Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ashday et 22 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Article sur la musique Haute Définition

Message » 19 Juin 2013 11:20

Le tout dans l'apaisement et l'échange constructif, gentlemen :zen:

Autrichon, modo de passage.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7852
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Juin 2013 11:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Juin 2013 11:52

dinococus a écrit:
misterme a écrit:
dinococus a écrit:Un passage de 24 bit en 16 bit avec le bon soft de dithering ne doit pas engendrer de différence entre les deux formats.

si c'est pas prouvé d'un point de vue auditif, d'un point de vue technique forcément qu'il y a une différence. On réduit en amplitude le nombre de valeurs possibles que peut prendre un échantillon...


http://fr.audiofanzine.com/mastering/ed ... bruit.html

Pour savoir de quoi nous parlons

Test de P Muller Passavent : La Haute-Définition s’entend-elle vraiment?

http://www.passavant-boutique.com/crbst_6.html et sa conclusion

je cite un passage de texte de ton premier lien:

"Le fait d'amputer des bits est appelé troncature. Certains grands partisans du dithering affirment que cette technique élude en quelque sorte le processus de troncature. Mais c'est une idée fausse. Avec ou sans dithering, lorsqu'un signal en 24 bits finit sur un CD en 16 bits, huit bits ont été tronqués et ne sont plus audibles. Néanmoins, il y a une différence entre le dithering et la troncature bête et méchante."

ça va bien dans le sens de ce que je disais...
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 30 Juin 2013 14:38

Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 30 Juin 2013 15:24

haskil a écrit:Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

j'attends toujours l'explication. L'article fourni par Dinococus explique l'intérêt du dithering pour adoucir les effets de la troncature en ajoutant du bruit à bas niveau, mais ne parle nullement de ce qui est perdu dans le processus.
Moi je reste persuadé qu'on perd en précision et donc que le signal est moins fidèle à celui d'origine. L'analogie avec le mp3 est de même nature: on enlève des informations par un procédé qui est censé ne pas être audible...
misterme
 
Messages: 1915
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 01 Juil 2013 8:18

misterme a écrit:
haskil a écrit:Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

j'attends toujours l'explication. L'article fourni par Dinococus explique l'intérêt du dithering pour adoucir les effets de la troncature en ajoutant du bruit à bas niveau, mais ne parle nullement de ce qui est perdu dans le processus.
Moi je reste persuadé qu'on perd en précision et donc que le signal est moins fidèle à celui d'origine. L'analogie avec le mp3 est de même nature: on enlève des informations par un procédé qui est censé ne pas être audible...


Un ingenieur du son travaillant dans studio (ca vaut ce que ça vaut) m avait affirmé que le nombre de bit était plus important que le taux d echantillonnage. Pour lui passer du 24 bit à du 16bit était audiblement dommageable.
Il m avait affirmé d autres choses etonnantes pour moi.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 8:32

Drahtaar a écrit:
autrichon gris a écrit:J'ai lu cet article à fond, c'est très intéressant et facile à comprendre.

@Drahtar
Tant qu'on y est t'as un avis sur la qualité des fichiers DSD en soi, ou tu fais la même analyse qu'avec les fichiers PCM HD ?


Merci beaucoup... :oops:

Mon avis reste à peu près le même pour les DSD. la technologie est différente mais le progrès reste à peu près le même : dynamique plus importante possible (possible et non "avérée", c'est différent) et bande pasante plus large, surtout que de mémoire le filtre est de 6 dB je crois.
J'avoue m'être rapidement désintéressé de ces SACD car quand ce format est sorti, j'avais, comme aujourd'hui avec la HD, fait des tests en aveugle entre les différentes éditions CD et SACD et j'étais arrivé aux conclusions similaires dont je parle sur la HD.
.


Et pourtant, petit retour d experience chez moi sur des sacd hybride avec test en aveugle, la piste stereo cd est moins bonne que la piste sacd stereo. Ce n est pas spectaculaire mais clairement audible (changement en aveugle, j insiste). 3 personnes ont constaté la mm chose ce jour là.
Il ne s agit pas ici de theorie mais de ce que j ai humblement constaté.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 8:38

misterme a écrit:
haskil a écrit:Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

j'attends toujours l'explication. L'article fourni par Dinococus explique l'intérêt du dithering pour adoucir les effets de la troncature en ajoutant du bruit à bas niveau, mais ne parle nullement de ce qui est perdu dans le processus.
Moi je reste persuadé qu'on perd en précision et donc que le signal est moins fidèle à celui d'origine. L'analogie avec le mp3 est de même nature: on enlève des informations par un procédé qui est censé ne pas être audible...


Et nous autre chose que le seul fait que tu soit persuadé... :wink:

L'explication a été donnée des milliers de fois, dont des centaines de fois sur HCFR ! Et quand elle t'est donnée tu ne prends pas la peine de la lire ou de la prendre en compte. :wink:

Ta comparaison avec le MP3 n'est pas du tout valide : le MP3 enlève des infos : le 16 bits ne retire aucune information par rapport au 24 bits.

Le nombre de bits correspond au rapport signal/bruit !

1 bit = 6 dB de rapport signal/bruit

12 bits x 6 : 72 dB
16 x 6 : 96 dB

Si le premier chiffre est excellent dans l'absolu, il est beaucoup moins bon que le second. Mais il est supérieur à celui d'une bonne salle de concerts dans laquelle on enregistre et le jour où les enregistrements faits sur 24 bits auront 72 dB de dynamique n'est pas encore venu. Cependant dans la pratique :

Dans le premier cas, il est possible d'entendre du bruit dans les sons les plus faibles quand l'enregistrement est fait dans une salle très silencieuse ou en proximité et que ce 12 bits a été utilisé tout au long du processus d'enregistrement : les premiers enregistrements numériques Denon ont été faits en 12 bits en 1972 et on entend le bruit de quantification.

Le second chiffre est meilleur que le rapport signal/bruit des meilleurs micros du marché et que le rapport signal/bruit non pondéré des micros et du rapport entre le bruit de fond résiduel d'un studio d'enregistrement.

Dans ce cas là, la différence entre 12 et 16 bits pourra donc être audible sur des enregistrements de musique acoustique dans les passages les plus doux.

12 bits correspondant à peu près au rapport signal/bruit des meilleurs enregistrements analogiques des années 1970.

Quant à la fréquence d'échantillonnage : les micros de prise de son musicale ne captent rien au dessus de 18 ou 19 Khz dans 9 cas sur 10. Ceux qui montent plus haut sont rares et ils ont un gros défaut : leur rapport signal/bruit est médiocre et ils produisent souvent un niveau de bruit égal à 10 à 12 dB.

Le 44.1 permettant de reproduire parfaitement 22 kHz...

Tous les professionnels sérieux s'accordent pour dire que le format idéal aurait été 16/48 kHz... 24 bit c'est un rapport signal/bruit théorique que ne peut pas atteindre l'électronique en amont et en aval : 144 dB de rapport signal/bruit est un chiffre théorique qui n'a qu'un intérêt : celui de pouvoir au mixage et à la post production ou à l'enregistrement multipiste conserver un rapport signal/bruit qui ne sera pas inférieur à ceux des 16 dB du CD...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juil 2013 8:44

thx06 a écrit:Et pourtant, petit retour d experience chez moi sur des sacd hybride avec test en aveugle, la piste stereo cd est moins bonne que la piste sacd stereo. Ce n est pas spectaculaire mais clairement audible (changement en aveugle, j insiste). 3 personnes ont constaté la mm chose ce jour là.
Il ne s agit pas ici de theorie mais de ce que j ai humblement constaté.


Normal, ce n'est pas le même master dans 9 cas sur 10...

Je me suis fait avoir, et pas que moi, bien avant toi depuis 10 ans que nous sommes quelques-uns à s'être intéressés au DSD et aux formats HD sur ce forum et ailleurs.

Par ailleurs, le niveau n'est, là encore dans 9 cas sur 10, pas le même sur les deux pistes du SACD Hybride : ce qui fait que la comparaison, quand on s'est assuré que la piste CD est bien tirée directement du master de la piste DSD, doit être fait avec les niveaux alignés et ce n'est pas aisé...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juil 2013 8:49

thx06 a écrit:
misterme a écrit:
haskil a écrit:Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

j'attends toujours l'explication. L'article fourni par Dinococus explique l'intérêt du dithering pour adoucir les effets de la troncature en ajoutant du bruit à bas niveau, mais ne parle nullement de ce qui est perdu dans le processus.
Moi je reste persuadé qu'on perd en précision et donc que le signal est moins fidèle à celui d'origine. L'analogie avec le mp3 est de même nature: on enlève des informations par un procédé qui est censé ne pas être audible...


Un ingenieur du son travaillant dans studio (ca vaut ce que ça vaut) m avait affirmé que le nombre de bit était plus important que le taux d echantillonnage. Pour lui passer du 24 bit à du 16bit était audiblement dommageable.
Il m avait affirmé d autres choses etonnantes pour moi.


J'en vois tous les jours des ingés sons : pour la production, ils ont raison à cause du multipiste où l'on peut enquiller les uns derrière les autres plusieurs appareils pour "arranger" le son (faire un effet "tubes" par exemple !) et donc ajouter du bruit potentiel. Ou chaque micro a un niveau de bruit résiduel qu'il produit lui-même !

Pas dans la reproduction sonore où passer de 24 à 16 n'est pas du tout audiblement dommageable.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juil 2013 9:14

haskil a écrit:
thx06 a écrit:
misterme a écrit:
haskil a écrit:Misterme tu surinterprètes une donnée technique pour lui faire dire ce que tu penses entendre.

Si de passer de 16 bits à 12 bits s'entendra.... passer de 24 à 16 n'a, en revanche, pas de raisons d'être audible.

j'attends toujours l'explication. L'article fourni par Dinococus explique l'intérêt du dithering pour adoucir les effets de la troncature en ajoutant du bruit à bas niveau, mais ne parle nullement de ce qui est perdu dans le processus.
Moi je reste persuadé qu'on perd en précision et donc que le signal est moins fidèle à celui d'origine. L'analogie avec le mp3 est de même nature: on enlève des informations par un procédé qui est censé ne pas être audible...


Un ingenieur du son travaillant dans studio (ca vaut ce que ça vaut) m avait affirmé que le nombre de bit était plus important que le taux d echantillonnage. Pour lui passer du 24 bit à du 16bit était audiblement dommageable.
Il m avait affirmé d autres choses etonnantes pour moi.


J'en vois tous les jours des ingés sons : pour la production, ils ont raison à cause du multipiste où l'on peut enquiller les uns derrière les autres plusieurs appareils pour "arranger" le son (faire un effet "tubes" par exemple !) et donc ajouter du bruit potentiel. Ou chaque micro a un niveau de bruit résiduel qu'il produit lui-même !

Pas dans la reproduction sonore où passer de 24 à 16 n'est pas du tout audiblement dommageable.


Je veux bien entendre que d autre bien plus sachant que moi les phenomenes audio contredisent mes oreilles. Mais mes oreilles m ont fait constater en aveugle que sur un mm sacd hybride, la piste cd est moins bonne que la piste sacd stereo.
Mes oreilles contredisent la theorie sur ce coup. Ce n est pas tres savant comme propos mais c est factuel dans mon referentiel.
Faudra que je teste avec mon nouveau lecteur si je constate toujours la mm chose.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 9:29

Pas forcement le même master ou le même niveau sonore entre les deux pistes. Cf le message d'Haskil.

ps : en aveugle, c'est avec randomisation et sur au moins 10 ou 14 essais, pour être valable.
Mahler
 
Messages: 12954
Inscription Forum: 19 Mar 2006 18:27
  • offline

Message » 01 Juil 2013 10:13

Mahler a écrit:Pas forcement le même master ou le même niveau sonore entre les deux pistes. Cf le message d'Haskil.

ps : en aveugle, c'est avec randomisation et sur au moins 10 ou 14 essais, pour être valable.


Je veux bien que les master soit differents. Je dois t avouer que peut m importe, je ne suis pas dogmatique. Quelque soit la raison, j ai constaté sur une mm oeuvre qu un SACD et Un bluray audio est au dessus de son homologue CD. C est de tres tres loin tout ce qui m importe.

Pas eu besoin de 14 essais pour entendre l evidence.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 10:23

thx06 a écrit:
Mahler a écrit:Pas forcement le même master ou le même niveau sonore entre les deux pistes. Cf le message d'Haskil.

ps : en aveugle, c'est avec randomisation et sur au moins 10 ou 14 essais, pour être valable.


Je veux bien que les master soit differents. Je dois t avouer que peut m importe, je ne suis pas dogmatique. Quelque soit la raison, j ai constaté sur une mm oeuvre qu un SACD et Un bluray audio est au dessus de son homologue CD. C est de tres tres loin tout ce qui m importe.

Pas eu besoin de 14 essais pour entendre l evidence.


Pour le coup, tu es dogmatique !

La seule chose qui importe, c'est de commencer par comparer les mêmes choses... car d'une édition CD à une autre édition CD du même enregistrement on entend des différences... car ces différences existent quand les masters sont différents ! Or, d'une édition à une autre édition, sur le même support, les masters peuvent être différents... et pas qu'un peu...

Admettre cela est le contraire du dogmatisme !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juil 2013 10:35

misterme a écrit:j'ai arrêté la lecture à l'en-tête de l'article...
encore une prose écrite par des sourds qui s'appuient sur des soit-disant vérités techniques pour essayer de démontrer que la musique en haute définition n'apporte rien de plus.
Je ne comprends pas pourquoi ce genre de discours fleurit un peu partout sur la toile ces jours-ci, alors que c'est FAUX.
La musique en haute définition est un vrai plus. Il est temps de le crier haut et fort et de faire taire les grincheux en mal de reconnaissance (je ne parle pas pour toi Drahtaar).


Je n irai pas a croire a des pb d audition :ane:
Mais nous sommes d accord, par delà la theorie qui tente a prouver le contraire, les supports HD sont un vrai gain pour nous pauvres melomanes incultes.
Que soit pour des raisons de masters differents, d un echantillonage plus elevé ou plus de bit, mes oreilles disent de bonne foi MERCI.

Les debats theoriques sont sans fin et d autre personnes tout aussi calés affirmeront le contraire. N ayant pas autant de culture technique, je ne me fie au final qu a mes oreilles.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 10:43

haskil a écrit:
thx06 a écrit:
Mahler a écrit:Pas forcement le même master ou le même niveau sonore entre les deux pistes. Cf le message d'Haskil.
ps : en aveugle, c'est avec randomisation et sur au moins 10 ou 14 essais, pour être valable.

Je veux bien que les master soit differents. Je dois t avouer que peut m importe, je ne suis pas dogmatique. Quelque soit la raison, j ai constaté sur une mm oeuvre qu un SACD et Un bluray audio est au dessus de son homologue CD. C est de tres tres loin tout ce qui m importe
Pas eu besoin de 14 essais pour entendre l evidence.

Pour le coup, tu es dogmatique !
La seule chose qui importe, c'est de commencer par comparer les mêmes choses... car d'une édition CD à une autre édition CD du même enregistrement on entend des différences... car ces différences existent quand les masters sont différents ! Or, d'une édition à une autre édition, sur le même support, les masters peuvent être différents... et pas qu'un peu...
Admettre cela est le contraire du dogmatisme !


Je t ai connu d une rethorique plus aiguisė. :wink:
J admet que la theorie est une demarche dogmatique. les ecoutes sont des demarches pratiques.
Je veux que les master soit différents. Si ressortir une oeuvre HD entraine un remastering de plus haut niveau, tant mieux, j acheterai de la musique HD du coup.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message