Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Brassens, Georges Brassens

Message » 17 Nov 2006 14:28

dub a écrit:Pas si sûr — l'opinion de Léo Ferré, à la même époque, suivant laquelle les gens s'intéressent à ce qu'on leur fait entendre, me paraît plus probable.


Encore faudrait-il que les gens connaissent le vocabulaire employé par Brassens. Ce qui est loin d'être le cas, même chez les Français de classe moyenne. :-?

La configuration dans mon profil


Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire avec une seule main.
tupeutla
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5364
Inscription Forum: 02 Oct 2000 2:00
Localisation: Meudon
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Nov 2006 14:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Nov 2006 15:03

tupeutla a écrit:
dub a écrit:Pas si sûr — l'opinion de Léo Ferré, à la même époque, suivant laquelle les gens s'intéressent à ce qu'on leur fait entendre, me paraît plus probable.


Encore faudrait-il que les gens connaissent le vocabulaire employé par Brassens. Ce qui est loin d'être le cas, même chez les Français de classe moyenne. :-?


Je ne sais pas.

Quand Ferré chantait Rutebeuf, les ouvriers qui achetaient ses disques n'étaient pas forcément plus instruits - on ouvrait son dico assez souvent…

Je passe sur "amour" au féminin qui étonnait tant le voisin de mes grands parents, mais même le verbe "avenir" dans:
"Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est avenu"

ou le sens exact du mot "rente" juste après dans:

"Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit sur moi quand bise vente
Le vent me vient
Le vent m'évente"


Pas si simple qu'il y paraît.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 17 Nov 2006 18:06

Vos dernières réflexions sont assez intéressantes eu sujet de la compréhension de Brassens (il en est de même pour Brel, Ferré et bien d'autres).
Moi qui suis un ouvrier avec 35ans d'atelier derrière moi je peux vous apporter un petit témoignage personnel. :wink:
Lorsque j'ai commencé à travailler en 1969, beaucoup de collègues écoutaient tout ces chanteurs (il y avait eu 68 l'année d'avant). Ces gens là lisaient aussi beaucoup. Et puis les décennies ont passé et j'ai vu la culture diminué dans les classes qui représentaient la base même du peuple. Cela a toujours été vers le bas depuis une trentaine d'année. :(
Pour ma part, je pense que la télé y est pour beaucoup, la médiocrité des programmes s'étant en effet accéléré. Aujourd'hui dans un atelier les conversations principales tournent autour du foot et de TF1. Et je me tais.............. :evil:
Je vais être pessimiste, mais je pense que ce sera sans retour. :-?
LePoulpe
 
Messages: 138
Inscription Forum: 11 Juin 2002 21:49
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Message » 17 Nov 2006 18:16

LePoulpe a écrit:Vos dernières réflexions sont assez intéressantes eu sujet de la compréhension de Brassens (il en est de même pour Brel, Ferré et bien d'autres).
Moi qui suis un ouvrier avec 35ans d'atelier derrière moi je peux vous apporter un petit témoignage personnel. :wink:
Lorsque j'ai commencé à travailler en 1969, beaucoup de collègues écoutaient tout ces chanteurs (il y avait eu 68 l'année d'avant). Ces gens là lisaient aussi beaucoup. Et puis les décennies ont passé et j'ai vu la culture diminué dans les classes qui représentaient la base même du peuple. Cela a toujours été vers le bas depuis une trentaine d'année. :(
Pour ma part, je pense que la télé y est pour beaucoup, la médiocrité des programmes s'étant en effet accéléré. Aujourd'hui dans un atelier les conversations principales tournent autour du foot et de TF1. Et je me tais.............. :evil:
Je vais être pessimiste, mais je pense que ce sera sans retour. :-?


Je partage ton analyse (+ de 35 ans d'atelier). Ma fille qui n'est ni ignare ni nulle en français m'a avoué que les chansons de GB lui semblaient inaccessibles de par les mots employés.

La configuration dans mon profil


Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire avec une seule main.
tupeutla
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5364
Inscription Forum: 02 Oct 2000 2:00
Localisation: Meudon
  • offline

Message » 17 Nov 2006 19:08

tupeutla a écrit:Ma fille qui n'est ni ignare ni nulle en français m'a avoué que les chansons de GB lui semblaient inaccessibles de par les mots employés.


Y'a plus qu'à sortir le dico et à lui expliquer! :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Nov 2007 8:05

Ah ben tiens, j'avais complèement oublié de compléter ce sujet


alors évidemment vous savez tous que sont sortis depuis deux coffrets:

Une intégrale intitulée Elle est à toi cette Chanson, qui comprend 15 CD et sépare (à la différence de la précédente) les bonus des titres composant les albums. Les inédits sont repris dans les CD 13, 14 et 15, qui comprennent aussi les plages du CD "Rares & inédits 59-80" et la reprise des 33t Brassens chante les chansons de sa jeunesse sortis en 82 pour l'association de Lino Ventura (c'était sorti en CD séparé cette affaire et j'avais même pas vu! :oops: Chez Philips en tome XII de l'intégrale de 98).

Un coffret de concerts: Concerts de 59 à 76 — dans lequel j'ai retrouvé avec un grand plaisir de larges extraits des concerts à Bobino 69, 72 et 76 (dont j'ai des enregistrements captés en mono sur France Inter: ça permet de comparer les deux versions — tout n'y est pas, en particulier les chansons durant lesquelles Brassens se goure et les versions de concerts de chansons ensuite transformées) — et aussi 73 et à l'Olympia.

Comme le premier n'était pas indispensable, je l'ai quand même dégotté! :oops: Et comme le second était absolument indispensable, ben je l'écoute régulièrement. :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 30 Sep 2012 16:38

Bonjour,

Me retrouvant sur cette page du forum à la suite d'un clic malencontreux. Je reste un peu surpris de ce qui est parfois écrit sur Brassens.

Probablement une affaire de génération et de méconnaisance du contexte de cette époque ?

Peut-être a-t-il été également oublié que certaines de ces chansons ont été interdites à la radio et à la télévision française ?

Et que Brassens était alors considéré comme un mécréant par certaines couches de la société.

Pourtant, des collèges portent maintenant son nom.

Et puis, s'il y avait par exemple, un lien entre - Gare au gorille - et l'affaire - Outreau - ? :idee: :wink: Cela ne prouverait-il pas que G. Brassens n'est peut-être pas si démodé que cela ?

Quant au - Bulletin de santé - s'il faisait suite à des rumeurs alarmantes. Pourrait-on en attendre autant des artistes vivants ayant actuellement des problèmes de santé ? :wink:

Bon dimanche.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 26897
Inscription Forum: 06 Oct 2007 10:34
Localisation: 06400
  • offline

Message » 30 Sep 2012 18:42

Cela ne prouverait-il pas que G. Brassens n'est peut-être pas si démodé que cela ?


Il n'y a rien à prouver. Un chanteur à texte de qualité, comme tout ce qui est de qualité, n'est ni à la mode ni démodé.
Tout au plus, le contexte fait que ses paroles peuvent ne plus être aussi subversives qu'autrefois, ou au moins certaines chansons moins mises en avant au profit d'un "quand on est con" qui donne faussement le change. Ceci permet de donner son nom à des collèges effectivement.

Mais une opinion tranchée amenée avec finement, quelque soit l'époque, cela reste finement :).
"Votre dos perd son nom avec si bonne grâce qu'on ne peut s'empêcher de lui donner raison" reste également, indépendamment de la mode, au dessus de "j'kiff trop ton boule baby".

Bref, Brassens s'écoute parce qu'on en apprécie le fond et/ ou la forme. La mode a assez peu d'emprise ici :)
Marlo
 
Messages: 704
Inscription Forum: 18 Avr 2008 1:39
  • offline

Message » 06 Oct 2012 17:55

Salut :) ,

il y a une chose entres autres que je trouve chouette chez Brassens c'est sa capacité d'aller au coeur des choses,de sonder l'ame humaine,tout cela avec une précision extraordinaire et ce avec des mots en apparence très simples,avec des petites histoires du quotidien,des presque rien.

Quand il parle d'une fleur cela cache parfois un paysage,si elle a des épines peut etre est ce une femme et si cela pique un peu elle n'est pas forcément méchante,il est des douleurs qui font le coeur tendre.

Si une fleur pousse inopinément au ciel d'une église on pourra l'appeler Mélanie et sourire ici bas de ses trompes de fallope mais pourtant parfois,au ciel d'un autre lit,on trouvera une Pénélope comptant de nouvelles étoiles la ou peut etre les jugements de l'époque auraient appelé plutot a terminer le propos en usant d'une autre rime plus commune se terminant en "...ope". :hehe:

C'est juste que dans son parterre de chansons reviennent souvent les fleurs et lorsque il est des jeux qui plaisent aux ingénues il les habille avec grace et pudeur de pétales de roses;quand il croise une tondue et qu'il ramasse ce qu'il reste au sol de sa tonsure il met ces accroches coeur perdus comme une fleur a sa boutonière.

Bon je vais pas faire toutes les fleurs de Brassens parcque ca va se terminer en jardin extraordinaire et tout compte fait il chantait bien préférer la marguerite plutot que la fleur de lys meme si je crois qu' il emprunta certains détours chez quelques marquises. :oops:

Fin voila les fleurs chez Brassens c'est juste un petite métaphore qu'il employait parfois au milieu de mille autres thèmes mais chacune d'entre elles ont pour moi un parfum bien différent et il y exprime a travers elles la complexité des choses,ses couleurs et ses nuances.


Il y'a un autre truc que j'aime bien ou plutot qui me touche chez Brassens,que l'on oublie parfois peut etre et que je ne vais pas développer ici afin de pas trop blablater comme je viens de le faire^^,c'est sa vision tout de meme un peu désespérée des choses et du monde..ca n'était pas je pense un grand optimiste,du moins je le ressens ainsi, mais il l'exprime souvent que cela soit de manière douce,ironique,mordante,distante,souvent avec humour et légèreté mais toujours un peu a couvert,sans vraiment le dire,avec pudeur.

L'image de "Brassens,sa pipe et son veston" je ne vois ca au fond que comme un déguisement cachant par moments un habit peut etre un peu plus sombre.

Une interview ou deux ici de Brassens que j'ai beaucoup aimé entendre:

http://www.youtube.com/watch?v=APrCehmhX5w

http://www.youtube.com/watch?v=pTo4HqFi8zI
Dernière édition par atomheart le 07 Oct 2012 4:56, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 4728
Inscription Forum: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 06 Oct 2012 20:32

Encore heureux que l'initiateur du fil soit "assez fan" et "admirateur" de G. Brassens ...
Mais pourquoi n'en reste-t-il pas à la critique du "black metal norvégien" dont il se dit spécialiste ?
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription Forum: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 09 Oct 2012 19:06

Parfois,Brassens dans ce qu il dit est d une stupidité un peu navrante(surtout quand on aime l oeuvre dans son ensemble):il y a des jolies filles nues,des bourgeois qui saignent comme des cochons quand on les egorge,les enfants sont d une immoralité sympathique,les voyous sont seduisants,les bourgeois sont vieux obeses et leur femme frigide,les curés sont de repugnantes petites limaces qui ont inventé le peché pour nous empecher de vivre etc....(ces exemples ne sont pas de moi,au fait).
Ainsi,parfois,la vision du monde de Brassens est plate,clichée.
Enfin,un coté libertaire(donc forcement imbecile)peut agacer...


Ca me surprend un peu qu'on puisse le percevoir de cette façon... Ces trois phrases me semblent un peu réductrices... certains mots me chiffonnent mais bon, à chacun son univers...

Il faut peut-être avoir vécu à son époque pour comprendre l'artiste, le contexte. Moi qui croyait que l'ensemble de son oeuvre était intemporelle. Me serai-je trompé ? Je ne pense pas... Il a pourtant participé à creuser les méninges de quelques générations qui regardaient très peu la télé, qui n'avaient pas internet, contraint à ouvrir des dicos, bref, à lire (oh, quel vilain mot aujourd'hui). Chacune de ses chansons envoie un message et il faut souvent lire entre les lignes pour le comprendre, non pas que c'est difficile mais il faut bien écouter pour en saisir toutes les nuances et le vocabulaire qu'il emploie ne me semble pas du tout désuet. Il n'a rien à envier à certains écrits et discours actuels qui sont parfois d'une fadeur navrante.
papinova
 
Messages: 1268
Inscription Forum: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 09 Oct 2012 21:24

Petits extraits avec Brassens dans ce très beau film "Porte des lilas" :)

Image

http://www.youtube.com/watch?v=PBl-xoWN ... re=related


http://www.youtube.com/watch?v=h1UtxtDXxuY
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 4728
Inscription Forum: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 09 Oct 2012 21:27

En duo et en sourires avec Henri Sinvite45 :wink: :

http://www.youtube.com/watch?v=Nn0g7KTwyL4
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 4728
Inscription Forum: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 17 Oct 2012 8:31

J'écoute toujours du Brassens soit pour la musique faussement simple (même si parfois elle est facile) et les paroles qui sont le plus souvent un régal.
Ma chanson préférée : les Passantes. Les paroles sont tellement vraies, qui n'est pas tombé sous le charme d'une inconnue le temps d'un instant, le temps d'un croisement.....

Je ne sais pas si vous connaissez ce CD qui est un fabuleux disque de reprises jazz : Giants of Jazz Play Brassens (1989)
Image

La première chanson est chantée (par G. Brassens) les autres sont des instrumentales.

A écouter ici : http://www.musicme.com/Georges-Brassens ... 46621.html
Infos ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brassens-M ... ns_en_jazz

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription Forum: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 17 Oct 2012 15:36

Merci pour le lien Eldudo :)
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 4728
Inscription Forum: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD