier... surtout en 4K Ultra HD. Le Blu-ray est tellement fade à-côté que la comparaison est impitoyable pour ce dernier. En effet, les plans sont tellement plus détaillés (cf. les paysages ou les visages des acteurs), densément colorés (les murs rouges de la salle du trône du Suprême Leader Snoke) et fougueusement éclairés (l'ardeur des tirs de missiles, la brillance des voyants lumineux du cockpit du Faucon Millenium, l'éclat des sabres laser, l'intensité des levers/couchers des soleils sur Ahch-To et j'en passe), qu'il y a un non-match. En somme, c'est de toute beauté sans « taper » dans la perfection (tout est affaire de point de vue) attendue par quelques-uns (non clinquant si vous préférez).


Mais d'un autre côté j'ai envie de dire : Depuis quand un programme SDR se calibre à 250 nits !? La norme ISF ne préconise-t-elle pas 100 nits (150 max pour se faire plaisir) ??? :hein:

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8314
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 03 Oct 2020 11:29

Je parle uniquement de l'intensité lumineuse du HDR, pas du WCG. Oui, tous les tests dont le tien ont mentionné les murs rouges de la salle du trône et effectivement ça m'a bluffé aussi.

Par contre, honnêtement, oui, je n'ai pas retrouvé le "fougueusement éclairé" et "brillance" dont tu parles.
Même l’incendie du Temple Jedi plafonne à 170 nits, il n'y a pas une seule scène du film où on se dit "ouah on est au moins à 750-1000 nits là, impressionnant !" ...

Concernant ta question sur la valeur cible,



-> Regarde entre 4:42 et 6:55
Pour résumer, c'est la norme de calibrer à 200 nits un contenu SDR dans un container HDR pour retrouver l'aspect originel du SDR.

Je n'accuse pas les testeurs de m'avoir "floué" (même si je m'étonne que personne n'ait constaté ce problème de "faux HDR" avant, car il peut être décelé à l’œil nu sans le matériel de mesure de Vincent Teoh), par contre clairement le réalisateur et l'éditeur nous prennent pour des pigeons. Ce n'est pas acceptable de présenter du SDR dans un container HDR tout en mettant le blabla HDR habituel sur la jaquette.
Et ce n'est pas un cas isolé, c'est devenu une playlist de Vincent Teoh les tests de faux HDR :cry:
lebellium
 
Messages: 639
Inscription Forum: 07 Jan 2019 15:41
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 03 Oct 2020 12:03

Il faudrait peut-être créer un topic sur le sujet. Après peut être que Vincent Teoh se focalise sur une mesure qui ne fait pas l'essentiel de la qualité d'un UHD : Pas dur de comparer les BDs et UHD des films (Blade Runner, Star Wars, ...) pour ne pas avoir l'impression de ne pas se faire avoir...

La configuration dans mon profil


Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio B1, Rel G2
HC : Pana EZ950, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana UBD820, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 6695
Inscription Forum: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris
  • online

Message » 03 Oct 2020 12:46

JG Naum a écrit:Il faudrait peut-être créer un topic sur le sujet.


Plutôt que d'ouvrir un nouveau topic celui-ci est approprié pour en discuter:

oe-blu-ray-dvd-et-programmes-3d/le-topic-des-editions-4k-ultra-hd-echanges-tests-t30064521.html

Par contre à l'inverse des titres cités (Blade Runner 2049 etc) c'est le test HDR de Wonder Woman qui m'a le plus étonné avec ses 3000 nits https://www.youtube.com/watch?v=8l2BtuA ... l=HDTVTest

La configuration dans mon profil


Salle dédiée HC 3D 4K Atmos 7.1.2 : Onkyo TX-RZ730, SVS Prime Bookshelf + Center + Satellite, Focal Dôme, Elipson PF 7SR, SVS PB-2000 Pro, Panasonic FZ800, BenQ W1210st, Oray cadre, Panasonic UB820, PS4 Pro, PS VR, Xbox One X, Zidoo Z9X, M9702 V3
Avatar de l’utilisateur
evangelion77
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6636
Inscription Forum: 19 Oct 2010 23:15
Localisation: Lacanau beach
  • offline

Message » 03 Oct 2020 13:36

lebellium a écrit:Je parle uniquement de l'intensité lumineuse du HDR, pas du WCG. Oui, tous les tests dont le tien ont mentionné les murs rouges de la salle du trône et effectivement ça m'a bluffé aussi.

