Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: autrichon gris et 15 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

DVD musique classique...

Message » 10 Mar 2003 22:02

Oui oui, je sais, le sujet a dejà ete pose... Mais ma question est pas tout à fait la meme...

Je recherche un dvd de musique classique qui puisse me montrer l'interet du son multicanal dans la musique classique... Et bien sur une oeuvre bien interpretee...
Or je vois tres souvent des dvd de musique classique, mais qui, vu leur date d'enregistrement, n'ont bien evidemment pas pu etre enregistres en multicanal... Je ne remets pas en cause leur qualite artistique, mais leur interet en dvd multicanal est limite...
Alors que choisir pour avoir à la fois une bonne qualite artistique, mais egalement un enregistrement multicanal qui me change, pour une fois, du son stereo, qui ait un veritable interet... J'ai un peu peur, en choisissant mal, d'etre deçu par un enregistrement mal fait ou sans interet, alors que l'avenir, meme en musique classique, est en multicanal...

Merci de vos futures reponses
Arantius
arantius
 
Messages: 151
Inscription Forum: 11 Sep 2002 21:47
Localisation: besançon
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mar 2003 22:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mar 2003 23:16

Le Requiem de Verdi avec la Philarmonie de Berlin dirigé par Abbado et paru récemment chez EMI est en multicanal (DTS). Mais je ne peux pas te dire la qualité car j'ai un système deux canaux. Je le trouve tout à fait bien dans ce système. Par contre je ne vois pas l'intérêt du multicanal en classique car quand je vais salle Pleyel ou à Bastille l'orchestre est devant moi et je préfère qu'il le reste. Chez moi c'est le son du concert que je recherche et rien d'autre.
LePoulpe
 
Messages: 138
Inscription Forum: 11 Juin 2002 21:49
Localisation: Hautes-Alpes
  • offline

Message » 11 Mar 2003 14:40

Une petite remarque... Il ne faut pas forcément se fier à la date pour se dire que le multicanal n'est pas d'origine: dans les années 70 certains enregistrement ont été réalisés en multicanal d'origine.
Les conaisseurs pourront surement préciser, mais j'ai un excellent DVD DTS 4.0 de l'oiseau de feu (Stravinski), couplé avec du Britten: je n'arrive plus à me souvenir du chef, mais l'enregistrement 4 voies date des années 70...
Pour le vrai multicanal Hifi, ne vaut-il pas mieux se tourner vers le SACD ? De nombreux exemples existent qui montre le gain de cette technique en terme de spatialisation et de rendu du lieu d'enregistrement.

Par contre je ne vois pas l'intérêt du multicanal en classique car quand je vais salle Pleyel ou à Bastille l'orchestre est devant moi et je préfère qu'il le reste. Chez moi c'est le son du concert que je recherche et rien d'autre.


Et bien justement, je trouve qu'on gagne en réalisme avec du muticanal: l'orchestre est bien toujours devant, mais il est plus large. Pour le peu d'enregistrements multicanaux que je conaisse, et malgré la modestie de mon install, jamais l'orchestre ne paraît "derrière", mais par contre, quelle respiration ! Quand on bascule sur la version bi-canale, on a l'impression d'une énorme réduction du champ sonore.
Quand on voit quelques explications des techniques de mixages en multicanal, on comprend que le but est bien le rendu de la salle et des reflexions arrières, pas de placer au mixage des instruments particulier à l'arrière: quoique ça peut aussi être intéressant et que ça ouvre certaines perspectives: je pense à des oeuvres qui prévoient des instruments "dans le lointain" ou "dans les coulisses", (quelques symphonies de Mahler), ou qui ont été prévues "multicanal" d'origine (je pense au réquiem de Berlioz et à ses 4 orchestres de cuivre placé au 4 points) cardinaux... Je pense également à la Passion selon St Matthieu de Bach, prévu pour 2 orchestres et 2 choeurs (et même 3, en fait...) avec des appels et réponses, qui pourrait bénéficier d'une "lecture" tout à fait particulière en multicanal (encore faut-il que celà soit bien réalisé, bien entendu...).
Finalement, il y a certainement des débouchés intéressants pour l'opéra, où une certaine spatialisation pourrait produire des effets dramatiques enrichissants, ça a d'ailleurs été essayé (réussi, on peut toujours discuter), même en stéréo, je pense aux enregistrements "mythique" de la tétralogie de Wagner par Solti au début des années 60, avec ces chanteurs placés "au loin" à coup de réverbération.
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription Forum: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline

Message » 11 Mar 2003 14:55

Et meme plus : quand on est à un concert, bien sur la majorite des sons viennent du devant, mais la musique se reflechit enormement dans la salle de spectacle, et donne cett impression d'etre "dans la musique" qu'on ne retrouve pas en son stereo (sauf en ecoute casque bien sur)...

Pour ce qui est du sacd, bien sur je ne veux pas rentrer dans la large question dvd-audio ou sacd... D'autant plus que pour le moment, je n'ai pas de lecteur sacd :-)...

Au fait, precisons, ma requete vaut pour les dvd videos, mais egalement pour les eventuels dvd audios...

A+
Arantius
arantius
 
Messages: 151
Inscription Forum: 11 Sep 2002 21:47
Localisation: besançon
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD

 
  • Articles en relation
    Dernier message