Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

"Dématérialisation" et risque juridique

Message » 27 Mar 2009 19:49

+10
BPhil
 
Messages: 8842
Inscription Forum: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: La Vallée De Chevreuses 91
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2009 19:49

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Mar 2009 19:53

pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 27 Mar 2009 19:57

haskil a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.

+1, tout à fait d'accord!!! :wink:
jeffavp
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 511
Inscription Forum: 21 Déc 2008 16:03
Localisation: Fréjus
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:02

Il n'y d'autre difference entre un livre et un CD ou un DVD que dans le fait que l'on peut copier CD et DVD a l'infini et les telecharger en un tournemain et pas le premier.

Offrir une photocopie d'un roman qui vient de sortir :mdr: mqis un CDR ou une copie sur une clef USB....

Pretendre donc que l'on aurait en quelque sorte un droit a vie sur un CD parcequ'on l'achete une fois ou pretendre qu'on ne vole pas quand on pirate fait doucement rigoler.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:06

Tu vas un peu loin Haskill!

a ce compte là on devrait payer à chaque écoute! :oops:
nitri
 
Messages: 914
Inscription Forum: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:10

haskil a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.


C'est bien ce que je dis, il faut bloquer la copie de CD's ,de MP3, laisser uniquement le droit de jouir d'un unique exemplaire payé, quand j'ai payé le travail d'un artiste, j'estime ne pas l'avoir volé, si il me vend 10x le même travail c'est lui le voleur ou moi le couillon ?, ces lois sont mauvaises et il faut les faire changer, pour ce cas précis au moins.
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:23

nitri a écrit:Tu vas un peu loin Haskill!

a ce compte là on devrait payer à chaque écoute! :oops:


Pas le moins du monde : tu peux preter un livre a un proche.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:25

pm57 a écrit:
haskil a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.


C'est bien ce que je dis, il faut bloquer la copie de CD's ,de MP3, laisser uniquement le droit de jouir d'un unique exemplaire payé, quand j'ai payé le travail d'un artiste, j'estime ne pas l'avoir volé, si il me vend 10x le même travail c'est lui le voleur ou moi le couillon ?, ces lois sont mauvaises et il faut les faire changer, pour ce cas précis au moins.


Est-ce que vous ne payez qu'une seule fois pour aller voir plusieurs fois le même concert?
Voleurs les artistes, les sonorisateurs, éclairagistes... Pourquoi les artistes qui ont du talent devraient-ils s'abstenir de devenir riches? surtout quand on sait que ça ne dure pas toujours très longtemps.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:30

Philippe Muller a écrit:
pm57 a écrit:
haskil a écrit:
J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.


C'est bien ce que je dis, il faut bloquer la copie de CD's ,de MP3, laisser uniquement le droit de jouir d'un unique exemplaire payé, quand j'ai payé le travail d'un artiste, j'estime ne pas l'avoir volé, si il me vend 10x le même travail c'est lui le voleur ou moi le couillon ?, ces lois sont mauvaises et il faut les faire changer, pour ce cas précis au moins.


Est-ce que vous ne payez qu'une seule fois pour aller voir plusieurs fois le même concert?
Voleurs les artistes, les sonorisateurs, éclairagistes... Pourquoi les artistes qui ont du talent devraient-ils s'abstenir de devenir riches? surtout quand on sait que ça ne dure pas toujours très longtemps.


Non, je paye deux fois, l'artiste transpire lui aussi deux fois, c'est équitable, rien à redire.
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:32

pm57 a écrit:
haskil a écrit:
pm57 a écrit:Quand le CD est apparu, j'avais une collection importante de 33trs, que j'ai en partie rachetés en CD's, j'ai donc payé deux fois des droits d'auteurs, quand je tombe sur un site ou je peux telecharger en MP3 320 ou Flac, de vieux vinyls que j'ai possédés mais que je n'ai pas rachetés en CD's, je me gêne pas le moins du monde, j'ai eu aucun rabais sur mes achats de CD's :evil:


J'ai offert je ne sais combien d'Eloge de l"ombre de l'écrivain japonais Tanizaki. Chaque fois, j'ai du acheter le livre, pas donné pour si peu de pages. Et je l'ai meme racheté pour moi, un jour que je voulais le relire et que je l'avais égaré.

quand tu achetes un disque tu n'achete que le droit de jouir de son contenu. Tu n'achetes pas le contenu. Et personne ne te contraint á racheter ce que tu as achete sur un autre support.


C'est bien ce que je dis, il faut bloquer la copie de CD's ,de MP3, laisser uniquement le droit de jouir d'un unique exemplaire payé, quand j'ai payé le travail d'un artiste, j'estime ne pas l'avoir volé, si il me vend 10x le même travail c'est lui le voleur ou moi le couillon ?, ces lois sont mauvaises et il faut les faire changer, pour ce cas précis au moins.


Pas le moins du monde : le exception de copie privee est reconnue par la loi. On ne va pas interdire la vente des couteauc parce que certains s en servent pour trucider.

Quand tu achete un disque tu n achetes pas le travail d un artiste, tu achetes le droit de l ecouter autant de fois que tu veux et quand tu le veux en usant de ce disque et des copies que la loi te permet d'en faire. c'est tout.



Le disque existe depuis plus longtemps que n'existent les moyens de le copier : s'il existe demqin une machine qui multiplie les livres ou les ordinateurs ou les voitures ; s'en sera fini des livres, des ordinateurs et des voitures. Vous cherchez des explications justifiant un acte de vol pur et simple que la technique permet.


Maintenant que la societe et son evolution pousse le legislateur á changer la loi pour la suivre : c'est vraisemblablement ce qui se passera car c'est ainsi que cela se passe dans les democraties dans la plupart des cas ; la societe pousse le politique a changer. Cela etant, les consequences seront tres lourdes car c'est 2 siecles de remuneration au droit d auteur qui s'effondrent.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:47

Vous cherchez des explications justifiant un acte de vol pur et simple que la technique permet.


Je reprend, exemple : j'ai acheté un 33trs de Led Zeppelin il y a 25 ans, j'ai payé le droit de jouir du contenu de ce disque à l'artiste, je télécharge le même contenu sur le net 25 ans après, je suis un voleur

On a pas la même définition du vol.
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:52

pm57 a écrit:Non, je paye deux fois, l'artiste transpire lui aussi deux fois, c'est équitable, rien à redire.


Parce que vous croyez que son disque s'est fait en une heure? Ce sont des jours et des jours de travail, parfois des semaines, voire des mois. Quand vous achetez un disque, vous ne payez rien de ces sommes. Juste un petit droit d'utilisation qui vous paraît cher mais qui ne l'est pas tant que ça. D'un côté, il y a des gens qui avancent de l'argent et qui aimeraient au-moins rentrer dans leur investissement, avant de penser à gagner des sous. Et ce n'est pas une question de qualité artistique (la Lambada se vend mieux que Dutilleux). J'ai plusieurs exemples de disques que nous soutenons, qui ont demandé beaucoup de travail, de temps et d'argent. Certains se vendent très mal, notamment l'un d'entre eux qui ne se vend qu'à raison de... trois exemplaires par an. Comment avons-nous payé cette réalisation? Où trouvons-nous l'argent? Que fait-on de l'investissement matériel, studio, matériel, piano à + de 100 000 €, sans savoir si ces investissements seront simplement amortis? Un disque qui se vend bien nous permet de publier celui qui ne se vend qu'à trois exemplaires parce que nous avions envie de le publier et si c'était à refaire, nous le referions. Il faut arrêter de considérer l'ensemble du marché du disque sous l'angle des majors. Il y a des tas de petits labels dans lesquels le fondateur a investi tout son argent et hypothéqué sa maison pour gagner moins que le smic. Cela me fait penser à ces gens qui pensent que tous les chefs d'entreprises se gavent à qui mieux mieux.
Dernière édition par Philippe Muller le 27 Mar 2009 20:55, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 20:54

pm57 a écrit:
Vous cherchez des explications justifiant un acte de vol pur et simple que la technique permet.


Je reprend, exemple : j'ai acheté un 33trs de Led Zeppelin il y a 25 ans, j'ai payé le droit de jouir du contenu de ce disque à l'artiste, je télécharge le même contenu sur le net 25 ans après, je suis un voleur

On a pas la même définition du vol.


Légalement: oui. La loi est la loi. Si elle ne vous convient pas, vous disposez d'un bulletin de vote. Ceci dit, si vous avec encore le LP, personne ne vous cherchera des noises, sauf si vous avez 350 copies du même disque à la maison. On pourrait vous soupçonner de trafic.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4405
Inscription Forum: 14 Déc 2003 22:20
  • offline

Message » 27 Mar 2009 21:06

Philippe Muller a écrit:
pm57 a écrit:Non, je paye deux fois, l'artiste transpire lui aussi deux fois, c'est équitable, rien à redire.


Parce que vous croyez que son disque s'est fait en une heure? Ce sont des jours et des jours de travail, parfois des semaines, voire des mois. Quand vous achetez un disque, vous ne payez rien de ces sommes. Juste un petit droit d'utilisation qui vous paraît cher mais qui ne l'est pas tant que ça. D'un côté, il y a des gens qui avancent de l'argent et qui aimeraient au-moins rentrer dans leur investissement, avant de penser à gagner des sous. Et ce n'est pas une question de qualité artistique (la Lambada se vend mieux que Dutilleux). J'ai plusieurs exemples de disques que nous soutenons, qui ont demandé beaucoup de travail, de temps et d'argent. Certains se vendent très mal, notamment l'un d'entre eux qui ne se vend qu'à raison de... trois exemplaires par an. Comment avons-nous payé cette réalisation? Où trouvons-nous l'argent? Que fait-on de l'investissement matériel, studio, matériel, piano à + de 100 000 €, sans savoir si ces investissements seront simplement amortis? Un disque qui se vend bien nous permet de publier celui qui ne se vend qu'à trois exemplaires parce que nous avions envie de le publier et si c'était à refaire, nous le referions. Il faut arrêter de considérer l'ensemble du marché du disque sous l'angle des majors. Il y a des tas de petits labels dans lequel le fondateur a investi tout son argent et hypothéqué sa maison pour gagner moins que le smic. Cela me fait penser à ces gens qui pensent que tous les chefs d'entreprises se gavent à qui mieux mieux.


Vous attaquez la mauvaise personne, j'achète un maximum de CD's de petits artistes français qui doivent vendre 300 CD's a tout casser, il ne me viendrais même pas à l'idée de ne pas le faire, parce que j'ai pas du tout envie qu'ils disparaissent à tout jamais, et de ne plus avoir que de la soupe à écouter.

Je défend juste le droit quand on possède l'original d'une oeuvre de pouvoir en disposer sur n'importe quel support ou l'oeuvre est identique, il me semble que c'est pourtant simple à comprendre, bin apparemment non.

Donc, je suis un voleur, qu'on m'envoie immediatement le GIGN. :roll:
pm57
 
Messages: 2480
Inscription Forum: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 27 Mar 2009 21:06

Philippe Muller a écrit:Quand la loi autorisera le téléchargement, on ne parlera plus de piratage mais en attendant, c'est interdit.


Quelqu'un pourrait-il préciser ce point ? J'ai lu une fois que seul la mise à disposition en ligne d'oeuvres protégées était interdite, et non leur récupération.
Le problème est qu'en français, on utilise le mot "téléchargement" pour traduire à la fois upload et download. L'upload (téléchargement depuis notre ordinateur vers un ordinateur tiers) serait illégal, mais pas le download (téléchargement depuis un ordinateurs tiers vers le nôtre).

Légende urbaine ?
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7911
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message