Par contre, honnêtement, oui, je n'ai pas retrouvé le "fougueusement éclairé" et "brillance" dont tu parles.
Même l’incendie du Temple Jedi plafonne à 170 nits, il n'y a pas une seule scène du film où on se dit "ouah on est au moins à 750-1000 nits là, impressionnant !" ...

(...)

Je n'accuse pas les testeurs de m'avoir "floué" (même si je m'étonne que personne n'ait constaté ce problème de "faux HDR" avant, car il peut être décelé à l’œil nu sans le matériel de mesure de Vincent Teoh), par contre clairement le réalisateur et l'éditeur nous prennent pour des pigeons. Ce n'est pas acceptable de présenter du SDR dans un container HDR tout en mettant le blabla HDR habituel sur la jaquette.
Et ce n'est pas un cas isolé, c'est devenu une playlist de Vincent Teoh les tests de faux HDR :cry:


On en parle de la volonté artistique du chef op (et du réal) ou pas ? Monter à 750-1000 nits pour en mettre plein la vue en allant à l'encontre de la photographie est un contre-sens. Le problème, c'est que trop de spectateurs cherchent à avoir du démonstratif, alors que le HDR n'est pas (et heureusement) que ça ! :grr:

Et puisque tu as placé la vidéo concernant Alita: Battle Angel, voici ce que j'en avais pensé :

Chapeauté par James Cameron en personne (qui s'est aussi occupé des transferts SDR 2D/3D), l'encodage HDR (10, 10+ et Dolby Vision) est plutôt sombre. Là où certains titres peuvent par exemple atteindre une luminance maximum de 992 nits pour une moyenne de 518 nits (c'est le cas de Matrix avec le même chef op), nous nous retrouvons ici avec une luminance maxi de 737 nits (très rarement atteinte) pour une moyenne de 130 nits ! Inutile donc de douter des capacités du Mappage Ton Dynamique (pour le HDR10) ou du rendu Dolby Vision de votre diffuseur, ce film se veut sombre et c'est comme ça. D'ailleurs, si le transfert SDR est globalement plus lumineux (c'est loin d'être le seul et ce n'est en rien un défaut que l'encodage HDR le soit moins), les ombres y sont beaucoup moins bien travaillées et de nombreux détails se perdent dans les hautes luminances (notamment derrière les fenêtres ensoleillées). Si le résultat est donc moins démonstratif en HDR, il est surtout nettement plus naturel et précis. Tous les éléments du cadre gagnent en précision (les visages, les paysages urbains), les sources lumineuses sont beaucoup mieux composées (la lumière du jour, les reflets sur les surfaces métalliques, les éclairages du bar, les projecteurs dans l'arène du Motorball), la palette colorimétrique à dominante oranger (la photographie est bien chaude) est plus joliment saturée (cf. les primaires), et les contrastes toujours aussi soignés sont nettement plus denses. À n'en point douter, ce transfert UHD HDR ultra-abouti s'impose comme l'un des plus beaux du support 4K Ultra HD.


Et puisque j'y suis, mon retour sur Blade Runner 2049 :

Si la perfection n'est pas de ce monde, elle irradie pourtant chaque plan de cet Ultra HD Blu-ray. Et c'est tant mieux car la magnifique photographie concoctée par Roger Deakins mérite d'être contemplé dans toute sa magnificence. La définition ne souffre d'aucune baisse de régime et délivre des images à la précision phénoménale, les détails sont encore plus francs qu'en HD grâce à un voile de netteté supplétif (la pilosité faciale de Ryan Gosling et Harrison Ford, les grains de sables, le ruissellement de l'eau de pluie, le manteau neigeux), la profondeur de champ fait aussi un bond en avant, la sublime palette colorimétrique s'exprime avec plus de subtilité (les gris du Los Angeles pollué, les jaunes du QG de Wallace Corporation, les oranges de la zone interdite), les contrastes impressionnent continuellement, les sources lumineuses sont plus rayonnantes (les annonces urbaines et autres hologrammes publicitaires, les néons) et les scènes sombres, grâce à de nouvelles nuances de noirs, respirent mieux. Une claque visuelle de premier ordre !


Je suis au passage impatient d'avoir son retour sur À couteaux tirés (si ce n'est déjà fait), je vais bien rigoler je pense. :ane:

Captées en numérique avant d'être retravaillées en postproduction (couleurs désaturées et patine argentique), les images typées de l’œuvre sont absolument magnifiques sur support 4K Ultra HD. Creusant un écart de fou avec son homologue HD, qui en comparaison est bourré de défauts (compression archi-visible et grain grossier) en plus de livrer une apparence affreusement « fake » (à l'inverse du présent transfert UHD Dolby Vision), elles affichent un rendu d'une grande homogénéité où la granularité est maîtrisée, où les détails sont décuplés (cf. les textures des décors et les arrière-plans en extérieur), où la palette colorimétrique est autrement plus dense (intérieurs plus chaleureux et primaires plus vivantes), où les contrastes sont clairement affinés (les blancs ne sont plus éteints et les recoins les plus sombres sont plus lisibles) et où les sources lumineuses sont mieux vernies (les éclairages feutrés du manoir) sans « taper » dans une trop forte brillance. Chose surprenante s'il en est, le cadre tremblote légèrement tout du long... mais c'est la même chose sur le Blu-ray.


En somme, à partir du moment où j'ai constaté une différence entre les deux encodages (SDR et HDR donc), je ne vois pas au nom de quoi nous serions en présence de « fake HDR ».

La configuration dans mon profil


Passionné de ciné et de HC, j'aime partager et échanger dans ce domaine. Chef du groupe « Testeur BD / UBD »
Ex-rédacteur pour Le cinéma du loup et Halluciner.fr, je m'occupe du mensuel Les Tests HCFR Blu-ray & 4K Ultra HD.
Avatar de l’utilisateur
le loup celeste
Administrateur Délégué
Administrateur Délégué
 
Messages: 8314
Inscription Forum: 17 Mai 2009 18:35
Localisation: Vallée du Capcir dans les Pyrénées-Orientales en région Occitanie
  • offline

Message » 03 Oct 2020 21:56

Accessoirement, le HDR n'est pas qu'une question de cramer la rétine en balançant du 1000 nits sur le moindre phare ou la moindre étincelle mais de mieux retranscrire des nuances lumineuses. D'ailleurs, pas grand monde dans l'industrie ne joue à balancer du nit pour balancer du nit. Quand on voit les normes permettant de monter à 10000 nits... pourquoi hormis pour filer l'impression au spectateur la désagréable impression d'avoir regardé le soleil trop longtemps ? A partir de là, comme à chaque fois, il faut évidemment revenir à la volonté artistique du film.

L'exemple d'Alita est très bon par exemple car l'UHD joue précisément à cela en étant en moyenne moins lumineux que le BR. Oui, mais il joue mieux avec les nuances et le contraste et offre ainsi un rendu plus technique que le BR.
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5699
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
Localisation: 54
  • online

Message » 06 Oct 2020 10:36

Bonjour à tous,

J'ai commencé à me regarder les nouveaux Star Wars en 4k. Lecteur Pana 820 et Benq 5700.
Le réveil de La Force est passé nickel.
Par contre, j'ai des gros soucis de lecture avec Les Derniers Jedi.
A peu près au milieu deu film, ca pixelise, ca freeze... bref irregardable...
J'ai donc essayé sur ma Xbox S, même souci...
je penche plus vers un problème sur le disque...
Est ce que quelqu'un d'autre a eu des soucis?

Merci de votre aide.

