Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Brassens, Georges Brassens

Message » 14 Déc 2005 7:03

Ce passage en particulier:
Je cri:"La coupe est pleine, il est temps que je rompe!"
Le mari me suppli':"Non ne me quittez pas!"

eût-il ajouté "laisse moi devenir l'ombre de ton ombre" et l'allusion était complète…

Dans le même genre, il y aussi Le cocu dont les paroles sont réjouissantes. :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Déc 2005 7:03

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Déc 2005 15:34

Premonitoire de ce qui nous arrive.

Du temps que régnait le Grand Pan,
Les dieux protégaient les ivrognes
Des tas de génies titubants
Au nez rouge, à la rouge trogne.
Dès qu'un homme vidait les cruchons,
Qu'un sac à vin faisait carousse
Ils venaient en bande à ses trousses
Compter les bouchons.
La plus humble piquette était alors bénie,
Distillée par Noé, Silène, et compagnie.
Le vin donnait un lustre au pire des minus,
Et le moindre pochard avait tout de Bacchus.

{Refrain:}
Mais en se touchant le crâne, en criant " J'ai trouvé "
La bande au professeur Nimbus est arrivée
Qui s'est mise à frapper les cieux d'alignement,
Chasser les Dieux du Firmament.

Aujourd'hui ça et là, les gens boivent encore,
Et le feu du nectar fait toujours luire les trognes.
Mais les dieux ne répondent plus pour les ivrognes.
Bacchus est alcoolique, et le grand Pan est mort.

Quand deux imbéciles heureux
S'amusaient à des bagatelles,
Un tas de génies amoureux

Venaient leur tenir la chandelle.
Du fin fond du champs élysées
Dès qu'ils entendaient un " Je t'aime ",
Ils accouraient à l'instant même
Compter les baisers.
La plus humble amourette
Etait alors bénie
Sacrée par Aphrodite, Eros, et compagnie.
L'amour donnait un lustre au pire des minus,
Et la moindre amoureuse avait tout de Vénus.

{Refrain}

Aujourd'hui ça et là, les cœurs battent encore,
Et la règle du jeu de l'amour est la même.
Mais les dieux ne répondent plus de ceux qui s'aiment.
Vénus s'est faite femme, et le grand Pan est mort.

Et quand fatale sonnait l'heure
De prendre un linceul pour costume
Un tas de génies l'œil en pleurs
Vous offraient des honneurs posthumes.
Et pour aller au céleste empire,
Dans leur barque ils venaient vous prendre.
C'était presque un plaisir de rendre
Le dernier soupir.
La plus humble dépouille était alors bénie,
Embarquée par Caron, Pluton et compagnie.
Au pire des minus, l'âme était accordée,
Et le moindre mortel avait l'éternité.

{Refrain}

Aujourd'hui ça et là, les gens passent encore,
Mais la tombe est hélas la dernière demeure
Les dieux ne répondent plus de ceux qui meurent.
La mort est naturelle, et le grand Pan est mort.

Et l'un des dernier dieux, l'un des derniers suprêmes,
Ne doit plus se sentir tellement bien lui-même
Un beau jour on va voir le Christ
Descendre du calvaire en disant dans sa lippe
" Merde je ne joue plus pour tous ces pauvres types.
J'ai bien peur que la fin du monde soit bien triste. "
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 16 Déc 2005 15:40

Une question que je me posais aussi, était de savoir si tonton Georges pourrait encore chanter de nos jours:

Mort aux vaches! mort aux lois!
Vive l'anarchie!

sans se faire intenter un procès?

Ça me semble pourtant un excellent équivalent du "nique la p*****" (pas de gros mots sur hcfr :wink:) — ce qui d'ailleurs prouve que certains jeunes chanteurs de maintenant suivent une noble tradition et, entrant dans la carrière quand leurs ainés n'y sont déjà plus, y trouvent la poussière et la trace de leur vertu…

Je sais pas vous, mais moi, ça me rassure sur les vertus civiques de ces jeunes français. :wink:

PS prémonitoire en quoi? au fait? pour moi, j'avais eu plutôt l'impression que tous les dieux étaient morts, et pas seulement ceux de l'Olympe — exception faite des Aphrodites callipyges. :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 16 Déc 2005 15:56

dub a écrit:PS prémonitoire en quoi? au fait? pour moi, j'avais eu plutôt l'impression que tous les dieux étaient morts, et pas seulement ceux de l'Olympe — exception faite des Aphrodites callipyges. :wink:


Du regne des technocrates.

C'est du moins comme cela que je le ressens.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 16 Déc 2005 16:18

Ma foi, ça m'avait plutôt paru parler du "désenchantement du monde", au sens où la rationalité (scientifique) chasse du monde toute magie
sauf qu'ici se trouve aussi évacués l'ivresse, l'amour et le deuil où l'on pleurait auparavant les disparus:
un "le grand Pan est mort" - formule, qui, pour faire bref, signifie classiquement que le paganisme est révolu au profit du christianisme, mais revue à la mode de Rabelais si l'on admet, comme il est ici suggéré, que la religion païenne était plutôt tournée vers des "valeurs" offrant le bonheur ici bas…
Une idée typique du XIX° siècle reprise en parodie en somme.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 16 Déc 2005 22:25

Ca parle clairement du désenchantement du monde ou plutot d'une démythification du monde.

Les hommes sont toujours amoureux, boivent et s'énivrent, meurent. Mais le tout est triste car il n'y rien de plus dans l'enivrement que l'alcool, rien de plus dans l'amour que l'union de deux êtres et la mort est fin. L'homme n'est plus que finitude.

La finale de la chanson invalide à mon sens une opposition paganisme/christianisme. Au contraire, Brassens semble assimiler les deux. Ainsi, n'est ce pas le chrétien ou le paien qui est plus interessant que le positiviste mais tout simplement l'homme qui vit dans un monde qui ne se limite pas à l'ici-bas.
00940
 
Messages: 1106
Inscription Forum: 08 Avr 2003 6:04
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 17 Déc 2005 1:35

dub a écrit:
astrorock a écrit:Sur les femmes, "les passantes" me tire les larmes des yeux a chaque fois.
J'ai laissé passé une passante une fois, pas une année sans que j'y pense avec regret. :oops:



L'un des génies de Brassens: avoir su mettre une musique sur un tel poème — et demandé à Nicolas de prendre son archet.
Mais Maxime a eu raison de reprendre le couplet éliminé: "à la fine et souple valseuse, qui vous sembla triste et nerveuse…" etc.
.............Cdlt :wink:

Partageant avec Brassens entre autres choses, notre ville de naissance, je me régale de vous lire. Au sujet des passantes, j'adore la version de CABREL sur l'acoustique live (CD n° 3) "d'une ombre à l'autre", elle me procure un grand frisson :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription Forum: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 17 Déc 2005 8:51

00940 a écrit:Les hommes sont toujours amoureux, boivent et s'énivrent, meurent. Mais le tout est triste car il n'y rien de plus dans l'enivrement que l'alcool, rien de plus dans l'amour que l'union de deux êtres et la mort est fin. L'homme n'est plus que finitude.


Salut à toi: ça fait plaisir de te voir ici !

Un petit côté, s'ils ne se divertissaient pas, ils verraient leur misère, en somme… Et encore, s'ils disaient qu'ils ne cherchent en cela qu'un divertissement, on ne pourrait rien leur répliquer. Mais ils ne le savent pas et c'est c'est la plus grande de leur misère, etc… :wink:

La critique des moeurs désenchantées (révisons un peu Weber: un monde traversé par la rationalité ne connais plus de fleurs bleues) se trouve aussi dans le même disque — c'est le Mouton de Panurge.
Mais d'un autre côté, en 1965 on croyait encore (à raison) à la possibilité d'un conflit nucléaire — de nos jours on a peu oublié ça (à tort?). Du coup, la phrase finale
«J'ai bien peur que la fin du monde soit bien triste»
qui referme cette chanson et le disque (je crois) prend un autre sens et une autre portée.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 17 Déc 2005 10:33

Brassens, je suis un grand fan et je pense que mon morceau préféré est La marche nuptiale


"Mariage d'amour, mariage d'argent
J'ai vu se marier toutes sortes de gens
Des gens de basse source et des grands de la terre
Des pretendus coiffeurs, des soi-disant notaires

Quand même je vivrai jusqu'à la fin des temps
Je garderais toujours le souvenir content
Du jour de pauvre noce où mon père et ma mère
S'allèrent épouser devant Monsieur le Maire"

:P
Youpiboy
 
Messages: 4605
Inscription Forum: 06 Juil 2002 22:32
Localisation: Ain (01)
  • offline

Message » 17 Déc 2005 12:15

dub a écrit:Ma foi, ça m'avait plutôt paru parler du "désenchantement du monde", au sens où la rationalité (scientifique) chasse du monde toute magie.


et

00940 a écrit:Ca parle clairement du désenchantement du monde ou plutot d'une démythification du monde.


Vous le dites autrement que moi, mais on aboutit au meme constat.
Dernière édition par astrorock le 17 Déc 2005 12:32, édité 1 fois.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 17 Déc 2005 12:29

Oui


:mdr:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 18 Déc 2005 1:04

astrorock a écrit:
dub a écrit:Ma foi, ça m'avait plutôt paru parler du "désenchantement du monde", au sens où la rationalité (scientifique) chasse du monde toute magie.


et

00940 a écrit:Ca parle clairement du désenchantement du monde ou plutot d'une démythification du monde.


Vous le dites autrement que moi, mais on aboutit au meme constat.


Les Titans ont tué Dyonissos
SEM
 
Messages: 191
Inscription Forum: 06 Jan 2005 23:47
Localisation: STRASBOURG
  • offline

Message » 21 Déc 2005 9:17

Et le vin meurt sur la vigne... :mdr:
dofé
 
Messages: 912
Inscription Forum: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974
  • offline

Maxime chante Brassens: l'intégrale de la totale complète

Message » 02 Jan 2006 19:39

Un beau coffret de 9 CD — assez joli, finalement, je trouve, avec un tout petit livret et pas de pochette (les CD sont posés sur un serre CD en mousse).
Bon, z'auraient pu faire un effort et mettre plus de photos, de textes, etc etc — mais on imagine aisément qu'il n'est point de petits profits.


A part ça, c'est vraiment très agréable: l'un des meilleurs interprètes de tonton Georges, je trouve, avec Gréco, Barbara et Amont… Même si ça n'est pas une intégrale complète de Maxime chantant Brassens (il manque toujours une réédition sur CD du 33t avec Caratini etc, du temps des premiers concerts Brassens, vers 77: enfin, tant pis, il nous reste le 33t…) — mais une intégrale de Brassens chanté par Maxime (avec même des que tonton Georges n'avait guère chantées (Boîte à outil et des posthumes dont on n'a pas, sauf erreur de ma part, d'enregistrements par lui-même).

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35067
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 02 Jan 2006 23:58

dub a écrit:il manque toujours une réédition sur CD du 33t avec Caratini etc, du temps des premiers concerts Brassens, vers 77: enfin, tant pis, il nous reste le 33t…


Mais si, il existe en CD, cet album ! (enregistré en public en 79, avec Caratini à la contrebasse et le Douarin à la guitare). Ou du moins il a existé. Il était en deuxième disque avec "12 nouvelles de Brassens (petits bonheurs posthumes)" à sa sortie en 96. Cela dit, ça doit être une rareté, je découvre que le dos du boitier est marqué en petit en bas "édition limitée : contient l'album de 1979" ; et le livret reprend sur les deux dernières pages la maquette du 33t en ajoutant "Avant première" et "tirage limité à 1000 exemplaires numérotés", mais sans aucun numéro nulle part (?).

bizarre qu'il n'y ait pas eu de suite à cette "avant première", et dommage, car tout le disque est formidable. Ah, la touche jazzy et la volupté de "dans l'eau de la claire fontaine"... un vrai bonheur.
bradest
 
Messages: 579
Inscription Forum: 16 Oct 2004 16:40
Localisation: Cachan (94)
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD