Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Beethoven, pianos concertos...

Message » 13 Avr 2002 16:20

Bonjour à tous,

Quel concerto pour piano de Beethoven mes conseillez-vous à part le 1 & 2 ? Quelle édition ?

Je viens juste d'acheter le 1&2 chez Teldec, pianiste Andras Schiff, il y a mieux comme intérpretation pour ces concertos ?
Merçi d'avance aux spécialistes du classique pour les réponses.

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription Forum: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Avr 2002 16:20

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Avr 2002 19:00

Pauvre Rémy qui vient d'acheter un disque d'Andras Schiff, pianiste médiocre d'entre les médiocres! Cette interprétation dirigée par Haïtink, pourtant!, est d'une mollesse, d'une indécision lénifiantes!
Faut fuir tous les disques de ce pianiste (je les ai tous entendus, y compris ses meilleurs enregistrés quand il était jeune, tout jeune, pour Denon et Hungaroton, puis tous les Decca de Bach à Bartok (dans son disque de concertos avec Solti, il arrange la partie de piano et supprime des notes par paquets!), les Teldec et les tout récents ECM : un double album Schumann incroyable de médiocrité et de bluff (il supprime un paquet de notes qu'il ne joue pas dans les Novelettes et prend la pause poéte prétentieuse, ce pianiste est un dol).

Pour revenir à Beethoven :

Le Premier Concerto par Pollini et Jochum est une merveille d'allant, de vivacité, de finesse enjouée : une splendeur (avec la grande cadence, chez DGG). Celui de Michelangeli est d'un hédonisme sonore aussi insuportable que fascinant et quel jeu de piano (DGG avec Giulini).

Le Deuxième Concerto par Argerich se dirigeant du clavier (EMI) avec un orchestre londonien est d'une allégresse, d'une vitalité extraordinaire (éviter en revanche son disque dirige par Sinopoli qui est un chef effroyable de lourdeur et d'inertie ici!).

le Troisième Concerto par Kempff et Leitner (DGG) est l'un des meilleurs que l'on puisse imaginer (meilleur que celui de l'intégrale mono avec Van Kempen, par ailleurs géniale, mais pas disponible en concertos isolés). Ainsi que celui de Serkin (Sony)

Le Quatrième Concerto par Kempff et Leitner est également génial (DG), la version mono dirigée par Van Kempen (DG, pas en isolés) n'a qu'une rivale : Novaes/Klemperer chez Vox malgré un orchestre mauvais (symphonique de Vienne des mauvais jours!).

L'Empereur par Kempff (DG), Serkin (Sony), Arrau (Philips, Haitink plus que Davis encore que...), pour une expérience passionnante : Gould et Stokowski (attention! surprenant...)
et si la mono ne te fait pas peur :
Fischer/Furtwängler chez EMI...

Si tu veux une intégrale stéréo :
Kempff avec Leitner (DGG), bien meilleure que ce que certains critiques en disent, en fait l'une des meilleures intégrales jamais enregistrée... la version mono avec Van Kempen n'est supérieure que dans le Quatrième Concerto qui tient du miracle...
Arrau avec Haïtink (Philips).
Brendel avec Rattle (Philips).
Rubinstein avec Krips (RCA) : on ne pense jamais à lui et pourtant...

A fuir : Schiff, Larrocha/Chailly, Ashkenazy se dirigeant du clavier avec Detroit, Serkin/Ozawa (Telarc : horrible prise de son noyée dans la réverbération et interprétation pas bien venue, pas inspirée, étonnant de la part de tels musiciens!).

A éviter : Barenboïm (arytmique et surfait), Zacharias (Hans Vonk qui dirige... raidement), Pollini/Abbado (bof! bof!), Schnabel (orchestre bringuebalant).
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Avr 2002 19:11

re,

Merçi Alain pour tes conseils pointus dans ce domaine, je fonce lundi chez le disquaire :smile: C'est vrai qu'Andras Schiff, bof bof, c'est pas très "viril" comme interprétation.

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription Forum: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique
  • offline

Message » 13 Avr 2002 20:50

Critique musical professionnel et salarié à plein temps... qui a gardé une âme d'amateur : j'aime la musique presque plus que tout!
Alain
PS. Rémy comme tu dis : Schiff c'est pas très viril! Mou des doigts, le gars!
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 13 Avr 2002 21:41

Encore un post d'haskil à conserver...

Le 2002-04-13 19:00, haskil a écrit:

L'Empereur... par Gould et Stokowski (attention! surprenant...)


J'abonde dans le même sens: cette version doit figurer dans toute discothèque beethovénienne. La couleur de l'orchestre te surprendra et le jeu stratosphérique de Gould t'exaltera.

Pour les deux derniers concerti, tu peux aussi essayer Brendel/Levine chez Philips, issu d'une autre intégrale. Le jeu de l'orchestre de Chicago est très fin; Brendel et Levine interprètent ces deux oeuvres avec une authenticité de bon alloi. Peut-être pas génialissime, mais assez rafraîchissant.
Dernière édition par Scytales le 28 Fév 2003 15:45, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10914
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 13 Avr 2002 22:33

C'est vrai que Brendel Levine sont très frais et vifs dans leurs échanges.
Quant à GOuld (je ne suis pourtant pas très gouldien par goût même si je le respecte beaucoup), cet Empereur est l'une des interprétations les plus convaincantes de cette oeuvre enfin débarassée du côté pompier que son nom induit.
Avec eux, ça devient une grande symphonie avec piano obligé, le premier mouvement pris lentement, s'élève magnifiquement sans cette rhétorique habituelle du combat entre soliste et orchestre, c'est original, apparemment nombriliste par volonté de se singulariser, mais la vérité de l'oeuvre est peut-être là aussi, dans un discours unitaire. Et quel chef! Je rêve de l'entendre en SACD!
Alain
Sinon, pour le quatrième si vous trouver l'album Vox de Guiomar Novaes achetez le, malgré prise de son mono et orchestre pas loin d'être nul (joue pas juste et accords pas ensembles!), mais la partie de piano est l'une des plus bouleversantes interprétations jamais entendues : aussi haut que kempff! et peut-être plus émouvant encore dans le mouvement lent. Indescriptible et pas cher du tout les deux CD.

J'ai fait entendre ce disque à un grand professeur de l'Institut Gnessine à Moscou qui avait les larmes aux yeux et est devenu toqué de cette pianiste brésilienne formée à Paris, louée par Debussy dans une lettre, star pendant cinquante ans aux Etats-Unis (la plus grande pianiste que j'ai accompagnée avec Serkin disait Bernstein), inconne en France. Bon, Argerich, Freire, Byron Janis et plein de pianistes la vénèrent à l'égal d'Hoffman, de Rachmaninov, de Cortot, d'Horowitz. Faut connaître!
Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Avr 2002 22:43

Je suis loin (très loin) d'avoir la culture de Haskil mais il y à aussi, si on la trouve encore
la version de Backaus avec le Wiener Philarmonic chez Decca.
Haskil peut nous dire ce qu'il en pense.
LaurentV
 
Messages: 11954
Inscription Forum: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: le vert pays des eaux vives
  • offline

Message » 15 Avr 2002 8:53

Puisqu'on parle pianistes, Haskil, que penses-tu de Pascal Rogé, notamment sur Debussy ?
Groquik
 
Messages: 517
Inscription Forum: 08 Aoû 2001 2:00
Localisation: la campagne Picarde...
  • offline

Message » 15 Avr 2002 9:00

C'est pas un problème de culture : c'est mon métier et le piano en plus est ma spécialité!

Backhaus/vienne/Isserstedt chez Decca sont splendides (et en plus c'est l'un des rarissimes disques Decca de piano bien enregistré... : stéréo splendide), très vif, unitaire (le 4e Concerto dans un seul souffle), le pianiste est l'un des géants du siècle passé, parfois un peu "je regarde la ligne bleue des vosges et ne ne condescends pas à descendre chez les Humains" mais quel pianiste anti-démagogique!
D'ailleurs Backhaus est aujourd'hui encore vénéré par de nombreux pianistes.
Le piano utilisé par Backhaus pour ces concertos est un Bösendorfer splendide (ce qui n'existe plus de nos jours), au son rond, chantant, lumineux avec des aigus splendides et pas durs du tout.
Backhaus a fait ses premiers disques au tout début du 20e siècle (dont un concerto de Grieg en 1913!) et le dernier quelques jours avant sa mort en 1969 et en public! : il a eu un petit malaise est revenu jouer un bis et est parti. Il est mort le lendemain ou le seurlendemain. Decca a publié ce récital qu'on trouve parfois dans la marque Ermitage chez les disquaires spécialisés dans les disques à 20F...

Il était né en 1884. à 80 ans passés il jouait et enregistraitle encore le Deuxième Concerto de Brahms de façon impeccable (avec Bohm chez Decca). Et c'est une sacrée paire de manches de le jouer!

Alain
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 15 Avr 2002 15:02

Salut,

J'ai acheté ce matin le 1er concerto par Pollini et Jochum comme conseillé par Alain.... quelle claque! Schiff est vraiment nul en effet :smile:. Cette intérprétation est plus vivante, plus "subtile".
Merçi encore à toi Alain pour tes conseils de pros qui m'éviteront, à l'avenir, d'acheter des "daubes" comme Schiff,etc..

Autre chose, quels sont tes références en duo de pianos(sur du Mozart, Mendelssohn...), les interprétations que tu as préferées ?

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription Forum: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique
  • offline

Message » 15 Avr 2002 15:10

euh moi j'adore vraiment l'intégrale Brendel / Rattle! (le deuxième mouvement de l'Empereur quand arrive le piano!!)

Sinon ça n'a rien à voir mais je me suis abonné à Diapason et j'ai eu droit à une magifique version des 4 saisons de Vivaldi avec en plus un super son.
alterman
 
Messages: 1712
Inscription Forum: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 15 Avr 2002 15:40

Salut ALterman,

Quel label édite l'intégral Brendel/Rattle ?

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription Forum: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique
  • offline

Message » 15 Avr 2002 15:49

Le 2002-04-15 15:10, alterman a écrit:
euh moi j'adore vraiment l'intégrale Brendel / Rattle! (le deuxième mouvement de l'Empereur quand arrive le piano!!)



Excellentissime en effet, mais plutot pour les 4 premiers concertos. Pour le KaiserKonzert, et en particulier le 2eme mvt, ma version de reference est la Pollini/Abbado.

J'en ai maintenant 16 versions differentes (yes :smile: !), et c'est celle que je trouve la plus riche en emotions.
Le toucher de piano de Pollini sur ce fameux 2eme mvt me donne a chaque fois la chair de poule.

Un bon point aussi pour les versions Perahia et Arrau
Gradubide
 
Messages: 235
Inscription Forum: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 16 Avr 2002 12:01

Brendel / Rattle c'est chez Universal

@+
alterman
 
Messages: 1712
Inscription Forum: 25 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 16 Avr 2002 20:00

Salut,

ok, je vais essayer de trouver cet intégral.
Merçi pour votre aide.

a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription Forum: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message