Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Article sur la musique Haute Définition

Message » 01 Juil 2013 11:07

thx06 écrit Je t ai connu d une rethorique plus aiguisė. :wink:
J admet que la theorie est une demarche dogmatique. les ecoutes sont des demarches pratiques.


Je m'adapte au propos qui oppose théorie, à mon avis mal comprise, et pratique.

Je veux que les master soit différents. Si ressortir une oeuvre HD entraine un remastering de plus haut niveau, tant mieux, j acheterai de la musique HD du coup.


Du coup, n'établit pas de supériorité intrinsèque d'un format sur un autre. Et méfie toi que rapidement, les formats HD n'entrainent pas du tout un "remastéring au plus haut niveau"...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Juil 2013 11:07

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Juil 2013 11:11

Moi je dis la chose suivante:
je ne maîtrise pas les maths et la techniques et je n'ai pas pénétré le secret algorithmique qui permet de tout comprendre au signal audio numérique, même si j'ai quand même les notions de base.
Je pars d'une constatation simple: les professionnels de la musique nous proposent, depuis plusieurs années déjà, des supports ou des fichiers haute résolution pour apprécier la musique. La plupart des écoutes faites avec ces supports apporte un degré de satisfaction plus élevé qu'avec le traditionnel CD. Constatation de base: on nous a dit que le CD avait une qualité supérieure au vinyle, le ressenti va dans ce sens; on nous a dit que la haute résolution avait une qualité supérieure au CD, le ressenti va aussi dans ce sens.
En tant que passionné de musique, de cinéma et de nouvelles technologies, je viens sur ce forum pour y trouver des informations, partager des expériences et essayer de comprendre certaines choses en me faisant ma propre idée par rapport aux interlocuteurs. Et j'avoue n'avoir pas toujours la patience d'être courtois quand j'estime que les autres ont tort. J'essaie cependant de m'améliorer.
Toujours est-il que je vois ici nombre de personnes qui remettent en question la légitimité de la musique en haute résolution alors qu'elle est pour moi une réelle avancée.
A partir de là je ne peux avoir que deux réactions:
- prendre le parti de me dire que les ingénieurs du son et les distributeurs essayent de nous enfler ou ne connaissent rien à leur métier et que mes oreilles m'ont trompé (on aurait attendu l'arrivée des supports haute définition pour sortir enfin des masters dignes de ce nom, histoire de nous faire croire que l'un est dû à l'autre).
- relativiser les propos qu'ont peut lire sur un forum et me dire que, malgré toutes les connaissances déployées par les passionnés ici, il faut quand même faire confiance au secteur professionnel, qui reste crédible dans sa démarche car professionnel justement.

Personnellement j'ai choisi, et s'il est facile pour certains de trouver des failles dans mon argumentaire quand j'essaie de trouver les mots pour m'expliquer, je considère que celui des autres en a sûrement aussi même si bien moins facile à déceler.
misterme
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 01 Juil 2013 11:23

@misterme : tu n'as pas entièrement raison, et d'autres peuvent très bien avoir une opinion différente de la tienne sans avoir totalement tort. Si tu ne tolère pas ça, il vaut mieux que tu arrêtes d'intervenir car il y aura toujours quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi.

Tu globalises "les ingénieurs" comme si il existait un système de coordination des ingénieurs du son pour qu'ils fassent tous exactement le même boulot donc exactement les mêmes master, dans les mêmes conditions, sur le même matériel, etc. ;-)

"Il faut faire confiance au milieu professionnel dans sa démarche car professionnelle" la définition du pro c'est qu'il vit de son métier, si le client est prêt à acheter ça lui permet d'en vivre, le reste est ton extrapolation comme quoi un professionnel est plus crédible qu'un particulier. Tu sembles oublier la fonction marketing qui a pour rôle de vendre et qui s'en cogne royalement de la satisfaction du client, qui veut juste des résultats.
dgilz
 
Messages: 3999
Inscription Forum: 10 Juin 2007 14:23
Localisation: Paris
  • offline

Message » 01 Juil 2013 11:36

dgilz a écrit:@misterme : tu n'as pas entièrement raison, et d'autres peuvent très bien avoir une opinion différente de la tienne sans avoir totalement tort. Si tu ne tolère pas ça, il vaut mieux que tu arrêtes d'intervenir car il y aura toujours quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi.

où ai-je dit que je considèrais que j'avais entièrement raison ? J'ai juste dis que je considère que ceux qui pensent que j'ai tort n'ont pas forcément raison. Et que je garde ma propre opinion. C'est là la nuance.
misterme
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 01 Juil 2013 11:47

dgilz a écrit:"Il faut faire confiance au milieu professionnel dans sa démarche car professionnelle" la définition du pro c'est qu'il vit de son métier, si le client est prêt à acheter ça lui permet d'en vivre, le reste est ton extrapolation comme quoi un professionnel est plus crédible qu'un particulier.

j'ai effectivement tendance à croire que le mot professionnel désigne encore à notre époque une personne compétente qui détient un savoir-faire acquis au prix d'un effort, qui a un sens des responsabilités et du travail bien fait, et qui se distingue d'une personne qui s'intéresse aux même activités mais dont ce n'est pas le métier.
misterme
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 06 Sep 2007 13:20
Localisation: Val d'Oise
  • offline

Message » 01 Juil 2013 12:40

dgilz a écrit:@misterme : tu n'as pas entièrement raison, et d'autres peuvent très bien avoir une opinion différente de la tienne sans avoir totalement tort. Si tu ne tolère pas ça, il vaut mieux que tu arrêtes d'intervenir car il y aura toujours quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi.

Tu globalises "les ingénieurs" comme si il existait un système de coordination des ingénieurs du son pour qu'ils fassent tous exactement le même boulot donc exactement les mêmes master, dans les mêmes conditions, sur le même matériel, etc. ;-)

"Il faut faire confiance au milieu professionnel dans sa démarche car professionnelle" la définition du pro c'est qu'il vit de son métier, si le client est prêt à acheter ça lui permet d'en vivre, le reste est ton extrapolation comme quoi un professionnel est plus crédible qu'un particulier. Tu sembles oublier la fonction marketing qui a pour rôle de vendre et qui s'en cogne royalement de la satisfaction du client, qui veut juste des résultats.


+ 1

S'agissant des professionnels : il y a aussi les professionnels de la vente... : les maisons de disques et les éditeurs en font partie. Et vendre et revendre les mêmes enregistrements sous tous les formats ne les gêne pas : on appelle cela le commerce.

Comme de vendre le même enregistrement, en même temps, dans plusieurs collections à des prix différents : marché de niche. Et évidemment, la HD est une niche de plus. En situation de crise, c'est toujours ça de bon à prendre.

Sinon, les professionnels, les autres, je veux dire les preneurs de son, les directeurs artistiques d'enregistrements, ceux qui ont à voir avec la musique enregistrée en terme de production privée ou publique (radios) : ils ne sont pas du tout unanimes sur la HD pour la lecture. Ils le sont pour la production : 24/48 pour des raisons objectives mille fois données. Mais pour la lecture de musique, une fois l'enregistrement prêt : plus du tout.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56545
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juil 2013 13:55

haskil a écrit:
thx06 écrit Je t ai connu d une rethorique plus aiguisė. :wink:
J admet que la theorie est une demarche dogmatique. les ecoutes sont des demarches pratiques.


Je m'adapte au propos qui oppose théorie, à mon avis mal comprise, et pratique.

Je veux que les master soit différents. Si ressortir une oeuvre HD entraine un remastering de plus haut niveau, tant mieux, j acheterai de la musique HD du coup.


Du coup, n'établit pas de supériorité intrinsèque d'un format sur un autre. Et méfie toi que rapidement, les formats HD n'entrainent pas du tout un "remastéring au plus haut niveau"...


Absolument, je suis sûr qu'on se fera avoir quque fois. Néanmoins, si à la fin on a le bonheur de quelque réeditions et ou édition avec mastering ou remastering bien soigné mais exclusif à ces formats, ça me suffira largement pour acheter du "son HD".
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline

Message » 01 Juil 2013 14:03

misterme a écrit:Moi je dis la chose suivante:
je ne maîtrise pas les maths et la techniques et je n'ai pas pénétré le secret algorithmique qui permet de tout comprendre au signal audio numérique, même si j'ai quand même les notions de base.
Je pars d'une constatation simple: les professionnels de la musique nous proposent, depuis plusieurs années déjà, des supports ou des fichiers haute résolution pour apprécier la musique. La plupart des écoutes faites avec ces supports apporte un degré de satisfaction plus élevé qu'avec le traditionnel CD. Constatation de base: on nous a dit que le CD avait une qualité supérieure au vinyle, le ressenti va dans ce sens; on nous a dit que la haute résolution avait une qualité supérieure au CD, le ressenti va aussi dans ce sens.
En tant que passionné de musique, de cinéma et de nouvelles technologies, je viens sur ce forum pour y trouver des informations, partager des expériences et essayer de comprendre certaines choses en me faisant ma propre idée par rapport aux interlocuteurs. Et j'avoue n'avoir pas toujours la patience d'être courtois quand j'estime que les autres ont tort. J'essaie cependant de m'améliorer.
Toujours est-il que je vois ici nombre de personnes qui remettent en question la légitimité de la musique en haute résolution alors qu'elle est pour moi une réelle avancée.
A partir de là je ne peux avoir que deux réactions:
- prendre le parti de me dire que les ingénieurs du son et les distributeurs essayent de nous enfler ou ne connaissent rien à leur métier et que mes oreilles m'ont trompé (on aurait attendu l'arrivée des supports haute définition pour sortir enfin des masters dignes de ce nom, histoire de nous faire croire que l'un est dû à l'autre).
- relativiser les propos qu'ont peut lire sur un forum et me dire que, malgré toutes les connaissances déployées par les passionnés ici, il faut quand même faire confiance au secteur professionnel, qui reste crédible dans sa démarche car professionnel justement.

Personnellement j'ai choisi, et s'il est facile pour certains de trouver des failles dans mon argumentaire quand j'essaie de trouver les mots pour m'expliquer, je considère que celui des autres en a sûrement aussi même si bien moins facile à déceler.


T'inquiéte Misterne. Ca arrive à tout le monde les sauts d'humeur et moi le premier (t'en sais ququ chose :wink: ).
Ca rend pas tes écrits moins interessant sur la longueur.
Une fois n'est pas coutume, mes oreilles rejoignent les tiennes sur ce coup.
thx06
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 21 Mar 2006 21:12
Localisation: NICE
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message