Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 25 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

DIRE STRAITS (Mark Knopfler,...)

Message » 21 Jan 2005 12:47

J'avoue ne pas être fan de rock en général, loin de là même, mais Dire Straits a une couleur bien à lui qui me touche assez.

En tout cas, Alchemy est usé jusqu'à la corde chez moi à force d'être écouté. C'est du live qui prend les tripes.

Mais je n'ai pas la même poésie que toi pour en parler, c'est sûr :wink:
pdm
 
Messages: 1779
Inscription Forum: 08 Jan 2004 17:51
Localisation: LILLE
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Jan 2005 12:47

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Jan 2005 16:43

gargamel77 a écrit:Dire straits pour moi, c'est UNE VOIX magnifique qui transmet comme un rien les émtions. C'est une odeur d'Amérique profonde, un raccourci sur la route 66, un direct vers un monde imaginaire mêlant la côte ouest et un peu de verdure irlandaise.
C'est aussi des chansons qui racontent des histoires.


Alors: "Telegraph Road" sur Love Over Gold http://www.lyricsfreak.com/d/dire-straits/40667.html

Dedans, on a la conquête de l'Ouest, le "The air-conditioned nightmare" d'Henri Miller (passage du "wilderness" au "people driving home from the factories...") et le "The Big One" de Michael Moore (On se croirait à Flint), plus bien entendu une touche d'amour, de désespoir, et de révolte.
mcarre1
 
Messages: 5988
Inscription Forum: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 21 Jan 2005 18:12

Je reste un grand afficionado de leur premier album "Dire Straits" :
Simple, sans fioritures avec un son "garage" bien pêchu et sentant la sueur :mdr: !

Les deux suivant sont dans le même veine (Communiqué et Making movies) puis changement radical du point de vue des arrangements avec Telegraph Road. Très chiadé et typique du début des années 80. (je ne peux pas m'empêcher de faire un lien avec "Unis vers l'Uni" de Michel Jonasz, je ne sais pas pourquoi .... 8) )

Interlude avec Alchemy qui reprend ces 4 là en Live (excellent aussi).

Et je me suis arrêté avec Brothers in Arms qui est un retour aux sources du groupe (très électrique).

Après la carrière de Mark Knopfler m'a nettement moins intéressé (comme un certain Sting à la même époque, à vrai dire)

Eric

La configuration dans mon profil


Le travail est l'opium du peuple et je ne veux pas mourir drogué. (Boris Vian)
nomad
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 631
Inscription Forum: 21 Mai 2004 17:10
Localisation: Près de Grenoble
  • offline

Message » 21 Jan 2005 20:58

mcarre1 a écrit:
gargamel77 a écrit:Dire straits pour moi, c'est UNE VOIX magnifique qui transmet comme un rien les émtions. C'est une odeur d'Amérique profonde, un raccourci sur la route 66, un direct vers un monde imaginaire mêlant la côte ouest et un peu de verdure irlandaise.
C'est aussi des chansons qui racontent des histoires.


Alors: "Telegraph Road" sur Love Over Gold http://www.lyricsfreak.com/d/dire-straits/40667.html

Dedans, on a la conquête de l'Ouest, le "The air-conditioned nightmare" d'Henri Miller (passage du "wilderness" au "people driving home from the factories...") et le "The Big One" de Michael Moore (On se croirait à Flint), plus bien entendu une touche d'amour, de désespoir, et de révolte.


ah, ça raconte quoi en fait cette chanson ? Je ne connais aucun de ces films que tu cites.
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline

Message » 21 Jan 2005 21:48

en fait y a aps grand chose que je n'aime pas chez DIRE STRAITS ;

Dans "Dire Straits" :

Down to the waterline, bien péchu
In the gallery, six blade knife pour la basse bien lourde et cooool
lions et wild west end pour le cote amerique profonde
Et bien sur Sultans of swing, pour..............le swing

Dans "Making Movies" :

Tunnel of love : une de mes preferees
Romeo and Juliet

Dans "On every Street" :

On every Street, ticket to heaven, my parties, the bug
fade to black et you and your friend : la bonne guitare bien triste :cry:

Dans "Love over Gold"

Telegraph road : un final à couper le souffle
Private investigations : on retrouve une basse qui rappelle Communique
Love over Gold et it never rains pour leur mélodies

Dans "Communiqué" :

Once upon a time in the west, news, where do you think you're going toujours pour ce rythme de basse que j'adore et pour les quelques passages de guitare solo super
Lady writer pour lapeche que ca donne
Single handed sailor et follow me home

Dans "brothers in Arms" :

Money for nothing : quelle intro et quel riff
Brothers in Arms : quelle beauté !!
Walk of life pour un bon vieux rock à danser
Ride acroos the river : on se sent dans les rivieres de guyane :lol:



Bref j'adore ce groupe

j'aurias mieux fait de dire celles que j'aimais moins
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Message » 22 Jan 2005 0:10

Oh oui Fade to black, comment ai je pu l'omettre ! j'adore quand il prend cette voix.
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline

Message » 22 Jan 2005 12:40

J'adore cette chanson. C'est du blues à 200 %.
guizmo71
 
Messages: 1710
Inscription Forum: 11 Nov 2002 1:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 22 Jan 2005 13:59

gargamel77 a écrit:ah, ça raconte quoi en fait cette chanson ? Je ne connais aucun de ces films que tu cites.


ben, j'ai mis un lien vers les paroles ;) (désolé, y'a un popup à la noix)

Edit: Je tente une traduction
Il y a longtemps est venu un homme sur un chemin, marchant cinquante kilomètres avec un sac sur le dos,
et il l'a déposé où il trouvait que c'était le mieux, il s'est installé dans la nature sauvage
il a construit une barraque et un stock d'hiver et il a labouré la terre au bord du lac froid,
les autres voyageurs sont venus à cheval par le chemin, ils ne sont jamais allés plus loin, ni jamais revenus en arrière
puis vinrent les églises, puis vinrent les écoles, puis vinrent les avocats, puis vinrent les lois,
puis vinrent les trains et les chariots avec leurs cargaisons et le vieux chemin sale est devenu la route du télégraphe

Alors vinrent les mines, alors vint le minerai, puis il y eut les temps difficiles, puis il y eut une guerre,
le télégraphe chantait une chanson sur le monde extérieur, la route du télégraphe s'est enfoncée si profond si étendue
comme un torrent...

et ma radio annonce qu'il va geler, les gens rentrent des usines, en voiture
il y a six voies embouteillées, trois files qui avancent lentement...

Avant, j'aimais aller travailler, mais ils ont fermé. J'ai un droit au travail, mais on n'en trouve plus ici
et ils disent que nous allons devoir payer ce qui est dû, nous allons devoir récolter ce qui a été semé
et les oiseaux sur les fils et sur les poteaux du télégraphe, peuvent toujours s'envoler loin de cette pluie et de ce froid
on peut les entendre chanter leur code télégraphique sur toute la route du télégraphe

Tu sais, j'aurais vite oublié mais je me rappelle de ces nuits où la vie était juste un pari sur une course entre les phares
tu avais ta tête sur mon épaule, ta main dans mes cheveux, maintenant tu agis un peu plus froidement comme si ça t'étais égal
mais crois en moi et je t'emmènerai loin de cette obscurité et dans le jour
loin de ces fleuves de phares, ces fleuves de pluie, loin de la colère qui vit dans les rues avec ces noms
car j'ai passé chaque lumière rouge sur la voie de la mémoire, j'ai vu le désespoir éclater en flammes
et je ne veux plus jamais le revoir...

sur tous ces panneaux qui disent "désolé mais nous sommes fermés"
tout le long de la route du télégraphe.


concernant "le cauchemar climatisé" c'est un bouquin. Henri Miller a passé de nombreuses années en Europe et à son retour aux US il trouve un pays transformé où le "confort" moderne s'accompagne en réalité d'une dégradation de la qualité de la vie. Il y a ce cas du noir qui est monté bosser dur en usine et se tape les embouteillages dans sa bagnole, et Miller se dit qu'il serait plus heureux sur une cariole dans une ferme du sud (je fais un raccourci, je crois que ce n'est pas traité au même endroit dans le bouquin)

Knopfler chante:
And my radio says tonight it’s gonna freeze
People driving home from the factories
There’s six lanes of traffic
Three lanes moving slow.


The Big One est un reportage qui fait suite à "Roger and me" et traite du ravage des délocalisations dans les régions industrielles US où des villes comme Flint se retrouvent sinistrées par le chômage.

I used to like to go to work but they shut it down
I got a right to go to work but there’s no work here to be found
...
from all of these signs saying sorry but we’re closed
All the way down the telegraph road
Dernière édition par mcarre1 le 22 Jan 2005 15:09, édité 1 fois.
mcarre1
 
Messages: 5988
Inscription Forum: 24 Mai 2003 22:14
Localisation: 06
  • offline

Message » 22 Jan 2005 14:01

gargamel77 a écrit:
Dire straits pour moi, c'est UNE VOIX magnifique qui transmet comme un rien les émtions. C'est une odeur d'Amérique profonde, un raccourci sur la route 66, un direct vers un monde imaginaire mêlant la côte ouest et un peu de verdure irlandaise.

. :D


je suis un grand fan depuis toujours de Dire Straits, surotut Alchemy.

Par contre j'ai toujours pensé que la voix etait plutot le point faible de M. Knopfler. Par contre coté guitar rien a dire :mdr:
si il s'etait cantoné a la guitar et avait trouvé un chanteur (comme bono et the edge pour U2 par exemple) ca aurait pu etre un groupe qui aurait marché aussi bien que U2.
C'est mon opinion que je partage avec moi meme bien sur :wink:
jujulolo
 
Messages: 23524
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 22 Jan 2005 14:27

effectivement MK n'a pas de specialement de talent de chanteur ; mais les différents tons qu'il peut prendre -selon l'humeur de sa guitare- transmettent bien les emotions et permettent de rentrer encore plus dans la chanson : c'est cette alchimie entre voix et guitare qui me plait chez Dire Straits

car helene segara chante bien mieux dans l'absolu, mais à cote de MK c'est d'un monotone....
gauchepatte
 
Messages: 896
Inscription Forum: 03 Juin 2002 23:12
Localisation: Angers
  • offline

Message » 22 Jan 2005 14:57

Une version live de "calling elvis" durant la tournée de 1996 je crois.
Autant sur le cd je n'ai jamais vraiment accroché, autant cette version live était très bonne.

J'ai trouvé un DVD de cette tournée enregistrée à Londres dans une petite salle (studio télé il me semble), mais malheureusement le morcreau n'y figure pas.

Sinon, "communique" est une de leur (son) meilleure album.

Depuis qu'il est en solo, il y a quand même de très bons morceaux sur le 4 derniers albums. Dans le pure style MK.

Goal
goal
 
Messages: 135
Inscription Forum: 15 Juin 2002 12:39
  • offline

Message » 22 Jan 2005 14:57

exactement. Il a une voix grave, comme écorchée. Tout comme ses guitares.
Je ne lui aurai pas demandé d'avoir une voix plus chantante ou je ne sais quel adjectif qui lui donnerait une ressemblance avec les voix des chanteurs de pop style U2, Kyo, placebo etc...
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline

Message » 22 Jan 2005 16:39

gargamel77 a écrit:exactement. Il a une voix grave, comme écorchée. Tout comme ses guitares.
Je ne lui aurai pas demandé d'avoir une voix plus chantante ou je ne sais quel adjectif qui lui donnerait une ressemblance avec les voix des chanteurs de pop style U2, Kyo, placebo etc...


je pensais pas forcement a une voix chantante :D . dans le même "timbre" de voix je trouve que Clavin Russel chante mieux par exemple.
jujulolo
 
Messages: 23524
Inscription Forum: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 24 Jan 2005 1:27

Quelques unes de mes chansons favorites de Dire Straits :
- Brothers In Arms (album Brothers In Arms): Knopfler fait littéralement pleurer sa Les Paul, et ça reste pour moi le morceau le plus chargé en émotion du groupe
- Telegraph Road (album Love Over Gold): certainement le meilleur texte du groupe, et puis 14:15 de musique magique.
- The Man's Too Strong (album Brothers In Arms): j'adore ce morceau, mais quel dommage qu'il soit noyé dans une production trop 80's ! Je rêve que Knopfler le reprenne tout seul à l'acoustique à chaque tournée...
- Iron Hand (album On Every Street) : juste une acoustique, mais quel son !
- On Every Street ( On Every Street) : pour le riff tournant.
- Les Boys (Making Movies) : je sais pas trop pourquoi, mais pour moi c'est la meilleure de l'album

Pour finir, le meilleur album est pour moi Communiqué : voila ce qu'il faut jouer avec une Stratocaster !
Et la meilleure chanson est sans conteste Sultans Of Swing : c'est grâce à ce morceau que je me suis mis à la guitare !
grattepoil
 
Messages: 21
Inscription Forum: 20 Jan 2005 19:40
  • offline

Message » 24 Jan 2005 19:30

Presque ok avec toi grattepoil sur Sultan of swing mais ne version live uniquement !
Après avoir écouté les versions live de cette chanson, la version studio parait très très fade :(
gargamel77
 
Messages: 287
Inscription Forum: 21 Fév 2003 18:05
Localisation: ile de france
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD