Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: le schtroumph grunge, napa et 10 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

CDthèque "Musique contemporaine" (pour initiation)

Message » 02 Juil 2005 0:11

Gilles R a écrit:Ces deux disques contiennent deux chefs d'oeuvres de pureté "d'écriture" :
"Mouvement-Rythme-Etude" et "La Noire à 60" et "Pierres réfléchies" (Hommage à Pierre Schaeffer)
Pierre Henry avec très peu d'élements construit des oeuvres concentrées, réflexions et exercices sur l'écoulement ou Temps.

La noire à soixante n'utilise que le "toc" d'un métronome...
Toute l'oeuvre est élaborée à parti de ce simple "toc" transposé et manipulé.
L'oeuvre est dans une respiratin large et surtout le fruit d'un seul travail de montage.
C'est l'antithèse de la "Musique pour métronomes" de Ligeti...

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Juil 2005 0:11

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Oct 2005 21:55

Je ne suis pas intervenu sur ce topic et pour cause, je ne connaissais rien ou pas grand chose...passionné avant tout de jazz pendant très longtemps 8) je me suis réellement investi dans la musique dite classique que sur le tard...et comme j'aimais bien Bartok, stravinsky, chostakovich, jannacek, Berg et beaucoup d'autres chose du XXeme siecle..je suis allé un peu plus loin...ça me coute assez cher :( mais quand on a envie de découvrir des chose nouvelles, on est prêt a certains sacrifices :-? :wink:

J'ai acheté plein de trucs : adams, berio, Dutilleux, Ligeti, messiaen, Reich, Glass et aussi shoenberg et varese...

Bon tout ça est tout frais et je n'ai pas encore tout vraiment écouté, mais d'ores et déjà j'ai eu un grand coup de coeur pour un compositeur c'est Dutilleux, de la belle et grande musique qui me touche profondément, j'en ai commandé d'autres.....

Ligeti est avec dutilleux celui qui m'a le plus marqué par son originalité et sa diversité ( j'ai acheté le double album "portrait" sony avec lux aeterne, les quatuors à cordes etc..très très bien tout ça :P
ensuite j'aime bien moi ces minimalistes : énormément Adams, beaucoup reich et aussi Glass que vous semblez un peu prendre de haut..même si je le mets un peu derrière les deux précédents je trouve qu'il y a dans sa musique quelque chose de simple et immédiat...ce type de musique est indispensable dans tous les domaines.

beaucoup de choses à découvrir et du plaisir à venir :P

merci à tous

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 22 Oct 2005 22:38

blounote a écrit:Ligeti est avec dutilleux celui qui m'a le plus marqué par son originalité et sa diversité ( j'ai acheté le double album "portrait" sony avec lux aeterne, les quatuors à cordes etc..très très bien tout ça :P
merci à tous

Blounote :wink:

+1
La "Passacaille Hongroise" passe en boucle chez moi. C'est comme une drogue...
cargodemelody
 
Messages: 232
Inscription Forum: 25 Juin 2005 20:17
Localisation: A l'est
  • offline

Message » 22 Oct 2005 23:23

blounote a écrit:ensuite j'aime bien moi ces minimalistes : énormément Adams, beaucoup reich et aussi Glass que vous semblez un peu prendre de haut..même si je le mets un peu derrière les deux précédents je trouve qu'il y a dans sa musique quelque chose de simple et immédiat...ce type de musique est indispensable dans tous les domaines.


Salut "blounote"
Très heureux que tu trouves du plaisir et de l'émotion musicale dans les oeuvres de Dutilleux et de Ligeti...
Ton goût pour Glass, m'a fait relire tout le topic pour voir qui pouvait bien le prendre de haut... Je n'y vois pas cette attitude.
Si Glass ne figure pas dans la liste, je m'en explique je crois suffisamment.

Tiens... je recommande l'écoute de "Einstein in the beach" ! :wink:
Mais il y a d'autres oeuvres de Glass qui sont aussi à connaitre...
Nous pouvons en parler.

Amicalement

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 23 Oct 2005 2:25

A part en ce qui concerne Adams, Reich et les répétitifs américains, je trouve que cette liste a un aspect atonal assez marqué et peut-être pas forcément engageant pour une initiaion à la musique contemporaine.
Aborder la musique d'aujourd'hui par Berio, Boulez, Grisey, Manoury... je suis sceptique.
Pourquoi pas un peu d'Escaich, d'Arvo Pärt, de Takemitsu, de Bryars, de Kancheli? :)
xavierscriabine
 
Messages: 154
Inscription Forum: 09 Juin 2005 15:19
  • offline

Message » 23 Oct 2005 8:32

xavierscriabine a écrit:A part en ce qui concerne Adams, Reich et les répétitifs américains, je trouve que cette liste a un aspect atonal assez marqué et peut-être pas forcément engageant pour une initiaion à la musique contemporaine.
Aborder la musique d'aujourd'hui par Berio, Boulez, Grisey, Manoury... je suis sceptique.
Pourquoi pas un peu d'Escaich, d'Arvo Pärt, de Takemitsu, de Bryars, de Kancheli? :)


Alors je reprends ce qui est dit plus haut :

"Si tu lis mon avertissemet du début, je précise que cette liste de CD n'est pas exhaustive de tous les compositeurs contemporains. J'ai fait un choix provisoire pour ceux qui n'ont qu'une vague idée du répertoire et qui cherchent des œuvres à la fois "écoutables" et révélatrices de l'évolution du langage musical depuis une quarantaine d'années.
Il y a une progression à faire dans cette forme d'initiation.

Je le répète je ne fais pas un tableau des compositeurs, il y a des noms qui manquent : comme Helmut Lachenmann, Klaus Huber, Emmanuel Nunes, Wolfgang Rihm, Gyorgy Kurtag, Thomas Kessler, Claude Vivier, Marco Stroppa, Kaija Saariaho, Peter Eötvos, Yvan Fedele… voilà aussi des noms qui manquent… il y en a plus d'une cinquantaine !

J'ai choisi des œuvres qui font le "pont"… (voir début du post) et non de faire une liste des noms de compositeurs.
Ce n'est pas une sélection des gens que j'aime ou non. D'autant pllus que je connais personnellement une très grande partie d'entre eux.

Pour être encore plus clair… mettre cerrtains compositeurs qui ne posent aucun problème de language et qui sont très largement diffusés dans la liste, ne sert pas l'initiation que j'espère.
Cela serait mettre de l'huile sur du gras… ou du miel sur du sucre si tu préfères. On ne fais pas avancer nos lecteurs vers une ouverture du langage musical… ce que je recherche.

Libre à chacun de recommander qui il veut dans ce thead. Je ne suis qu'un forumeur comme les autres. Mais de mon côté je ne veux pas faire du soupoudrage d'un peu tout le monde. J'ai réfléchi avant de faire cette liste et j'y réfléchi encore.
Je passe des commandes pour écouter les œuvres que je connais mal... en évitant les écueils des deux bords… des deux extrêmes et de la confusion. "

Cordialement :wink:

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 23 Oct 2005 11:24

salut Gilles, j'ai un peu forcé le trait par rapport à Glass, je m'en excuse :wink: :lol: , j'ai dit celà davantage par rapport a certaines choses que j'ai pu lire hors de ce topic 8) et par rapport avec ce que j'ai constaté en faisant le tour des disquaires et en discutant autour de moi...j'ai pu me rendre compte que Glass est très connu, est bien représenté dans les rayons et se vend assez bien...et qu'en fin de compte je pense qu'il sera présent dans le parcours initiatique de la plupart de ceux qui s'intéressent aux musiques de notre temps...

Je reviens aujourd'hui sur berio...Laborintus 2..je me suis beaucoup amusé en écoutant ce disque dans lequel j'ai retrouvé des vieux compagnons de route musicale, dont mes voisins Portal et Lubat, ce qui n'a rien de surprenant :wink:

C'est marrant de retrouver, par un autre bout, cet esprit libertaire d'ouverture vers un souci de rupture de révolte et de liberté typique des années soixante-soixante dix...je ne sais pas si on ferait encore de la musique comme ça aujourd'hui, mais ça m'a permis de mesurer a quel point, c'est le même état d'esprit, le souffle d'une époque qui transparait à travers toutes les formes d'art..Rétrospectivement, je réalise qu'il y a des traces de cette expérience avec berio dans les enregistrements des jazzmen qui ont participé à ce disque..

Blounote :wink:
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 23 Oct 2005 12:44

Ça c'est sûr que Philip Glass est bien connu. J'ai l'impression que c'est probablement le compositeur "contemporain" le plus vendu. D'ailleurs, c'est uniquement parce que l'éditeur n'arrive pas à suivre qu'il n'y a pas un nouveau CD de Philip Glass qui sort tous les mois.

J'en profite pour rappeler qu'à la Cité de la Musique, cette saison, l'ensemble Philip Glass jouera la trilogie qatsi en direct pendant la projection des films.
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 23 Oct 2005 13:56

Gilles R a écrit:
xavierscriabine a écrit:A part en ce qui concerne Adams, Reich et les répétitifs américains, je trouve que cette liste a un aspect atonal assez marqué et peut-être pas forcément engageant pour une initiaion à la musique contemporaine.
Aborder la musique d'aujourd'hui par Berio, Boulez, Grisey, Manoury... je suis sceptique.
Pourquoi pas un peu d'Escaich, d'Arvo Pärt, de Takemitsu, de Bryars, de Kancheli? :)


Alors je reprends ce qui est dit plus haut :

"Si tu lis mon avertissemet du début, je précise que cette liste de CD n'est pas exhaustive de tous les compositeurs contemporains. J'ai fait un choix provisoire pour ceux qui n'ont qu'une vague idée du répertoire et qui cherchent des œuvres à la fois "écoutables" et révélatrices de l'évolution du langage musical depuis une quarantaine d'années.
Il y a une progression à faire dans cette forme d'initiation.

Je le répète je ne fais pas un tableau des compositeurs, il y a des noms qui manquent : comme Helmut Lachenmann, Klaus Huber, Emmanuel Nunes, Wolfgang Rihm, Gyorgy Kurtag, Thomas Kessler, Claude Vivier, Marco Stroppa, Kaija Saariaho, Peter Eötvos, Yvan Fedele… voilà aussi des noms qui manquent… il y en a plus d'une cinquantaine !

J'ai choisi des œuvres qui font le "pont"… (voir début du post) et non de faire une liste des noms de compositeurs.
Ce n'est pas une sélection des gens que j'aime ou non. D'autant pllus que je connais personnellement une très grande partie d'entre eux.

Pour être encore plus clair… mettre cerrtains compositeurs qui ne posent aucun problème de language et qui sont très largement diffusés dans la liste, ne sert pas l'initiation que j'espère.
Cela serait mettre de l'huile sur du gras… ou du miel sur du sucre si tu préfères. On ne fais pas avancer nos lecteurs vers une ouverture du langage musical… ce que je recherche.

Libre à chacun de recommander qui il veut dans ce thead. Je ne suis qu'un forumeur comme les autres. Mais de mon côté je ne veux pas faire du soupoudrage d'un peu tout le monde. J'ai réfléchi avant de faire cette liste et j'y réfléchi encore.
Je passe des commandes pour écouter les œuvres que je connais mal... en évitant les écueils des deux bords… des deux extrêmes et de la confusion. "

Cordialement :wink:

Gilles


Bien sur, je conçois parfaitement la démarche de Gilles et mieux, je l'approuve. La preuve est bien que ce topic a éveillé ma curiosité et je ne dois pas être le seul.

D'ailleurs, par rapport à la remarque de xavierscriabine, je précise que j'ai fait pas mal de recherches sur le Net et pour m'aider dans mes choix j'ai trouvé beaucoup d'infos, biographiques notamment, sur le site de l'Ircam et j'ai recoupé aussi les références discographiques avec celles d'infos trouvées sur un site perso trouvé sur le net, ou figure une liste présentée sous forme d'un tableau avec quatre colones pour qualifier les disques en 4 catégories donc... Très accessible, Assez accessibles, difficiles et très difficiles.

Cette classification m'a montré que ces appréciations sont ce qu'elles sont, mais surtout une chose, c'est que cette perception de la difficulté est très personnelle..je m'explique : si je me réfère à son tableau, je suis d'accord sur tous les disques qu'il a classé en "très accessibles" ensuite ça se gate...car selon son passé culturel des choses classées très difficiles peuvent paraitre plus faciles que d'autres classées assez faciles et inversement.

La liste de Gilles est une suggestion, il faut s'en servir, écouter un peu pour situer et ensuite suivre son instinct et ne pas hésiter à prendre des risques...ce que je fais facilement avec des disques en série éco...exemple, plutot que de payer 22 euros une version recommandée de mesiaen j'ai pris 3 disques à 8 euros ..turagalil per ozawa, le quatuor pour la fin des temps de le dizes et le Berio chez harmonia mundi..ce sont, je crois, de bonnes versions et à ce prix on peut se planter, c'est pas trop grave 8)

Blounote :wink:

PS Je n'abandonne pas le reste non plus, ce qui m'a permis de découvrir deux autres "modernes" tonaux que j'apprécie beaucoup aussi : Charles Ives (symphonies 2cd sony) et Poulenc (concerto 2 pianos, concerto piano et aubade) deux disques absolument superbes..
blounote
 
Messages: 4817
Inscription Forum: 11 Juin 2002 18:08
Localisation: 40 - DAX
  • offline

Message » 15 Mar 2006 0:40

blounote a écrit: et aussi Glass que vous semblez un peu prendre de haut..même si je le mets un peu derrière les deux précédents je trouve qu'il y a dans sa musique quelque chose de simple et immédiat...ce type de musique est indispensable dans tous les domaines.
...


Réponse très à retardement...
Mais j'ai réécouter récemment plusieurs fois "Einstein on the beach" (opéra en 4 actes) de Philip Glass, et le systèmatisme très apparent de son écriture (parfois vraiment "arithmétique") qui me gênait souvent, prend, avec du recul et par la confrontation aujourd'hui avec d'autres musiques plus "néo", des qualités de pureté... pas de mièvreries "post", beaucoup d'énergie. Cette franchise d'expression est sensible autant dans la forme que dans l'instrumentation... cela sonne... et comme opéra cela sort aussi de beaucoup de conventions très conservatrices.
C'est une oeuvre de Glass qui vieillit bien...

Ce qui peut dans une durée de 5 à 10 mn paraitre léger et facilement consommable... atteint, en presque 4 heures, à une autre dimension autant dans sa conception, le travail de composition et... dans son écoute..

à ne pas méconnaitre...
Coffret de 4 CD à un prix raisonnable (Amazon)

:wink:
Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 25 Juin 2006 18:13

Ligeti est un classique, son oeuvre est très vivante par les nombreuses interprétations de par le monde entier...

Voilà un site résumant rapidement le compositeur et ses oeuvres principales.
L'intégralité des oeuvres de Ligeti sont éditées chez Sony.

http://membres.lycos.fr/yrol/MUSIQUE/LIGETI/ligeti.htm

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 05 Jan 2007 0:17

Quelques lignes pour dire combien j'adore le dernier(s) disques(s) de John Adams qui réunit deux œuvres : The Dharma at Big Sur et My Father Knew Charles Ives sur deux disques (bien que chaque œuvre dure moins de 30 minutes) mais dans un seul boîtier.

On reconnaît immédiatement le style dynamique et dionysiaque d'Adams dans the Dharma qui se conclut littéralement sur un orgasme après une scène d'orgie mouvementée. Totalement érotique.

La deuxième œuvre est évidemment un hommage à Charles Ives. J'ai rarement entendu un style si bien imité tant on a l'impression d'écouter une œuvre nouvellement déterrée de Ives dans le style de Three Places in New England. Ives réalisait des collages complexes et pour l'occasion Adams réalise un collage avec des citations de Ives mais également de lui-même dans le finale, intellectuellement savoureux mais néanmoins toujours sensuel.

Deux œuvres superbes que je ne me lasse pas d'écouter.

Image
Pyjam
 
Messages: 3709
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 10 Jan 2007 0:19

Pyjam a écrit:The Dharma at Big Sur et My Father Knew Charles Ives de John Adams...
Deux œuvres superbes que je ne me lasse pas d'écouter.


Alors, nous allons écouter cela...
:wink:
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 30 Mai 2007 21:56

Un petit changemet dans la liste des interprétations...
La Turangalîla-symphonie d'Olivier Messiaen est merveilleusement interprétée par le chef finlandais (compositeur) Esa-Pekka Salonen. Avec comme solistes, Paul Crossley pianiste rompu à l'oeuvre d'Olivier Messiean et Tristan Murail (compositeur important, élève d'Olivier Messiean) aux ondes Martenot. L'orchestre est le Philharmonia Orchestra.

Dans cette liste pour la Tuangalîla, je recommandais l'excellente version de Myung-Whun Chung dirigeant l'Orchestre de la Bastille (l'Opéra et non la prison...) qui est une réfèrence puisque dirigée (comme beaucoup de versions durant l'existence du compositeur) de la présence de Messiaen et de sa supervision, par un chef s'étant frotté sérieusement à l'oeuvre de Messiean, créateur même de certaines oeuvres.

Les couleurs de l'orchestre de Myung-Whun Chung rendent hommage aux coloriste "fauve" et complexe qui caractèrise une partie de l'art orchestral de Messiaen.
La version d'Esa-Pekka Salonen est du même ordre avec ue recherche sur les sonorités encore plus poussée, choix des percussions métalliques : cymbales chinoises, gongs... Mais c'est surtout le jeu dynamique, l'énergie de l'articulation des séquences et la qualité de la prise de son qui donnent un relief étonnant à l'oeuvre. Cette version semble une nouvelle référence.
Beaucoup de détails s'entendent, clarté du piano, espace de l'orchestre... l'oeuvre prend tout à coup un air de jeunesse et de grande modernité...

Beaucoup de plaisir à l'écoute de cette version. Je recommande cette oeuvre dans cette version, comme oeuvre d'initiation à la musique contemporaine.
:wink:

Nous y reviendrons probablement pour comparer avec d'autres versions importantes et plus anciennes comme celle se Seiji Ozawa...

à bientôt...

Gilles
Gilles R
 
Messages: 1485
Inscription Forum: 09 Juin 2004 15:34
Localisation: Ile-de-France
  • offline

Message » 30 Mai 2007 23:11

Bonsoir Gilles,

Pourquoi pas un mot sur Kent Nagano ? Déjà que le prix de ce CD dégringole... :-? c'est si mauvais ? Certes moins chaleureux que la version de Myung-Whun Chung, mais si riche pourtant, ou bien je n'ai pas entendu ce qu'il fallait ? J'avais un peu l'impression que la "signature" du Maître sur le disque de MW Chung était plus du marketing qu'une preuve de sa REELLE influence (de même, les oeuvres à l'orgue par Jon Gillock ne sont pas "meilleures" que celles jouées par Louis Thiry : excellentes les deux, simplement différentes). C'est peut-être une horreur, ce que je dis là, mais c'était une vague impression. Et puis on a Pierre-Laurent Aimard sur le disque de Nagano, ça compte, ou bien ?
Encore une fois, j'exprime mes sentiments persos, qui peuvent être tout à fait "à côté", mais j'aime tellement cette oeuvre !!!

Si tu avais une nouvelle interprétation à proposer pour le Quatuor à part celle de Fernandez, ce ne serait pas de refus (mais surtout pas celle de la collection "rond-point des musiciens" chez accord... avec Aimard justement : un mixage ahurissant, inécoutable, et pourtant 5 étoiles sur amazon... 8) )

encore merci pour tes conseils !
bernard
blue dream
 
Messages: 1346
Inscription Forum: 26 Jan 2004 10:24
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message