Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Berlinois et 36 invités

Détails sur les éditions disponibles, critiques techniques, packagings, prévisions et commandes...

VO versus VF : le débat !

Message » 28 Aoû 2014 23:47

oui le ou exclusif marche dans les 2 sens, et si tu contrastes, tu n'auras justement pas de gris ... cqfd :grad: :ane:
wookie
 
Messages: 7059
Inscription Forum: 26 Sep 2000 2:00
Localisation: Kashyyyk
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Aoû 2014 23:47

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Aoû 2014 1:31

La VO je ne la supporte vraiment que sur les Anime japonais... Pour tout le reste c'est-à-dire les séries ou les films je ne supporte pas la VO car sur ces formats l'image est beaucoup plus détaillée qu'un Anime et je trouve que la lecture des sous-titres requiert un effort de concentration plus important que sur un Anime japonais qui par ailleurs ne dure seulement que 20 minutes et des poussières. Le résultat c'est que si je me force à regarder de la VO trop longtemps sur autre chose que de l'anime souvent ça me provoque des maux de tête en fin de séance.

Dans mon premier paragraphe je vous ai énoncé ma règle générale toutefois dans le duel qui oppose la VO et la VF j'ai pu constaté aussi que les VF sont parfois d'une qualité inégale. Pour certains Anime japonais (les récents) sur la VF je n'arrive pas à supporter les doublages des acteurs bas de gamme que les éditeurs français à budget réduit engagent, ils sont même énervants au possible et gâchent souvent l'intensité du personnage et Dieu sait que les japonais savent faire des personnages charismatiques dans leurs œuvres. C'est pour ça que je privilégie souvent la VO sur les Anime japonais. En revanche si c'est un long métrage des studios Ghibli par exemple je sais que c'est du gros budget derrière que le doublage sera assuré par de bons acteurs donc je regarderais plutôt la VF dans ces cas précis. Pour les Anime japonais de mon enfance là c'est encore un autre cas particulier où je vais regarder en VF plutôt qu'en VO parce que ce sont les souvenirs de mon enfance, et aussi je trouve qu'à l'époque du Club Dorothée grand nombre de ces doublages étaient très bons, pas tous car il y a des exceptions mais globalement ils étaient bien meilleurs que ceux d'aujourd'hui.

Assez parlé d'Anime. Concernant les films et les séries personnellement je ne vois pas ce que les gens trouvent de plus à la VO à part le fait que ça sorte plus tôt. Honnêtement je trouve qu'en France on a de la chance d'avoir de bons doubleurs qui connaissent bien leur boulot et savent faire passer des émotions dans leur voix pour coller au personnage, c'est pas du doublage au rabais comme dans certains pays. Et puis je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion de regarder des chaines étrangères mais dans certains pays il n'y a carrément pas de doublages : c'est un seul et unique narrateur qui sur un ton monocorde traduit par dessus les voix en VO dont le volume a été réduit, je ne sais pas si vous avez déjà eu l'occasion de voir ça mais c'est horrible. J'estime qu'on est bien loti en France en ce qui concerne la qualité du doublage. Parfois je trouve même nos doublages supérieurs car le volume de la voix est ajusté en studio de sorte qu'on entend toujours bien la réplique tandis qu'en VO même si on a un bon niveau d'anglais la voix de l'acteur est plus étouffée dans l'ambiance sonore de la prise de son, de sorte qu'on entend moins bien. C'est un argument sur lequel j'insiste beaucoup j'apprécie les VF pour la meilleure clarté des répliques par rapport à la VO. Il m'est arrivé de comparer aussi des VF et des VO ce qu'il y a de bien dans nos doublages français c'est qu'un acteur est parfois magnifié par son doubleur français, combien de fois j'ai pu écouter la VO juste pour entendre la voix qu'avait l'acteur en vrai, souvent j'ai été très déçu.
goldsaint
 
Messages: 851
Inscription Forum: 24 Mar 2010 8:59
Localisation: into the Void
  • offline

Message » 24 Déc 2014 12:43

Et hop ma contribution au débat :

Après la qualité de la bande son dégradée en VF (alors que désormais tout est ré-enregistré en studio et qu'il n'y a quasiment plus d'ambiance naturelle... Allez comprendre ??!!...), après les voix pour un même acteur qui changent d'un film à l'autre (Tom Cruise doublé par 10 acteurs différents depuis son début de carrière), après les voix pour différents acteurs qu'on retrouve d'un film à l'autre (Hannibal Smith de l'Agence Tous Risques devient Gandalf dans la Seigneur des Anneaux...), voici les traductions qui changent totalement le sens d'une réplique :

http://www.crushover.com/les-erreurs-de-la-vf-des-gardiens-de-la-galaxie

Je comprends pas, M6 a diffusé plusieurs fois par semaine la série "Madame est Servie" et "Charmed", même le plus arriéré des spectateurs français devrait connaitre cette comédienne de seconde zone....
Idem pour "La fête à la maison" qui a bien du être diffusé en boucle 1 milliard de fois sur France 2....

Sont trop forts les doubleurs.... :o :o :o

Les maitresses d'écoles n'ont pas fini de corriger la grammaire de leurs écoliers. On sait déjà ni écrire ni parler un français correct dans ce pays, voilà qui ne va pas arranger leurs affaires. Mon petit neveu a répété "je s'appelle Groot" tout le week-end... :roll:
Si en France on est allergique à l'anglais, je peux malheureusement comprendre, qu'on soit allergique au français, ça me dépasse plus...

Là on peut débattre ! 8)
chicken run
 
Messages: 3054
Inscription Forum: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline

Message » 24 Déc 2014 14:13

Et c'est pour toutes ces raisons, et on le dit depuis le début, qu'il faut voir les films en VO!

:ane:
Nival
 
Messages: 3859
Inscription Forum: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 25 Déc 2014 13:09

Je préfère regarder en VF qu'en VO sous titrée pour la raison que je trouve dommage de détourner le regard sur la lecture des sous titres quand on a une très belle image. En dehors de la qualité du doublage je trouve qu'il existe parfois une grande différence entre VO et VF même sans dialogue. A titre d'exemple , la course de chars de Ben Hur ,la bande sonore est beaucoup plus impressionnante en VO qu'en VF c'est tout de même curieux . Alors cette scène je la commute inmmanquablement en V.0
Plus généralement, on est peut être trop habitué à la voix de doublage de certains acteurs. Je trouve le dialogue Clint Eastwood , Eli Wallach qui colle bien aux personnages , les écouter en VO pour moi ça ne le fait pas.
Arte avait diffusé des Laurel et Hardy en VO et ça ne me plaisait pas du tout , cela me paraissait beaucoup moins drôle .. comme quoi
flash41
 
Messages: 5383
Inscription Forum: 01 Juil 2004 9:29
Localisation: 22
  • offline

Message » 25 Déc 2014 18:05

VO/VF, dans la mesure où on ne maitrise pas parfaitement la langue originale du film, c'est forcément un compromis.
Je regrette énergiquement le fait que la VF ait souvent une moins bonne qualité que la VO.
Mais ça me reste néanmoins beaucoup plus confortable que lire les sous-titres, qui sont assez sommaires qui plus est par rapport au parlé.
Et enfin, on a la chance en France d'avoir quand même de très bons doubleurs. C'est toujours ça de gagné.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75619
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 26 Déc 2014 14:22

Si on fait abstraction de la barriere de la langue, et d'avoir du mal à lire les st, la VO n'a pas de concurrence à avoir avec la VF, d'un coté vous avez les "vraies" voix, avec les bonnes intonations, les vrais dialogues, avec les vraies blagues etc... Je le répète, les habitants des autres pays ne sont pas juste des Français qui parlent une autre langue, derrière certaines blagues il y a des sous entendus culturelles inconnues de nous si on ne connait pas un minimum la culture du pays. La VF reste juste une interprétation et une localisation avec un succès plus ou moins heureux.
C'est valable pour tout, en littérature, la Pléiade par exemple vient de sortir une édition fantastique des romans gothique récemment qui vaut par sa nouvelle traduction, notamment celle de Frankenstein que j'ai pu lire à plusieurs reprises dans d'autre traduction, il y a une sacré différence avec se que j'avais lu avant, pareil pour Shakespeare.
Je crois qu'il faut vraiment faire l'effort, de plus, lorsqu'on a la chance de parler la langue ( l'Anglais en ce qui me concerne ) le mouvement des lèvres par rapport à la traduction est juste immonde, le decalage est immediatement perceptible, de plus, certains doublages gachent un film, le contraire est tres rare mais il y a des exceptions, comme pour toutes les regles. Les Simpsons, je les regardes uniquement VF, idem pour certains film avec Eddy Murphy...
Bon fill à tous.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5559
Inscription Forum: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 26 Déc 2014 15:00

tant mieux pour ceux qui maitrisent bien la langue car certainement cela doit être un plus de regarder en VO
Mais pour le commun des mortels qui ne maitrise pas bien une langue étrangère c'est heureux qu'il y ait des sous titres ou une piste VF.
Mais il y a toujours des exceptions à la règle. Il ne me viendrait pas à l'esprit de regarder "Hard Day's Night" des Fabs Four en français. :wink:
flash41
 
Messages: 5383
Inscription Forum: 01 Juil 2004 9:29
Localisation: 22
  • offline

Message » 26 Déc 2014 18:33

Si on fait abstraction de la barriere de la langue, et d'avoir du mal à lire les st, la VO n'a pas de concurrence à avoir avec la VF, d'un coté vous avez les "vraies" voix, avec les bonnes intonations, les vrais dialogues, avec les vraies blagues etc...
Ce "vrai" est une valeur absolue.
Mais nous ne l'interprétons pas ainsi.
Nous l'interprétons de manière relative en fonction de la connaissance de la langue, de ses intonations...
Et ça, ça change BEAUCOUP de choses.
Gad Elmaleh en a d'ailleurs fait un sketch.

Voir un film en VF permet de voir un film adapté à sa propre langue.

Au final, qu'est-ce que l'on va ressentir comme plus vraie? :wink:
L'interprétation que moi je vais faire alors que je ne connais rien à la VO et que je vais me fier aux sous-titres approximatifs ?
L'interprétation que des professionnels du doublage vont en faire ?
(Par exemple, dans les mangas, j'ai toujours l'impression que les hommes sont en colère quand ils parlent. J'imagine que ce doit être un souci de culture, car dans l'histoire, il y a bien souvent aucune raison pour qu'il y ait de la colère. Et du coup, la VO n'est carrément pas dans le vrai dans le ressenti qu'elle me donne... :wink: )

Comme tu dis, il faudrait faire un effort pour être au plus proche du vrai.
Mais cet effort n'est pas un simple effort. Il est limite insurmontable pour moi puisqu'au delà de l'apprentissage de la langue (de manière brute), il faut aussi en comprendre les intonations et toutes la culture qu'il y a derrière.
C'est aussi pour ça que je ne saisis pas forcément le "vrai" sens des messages des voyous quand ils me parlent... Et pourtant, pour le coup, on parle la même langue (à priori! :mdr: )

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75619
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 27 Déc 2014 11:36

chicken run a écrit:Les maitresses d'écoles n'ont pas fini de corriger la grammaire de leurs écoliers. On sait déjà ni écrire ni parler un français correct dans ce pays, voilà qui ne va pas arranger leurs affaires. Mon petit neveu a répété "je s'appelle Groot" tout le week-end... :roll:
Si en France on est allergique à l'anglais, je peux malheureusement comprendre, qu'on soit allergique au français, ça me dépasse plus...

Là on peut débattre ! 8)

D'un autre coté si quelqu'un s'attendait à ce qu'un arbre disserte comme un académicien dans un film de SF à la sauce Marvel alors effectivement on peut être déçu...... :roll:
Je pense que cette erreur est plus voulue qu'involontaire, on peut prendre tous les "acteurs" de la profession pour des idiots mais il faudrait un peu réfléchir soit même.....mais il est vrai qu'aujourd'hui il faut même expliquer l'humour.....
Enfin relancer ce débat VO/VF juste par cela c'est plus chercher la polémique que vouloir vraiment débattre.....
JCL83
 
Messages: 1012
Inscription Forum: 26 Sep 2006 19:00
Localisation: Var
  • offline

Message » 27 Déc 2014 11:49

En Blu ray il y a des choses étranges alors que Syngue Sabour a une Vf qu'a passé Canal, le blu ray n'a que la VO, la VF ayant un certain intérêt car Golshifteh Farani s'est doublée elle même , et on entend surtout elle tout le long du film !

Je viens de voir c'est le cas aussi de ‎Under the Skin en blu ray que la VO, est ce que le film a été doublé (a part au Quebec ) ?
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13755
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 27 Déc 2014 12:55

cet effort n'est pas un simple effort. Il est limite insurmontable pour moi puisqu'au delà de l'apprentissage de la langue (de manière brute), il faut aussi en comprendre les intonations et toutes la culture qu'il y a derrière.

Pour moi, au-delà de la compréhension (bien imparfaite!) que je peux avoir de la langue (l'anglais uniquement en ce qui me concerne), et qui me permet quand même parfois de savourer des jeux de mots de la VO qui sont "oubliés" dans la VF (j'ai été d'ailleurs carrément choqué sur ce point avec The Incredibles, dont les dialogues recèlent d'humour en VO, qui disparait complètement en VF, autant dans le doublage que dans les sous-titres d'ailleurs, ce qui pour moi est un drame quand il s'agit d'un film d'animation qui justement se veut humoristique, au-delà même de la considération que le travail d'écriture fourni s'avère dés lors vain), la VO apporte une authenticité qui participe au dépaysement et à l'immersion culturelle. Ainsi voir p.ex. un film coréen en VO est un vrai dépaysement, et avec l’habitude (qui vient vite :wink: ) on a tôt fait de comprendre le sens des intonations et de trouver naturelle la mélodie particulière des différentes langues même les plus exotiques (et d'en distinguer les singularités) ; et voir de tels films doublés en fait perdre pour moi toute la saveur. C'est comme quand on voyage à l’étranger. Peut-être que d'aucuns préfèreraient, s'ils vont en Inde, que tout le monde parle français, et se lamentent de devoir faire "des efforts" pour comprendre ou être compris ; mais pour moi cela fait partie du charme d'un voyage, même si la langue locale m'est complètement étrangère: me retrouver confronter à une culture différente, incluant un langage en tout point différent de ma langue maternelle, dont je vais être surpris que les sonorités puissent être d'une façon aussi inimaginable éloignées de ce à quoi je suis habitué ; tout comme l'architecture, la gastronomie, les habitudes de vie, l'échelle des valeurs, etc.
Nival
 
Messages: 3859
Inscription Forum: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline

Message » 27 Déc 2014 15:41

Fafa a écrit:
Si on fait abstraction de la barriere de la langue, et d'avoir du mal à lire les st, la VO n'a pas de concurrence à avoir avec la VF, d'un coté vous avez les "vraies" voix, avec les bonnes intonations, les vrais dialogues, avec les vraies blagues etc...
Ce "vrai" est une valeur absolue.
Mais nous ne l'interprétons pas ainsi.
Nous l'interprétons de manière relative en fonction de la connaissance de la langue, de ses intonations...
Et ça, ça change BEAUCOUP de choses.
Gad Elmaleh en a d'ailleurs fait un sketch.

Voir un film en VF permet de voir un film adapté à sa propre langue.

Au final, qu'est-ce que l'on va ressentir comme plus vraie? :wink:
L'interprétation que moi je vais faire alors que je ne connais rien à la VO et que je vais me fier aux sous-titres approximatifs ?
L'interprétation que des professionnels du doublage vont en faire ?
(Par exemple, dans les mangas, j'ai toujours l'impression que les hommes sont en colère quand ils parlent. J'imagine que ce doit être un souci de culture, car dans l'histoire, il y a bien souvent aucune raison pour qu'il y ait de la colère. Et du coup, la VO n'est carrément pas dans le vrai dans le ressenti qu'elle me donne... :wink: )

Comme tu dis, il faudrait faire un effort pour être au plus proche du vrai.
Mais cet effort n'est pas un simple effort. Il est limite insurmontable pour moi puisqu'au delà de l'apprentissage de la langue (de manière brute), il faut aussi en comprendre les intonations et toutes la culture qu'il y a derrière.
C'est aussi pour ça que je ne saisis pas forcément le "vrai" sens des messages des voyous quand ils me parlent... Et pourtant, pour le coup, on parle la même langue (à priori! :mdr: )

Le "vrai" concerne la vision parfaite du réalisateur et de la direction d'acteur, ceux-ci ne se cantonne pas juste au placement et à la gestuelle des acteurs, mais aussi à la déclamation d'un texte, de où placer la voix...
Pour comprendre exactement le sens de mon discours, tu n'as qu'à prendre un film Français que tu connais et tu regardes quelques répliques doublées dans une autre langue, tu vas comprendre tout de suite, c'est un bon test.
Apres, chacun voit midi à sa porte comme on dit.
LINK1976
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5559
Inscription Forum: 25 Déc 2005 17:29
Localisation: Troyes/Paris
  • offline

Message » 28 Déc 2014 0:36

Le vrai prend une dimension philosophie. :wink:

Un prof dit la vérité à ces élèves et pourtant, parfois ils ne comprennent pas.
Qui a raison? Qui est dans le vrai?
- Le prof qui ne se fait pas comprendre?
- Ou l'élève qui comprend de travers?

Et que dire d'un prof qui exagérerait ou déformerait la vérité dans le but de se faire comprendre? Qui est dans le vrai?
- Le prof qui exagère ou l'élève qui a finalement compris ce qu'il fallait comprendre ?

Le vrai, c'est le réalisateur qui parvient à se faire comprendre. :wink:
Or, dans la mesure où le spectateur ne comprend pas la langue du réalisateur, tout est faux. Reste à savoir ce qui est le moins faux : la VOSTF ou la VF ?

Et là, intervient le subjectif et le plaisir qui en découle.
Je comprends nettement la notion de dépaysement évoquée plus haut pour parler d'un film coréen qui s'adresse (à priori) aux coréens. Et pourtant, le spectateur (Nival en l'occurrence :wink: ) est certainement totalement dans le faux car le réalisateur n'a certainement pas voulu dépayser le spectateur en le confrontant à une culture qu'il ne connait pas.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 75619
Inscription Forum: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 28 Déc 2014 0:57

Fafa a écrit:Je comprends nettement la notion de dépaysement évoquée plus haut pour parler d'un film coréen qui s'adresse (à priori) aux coréens. Et pourtant, le spectateur (Nival en l'occurrence :wink: ) est certainement totalement dans le faux car le réalisateur n'a certainement pas voulu dépayser le spectateur en le confrontant à une culture qu'il ne connait pas.

Sauf que faire mine qu'il suffit de faire parler les coréens en français pour que toute les différences culturelles soient transposées avec la langue me parait pour le moins maladroit, pour ne pas dire vecteur de contresens :P . C'est pour moi tout le plaisir d'un film coréen, ou australien, ou belge,... d'avoir une saveur particulière, du fait justement qu'ils sont imprégnés en toute simplicité d'une culture pour moi différente ; dont l'évocation trouve justement sa force dans le fait qu'elle est --évidemment-- traitée absolument pas dans l'optique de la présenter comme quelque chose de singulier, puisqu'au contraire pour le réalisateur tout cela est la chose la plus naturelle qui soit ; et donc on se retrouve immergé en toute intimité avec cette culture qui pourtant nous est spontanément étrangère. C’est justement comme quand on voyage à l'étranger. Encore que, le fait d'être perçu comme un touriste va quand même pas mal fausser le rapport qu'on aura avec la culture du pays, l'expèrience la plus forte étant d'aller VIVRE à l'étranger (et non pas y passer des vacances): on retrouve alors une intimité toute particulière avec le pays d'accueil (on reste un "étranger", mais on fait parti "du décor", on est le frenchy de la bande, et non plus un touriste qui évolue en superficie de la vie qui anime le pays dans ses tréfonds) ; une intimité quelque part un peu similaire (dans une autre proportion bien sûr :wink: ) à ce qu'apporte la VO par rapport à la VF en fin de compte :mdr: .
Nival
 
Messages: 3859
Inscription Forum: 14 Nov 2011 20:24
Localisation: 78
  • offline


Retourner vers 4K Ultra HD, Blu-ray & VOD