Fred

La configuration dans mon profil


Pré-ampli Marantz AV8802, Ampli Rotel RMB-1077, Enceintes KLIPSCH 2 x RF35, 1 x RC35, 2 x RS35 + 1 x RS25, Caisson de basse XTZ 1x12, Egaliseur Dspeaker Antimode 8033, Projecteur JVC-X35 / Benq W5700
Lecteur Oppo101/ Pana DP-UB820, Ecran fixe Sinelux 270
fredbi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3764
Inscription Forum: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...
  • offline

Message » 07 Oct 2020 7:50

Bon, je suis allé a la fnac pour leur expliquer qu'il y avait un probleme avec ce disque 4k.
Le gars du sav, tres sympa, l'essaye et ca marche nickel...
je penche pour un souci de cable hdmi...
Je vais faire des essais en changeant de cable...
Ce qui est bizarre, c'est que je n'ai pas eu ce phénomène plus tot, sur d'autres disques :-/

La configuration dans mon profil


Pré-ampli Marantz AV8802, Ampli Rotel RMB-1077, Enceintes KLIPSCH 2 x RF35, 1 x RC35, 2 x RS35 + 1 x RS25, Caisson de basse XTZ 1x12, Egaliseur Dspeaker Antimode 8033, Projecteur JVC-X35 / Benq W5700
Lecteur Oppo101/ Pana DP-UB820, Ecran fixe Sinelux 270
fredbi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3764
Inscription Forum: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...
  • offline

Message » 08 Oct 2020 7:51

Suite et fin de mon souci...
J'ai fait des essais avec différents cables
- Un fibre optique de 10m, ca bugue...
- Un Monster cable certifié isf, acheté il y a pas trop longtemps, meme bug de pixelisation/freeze
- Un monster cable acheté récemment pour la xbox one : ca marche nickel, plus de bug!

C'est quand meme la grosse loterie ces cables 4k! :-/

Fred

La configuration dans mon profil


Pré-ampli Marantz AV8802, Ampli Rotel RMB-1077, Enceintes KLIPSCH 2 x RF35, 1 x RC35, 2 x RS35 + 1 x RS25, Caisson de basse XTZ 1x12, Egaliseur Dspeaker Antimode 8033, Projecteur JVC-X35 / Benq W5700
Lecteur Oppo101/ Pana DP-UB820, Ecran fixe Sinelux 270
fredbi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3764
Inscription Forum: 11 Avr 2002 2:00
Localisation: Entre Chambery et Grenoble...
  • offline

Message » 07 Nov 2020 21:08

Bonjour, je possede l'ancien coffret starwars avec les 6 bluray.
je souhaite passer a la 4k vous me conseillez quels disque ? un achat individuel des disque 4K ou bien le coffret intégral Skywalker 4k ?

merci
athoriac
 
Messages: 1947
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:59
Localisation: 30
  • offline

Message » 07 Nov 2020 22:30

athoriac a écrit:Bonjour, je possede l'ancien coffret starwars avec les 6 bluray.
je souhaite passer a la 4k vous me conseillez quels disque ? un achat individuel des disque 4K ou bien le coffret intégral Skywalker 4k ?

merci
Ben tout dépend ton niveau de collectionneurs ;-)
Moi j’ai le coffret intégral + les Steelbook 4K de Zavvi j’attends les 7,8,9


Image

La configuration dans mon profil


TV Panasonic TX-65FZC804 / Lecteur Panasonic DP-UB424 / PS4 / Ampli Denon AVR-X4400H / Enceintes : SVS Prime Bookshelf / Prime Satellite - Caisson SVS SB-2000 / Télécommande Harmony Ultimate One
My Movies : https://oc.mymovies.dk/bobo80/addeddate:desc
Avatar de l’utilisateur
Yoda
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6435
Inscription Forum: 22 Fév 2002 2:00
Localisation: Neuchâtel - Suisse
  • offline

Message » 07 Nov 2020 22:58

pas plus collectionneur que ça, je souhaite seulement une VF française, c'est le cas de la version Zavvi ??

mais de toute façon elle est sold out..

sur la fnac en ce moment c'est 4 Bluray -50% ce qui fait le film a 15€ soit 165€ les 11 Films en UHD 4k..
athoriac
 
Messages: 1947
Inscription Forum: 24 Mar 2007 22:59
Localisation: 30
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD

 
  • Articles en relation
    Dernier message