Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bardamu, bensunt, Tanene59 et 27 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

VO versus VF : le débat !

Message » 09 Avr 2013 1:31

J'entends déjà les grondements.
Donc je précise en nuançant : regarder en VF n'est pas un affront. Moi-même je peux regarder parfois des films en VF (pas le choix souvent quand ça arrive), la VF peut-être parfois bonne, donc ça passe.
Je parle surtout de privilégier la VO de manière profondément logique en règle générale quand on se prétend un peu passionné, et surtout quand on s'intéresse aux grands Auteurs. C'est l'évidence même. Je veux dire c'est même pas un choix, c'est juste naturel. On cherche même pas à se demander si je suis fatigué ou pas de lire les ST, c'est même pas un truc qui devrait rentrer en compte.
Car profondément plus authentique, plus crédible... plus beau, plus vrai. Que la VF soit bonne, très bonne ou pas.
Nikolai
 
Messages: 2335
Inscription Forum: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Avr 2013 1:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Avr 2013 8:00

Nikolai a écrit:Mais écoute tenia on les voit bien ici les passionnés (je vais préférer ce terme à cinéphile) et ceux qui blablattent un peu inutilement en voulant absolument de la VF HD (sans méchanceté, pour moi c'est simplement un combat dans le vide). J'ai rien contre eux (encore une fois chacun fait ce qu'il veut), mais ça se voit que ce ne sont pas des passionnés comme toi, Sledge ou certains autres qui ont une culture plus large et plus approfondie que la moyenne. Je comprends que tu veuilles être d'une belle neutralité, un mec assez ouvert sur le sujet pour ne froisser personne, mais quand même il y a des évidences.


Comme je l'ai écrit, ça n'est pas tant une neutralité que ne pas jeter les 50 ans de cinéphilie qui ont précédés l'avènement du DVD et de l'accès à la VO.

Nikolai a écrit:Personnellement je ne connais aucun passionné de cinéma, je parle réellement de passionnés qui militent pour avoir de la VF HD par exemple sur leur blu-ray. Pourquoi ? Parce qu'on s'en fout de la VF en règle générale. Et c'est normal.

Mais honnêtement sur des forums comme DVDclassik par exemple où c'est plus spécialisé avec des personnes qui font des top 100 souvent très impressionnants de films pas forcément très connus, obscurs et vieux, tu sens beaucoup dans ces gens-là des passionnés qui regardent ces films en VF ? Tu connais beaucoup de passionnés qui ont toute la filmographie de Mankiewicz en DVD ou blu-ray et qui regardent tous ses films en VF ? Tu connais beaucoup de critiques de cinéma professionnels qui regardent les films en VF ? Si tu me dis que ces passionnés de cinéma existent, je peux nuancer mon avis. Même si voilà.... ça risque de m'échapper un peu.


Et je suis persuadé de pouvoir en trouver. :mdr:
Des vrais de vrais, des qui bouffent du Makavejev, mais aussi un paquet de trucs en VF.

Nikolai a écrit:Je précise que je ne cherche pas à être condescendant (même si je sais que mon message sera perçu comme tel, mais j'ai l'habitude parce que je suis assez direct et radical), mais clairement cela me semble inconcevable qu'on puisse être passionné de cinéma ou cinéphile sans jamais privilégier la VO sur des Kurosawa, Kubrick, Capra, Ozu, Hitchcock et j'en passe pour ne citer que quelques noms célèbres. C'est antinomique... en tout cas à mes yeux. Appelons un chat un chat. [...]
Ici il y a beaucoup d'amateurs occasionnels, de passionnés, c'est très mélangé et c'est bien justement cette variété.


Je comprends bien ce que tu veux dire, et à nouveau, je ne suis pas forcément en total désaccord. Mais moi-même, et des tonnes de gens avant moi, bien plus cinéphiles que moi, ont bouffé de la VF pour la simple et bonne raison que les VOSTF n'étaient pas accessibles à l'époque. Et je parle de centaines de films, vu en salles, à la TV ou en VHS, pas juste une poignée de films sur un support précis.
Ca n'empêche pas d'être cinéphile, parce que la cinéphilie n'a pas forcément, pour moi, à voir avec ça. La cinéphilie, c'est une passion visant à l'ouverture sur le cinéma et ses périphéries, les cinéastes, les acteurs, la curiosité d'aller taper là ou là, toujours en farfouillant, en s'intéressant aux carrières, aux thématiques, aux récurrences.

