Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

CD - LES MEILLEURS ENREGISTREMENTS - A VOUS DE DECIDER

Message » 16 Oct 2009 23:48

jbpfrance a écrit:Comment ! Madeleine Peyroux n'a jamais été citée ?

Hop, j'y vais.

Image


Si, Madeleine Peyroux a été citée dès les premieres pages de ce sujet (le 3 avril 2008, par toi d'ailleurs). J'avais répondu ça le 5 avril :

corsario a écrit:Pour Madeleine Peyroux, que j'adore, j'ai réécouté tous ses disques. Aucun n'est mal enregistré, au contraire, mais à mon avis aucun n'est assez bon pour entrer dans notre liste, sauf "Hey Sweet Man" sur Dreamland (hdcd mais je n'ai pas de découdeur hdcd)) (duo guitare / voix très bien enregistré) et quelques autres morceaux sur Dreamland. Donc si "Careless love" est dans la liste, je met +0, voire -0.5 (basse trop présente). Aller je me fais violence, malgré tout l'amour que j'ai pour Madeleine Peyroux, -1 pour "Careless Love".


Pour le dernier je ne l'ai pas encore écouté, mais ce commentaire sur Amazon me fait peur :

Je possède aujourd'hui les quatre opus de la suave Madeleine... Les deuxième et troisième sont des perles, en ce qui me concerne. (...)
Eh bien, ce quatrième opus est un fiasco total. D'abord parce que notre belle Madeleine a eu la prétention d'interpréter ses propres compositions... et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce n'est pas concluant.
Ensuite parce que les orchestration et la production font tout sur ce disque pour que la musique se transforme en bouillie... Essayer d'écouter cela sur une installation hifi de qualité qui ne s'en laisse pas compter et vous entendrez ce que je veux dire. Sur les disques précédent, c'était un peu "surproduit" avec une mise en avant de la voix et des basses chaudes et rondes. Ici, c'est épais et glauque, une vraie purée... Total, tout est tellement "chaud" qu'on dirait du gruyère fondu...
A vous d'écouter. Peut-être qu'effectivement vous serez apaisé par cette "musique", en tout cas, au pire, vous vous endormirez d'ennui.


Vu que je suis totalement d'accord pour ce qu'il dit des disques précédents, j'ai peur d'être d'accord ici aussi...

Mais toi tu en penses quoi de ce dernier album ? Tu lui mets quelle note ?
corsario
 
Messages: 2227
Inscription Forum: 01 Fév 2005 18:39
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Oct 2009 23:48

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Oct 2009 12:46

Personne ne se risque sur celui-là ?

Image

BEATLES
Abbey Road (Remaster. 2009)
Apple
2009

On trouille ?

Enregistrement analogique qui, transféré avec les convertisseurs d'aujourd'hui, apporte la richesse musicale entendue par le passé sur le vinyle avec un impact des basses supérieur. Excellent registre médium riche (quasiment celui du vinyle) Par contre, le registre aigu n'est pas meilleur.
Dans l'ensemble, bien, bien meilleure reproduction que les anciens CD (que je n'avais d'ailleurs pas acheté)

4,6

Il accuse un peu son âge par les aigus. Mais dans l'ensemble, c'est une réussite. On oublie le vinyle.
Dernière édition par jbpfrance le 17 Oct 2009 23:50, édité 3 fois.
jbpfrance
 
Messages: 6410
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 17 Oct 2009 14:49

corsario a écrit:Image

Mais toi tu en penses quoi de ce dernier album ? Tu lui mets quelle note ?


J'avais mis 4,6 à faible écoute (il était tard), aujourd'hui, en montant le son, on se trouve un peu gêné avec les basses un peu trop présentes (je dois arrêter le caisson pour sortir quelque chose de correct, c'est la première fois). En fait, c'est le niveau trop élevé à l'enregistrement qui doit être -comme souvent- le problème dans la restitution.
Je le rabats à 4,5.
Dommage pour l'artiste. Je suis presque sûr qu'elle a de meilleurs CD que celui-là. Nénamoins, il n'y a ni bouillie, ni purée à l'écoute, tout juste le style de musique qui n'est pas très holographique par lui-même. Une basse constante qui peut mal rendre sur certaines installations.
Dernière édition par jbpfrance le 17 Oct 2009 18:24, édité 1 fois.
jbpfrance
 
Messages: 6410
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 17 Oct 2009 14:49

Double emploi...
Dernière édition par jbpfrance le 17 Oct 2009 14:50, édité 1 fois.
jbpfrance
 
Messages: 6410
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 17 Oct 2009 18:26

Image
Borodine: Quatuor à cordes No. 1, Quintette à cordes - Kocian Quartet, Kanka / PRAGA DIGITALS

Multicanal : Oui (5.1) / DSD / Hybride
Enregistrement : Studio / 2005
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Borodine était un chimiste qui faisait de la musique en "dilettante" mais quel musicien ! Magnifique musique de chambre magnifiquement interprétée par les Kocian. Le quintette est avec 2 violoncelles.

Acoustique 8/8 : Belle acoustique du studio Domotiva à Prague, un peu réverbérée d'habitude mais bien maitrisée ici.
Distance 8/8 : Parfaite pour le disque.
Spatialisation 7/8 : Le quatuor bien déployé dans l'espace mais le placement des violons un peu trop vers le centre. L'image aurait pu être un peu plus large. C'est un peu mieux dans le quintette.
Tonalité 6/6 : Naturelle. De beaux timbres, un beau violoncelle parfaitement dosé. Idem quintette.
Balance 6/6 : Excellents balance et fader. Le caisson est très discret.
Dynamique 5,5/6 : Niveau d'enregistrement idéal. Beaucoup de détails et nuances même à fort volume.
Présence 7,5/8 : Aucun bruit parasite. Les violons sont naturels et filent bien dans l'aigu. Beaucoup d'impression de présence du quatuor.

Note : 4.80/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/7398241/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Cdlt - Dominique

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 17 Oct 2009 19:09

Image
Felix Mendelssohn: Concertos pour piano No. 1 op. 25, No. 2 op. 40, Wiegenlied Op. 67 No. 6, Trauermarsch Op. 62 No. 3, Andante con moto Op. 19b No. 1, Volkslied Op. 55 No. 5, Venetianisches Gondellied Op. 62 No. 5, Andante Op. 102 No. 6, Venetianisches Gondellied Op. 19b No. 6, Venetianisches Gondellied Op. 30 No. 6, Frühlingslied Op. 62 No. 6 - E. Leonskaja-Volkov / MDG

Multicanal : Oui (5.1) / PCM / Hybride
Enregistrement : Live / 2005
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Les deux concertos pour piano de Mendelssohn ici très bien interprétés par Elisabeth Leonskaja. Malheureusement, la qualité de l'enregistrement gâche un peu la performance.

Acoustique 6/8 : On ne la "sent" pas bien, assez mal captée (Konzerthaus Wien).
Distance 7/8 : Un peu trop éloignée.
Spatialisation 6,5/8 : Orchestre centré derrière le piano et manquant de finesse, de détail, de largeur et de profondeur. Piano pas "mis en avant" mais qui ne se fond pas bien avec l'orchestre et qui est trop large par rapport aux musiciens derrière lui.
Tonalité 4,5/6 : Le tout semble voilé, surtout le piano comme s'il jouait fermé. Piano dont quelques aigus "accrochent" les oreilles, le piano semble anémique et manque d'ampleur : mal enregistré !
Balance 5/6 : Bah, c'est pas le pire.
Dynamique 4,5/6 : Manque de dynamique. Ca parait mou dans les attaques et manque de finesse dans les forte.
Présence 5,5/8 : On n'est pas avec eux ! :( . Les surrounds et la centrale n'aident pas beaucoup.

Note : 3.90/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/6578080/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Disque critiqué pour info des acheteurs de disques que nous sommes :wink:
Dernière édition par Domimag le 17 Oct 2009 23:50, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 17 Oct 2009 19:14

jbpfrance a écrit:Personne ne se risque sur celui-là ?
Déçu.

4,4

Déçu, mais pas de beaucoup en fait. Pourtant, c'est déjà trop. Aucune ressemblance à la fluidité des Mercury Living Presence qui, malgré leur souffle souvent audible à bas régime, nous recrée un monde qui a existé et dont les défauts n'altèrent pas l'impression de "s'y retrouver" des années après.


C'est aprème j'ai écouté le premier CD du double blanc, Sgt Peppers puis Abbey Road jusqu'à Here Comes The Sun inclus.
C'est vrai que la remasterisation a été remarquable, je n'ai jamais écouté els Beatles comme ça, surprenant.
Mèbon, juste après Here Comes The Sun j'ai mis le MLP Chabrier me souvenant de ta remarque ici .... la claque !!
Certes c'est tellement différent que faire une comparaison est osé.... Mais quand même, la séparation des instruments, leur présence, la qualité de la stéréo, la dynamique ... c'est un autre monde.
Avec le MLP on a des musiciens qui jouent ensembles dans une salle ... et malheureusement pas avec le disque des Beatles.
Mais je le répète, je trouve ce travail de remasterisation absolument remarquable, mais quand la "matière" de départ n'est pas au niveau, le résultat en peut pas être exceptionnel.
Abbey Road c'est 1969, le Chabrier c'est 1957 à 1960 ....
Chris.
Chris42400
 
Messages: 717
Inscription Forum: 29 Avr 2006 23:48
  • offline

Message » 17 Oct 2009 20:47

Image
Mahler: Symphonie No. 9 - Gilbert / BIS

Multicanal : Oui (5.0) / PCM 24b/44.1 Khz / Hybride
Enregistrement : Studio / 2008
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : La dernière symphonie achevée de Mahler. Ce n'est pas la plus facile d'accès, il vaut mieux commencer par ses premières symphonies. Néanmoins c'est un chef d'oeuvre éternel. Alan Gilbert a pris la direction du New York Philharmonic. Une excellente interprétation magnifiée par l'enregistrement.

Acoustique 7,5/8 : Très belle acoustique, de l'espace, légère réverbération très bien maitrisée. (Stockholm)
Distance 8/8 : Me parait idéale pour un orchestre imposant.
Spatialisation 7,5/8 : Beaucoup de largeur et de profondeur, de l'air entre les pupitres. L'acoustique remarquablement captée en multicanal. Tous les intervenants solistes sont bien captés et les timbres très naturels.
Tonalité 6/6 : N'appelle pas de remarque particulière. Naturelle.
Balance 6/6 : Remarquable comme souvent chez BIS.
Dynamique 5,5/6 : De gros écarts dynamiques entre le 1er mouvement et le 4ème (la symphonie se termine en pianissimo). Niveau d'enregistrement légèrement bas. Un tout petit manque de finesse de détail dans les fortissimo (1er mvt).
Présence 7,5/8 : On est avec l'orchestre à Stockholm. Du beau travail ! Aucun bruit parasite.

Note : 4,80/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/6575198/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Cdlt - Dominique
Dernière édition par Domimag le 17 Oct 2009 23:52, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 17 Oct 2009 22:48

syber a écrit:Live at Bradley est une des meilleures prises de son Jazz à ma connaissance ....

...JB, je te préviens, à chaque fois que tu m'en parle, j'ajoute 1/10 de point à ma note donnée à ce CD :mdr: Il vient de passer à 5,2 sur 5 ce qui commence à poser un problème pour faire des classements sous Excel !


Pas la peine, je viens de réétalonner l'ampli suite au changement de la (seule) lampe qu était cassée (faut remuer les 35 Kg, le coucher sur le côté, et faire une dizaine de manip dessus). Une seule lampe de changé (je viens de m'en rendre compte pour la première fois, d'habitude, je change toutes les lampes d'un coup) me change tout le rendu sonore d'une manière subtstantielle et c'est mon CD test qui m'en a fait prendre conscience.

Qu'est-ce que vous voulez, 3 semaines au soleil sans musique, çà m'a complètement perturbé ! En plus, on touche au matos en mon absence... :evil:

Donc, 4,65, et 25 places de mieux çà va ?! Je dois aussi changer la note des Beatles. Et reprendre toute cotation des 3 derniers jours. C'était la période de rodage :P
jbpfrance
 
Messages: 6410
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 18 Oct 2009 17:35

Image
Haydn: Quatuors à cordes op. 20 No. 3, op. 74 No. 1, op. 76 No. 1 - The Amsterdam String Quartet / CHANNEL CLASSICS

Multicanal : Oui (5.0) / DSD / Hybride
Enregistrement : Studio / 2006
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : 1er volume de ce qu'on aimerait bien être une intégrale des quatuors à cordes de Haydn (68 quatuors). Très bonne interprétation. On ne s'ennuie jamais avec ces quatuors !

Acoustique 6,5/8 : Acoustique un peu trop réverbérante de l'église de Deventer.
Distance 7,5/8 : Un peu trop loin.
Spatialisation 7/8 : L'image parait un peu centrée. Les aigus des violons se reflètent un peu sur la droite (acoustique).
Tonalité 5/6 : Bonnes basses qui résonnent un peu et les timbres aigus me paraissent un peu durs.
Balance 6/6 : Excellente.
Dynamique 5,5/6 : Niveau d'enregistrement dans la moyenne. Bonne dynamique du DSD.
Présence 7,5/8 : Bonnes sensations de présence des musiciens. Pas de bruits parasites. Acoustique bien captée.

Note : 4,50/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/4727390/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Nota : le volume 2 a été enregistré dans un autre lieu !

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 18 Oct 2009 18:28

Image
Mahler: Symphonie No 3 - Boulez / DG, 2 SACDs

Multicanal : Oui (5.0)/ PCM 24b/48Khz / Hybride
Enregistrement : Studio / 2001
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Une des plus belles et plus longues symphonies jamais écrites. Un des meilleurs enregistrements de Boulez chez Mahler (je la préfère à Chailly récemment critiqué).

Acoustique 8/8 : Me parait impeccable pour cette oeuvre (Vienne). Remarquablement captée.
Distance 8/8 : Là encore rien à redire. Idéale.
Spatialisation 8/8 : Remarquable de profondeur. Très aéré. Son clair et détaillé. Les vents et cuivres sont captés avec une précision idéale. Le caisson aurait ajouté un petit plus.
Tonalité 5,5/6 : Ca me parait très bon. Les basses sont percutantes, sèches comme en concert.
Balance 5,5/6 : Superbe.
Dynamique 5,5/6 : Niveau d'enregistrement assez bas. Les fortissimo passent vraiment bien.
Présence 7,5/8 : Aucun bruit parasite. Les voix d'Anne-Sofie Von Otter et du choeur de garçons très bien captées sans duretés. Pour apprécier ce magnifique enregistrement, il faut vraiment pousser le volume, c'est à ce prix qu'on a toutes les sensations de "concert" et qu'on entend tout ce qui se passe sur scène.

Note : 4,80/5
Ecoutes: /

SACD en voie de disparition.
C'est avec ce disque que j'avais choisi mes premières enceintes JMR (Twins). Le Chailly/Decca est très bon mais celui-ci me parait un petit cran au-dessus (en clarté et précision).

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 18 Oct 2009 19:15

Image
Janacek: Sinfonietta, Taras Bulba, Suite from "Das schlaue Füchslein" - Nott / TUDOR

Multicanal : Oui (5.0)/ PCM / Hybride
Enregistrement : Studio / 2004
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : La Sinfonietta est une des oeuvres les plus célèbres de Janacek, oeuvre d'un jeune homme de 72 ans ! Un peu surprenante (surtout la fanfare au 1er mvt) mais très plaisante. Taras Bulba est splendide. Jonathan Nott et l'orchestre de Bamberg remplissent très bien le contrat.

Acoustique 7,5/8 : Belle acoustique de Bamberg.
Distance 7,5/8 : Très bien mais tout parait à la même distance.
Spatialisation 6/8 : Ca manque de profondeur, on a l'impression que tout est sur le même plan et même parfois les bois semblent devant les cordes. Bonne image en largeur.
Tonalité 5,5/6 : Tonalité naturelle mais les aigus des cuivres sont un peu durs dans la "fanfare". L'orgue (Taras Bulba) passe bien.
Balance 6/6 : R.A.S. Bon apport du multicanal, notamment au niveau de la douceur et de l'acoustique.
Dynamique 5,5/6 : Très bonne. Niveau d'enregistrement dans la moyenne. Aucune dureté dans les passages les plus forts.
Présence 7/8 : Malgré ce défaut de profondeur d'image, de bonnes sensations de présence de l'orchestre.

Note : 4,50/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/4869881/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Cdlt - Dominique

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 18 Oct 2009 20:41

Image
Mahler: Symphonie No 4 - Fischer / CHANNEL CLASSICS

Multicanal : Oui (5.0)/ DSD / Hybride
Enregistrement : Studio / 2008
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : Mahler a surpris, après des titanesques 2° et 3° symphonies, en revenant à des effectifs plus réduits. Sans doute sa symphonie la plus abordable pour les néophytes. Un magnifique mouvement lent qui n'a rien à envier à l'adagietto de la 5ème. Magnifique interprétation d'Ivan Fischer. Ma 4ème de référence.

Acoustique 7,5/8 : Très belle acoustique du Palace of Arts de Budapest.
Distance 8/8 : Parfait.
Spatialisation 7,5/8 : Beaucoup d'aération, orchestre très bien étagé. Interventions solistes bien captées. Pupitres bien localisés.
Tonalité 6/6 : Tonalité naturelle, son "analogique" et riche. Très bonne assise de basses. Voix (Miah Persson) naturelle.
Balance 6/6 : Parfaite en stéréo et en profondeur.
Dynamique 6/6 : Dynamique digne du DSD.
Présence 7,5/8 : Pas de bruits parasites. Orchestre naturel. L'acoustique aurait pu être encore un peu mieux définie. La voix de Miah Persson est entendue dans toutes ses nuances.

Note : 4,85/5
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/7347176/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Disque immanquable.
Cdlt - Dominique

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 18 Oct 2009 21:26

Image
Tchaikovsky, Korngold: Concerto pour violon - Mutter/Prévin / DG

Multicanal : Oui (5.1)/ PCM 24b/96Khz / Hybride
Enregistrement : Live & Studio / 2003
Interprétation, qualité de la musique enregistrée : On peut dire 2 disques en 1. J'ai acheté ce disque essentiellement pour le concerto de Korngold. Le concerto de Tchaikovsky est en live avec Vienne, celui de Korngold au studio Abbey Road avec Londres. Pour Tchaikovsky, la comparaison avec J.Fischer/Kreizberg n'est pas à l'avantage de Mutter/Prévin, ni au point de vue interprétation et encore moins au niveau technique. Des intonations de Mutter un peu bizarres (2ème mvt).
Pour Korngold, le concerto date de 1945 mais la musique est tout à fait abordable et mélodique. Korngold a écrit pour le cinéma (18 films) et ça se sent ici. C'est un concerto difficile et très beau, très bien interprété par Mutter.

Acoustique 7/8 : Tchaikovsky: Normalement très bonne mais parait dure ici (6,5/8). Korngold: C'est mieux ! (7,5)
Distance 7/8 : Tchaikovsky: trop proche, le violon est vraiment mis "à l'avant" ! (6,5/8). Korngold: Toujours un peu près mais là l'orchestre est mieux situé (7,5)
Spatialisation 6,5/8 : Tchaikovsky: Manque d'aération, de clarté et de détail pour l'orchestre, violon trop proéminent (6/8). Korngold: violon encore trop présent. L'orchestre est bien capté (7/8)
Tonalité 5/6 : Tchaikovsky: violon solo et orchestre durs et un peu fatigant à haut volume (5/6). Korngold: violon et orchestre bénéficient d'une bonne acoustique (5,5/6)
Balance 6/6 : Correcte pour les deux concertos.
Dynamique 5/6 : Tchaikovsky: un peu de souffle, son fatigant (4,5/6). Korngold: Très bonne dynamique (5,5/6). Niveau d'enregistrement fort pour les deux concertos.
Présence 7/8 : Tchaikovsky: On a le violon à 5 mètres et un petit souffle. Orchestre plat et manquant de présence (6,5/8). Korngold: Orchestre bien mieux capté, les sons et les timbres sont plus riches. Pas de bruit parasite (7,5/8).

Note : 4,35/5 de moyenne mais 4,65 pour le concerto de Korngold.
Ecoutes: http://www.jpc.de/jpcng/home/detail/-/hnum/3102017/iampartner/a98/lang/en/currency/USD

Les enregistrements du concerto de Korngold ne courent pas les rues :wink:

La configuration dans mon profil


Audio 7.1.4 & projection 4K/HDR
Domimag
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3517
Inscription Forum: 16 Déc 2005 23:39
Localisation: Hauts-de-France
  • offline

Message » 20 Oct 2009 10:06

Chris42400 a écrit:
jbpfrance a écrit:Personne ne se risque sur celui-là ?
Déçu.

4,6

Déçu, mais pas de beaucoup en fait. Pourtant, c'est déjà trop. Aucune ressemblance à la fluidité des Mercury Living Presence qui, malgré leur souffle souvent audible à bas régime, nous recrée un monde qui a existé et dont les défauts n'altèrent pas l'impression de "s'y retrouver" des années après.


C'est aprème j'ai écouté le premier CD du double blanc, Sgt Peppers puis Abbey Road jusqu'à Here Comes The Sun inclus.
C'est vrai que la remasterisation a été remarquable, je n'ai jamais écouté els Beatles comme ça, surprenant.
Mèbon, juste après Here Comes The Sun j'ai mis le MLP Chabrier me souvenant de ta remarque ici .... la claque !!
Certes c'est tellement différent que faire une comparaison est osé.... Mais quand même, la séparation des instruments, leur présence, la qualité de la stéréo, la dynamique ... c'est un autre monde.
Avec le MLP on a des musiciens qui jouent ensembles dans une salle ... et malheureusement pas avec le disque des Beatles.
Mais je le répète, je trouve ce travail de remasterisation absolument remarquable, mais quand la "matière" de départ n'est pas au niveau, le résultat en peut pas être exceptionnel.
Abbey Road c'est 1969, le Chabrier c'est 1957 à 1960 ....
Chris.


Tu as quasiment tout résumé comme je le pense... même le "?" pour l'âge du Chabrier antérieur. Je suis aussi assez stupéfait.

Un élément supplémentaire serait que les enregistrements analogiques des années 70 utilisaient des Dolby xxx pour couper le souffle des enregistrements aussi faible soit-il. Bidouiller avec du Dolby du moins à l'époque garantissait un résultat inférieur de toutes façons. Quand on coupe, on coupe.
Peut-etre qu'ici le souffle des MLP, bien inaudible quand l'orchestre joue, nous a sauvés.

En tous cas, "l'Abbey Road" me paraît en final légèrement inférieur à Kenny Barron et ce n'est que justice (çà va plaire à certains).
jbpfrance
 
Messages: 6410
Inscription Forum: 07 Fév 2006 10:25
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message