Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Blu-Spec CD : la musique HD !

Message » 13 Nov 2008 19:40

neofeed a écrit:
doum a écrit:Un marché de masse en téléchargement légal compressé, un marché de niche haut de gamme qui reste sur le CD ou mieux SACD dans des magasins qui se spécialiseront la dedans ?


Effectivement, il y a sans doute de ça : sensibiliser la masse sur le téléchargement légal (surtout les moins de 25 ans) et conserver une distribution physique de CD pour les plus "avertis". Cela permet de conserver des marges sur un système de distribution rôdé.

D'où peut être ce retard dans l'offre de téléchargement légal en lossless :
- "nouvelle technologie" = besoin d'infrastructures réseau solides pour assurer un service de qualité (télécharger un album non compressé de 600 Mo ça ne coûte pas la même chose pour le fournisseur qu'un album MP3 de 60 Mo) = investissements lourds infaisables dans l'état actuel du marché (du disque et financier)


Je ne pense pas du tout que ça soit une question de coût mais bien de volonté. Les "petits" Grenoblois de Starzik.com proposent du flac depuis plusieurs années et ça ne leur pose pas de problème. Si eux le font, avec un catalogue très large (mais évidemment trop limité par rapport à tout ce qui existe), qu'est-ce qui empêcherait un "grand" (fnac, virgin, etc...) de faire pareil ???

On parlait de starzik ici : http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?p=171636929#p171636929
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Nov 2008 19:40

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Nov 2008 20:27

C'est justement là le nœud du problème... Combien d'albums sont téléchargés sur ce site (qu'au passage je ne connaissais pas merci :wink: ) par jour ?
Les coûts de stockage, de bande passante surtout sont à mon avis un des freins importants.

Et puis on oublie aussi une chose dans la dématérialisation de la musique, que vont devenir tous les intermédiaires (pressage des CD, impressions des livrets etc.) ?
Il y a certainement du lobbying de la part de ces industriels.

N'oublions pas non plus que pour beaucoup de gens dans la musique (du moins je le suppose car dans le cinéma c'est comme ça) assimilent plus Internet comme un vecteur de piratage plus que comme une opportunité. Bien évidemment les choses évoluent dans l'esprit des dirigeants et heureusement mais, comme pour tout, pas aussi vite que les envies/besoins des consommateurs.
neofeed
 
Messages: 1597
Inscription Forum: 29 Jan 2007 13:52
Localisation: Paris
  • offline

Message » 14 Nov 2008 12:46

neofeed a écrit:C'est justement là le nœud du problème... Combien d'albums sont téléchargés sur ce site (qu'au passage je ne connaissais pas merci :wink: ) par jour ?
Les coûts de stockage, de bande passante surtout sont à mon avis un des freins importants.


Tu rigoles ?
Ces coûts son négligeables par rapport aux coûts de reproduction traditionnels.
Pour un label c'est tout bénef : il fournit les fichiers à starzik et hop, finito.

Et si une PME, starzik, s'est lancé là-dedans, c'est bien que c'est rentable pour eux (ils se taillent un beau succès entre parenthèses).

neofeed a écrit:Et puis on oublie aussi une chose dans la dématérialisation de la musique, que vont devenir tous les intermédiaires (pressage des CD, impressions des livrets etc.) ?
Il y a certainement du lobbying de la part de ces industriels.


Les labels devraient faire des pdf avec les livrets pour qu'ils soient téléchargés avec. Tout le reste va disparaître ou être très réduit c'est sûr. Leur pouvoir de lobbying est faible voire nul.


neofeed a écrit:N'oublions pas non plus que pour beaucoup de gens dans la musique (du moins je le suppose car dans le cinéma c'est comme ça) assimilent plus Internet comme un vecteur de piratage plus que comme une opportunité. Bien évidemment les choses évoluent dans l'esprit des dirigeants et heureusement mais, comme pour tout, pas aussi vite que les envies/besoins des consommateurs.


Voilà. C'est exactement ça que je dis : ce n'est pas un problème de coût mais uniquement un problème d'état d'esprit. Et encore uniquement chez les grands. J'ai appelé un grand nombre labels indépendants, et tous était hyper favorable à vendre leurs CD en flac directement sur leur site. Sauf qu'ils n'ont ni le temps, ni les compétences pour le faire eux-même, ni l'argent pour engager un webmaster qui ferait tout ça. End of the story.

De toute façon c'est trop tard maintenant. Les majors auraient du prendre ce virage radical (flac + pdf des livrets en vente sur le net) il y a 10 ans. Maintenant il ne leur reste plus qu'une seule solution : contribution globale (14 € par mois au pif) adossée à l'abonnement ADSL + sondage sur un panel de volontaires d'environ 100 000 personnes pour répartir la manne (une manne énorme : 17 millions d'abonnés internet haut débit (chiffre 2008) fois 14€ ça fait 238 millions d'euros*). Ils ne l'accepteront que dans quelques années. Mais là il sera trop tard plus personne ne voudra payer ou alors toutes les majors auront fait faillite...

*En 2007 il s'est vendu 67 millions d'albums. Avec un taxe à 14 € sur les abonnements haut-débits on arrive à 238 millions d'euros disponibles. Si cette somme est censée compenser les ventes de 60 millions d'albums (hypothèse très forte mais allons-y), il reste donc 4 € par album à répartir.

Voilà quelle est la répartition aujourd'hui (un CD à 14.35 € TTC soit 12 euros hors taxe):

- Frais de pressage (+/- 8%) : 1 euro
- Droits SACEM/SDRM (9,009%) : 1,08 euros
- Frais de distribution (+/- 25%) : 3 euros
- Redevance artiste (+/- 8%) : 0,96 euro
- Redevance réalisateur (+/- 2%) : 0,24 euro
- Frais généraux (+/- 5%) : 0,60 euro
- Marge producteur : 5,12 euros


Voilà la répartition s'il ne restait que 4 € HT à répartir :
- Droits SACEM/SDRM : 1,08 euros
- Redevance artiste : 0,96 euro
- Redevance réalisateur : 0,24 euro
- Marge producteur : 1,69 euros

(il n'y a plus de frais de distribution ni de frais généraux vu que ce sont les internautes qui mettent les albums à disposition et qui les distribuent. Tous les albums introuvables deviennent aussi répandus que n'importe quel album, il suffit qu'un seul internaute l'ai et le mette à disposition. On diminue l'inégalité culturelle entre grandes villes et campagnes : le choix est le même pour tout le monde. Les albums pour lesquels le panel de 100 000 personnes (ou plus si possible, plus il y a de volontaire, mieux c'est) votent le plus ont le plus de retour de cette taxe).

Et voilà, je n'ai rien changé à ce que les artistes touchent en baissant la marge de la major. J'ai fait ce calcul sur un coin de table en prenant des chiffres disponibles à tous. S'ils ne sont pas capables de faire ce calcul, on ne peut rien pour eux.

Ils ont 238 millions d'euros et ils font une croix dessus...
En fait ça pourrait même être plus si on adossait cette taxe pas seulement aux abonnement haut-débit mais tout simplement aux contribuables (du coup taxe progressive adossée au revenu avec les exonérations habituelles). Car les échanges ne se font plus seulement par internet, mais on s'échange les baladeurs ou les disques durs dans les cours de récré, etc. Comme je suis bon prince j'exonère totalement de taxe les plus de 65 ans. Mais attention, la limite d'âge augmenterai de 1 an par an : l'année prochaine ça sera 66 ans, etc...
35 millions de contribuables imposables
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 14 Nov 2008 17:10

Je suis attaché au support physique et je ne mettrais pas 14 € pour pouvoir télécharger.
Je ne dois pas être le seul dans ce cas, ton extrapollation considère que tous les abonnés ADSL sont OK pour un forfait de téléchargement illimité.
Perso, j'ai 2 abonnements ADSL, et mon entreprise en a 3.
D'ailleurs je vois mal les entreprises souscrire à ce type d'abonnement si elles veulent que leurs employés travaillent un minimum :wink:
KurtLil
 
Messages: 2264
Inscription Forum: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Compiègne ou Lille j'sais plus!
  • offline

Message » 14 Nov 2008 17:19

KurtLil a écrit:D'ailleurs je vois mal les entreprises souscrire à ce type d'abonnement si elles veulent que leurs employés travaillent un minimum :wink:


C'est vrai ! Il y a déjà le forum, n'en rajoutons pas :wink:
En tout cas, j'ai hâte d'être chez moi pour lire la réponse de corsario (là, pas le temps, je suis au taf :mdr: )
neofeed
 
Messages: 1597
Inscription Forum: 29 Jan 2007 13:52
Localisation: Paris
  • offline

Message » 14 Nov 2008 21:42

KurtLil a écrit:Je suis attaché au support physique et je ne mettrais pas 14 € pour pouvoir télécharger.
Je ne dois pas être le seul dans ce cas, ton extrapollation considère que tous les abonnés ADSL sont OK pour un forfait de téléchargement illimité.
Perso, j'ai 2 abonnements ADSL, et mon entreprise en a 3.
D'ailleurs je vois mal les entreprises souscrire à ce type d'abonnement si elles veulent que leurs employés travaillent un minimum :wink:


Ce ne serait pas un abonnement, mais une taxe, obligatoire pour tout le monde
Il n'y a pas de problème pour la faire payer à chaque contribuable, et pas uniquement aux abonnés ADSL, voyons large :mdr:
Mais attention, cette taxe c'est la dernière chance pour les majors.

la première chance c'était en 1999-2000 de faire de large plateformes de téléchargement légal payant sans DRM en mp3 pour ne pas que les gens commencent à goûter au p2p. Raté

La deuxième chance c'était en 2004 de passer du mp3 au sans perte (flac) toujours payant, avec en plus le livret en pdf pour faire mieux que le p2p (l'idée étant toujours que les gens ne goûtent pas au p2p). Raté

La troisième et dernière chance c'est maintenant : à cause de leur paresse ou mauvaise volonté ou aveuglément ou tout ce que vous voulez, les majors ont raté les deux coches précédents. Le téléchargement et plus généralement l'échange de musique sur disque dur est répandu, et gratuit... (c'est ça le problème). La solution de la dernière chance pour eux c'est une taxe globale obligatoire (dommage pour vous ;) ). Cette taxe serait en plus excellente pour la culture musicale en général, pour sa diffusion et sa démocratisation. Mais ne vous en faites pas : ils ne feront jamais ça (je crois qu'ils aiment le suicide). Au lieu de ça ils feront une loi pour combattre le téléchargement (comme s'il n'y avait que le téléchargement comme source de musique non payée...). Ca ne servira à rien. Ils auront raté leur dernière chance.

La 4ème étape, dans 4 ou 5 ans, ce sera le p2p légalisé, mais sans taxe, donc sans revenus pour les majors (je sens que là vous soufflez).

et pour avoir ma prochaine réponse ce sera lundi parce que ma freebox est en rade, donc pas d'internet à la maison... :wink:
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Déc 2008 17:07

Pourquoi pas un Blu-Spec SACD ? :lol:

Attendons de voir ce que le Blu-Spec apporte réellement et comment c'est utilisé. Peut-être est-ce l'arrivée de lecteurs CD à laser bleu ? ^^"
JeremyF
 
Messages: 52
Inscription Forum: 01 Déc 2008 15:46
  • offline

Message » 22 Déc 2008 17:54

les cd industriel sont pressé et non pas gravé? est ce que je me trompe?
actarrius
 
Messages: 1032
Inscription Forum: 08 Oct 2008 14:15
  • offline

Message » 22 Déc 2008 19:41

Non non, tu ne te trompes pas. Il s'agit donc juste d'un pressage plus précis... Jusque là c'était pressé à l'arrache avec des gros cailloux tout plats qui avaient l'empreinte du CD... :mdr: . Maintenant, ils ont poli les cailloux.
Misterben
 
Messages: 1307
Inscription Forum: 08 Déc 2005 20:02
Localisation: Montréal
  • offline

Message » 22 Déc 2008 22:02

Ca sort un peu du sujet, mais je suis TOTALEMENT d'accord avec corsario, c'est exactement ce que je dis depuis des années, merci de l'avoir exprimé aussi clairement :D

juste une réserve :
l'échange de musique sur disque dur est répandu, et gratuit... (c'est ça le problème).

Ce n'est pas gratuit. En tout cas pas plus que n'importe quel objet en supermarché si on le vol au lieu de passer à la caisse. Mais je crois que c'est ce qui était sous entendu dans tes points de suspension ^^
bluescreenjunky
 
Messages: 232
Inscription Forum: 18 Mar 2007 18:56
  • offline

Message » 29 Juin 2018 10:25

Quelqu'un a fait des tests ?

La configuration dans mon profil


CONFIG VIDEO
PIONEER KURO 6090H DVD : MARANTZ DVD 9600 BLU RAY FR : PIONEER BDP-320 BLU-RAY US : PIONEER BDP-320 LASERDISC : PIONEER DVL-919 Convertisseur / Switch : PIONEER PDA-V100H
hongkongfoufou
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 2411
Inscription Forum: 15 Avr 2006 15:34
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 09 Juil 2018 16:10

Salut hongkongfoufou,

Tu fais un déterrage de 10 ans, la... :siffle: Des tests de quoi ?

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuforce STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres & Multimédia
Staff Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7658
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Juil 2018 20:28

C'est sûr que c'est du déterrage !

Eh, mais en relisant ce message qui date d'il y a 10 ans (et que j'avais oublié) : post172259926.html#p172259926
Je vois que j'étais bon avec mon estimation : 14 euros, c'est ce que je paye aujourd'hui pour mon abonnement spotify premium famille !

Et 14 euros c'était aussi le montant que je proposais pour la licence globale.
Sauf que pour la même somme payée par l'utilisateur, si les artistes + SACEM avaient fait ça en licence globale il y a 10 ans, ils gagneraient sûrement bien plus qu'avec Spotify aujourd'hui (qui se prend une grosse marge sur ces 14 euros...) ;)

Il fallait m'écouter...
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2018 20:34

corsario a écrit:Ce ne serait pas un abonnement, mais une taxe, obligatoire pour tout le monde
Il n'y a pas de problème pour la faire payer à chaque contribuable, et pas uniquement aux abonnés ADSL, voyons large :mdr:
Mais attention, cette taxe c'est la dernière chance pour les majors.

la première chance c'était en 1999-2000 de faire de large plateformes de téléchargement légal payant sans DRM en mp3 pour ne pas que les gens commencent à goûter au p2p. Raté

La deuxième chance c'était en 2004 de passer du mp3 au sans perte (flac) toujours payant, avec en plus le livret en pdf pour faire mieux que le p2p (l'idée étant toujours que les gens ne goûtent pas au p2p). Raté

La troisième et dernière chance c'est maintenant : à cause de leur paresse ou mauvaise volonté ou aveuglément ou tout ce que vous voulez, les majors ont raté les deux coches précédents. Le téléchargement et plus généralement l'échange de musique sur disque dur est répandu, et gratuit... (c'est ça le problème). La solution de la dernière chance pour eux c'est une taxe globale obligatoire (dommage pour vous ;) ). Cette taxe serait en plus excellente pour la culture musicale en général, pour sa diffusion et sa démocratisation. Mais ne vous en faites pas : ils ne feront jamais ça (je crois qu'ils aiment le suicide). Au lieu de ça ils feront une loi pour combattre le téléchargement (comme s'il n'y avait que le téléchargement comme source de musique non payée...). Ca ne servira à rien. Ils auront raté leur dernière chance.

La 4ème étape, dans 4 ou 5 ans, ce sera le p2p légalisé, mais sans taxe, donc sans revenus pour les majors


On y est dans la 4ème étape. Ce n'est pas le p2p légalisé, c'est le streaming gratuit avec pub, presque pareil : pour les artistes c'est le même problème : 0 revenu ou presque. Il y a le streaming payant mais bon...

Vous avez vu toutes les occasions ratées pour eux ?...
Certes il y a Spotify premium, Qobuz, etc... Mais ils ont perdu tellement de temps, et comment récupérer tous ceux qui sont partis sur le streaming gratuit ?... Ils pensaient qu'on était les pirates (ceux qui militaient pour une licence globale), alors qu'on était ceux qui aurait pu sauver leur revenus... Tant pis pour eux... J'espère qu'ils aiment le streaming gratuit made in deezer, spotify, youtube,...
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Message » 09 Juil 2018 21:02

Tiens, Corsario est dans la place ! :D

Je me souviens bien de tes posts à l'époque, expliquant selon toi l'intérêt de la licence globale. Et ces démonstrations ont trouvé un écho pas plus tard que vendredi dernier où un ami informaticien expliquait à la cantonade lors d'une réunion, à peu près la même chose concernant le cinéma. Il expliquait que Netflix était finalement une sorte de licence globale mise en place par le privé et que son arrivée l'avait progressivement détourné du téléchargement illégal. Il dépense donc plus d'argent dorénavant pour ses loisirs cinématographiques.
syber
 
Messages: 11737
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message