On peut être passionnés par Kubrick ou autres et n'avoir jamais vu un de ses films en VO. Est-ce que ça amoindrira leur impact pour autant ? Je n'y crois pas une seconde.
Pendant 50 ans, les gens ont eu des versions tronquées, des films en couleurs en N&B, recadrés en 1.33, et en VF. Est-ce pour autant que les bons films n'ont pas touché ? Est-ce pour autant que les gens n'ont pas pu se passionner ?

Et c'est précisément là où on diverge, et ce qui fait que ce débat perdure depuis tout ce temps, en plus de la belle variété des personnalités et habitudes qu'on peut trouver ici : pour moi, un film, c'est un tout, et s'il est bon, s'il touche, s'il résonne en nous, on pourrait même voir un film couleurs et Scope en N&B pan & scan et en VF (enfin, ptet pas en pan & scan quand même :mdr: ) qu'il serait toujours aussi bon.

Nikolai a écrit:J'entends déjà les grondements.


Tu re-précises et nuances ton avis de plus en plus. Je pense que ce sera vu, apprécié et compris. :wink:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5852
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Message » 09 Avr 2013 9:38

"On peut être passionnés par Kubrick ou autres et n'avoir jamais vu un de ses films en VO. Est-ce que ça amoindrira leur impact pour autant ? Je n'y crois pas une seconde."

Tu supputes, tu supputes... pour le moment je demande à voir une seule personne qui a vu toute la filmo de Kubrick seulement en VF... Tu trouves pas ça inconcevable qu'on puisse être fan de Kubrick sans jamais avoir eu envie une seule fois de voir Shining en VO rien que pour la presta de Nicholson ? ... Franchement.
Et bien sûr que la VF amoindri l'impact quand elle est mauvaise, on perd en immersion, émotion, suspension d'incrédulité et en crédibilité. En VF ça peut rendre les acteurs caricaturaux, grotesques. La VF de Scarface... c'est ça. Insupportable le doublage de Pacino, tout devient hyper caricatural et pourri. Les doublages aussi aujourd'hui sont de plus en plus mauvais, ce qui n'arrange rien.
Quand elle est bonne non par contre, ça amoindri pas forcément grand chose. Encore une fois je ne dis pas que regarder en VF est un affront, je dis juste que c'est une évidence de basculer naturellement à la VO quand on peut surtout pour des supposés grands films, tant c'est plus naturel, plus "vrai" quoi.
Maintenant on peut avoir de la chance que pour Kubrick, les doublages ne sont pas forcément affreux comme celui de Full metal jacket par exemple. Mais quand on les goûte en VO.... je ne vois pas comment on peut y revenir.

"Je comprends bien ce que tu veux dire, et à nouveau, je ne suis pas forcément en total désaccord. Mais moi-même, et des tonnes de gens avant moi, bien plus cinéphiles que moi, ont bouffé de la VF pour la simple et bonne raison que les VOSTF n'étaient pas accessibles à l'époque. Et je parle de centaines de films, vu en salles, à la TV ou en VHS, pas juste une poignée de films sur un support précis."

Quand on a pas le choix, on a pas le choix.
J'habite en province, et des fois je suis obligé de me coltiner les films en VF. J'y vais quand même parce que je veux vraiment voir le film, je vais pas me restreindre des fois pour une question de doublage. Même si ça m'ennuie clairement pour certains.
Mais heureusement que dans tous les cas, je sais que je vais pouvoir les revoir en VO.
Encore une fois la VF n'est pas quelque chose qui dans tous les cas va tuer le film, elle le peut si c'est vraiment mauvais ou médiocre, mais la VO est logiquement supérieure dans TOUS les cas... simplement parce que c'est la vraie version. Donc à privilégier naturellement pour apprécier réellement la prestation des acteurs.
Et n'importe qui d'un peu amoureux du cinéma le fait du moins aujourd'hui avec les moyens dispos.
Dernière édition par Nikolai le 09 Avr 2013 10:29, édité 2 fois.
Nikolai
 
