Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

"Dématérialisation" et risque juridique

Message » 27 Mar 2009 18:31

frgirard a écrit:
noel briand a écrit:salut à tous
pompé sur: http://www.copieprivee.org/
"Peu de gens savent que, depuis 1985, lorsqu’ils achètent des supports vierges ou du matériel servant à copier de la musique et des images (tels que des cassettes, CD ou DVD vierges, des baladeurs numériques, des clés USB, des enregistreurs numériques de salon etc…), une petite partie du prix payé (la redevance pour copie privée) rémunère les auteurs, éditeurs, interprètes et producteurs des œuvres que ces supports permettent de copier.

Ils sont encore plus rares à savoir qu’1/4 des sommes ainsi collectées alimente de nombreuses manifestations culturelles sur tout notre territoire. En 2006, l’apport de la copie privée aux actions culturelles et à l’aide à la création en France a été de près de 40 millions d’euros."

de plus, j'ai du mal à voir la différence entre un téléchargement et l'enregistrement du film du dimanche soir)
Ma grand mère qui enregistre Michel drucker serait elle une dangereuse "pirate" menacant la création artistique ?

Quand je grave un cd (sur lequel j'ai payé une taxe (voir supra)) emprunté à la médiathèque (que je n'aurai de toute façon pas acheté) je vois mal ou est le vol.

J'ai vu récemment Baptiste Trottigon en concert.
J'y suis allé parce que j'avais gravé un de ses disques (ce piratage (légal) puisque relevant de la copie privée lui a rapporté un spectateur et donc un revenu.
je ne crois pas qu'il ait été volé !

de toute façon cela, tout cela relève de la discussion de salon, le téléchargement correspondant aà un besoin social et une avancée technologique
et la loi HADOPI sera inapplicable, la charge de la preuve sera impossible à apporter compte tenu des réseaux WIFI.

Il appartient aux artistes de retrouver le chemin de la scène, ce qui pour certain risque d'être délicat.

bon week à tous

.


Donc je paie des taxes pour que des gens comme vous puissent s'approprier un bien ne leur appartenant pas par un moyen détourné, le volé en fait.



Francois :wink:


Bienvenue parmi la majorité silencieuse...
st-ric
 
Messages: 228
Inscription Forum: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2009 18:31

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Mar 2009 18:37

Bonjour,
J'achète des CD de musique, j'achète des DVD de films, je ne pirate rien, mais ça me gonfle de payer une taxe à la Sacem pour des DVD vierges sur lesquels je grave mes propres films et reportages que je fais.
Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4959
Inscription Forum: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:44

noel briand a écrit:salut à tous
pompé sur: http://www.copieprivee.org/
"Peu de gens savent que, depuis 1985, lorsqu’ils achètent des supports vierges ou du matériel servant à copier de la musique et des images (tels que des cassettes, CD ou DVD vierges, des baladeurs numériques, des clés USB, des enregistreurs numériques de salon etc…), une petite partie du prix payé (la redevance pour copie privée) rémunère les auteurs, éditeurs, interprètes et producteurs des œuvres que ces supports permettent de copier.

Ils sont encore plus rares à savoir qu’1/4 des sommes ainsi collectées alimente de nombreuses manifestations culturelles sur tout notre territoire. En 2006, l’apport de la copie privée aux actions culturelles et à l’aide à la création en France a été de près de 40 millions d’euros."

de plus, j'ai du mal à voir la différence entre un téléchargement et l'enregistrement du film du dimanche soir)
Ma grand mère qui enregistre Michel drucker serait elle une dangereuse "pirate" menacant la création artistique ?

Quand je grave un cd (sur lequel j'ai payé une taxe (voir supra)) emprunté à la médiathèque (que je n'aurai de toute façon pas acheté) je vois mal ou est le vol.

J'ai vu récemment Baptiste Trottigon en concert.
J'y suis allé parce que j'avais gravé un de ses disques (ce piratage (légal) puisque relevant de la copie privée lui a rapporté un spectateur et donc un revenu.
je ne crois pas qu'il ait été volé !

de toute façon cela, tout cela relève de la discussion de salon, le téléchargement correspondant aà un besoin social et une avancée technologique
et la loi HADOPI sera inapplicable, la charge de la preuve sera impossible à apporter compte tenu des réseaux WIFI.

Il appartient aux artistes de retrouver le chemin de la scène, ce qui pour certain risque d'être délicat.

bon week à tous

.


Ceci exemplifie ce que je disais plus haut. On ne parle jamais de la propriété de l'artiste et de son droit à refuser que son oeuvre soit offerte. Lui n'existe pas. La seule chose, c'est le droit (quel droit) du pirate.

La redevance ne couvre que la copie privée et légale, pas le piratage. Le chargement sans autorisation reste illégal, comme rouler à plus de 50 dans les villes. On peut être contre et rouler plus vite comme piquer des enregistrements qu'on ne veut pas payer. Cela reste hors la loi.

Le besoin social est de la foutaise. Si les gens veulent écouter de la musique, ils le peuvent largement et gratuitement. Pour moi, il y a un besoin social plus important que le plaisir sordide du voleur, c'est de permettre aux artistes de bouffer avec le fruit de leur travail. Le seul droit de l'usager est d'acheter ou de ne pas acheter. Si un artiste ne veut pas faire de scène, c'est son droit. Personne n'a de leçons à lui donner. Si un patron venait dire à ses ouvriers: "pour faire suite à mon besoin social, je ne vous paierai pas ce mois-ci; allez donner des concerts..." je doute qu'il rencontre le succès attendu mais là, on va me dire que ce n'est pas pareil. Eh bien si c'est pareil. Le pirate se planque, c'est son courage. Il ne laisse pas le choix à celui qu'il pille. Pourquoi ne pas demander si l'artiste est d'accord? Certains le sont. Contentez-vous d'eux. Après tout, si vous parlez de droit à l'accès gratuit à la culture, je vais suggérer que l'on remplace le mot CD par Camembert. Ce sera du consommable et plus de l'art. Tout n'est qu'une question de mots.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:46

MickeyCam a écrit:Bonjour,
J'achète des CD de musique, j'achète des DVD de films, je ne pirate rien, mais ça me gonfle de payer une taxe à la Sacem pour des DVD vierges sur lesquels je grave mes propres films et reportages que je fais.
Michel...


si il n'y avait que ça qui gonflait en ce moment
je pense que vous vous trompez de combats les gars ...:wink:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription Forum: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:47

Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:50

captaincaverne a écrit:
MickeyCam a écrit:Bonjour,
J'achète des CD de musique, j'achète des DVD de films, je ne pirate rien, mais ça me gonfle de payer une taxe à la Sacem pour des DVD vierges sur lesquels je grave mes propres films et reportages que je fais.
Michel...


si il n'y avait que ça qui gonflait en ce moment
je pense que vous vous trompez de combats les gars ...:wink:


pourquoi tout mélangé ?

Avec votre raisonnement, la hifi chose hautement superficielle et inutile ne vaut pas la peine d'une discussion vu l'état du monde actuel et surtout à venir.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:51

pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


on vous a forcé à racheter vos CD ?

Non

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Mar 2009 18:55

frgirard a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


on vous a forcé à racheter vos CD ?

Non

Francois :wink:


Je me sens en parfaite honnêté avec moi même, je me présenterais chez St Pierre l'âme sereine :wink:
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:00

pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


Combien de 33t. avec vous remplacés? Dans le temps, quand un vinyle craquait, on le remplaçait et on payait à nouveau. Personne ne trouvait ça anormal. Quand j'achète deux voitures du même modèle, je paie deux fois le bureau d'étude et que dire de six chaises pour lesquelles, je paie six fois le designer qui n'en a dessiné qu'une. Idem pour les enceintes: la seconde devrait être moins chère car le labo n'en a étudiée qu'une. On peut continuer comme ça très longtemps.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:00

pourquoi tout mélangé ?

Avec votre raisonnement, la hifi chose hautement superficielle et inutile ne vaut pas la peine d'une discussion vu l'état du monde actuel et surtout à venir.

Francois



:D c'est toi qui mélange tout , oui la Hifi est luxe accéssoire , la musique par contre ne devrait pas en etre un et son accés pas réservé à quelques priviégiés.
je ne suis pas pour la gratuité mais pour un forfait ( pris sur l'abonnement internet par exemple) permettant un accés illimité à la culture musicale.

ça réduirait fortement le "dit piratage" mais le lobby de l'industrie du disque a raté le coche encore une fois , sûrement parceque ça ne leurs remplissait pas suffisamment les poches :roll:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription Forum: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:07

Philippe Muller a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


Combien de 33t. avec vous remplacés? Dans le temps, quand un vinyle craquait, on le remplaçait et on payait à nouveau. Personne ne trouvait ça anormal. Quand j'achète deux voitures du même modèle, je paie deux fois le bureau d'étude et que dire de six chaises pour lesquelles, je paie six fois le designer qui n'en a dessiné qu'une. Idem pour les enceintes: la seconde devrait être moins chère car le labo n'en a étudiée qu'une. On peut continuer comme ça très longtemps.


J'ai remplacé a peu près 600 33trs, votre argument ne vaut rien, c'est pour l'oeuvre que l'on paye, pas le support, dans le cas contraire, faut interdire le rip de CD, foutre des drm partout, et racheté son CD si on a le malheur de le rayer.
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:13

captaincaverne a écrit:
pourquoi tout mélangé ?

Avec votre raisonnement, la hifi chose hautement superficielle et inutile ne vaut pas la peine d'une discussion vu l'état du monde actuel et surtout à venir.

Francois



:D c'est toi qui mélange tout , oui la Hifi est luxe accéssoire , la musique par contre ne devrait pas en etre un et son accés pas réservé à quelques priviégiés.
je ne suis pas pour la gratuité mais pour un forfait ( pris sur l'abonnement internet par exemple) permettant un accés illimité à la culture musicale.

ça réduirait fortement le "dit piratage" mais le lobby de l'industrie du disque a raté le coche encore une fois , sûrement parceque ça ne leurs remplissait pas suffisamment les poches :roll:


non la hifi n'est pas chose hautement superficielle ou luxe accessoire. C'est un choix qui se fait au détriment d'autres loisirs, et c'est avant tout essentiel a mon équilibre.
J'ai payé ma chaîne, et je paye mes cd,de même je ne travaille pas gratuitement. (même si mon taux de rémunération est bien plus faible que celui d'un artiste reconnue)
st-ric
 
Messages: 228
Inscription Forum: 08 Oct 2008 12:52
Localisation: st-nazaire , Loire- Atlantique
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:14

pm57 a écrit:
frgirard a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


on vous a forcé à racheter vos CD ?

Non

Francois :wink:


Je me sens en parfaite honnêté avec moi même, je me présenterais chez St Pierre l'âme sereine :wink:


A quoi les lois servent-elles? On peut commencer par toutes les discuter et considérer unilatéralement que le cambriolage n'est pas un délit mais un fait social permettant aux cambrioleurs de nourrir leur famille (ce qu'ils font sans doute). Cette comparaison vous paraît sans doute absurde mais avez-vous pensé à la frustration de celui qui fait un disque et à qui on dit: je l'ai téléchargé et je ne veux pas le payer. Et il sait que l'on ne fera rien pour lui. Ce qui favorise le piratage, c'est l'impunité.

Un jour, un couple venant me voir dans un salon hifi, me tend un CD-R pour écouter le matériel dont j'assurais la démonstration. Je regarde la liste et m'aperçois qu'un tiers des titres provenait de Passavant. Je leur ai demandé s'ils s'agissait de copies de CD qu'ils avaient achetés mais ce n'était pas le cas; il n'en avaient aucun. Je leur ai gentiment fait part du fait que je ne trouvais pas ça très sympa et qu'il fallait qu'ils comprennent que je ne pouvais pas passer leur disque. Ils sont entrés dans une colère folle, me disant qu'il n'aurait pas fallu mettre les graveurs sur le marché. Je leur ai répondu que la vente des couteaux était autorisée, ce qui ne signifiait pas que le droit d'ouvrir le ventre de son voisin allait de pair. Comme d'hab. on m'a dit que j'exagérais. Qui vole un œuf, vole un bœuf.
Dernière édition par Philippe Muller le 27 Mar 2009 19:37, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:21

pm57 a écrit:
Philippe Muller a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


Combien de 33t. avec vous remplacés? Dans le temps, quand un vinyle craquait, on le remplaçait et on payait à nouveau. Personne ne trouvait ça anormal. Quand j'achète deux voitures du même modèle, je paie deux fois le bureau d'étude et que dire de six chaises pour lesquelles, je paie six fois le designer qui n'en a dessiné qu'une. Idem pour les enceintes: la seconde devrait être moins chère car le labo n'en a étudiée qu'une. On peut continuer comme ça très longtemps.


J'ai remplacé a peu près 600 33trs, votre argument ne vaut rien, c'est pour l'oeuvre que l'on paye, pas le support, dans le cas contraire, faut interdire le rip de CD, foutre des drm partout, et racheté son CD si on a le malheur de le rayer.


Vous exprimez un point de vue personnel qui n'est pas en accord avec la loi. Quand la loi autorisera le téléchargement, on ne parlera plus de piratage mais en attendant, c'est interdit. Il faut manifester et élire des représentants politiques qui suivent le même raisonnement que le votre.

Ceci dit, la copie privée est une tolérance. Vous aviez le droit de repiquer votre vinyle sur un CD. C'était autorisé mais le téléchargement ne l'est pas. C'est comme ça. Rien n'est totalement simple. Il y a une part d'absurdité partout. Votre point de vue se comprend et il faudrait que la loi tienne compte de cette spécificité. De toutes façons, en admettant que vous soyez contrôlé, je doute que vous ayez des ennuis si vos 33 tours sont toujours là. Il faut simplement posséder un original, ce qui est votre cas.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:31

Ce genre de discussion est sans fin. Il s'agit d'un dialogue de sourds. Dans la même veine, les maisons d'édition ne prennent plus le risque d'éditer de jeunes compositeurs car leur succès est rarement immédiat. Editer une partition est très couteux. Depuis qu'on trouve tout sur Internet, les éditeurs ont perdu leur fond de commerce qui permettait d'éditer ce qui fera le succès de la prochaine génération. Non seulement, les compositeurs contemporains rencontrent les pires difficultés pour faire connaître leurs oeuvres (je parle de musique classique contemporaine) ou leurs méthodes d'enseignement mais les petits éditeurs qui les soutenaient sont à vendre ou ont fermé.

Qui s'occupera des kilomètres de partitions parfois inconnues qui ne doivent leur existence qu'à la passion de ceux qui les ont créés et à ceux qui les ont soutenus?

Ce fil aurait du se retrouver dans le forum musique.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message