Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: emotion, wuhan333 et 8 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Berlioz symphonie fantastique

Message » 25 Mai 2008 18:21

Salut à tous ; je recherche une belle version de la fantastique avec une prise de son superlative ; il y a gergiev en sacd je ne sais pas ce que ça vaut ; ou davis remasterisé sacd ; pas munch enregistrement trop vieux, je voudrais du récent, une version qui décape dans l'interprétation, autrement dit cinglante !
merci d'avance aux connaisseurs de l'oeuvre
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Mai 2008 18:21

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Mai 2008 19:03

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'association pour que le site progresse : http://www.homecinema-fr.com/asso.php/
Avatar de l’utilisateur
frahlt
Trésorier de l'Association
Trésorier de l'Association
 
Messages: 20924
Inscription Forum: 05 Mai 2006 4:29
Localisation: Entre Saumur, Bourgueil, Chinon... et La Défense
  • offline

Message » 26 Mai 2008 10:17

on peut écouter un des morceaux intégralement ici :
http://www.jiwafm.fr/#album/163011
kfigaro
 
Messages: 64
Inscription Forum: 15 Avr 2008 13:22
  • offline

Message » 26 Mai 2008 11:39

merci les gars même si j'arrive pas à écouter d'extrait.
Donc la prise de son est superbe ?
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 26 Mai 2008 11:55

HOLLIGER a écrit:Salut à tous ; je recherche une belle version de la fantastique avec une prise de son superlative ; il y a gergiev en sacd je ne sais pas ce que ça vaut ; ou davis remasterisé sacd ; pas munch enregistrement trop vieux, je voudrais du récent, une version qui décape dans l'interprétation, autrement dit cinglante !
merci d'avance aux connaisseurs de l'oeuvre


En SACD, je te conseille plutôt la version davis - concertgebouw, remasterisée chez Pentatone. Il s'agit d'une version qui a longtemps été considérée comme référence.
L'édition CD était déjà pas mal, mais la réédition en sacd (en 4.0) est superbe.

Cela dit, je ne connais pas la version Dutoit qu'on te conseille par ailleur.
Alberich
 
Messages: 198
Inscription Forum: 01 Juil 2002 14:26
Localisation: Créon (33)
  • offline

Message » 26 Mai 2008 19:34

Merci à yoi, je vais peut-être me prendre la version davis ; je ne cherche pas obligatoirement du sacd que je n'écoute d'ailleurs qu'en stéréo ;
A+
HOLLIGER
 
Messages: 2084
Inscription Forum: 31 Jan 2005 8:38
  • offline

Message » 27 Mai 2008 11:16

Bonjour,

Je conseillerais l'interprétation de Thomas Beecham paru chez EMI. Il ne s'agit pas d'un enregistrement récent (1959) ni d'une qualité technique exceptionnelle, mais Beecham est vraiment excellent dans Berlioz et les timbres des instrumentistes (notamment les vents, avec des sonorités très "naturelles") de l'orchestre (français) est vraiment exceptionnelle.

Pour moi c'est le disque qui fait le plus ressentir le côté fantastique de l'oeuvre et on oublie vite l'âge de l'enregistrement.
th7513
 
Messages: 345
Inscription Forum: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 27 Mai 2008 20:02

Je devrais recevoir dans quelques jours la version de Paul Paray, rééditée en SACD par Mercury Living Presence.

Un lien vers un site de vente sur lequel tu peux écouter des extraits:
http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/h ... rrency/USD

Je trouve ces extraits alléchants!

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10917
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 27 Mai 2008 22:07

Paray ? Genialissime.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56551
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 28 Mai 2008 12:19

haskil a écrit:Paray ? Genialissime.



+1

excellente collection en sacd chez mercury en général...et cette fantastique est ma préférée :P
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 30 Mai 2008 11:36

Et oui rien ne vaut un bon chef français pour de la musique bien francaise (il s'en était fait une spécialité d'ailleurs)
meno
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 02 Jan 2006 0:45
Localisation: Cergy, et un peu Matour
  • offline

Message » 30 Mai 2008 19:34

perso j'aime bien la version Munch de 62 avec Boston : et la prise de son est plus que correcte

J'avoue aussi que les Mercury Living Presence sont souvent excellents question enregistrements...
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Message » 31 Mai 2008 22:42

meno a écrit:Et oui rien ne vaut un bon chef français pour de la musique bien francaise (il s'en était fait une spécialité d'ailleurs)


Je ne suis pas d'accord avec cette assertion... nationale ! :wink:

Paray dirigeait très bien Berlioz, pas parce qu'il était français, mais simplement parce qu'il dirigeait très bien cette musique (et d'autres : il dirigeait tout très bien !)... comme des chefs aussi différents que Beecham (anglais), Munch (de culture allemande avant que d'être de culture française), que Toscanini et Weingartner... qui en plus a excellement édité Berlioz en partitions en Allemagne quand la france ne s'en préoccupait pas beaucoup !

De nos jours : la plus grande interprétation que j'ai entendues en concert de la fantastique : Philharmonie de Vienne sous la direction de Simon Rattle ! Et même la meilleure jamais entendue.... disques et y compris... très proche de celle de Paray, d'ailleurs et donc anti tradition française qui est "en l'air", sans graves appuyés, un peu atmosphérique... là, comme Paray, graves profonds et articulés, noirceur du trait, tempos implacables (de ce point de vue anti Munch version positive, anti Prêtre pour parler d'un chef à mon avis médiocre bien souvent), tension rythmique incroyable !

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56551
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 01 Juin 2008 18:29

haskil a écrit:
meno a écrit:Et oui rien ne vaut un bon chef français pour de la musique bien francaise (il s'en était fait une spécialité d'ailleurs)


Je ne suis pas d'accord avec cette assertion... nationale ! :wink:

Paray dirigeait très bien Berlioz, pas parce qu'il était français, mais simplement parce qu'il dirigeait très bien cette musique (et d'autres : il dirigeait tout très bien !)... comme des chefs aussi différents que Beecham (anglais), Munch (de culture allemande avant que d'être de culture française), que Toscanini et Weingartner... qui en plus a excellement édité Berlioz en partitions en Allemagne quand la france ne s'en préoccupait pas beaucoup !

De nos jours : la plus grande interprétation que j'ai entendues en concert de la fantastique : Philharmonie de Vienne sous la direction de Simon Rattle ! Et même la meilleure jamais entendue.... disques et y compris... très proche de celle de Paray, d'ailleurs et donc anti tradition française qui est "en l'air", sans graves appuyés, un peu atmosphérique... là, comme Paray, graves profonds et articulés, noirceur du trait, tempos implacables (de ce point de vue anti Munch version positive, anti Prêtre pour parler d'un chef à mon avis médiocre bien souvent), tension rythmique incroyable !


Je savais que j'allais faire réagir en mettant celà et ça n'a pas manqué. :lol: Celà dit on ne peut nier que Paray s'est fait une spécialité de la musique française en général. Et d'autre part je n'ai jamais dit que les autres étaient incapable d'être de bons chefs pour la musique française. Celà dit sur l'ensemble des grandes oeuvres la constance me parait être prédominante pour Paray.. :oops:
meno
 
Messages: 1926
Inscription Forum: 02 Jan 2006 0:45
Localisation: Cergy, et un peu Matour
  • offline

Message » 02 Juin 2008 21:03

haskil a écrit:
meno a écrit:Et oui rien ne vaut un bon chef français pour de la musique bien francaise (il s'en était fait une spécialité d'ailleurs)


Je ne suis pas d'accord avec cette assertion... nationale ! :wink:

Paray dirigeait très bien Berlioz, pas parce qu'il était français, mais simplement parce qu'il dirigeait très bien cette musique (et d'autres : il dirigeait tout très bien !)... comme des chefs aussi différents que Beecham (anglais), Munch (de culture allemande avant que d'être de culture française), que Toscanini et Weingartner... qui en plus a excellement édité Berlioz en partitions en Allemagne quand la france ne s'en préoccupait pas beaucoup !

De nos jours : la plus grande interprétation que j'ai entendues en concert de la fantastique : Philharmonie de Vienne sous la direction de Simon Rattle ! Et même la meilleure jamais entendue.... disques et y compris... très proche de celle de Paray, d'ailleurs et donc anti tradition française qui est "en l'air", sans graves appuyés, un peu atmosphérique... là, comme Paray, graves profonds et articulés, noirceur du trait, tempos implacables (de ce point de vue anti Munch version positive, anti Prêtre pour parler d'un chef à mon avis médiocre bien souvent), tension rythmique incroyable !


J'ai les versions de Paray et Munch depuis peu de temps, je n'ai pas eu le temps de bien me pencher dessus pour donner un avis.
Bon mais j'ai eu d'autres versions en dehors de celles-ci et je rejoins haskil sur un point : c'est un morceau qui je trouve requiert une certaine noirceur. Si sur le dernier mouvement on joue trop guilleret on passe complètement à côté de quelque chose je trouve. Le côté guilleret que donne certain chef donne parfois l'impression qu'on écoute une operette...

Donc avant d'acheter Paray et Munch j'écoutais le plus souvent la version de Maazel chez Telarc qui a ce côté un peu sombre ;)
Image
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3106
Inscription Forum: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: 77
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message