Messages: 2335
Inscription Forum: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 09 Avr 2013 9:59

Dans les 80's, c'était compliqué d'avoir accès à la VO, quelques passage TV à la dernière séance et un ciné club (me rappel plus du nom, j'étais petit à l'époque !), la VHS débutait et très peu de VO était dispo, puis j'étais trop jeune pour en acheter. Dans les 90's, plus de VO en salle, un peu en VHS, surtout les dernières sorties (une édition VO, une édition VF!), quelques collections apparaissent comme HKvidéo, le LD apparait, même concept que la VHS, beaucoup de VF, très peu de VOST. Et un beau jour le DVD arriva .... Et là miracle, la VO est dispo quasi constamment (quasi parce qu'il y a eu beaucoup de DVD juste en VF, et étonnement ces DVD étaient souvent pourri et en 4/3 ....). Avec des collections de films rares (toujours HK, Wild Side...) dispo dans les 80's en VF en VHS !
Je constate quand même que, comme pour la musique (à la TV !), la France est restée bloquée à cette époque, les années 80. Oui beaucoup de cinéphiles, on du bouffé de la VF à l'époque parce qu'ils n'avaient pas d'autres choix. Aujourd'hui, en 2013, ces films sont dispo pour la plupart en VO, ici ou ailleurs dans le monde, en BR ou DVD et ces mêmes cinéphiles ont avancés avec leur temps et bouffent tous de la VO maintenant. Ils matent sans doute quelques VF, de certains films italien des 70's (je pense au Bon, la Brute et Truand, même si moi je préfère la version anglaise à cause de Clint :mdr: !) ou autres par nostalgie éventuellement (les Steven Seagal des 80's et autres Bisseries Cannon pour s'marrer ....).
En gros, pour moi, la VF correspond à mes parents, c'est un truc des 80's, c'est vieux.
ElGuapodelaMuerte
 
Messages: 246
Inscription Forum: 08 Juil 2010 14:25
  • offline

Message » 09 Avr 2013 10:18

Nikolai a écrit:Tu supputes, tu supputes... pour le moment je demande à voir une seule personne qui a vu toute la filmo de Kubrick seulement en VF... Tu trouves pas ça inconcevable qu'on puisse être fan de Kubrick sans jamais avoir eu envie une seule fois de voir Shining en VO rien que pour la presta de Nicholson ? ... Franchement.


Oh, je suis sûr que ça se fait. :mdr:
Et même sur DVD Classik.
Faut pas oublier qu'il y a même des réalisateurs (et parait il, pas des moindres) qui préfèrent regarder les films tournés en Scope recadrés en 1.78 pour que ça remplisse tout l'écran. :idee:

Nikolai a écrit:Et bien sûr que la VF amoindri l'impact quand elle est mauvaise, on perd en immersion, émotion, suspension d'incrédulité et en crédibilité.


J'ai commencé à me passionner pour le cinéma au collège. La grande majorité des films étrangers qui m'ont profondément marqués, depuis Terminator 2, Last Action Hero, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Les lois de l'attraction, Fight Club, je les ai vu en VF (et les bouquins dont certains son adaptés, je les ai lu en français :mdr: ). Non seulement ils m'ont profondément marqué malgré tout, et restent des films de chevet, mais ça ne m'a nullement empêché de développer une cinéphilie bien plus poussée que celles de mes camarades, parce qu'à nouveau, cela dépasse le cadre du doublage ou pas.

Nikolai a écrit:En VF ça peut rendre les acteurs caricaturaux, grotesques. La VF de Scarface... c'est ça. Insupportable le doublage de Pacino, tout devient hyper caricatural et pourri. Les doublages aussi aujourd'hui sont de plus en plus mauvais, ce qui n'arrange rien.


Mais nan, avec les accents cubains rendant les dialogues quasi incompréhensibles, c'est hilarant. :mdr: (d'ailleurs, la seule fois où j'ai vu le film, c'était en VF).

Nikolai a écrit:Encore une fois je ne dis pas que regarder en VF est un affront, je dis juste que c'est une évidence de basculer naturellement à la VO quand on peut surtout pour des supposés grands films, tant c'est plus naturel, plus "vrai" quoi.


Je suis d'accord avec toi sur l'évolution, c'est ce qui s'est passé pour moi, une volonté d'éliminer tout apprêt pratique au film, mais à nouveau, pour moi, la portée d'une oeuvre ne devrait pas être amoindrie par ce genre de choses, sinon, c'est qu'elle n'est pas si bien que ça à la base.
Un bouquin comme L'attrape coeur, même en Français, ça reste un grand bouquin.
Pour moi, les films, c'est pareil.
Je suis persuadé qu'on peut mater de la VO sans être cinéphile, et mater de la VF et être cinéphile, parce que la cinéphilie, pour moi, c'est un état d'esprit, bien au delà de choisir la VF et la VO, un tout qui peut comporter cela, mais qui ne peut s'y arrêter.

Nikolai a écrit:Quand on a pas le choix, on a pas le choix.
J'habite en province, et des fois je suis obligé de me coltiner les films en VF. J'y vais quand même parce que je veux vraiment voir le film, je vais pas me restreindre des fois pour une question de doublage. Même si ça m'ennuie clairement pour certains.


Aujourd'hui, on est quand même dans une situation fort différente d'il y a ne serait-ce que 5 ans. Quand je pense que j'ai pu voir The Dark Knight Rises à Metz en VOSTF en salles, il y a quand même une évolution de la part de la VO. Après, le problème, c'est l'embouteillage en salles. Tous les films n'arrivent pas à être diffusés correctement, alors s'il fallait tout doubler VO / VF...
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5852
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Message » 09 Avr 2013 10:41

Chaud le débat depuis hier soir...

Allez je vais épauler Tenia, normal, et rechercher du consensus modératif :ane: , même si à titre perso je rejoins ceux qui depuis leur 14 ans ont à tout prix recherché de la VO partout, tout le temps. Peut-être vous souvenez vous de la BD de Gotlib (Rubrique à brac ?) ou il délirait sur le doublage en montrant un acteur japonais de Nô qui criait "Léon, un p'tit coup de blanc sec!"

Je ne peux pas croire que vu la culture cinématographique de ceux qui viennent de défendre la VF sur ces 5 dernières pages, ils ne privilégient pas la VO quand c'est possible, syber inclus. Je les soupçonne vaguement d'être dans une position voltairienne, "je défendrai mes opinions jusqu’à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres" (même si il parait que Voltaire n' en fait jamais dit ça ?!) et cette position est parfaitement légitime, chacun se mettant le son qu'il veut dans l'orifice de son choix.... :zen: !

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7894
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Avr 2013 10:46

Bon je vais être clair.
J'ai grandi aussi avec les VF de ces films là que tu parles. Ces doublages ne sont pas MAUVAIS, ils n'amoindrissent pas la qualité du film, de toute façon quand on est jeune, on ne se rend pas compte.
Quand les doublages sont BONS, la qualité du film ne change pas. Ou quand la traduction d'un livre est BONNE, ça n'amoindri pas forcément le style d'un écrivain.
Mais ça on s'en fiche quand on est passionné de cinéma aujourd'hui, on ne se cantonne plus de la VF parce qu'on a grandi avec la VF de Terminator 2.
Le problème est quand le doublage est mauvais. Et y'en a énormément de mauvais. Ce qui envient à privilégier logiquement la VO dans tous les cas pour des raisons simples de pure saveur...

Scarface c'est vraiment l'exemple type.
J'ai découvert le film en VF assez jeune, j'ai trouvé ça tellement mauvais, caricatural, grossier. Je comprenais même pas que des gens pouvaient aimer ce film tant le film ressemblait à une parodie grossière.
Puis des années après je l'ai revu en VO, sans pour autant penser que c'est un chef d'oeuvre fondamental, j'ai tout de suite vu un autre film, plus subtil, vraiment meilleur, plus fin. Ça m'a tellement surpris.
Le problème de la VF, c'est l'aspect parodie qui en ressort souvent. Ça casse tout chez moi. Je peux plus.
Toute l''émotion qui peut-être transmise par les acteurs est cassée, saccagée. Le charisme aussi.
Mais évidemment quand le doublage est bon, je ne vais pas dire que l'impact va jouer spécialement.
Sauf qu'on le sait tous qu'il y a beaucoup plus de doublages pourris que de bons.
Et quand encore une fois on est passionné, surtout aujourd'hui, on privilégie la VO.
Nikolai
 
Messages: 2335
Inscription Forum: 29 Nov 2008 21:32
  • offline

Message » 09 Avr 2013 10:54

Nikolai a écrit:
Scarface c'est vraiment l'exemple type.
J'ai découvert le film en VF assez jeune, j'ai trouvé ça tellement mauvais, caricatural, grossier. Je comprenais même pas que des gens pouvaient aimer ce film tant le film ressemblait à une parodie grossière.
Puis des années après je l'ai revu en VO, sans pour autant penser que c'est un chef d'oeuvre fondamental, j'ai tout de suite vu un autre film, plus subtil, vraiment meilleur, plus fin. Ça m'a tellement surpris.
Le problème de la VF, c'est l'aspect parodie qui en ressort souvent. Ça casse tout chez moi. Je peux plus.
Toute l''émotion qui peut-être transmise par les acteurs est cassée, saccagée. Le charisme aussi.
Mais évidemment quand le doublage est bon, je ne vais pas dire que l'impact va jouer spécialement.
Sauf qu'on le sait tous qu'il y a beaucoup plus de doublages pourris que de bons.
Et quand encore une fois on est passionné, surtout aujourd'hui, on privilégie la VO.


+1000
J'ai du voir Terminator 2 au moins 10 fois en VF quand j'étais gamin, mais aujourd'hui je ne peux plus. Aucun des films que j'ai découvert étant môme ne passe en VF, que ce soit des classiques, les Jackie Chan (archi coupés en plus chez René "boucher" Château), Bruce Lee, Retour vers le Futur, les Spielberg, Gremlins, Commando, Beetlejuice...... Je ne peux plus les voir en VF depuis que je les ai vu en VO. En fait c'est simple, je ne regarde pas de VF du tout, jamais....
ElGuapodelaMuerte
 
Messages: 246
Inscription Forum: 08 Juil 2010 14:25
  • offline

Message » 09 Avr 2013 11:15

Surtout shinning en VF, un véritable massacre.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 09 Avr 2013 11:27

metallicam a écrit:Surtout shinning en VF, un véritable massacre.


C'est clair, tout à fait d'accord .... mais sinon c'est Shining metallicam hein :mdr: !
ElGuapodelaMuerte
 
Messages: 246
Inscription Forum: 08 Juil 2010 14:25
  • offline

Message » 09 Avr 2013 11:32

D'ailleurs le titre original du film est "The Shining", car pour franciser le titre, ils ont abandonné le "The". Ils sont fort quand même !
ElGuapodelaMuerte
 
Messages: 246
Inscription Forum: 08 Juil 2010 14:25
  • offline

Message » 09 Avr 2013 11:41

Je profite de cela pour repréciser mon opinion sur le sujet.

autrichon gris a écrit:Je ne peux pas croire que vu la culture cinématographique de ceux qui viennent de défendre la VF sur ces 5 dernières pages, ils ne privilégient pas la VO quand c'est possible, syber inclus. Je les soupçonne vaguement d'être dans une position voltairienne, "je défendrai mes opinions jusqu’à ma mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les vôtres" (même si il parait que Voltaire n' en fait jamais dit ça ?!) et cette position est parfaitement légitime, chacun se mettant le son qu'il veut dans l'orifice de son choix.... :zen: !


Ce n'est pas une position voltairienne, c'est simplement que, pour moi, le fait de préférer la VF n'implique pas d'être plus amateur que ceux qui favorisent la VO.

Pour autant, j’ai pu converser très facilement ciné, ce de manière poussée, avec des gens qui ne regardaient les films qu’en VF, au lycée, en prepa puis en école d’ingé. Ca n’empêche nullement de discuter Kubrick, Kurosawa ou Leone, comme j’en discuterais sur DVD Classik.

C’est là, pour moi, la différence principale, je trouve, entre moi et Nikolai. Pour moi, la cinéphilie dépasse amplement le fait de regarder les films doublés. Déjà parce que ça n’a jamais empêché, de 1950 à 1980, la cinéphile d’exister et de se développer. Mais parce qu’aussi, ça n’empêche nullement aujourd’hui les gens d’être touchés, d’être marqués, d’être curieux, passionnés, intéressés, etc etc.

Moi même je suis pro VO, quasi anti VF. Ca fait des années que je ne regarde plus de films en VF, j'ai même refusé des sorties ciné et des soirées TV à cause de ça. J'ai la chance d'avoir une copine pro VO - anti VF, ce qui permet de regarder des films avec elle. Je force mes parents à bouffer de la VOST, mon frangin s’y met pour les séries US.

Mais il n’empêche que pour moi, ça reste presque (je sens le retour de bâton :D ) un point de détail. Le cinéma et la cinéphilie, c’est bien plus que ça. :D

Nikolai a écrit:Scarface c'est vraiment l'exemple type.
J'ai découvert le film en VF assez jeune, j'ai trouvé ça tellement mauvais, caricatural, grossier. Je comprenais même pas que des gens pouvaient aimer ce film tant le film ressemblait à une parodie grossière.


Nan mais le Scarface de De Palma, même en VO, c'est hilarant de sérieux papal complètement à côté de la plaque du 2nd degré involontaire déployé à l'écran. :mdr:

Nikolai a écrit:Le problème de la VF, c'est l'aspect parodie qui en ressort souvent. Ça casse tout chez moi. Je peux plus.
Toute l''émotion qui peut-être transmise par les acteurs est cassée, saccagée. Le charisme aussi.
Mais évidemment quand le doublage est bon, je ne vais pas dire que l'impact va jouer spécialement.
Sauf qu'on le sait tous qu'il y a beaucoup plus de doublages pourris que de bons.
Et quand encore une fois on est passionné, surtout aujourd'hui, on privilégie la VO.


Je peux citer au moins une dizaine de films que j’ai vu en VF, plus ou moins récemment, et dont le fait de les voir ensuite en VO n’a nullement changé la vision que j’en ai. Là, de suite, je pense à Watchmen, où Rorschach est doublé comme s’il était Rambo (« Beuargh, c’est vous qui êtes enfermés avec moi !! »), et, plus anciennement, A toute épreuve de John Woo (et Chow Yun fat en mode bûcheron asthmatique enroué, une classique avec ses dou(b)leurs), dans les 2 cas, 2 films que j'ai apprécié à l'époque et que je continue à apprécier.

Pour moi, un doublage mauvais n'arrivera pas à amenuir la force d'un chef d'oeuvre. Comme la VO n'arrivera pas à sauver un truc bancal. :mdr:

C'est ce point là qui fait que, pour moi, la VF n'est pas incompatible avec la cinéphilie, plus les points cités plus haut. A l'époque où on avait que la VF, on était pas moins cinéphiles qu'aujourd'hui. Et je me trompe peut être, mais un mec comme Tarantino, tous les films asiatiques qu'il cite, je ne suis pas sûr qu'il les ait vu en VOSTA. :idee:

metallicam a écrit:Surtout shinning en VF, un véritable massacre.


Ce qui me fait penser que j'ai du découvrir tous les Kubrick en VF. :mdr:

ElGuapodelaMuerte a écrit:D'ailleurs le titre original du film est "The Shining", car pour franciser le titre, ils ont abandonné le "The". Ils sont fort quand même !


Alors que maintenant, The Hangover devient Very Bad Trip. :mdr:
tenia54
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 5852
Inscription Forum: 22 Nov 2010 22:40
  • offline

Message » 09 Avr 2013 11:53

ElGuapodelaMuerte a écrit:
metallicam a écrit:Surtout shinning en VF, un véritable massacre.


C'est clair, tout à fait d'accord .... mais sinon c'est Shining metallicam hein :mdr: !


Oui petite faute d'inattention :grad:
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 09 Avr 2013 12:00

ElGuapodelaMuerte a écrit:
Nikolai a écrit:
Scarface c'est vraiment l'exemple type.
J'ai découvert le film en VF assez jeune, j'ai trouvé ça tellement mauvais, caricatural, grossier. Je comprenais même pas que des gens pouvaient aimer ce film tant le film ressemblait à une parodie grossière.
Puis des années après je l'ai revu en VO, sans pour autant penser que c'est un chef d'oeuvre fondamental, j'ai tout de suite vu un autre film, plus subtil, vraiment meilleur, plus fin. Ça m'a tellement surpris.
Le problème de la VF, c'est l'aspect parodie qui en ressort souvent. Ça casse tout chez moi. Je peux plus.
Toute l''émotion qui peut-être transmise par les acteurs est cassée, saccagée. Le charisme aussi.
Mais évidemment quand le doublage est bon, je ne vais pas dire que l'impact va jouer spécialement.
Sauf qu'on le sait tous qu'il y a beaucoup plus de doublages pourris que de bons.
Et quand encore une fois on est passionné, surtout aujourd'hui, on privilégie la VO.


+1000
J'ai du voir Terminator 2 au moins 10 fois en VF quand j'étais gamin, mais aujourd'hui je ne peux plus. Aucun des films que j'ai découvert étant môme ne passe en VF, que ce soit des classiques, les Jackie Chan (archi coupés en plus chez René "boucher" Château), Bruce Lee, Retour vers le Futur, les Spielberg, Gremlins, Commando, Beetlejuice...... Je ne peux plus les voir en VF depuis que je les ai vu en VO. En fait c'est simple, je ne regarde pas de VF du tout, jamais....

je suis également 100% d'accord avec ce qu'à écrit là Nikolai, mais j'avoue être surpris par ton point de vue ElGuapodelaMuerte.
Comme toi, j'ai maté Terminator 2 plus de 10 fois en VF étant ado ainsi que les Retour Vers le Futur ou les Spielberg.
Sur les films vus plus tard, je suis passé à la VOST en français, puis à la VOST en anglais et enfin à la VO tout court aujourd'hui (pour les films anglophones à l'exception de certaines œuvres dans lesquelles l'accent est trop prononcé, ou celle où le langage est trop spécifique).
Mais concernant les films de mon adolescence, il m'est absolument impossible de les voir en VO. Les voix françaises de Marty McFly et de Doc sont à jamais gravées dans ma mémoire avec leur timbre et leurs expressions.
C'est l'effet nostalgie qui fait que ces films ont une place particulière dans mon cœur. Changer aujourd'hui de bande son serait comme écouter "Dark Side Of The Moon" avec les mêmes instruments mais un autre chanteur: c'est pour moi in-envisageable.
Je ne sais pas comment tu as fait pour passer à la VO sur ces films là sans tuer un peu l'enfant qui était en toi...
misterme
 
Messages: 1956
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • online

Message » 09 Avr 2013 12:08

misterme a écrit:C'est l'effet nostalgie qui fait que ces films ont une place particulière dans mon cœur. Changer aujourd'hui de bande son serait comme écouter "Dark Side Of The Moon" avec les mêmes instruments mais un autre chanteur: c'est pour moi in-envisageable.
Je ne sais pas comment tu as fait pour passer à la VO sur ces films là sans tuer un peu l'enfant qui était en toi...


J'ai tout simplement redécouvert ces films, et pour la plupart il y a bien longtemps en VO. Je n'ai absolument aucune nostalgie des VF de mon enfance.... C'est loin, très loin ! La dernière fois que j'ai vu un film en entier en VF... Une vingtaine d'années, je pense. Depuis je change de chaine, power off ....
Dernière édition par ElGuapodelaMuerte le 09 Avr 2013 12:35, édité 1 fois.
ElGuapodelaMuerte
 
Messages: 246
Inscription Forum: 08 Juil 2010 14:25
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD