Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

En clavecin, vous conseillez quoi?

Message » 26 Aoû 2002 12:36

Je voudrais un cd qui me fasse découvrir (et apprécier) le clavecin, quelque chose "grand public" qui ne s'adresse pas à une élite de connaisseurs, et de surcroît bien enregistré afin de ne pas être distrait par une mauvaise qualité restituée par mon fidèle Luxman.
Qui peut m'aider? Mr Haskil, peut-être ?
filee
 
Messages: 24
Inscription Forum: 28 Juin 2002 10:11
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Aoû 2002 12:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Aoû 2002 22:44

Les sonates de Scarlatti par Scott Ross (la compil en 1 disque).
Ca existe aussi en compil 3 disques, l'intégrale fait une quinzaine de disques je crois.
C'est immédiatement accrocheur et vraiment bon.

Sinon tu peux toujours essayer du Bach (suites francaises, suites anglaises, varaitions Golberg...), par exemple interprété par Gustav Leonard, mais c'est peut-être moins grand public. (Ceci dit reste à savoir ce que c'est que le "grand public").
Ajari
 
Messages: 159
Inscription Forum: 09 Fév 2002 2:00
  • offline

Message » 27 Aoû 2002 8:45

Grand public? Oui, comme Ajari je ne sais pas trop ce que c'est... particulièrement pour le clavecin qui n'a jamais été un instrument très populaire...

Pour les sonates de Scarlatti : je préconiserais le CD de Leonhardt publié par Seon-RCA et le tout dernier de Pierre Hantaï dans une petite marque dont j'ai oublié le nom... mais bon, il est dans les fnac! Et c'est je crois le plus grand disque de sonates de Scarlatti que j'ai jamais entendu : Horowitz au clavecin quoi!

Sont-elles plus grand public que les goldberg? Ecoutée une à une oui, mais à la file sur le même disque, il n'est pas certain que cela ne soit pas plus emmerdant que les Goldberg (si c'est ça que ça veut dire!)... Alors les Goldberg au clavecin : Leonhardt bien sur, mais aussi la toute jeune claveciniste Celine Frisch : qui plus est, elle, admirablement enregistrée, pas lui...

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Fév 2003 21:12

Leonhardt vient de sortir un tres bon Frescobaldi, bien critiqué mais je ne l'ai pas entendu.(semble-t-il son dernier enregistrement...il se fait vieux)

Hantai aussi dans 1 programme Bach chez Veritas virgin
Phildoc
 
Messages: 151
Inscription Forum: 21 Fév 2003 10:49
Localisation: poitou charentes
  • offline

Message » 22 Fév 2003 22:00

Il y a l'excellent cd "Variaciones del fandango espagnol" avec Andreas Staier au clavecin, chez Teldec. Bien enregistré, très entrainant, voir même jouissif; vaiment pas difficile ni chiant à écouter.
odev
 
Messages: 57
Inscription Forum: 18 Déc 2002 13:47
Localisation: St Quentin en Yvelines - France
  • offline

Message » 22 Fév 2003 23:01

Il y a un disque qui m'a enchanté: Les Inventions de Bach, par Bob van Asperen, Chez Aeolus.

La configuration dans mon profil


Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10914
Inscription Forum: 31 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 23 Fév 2003 16:42

j'ai bien aimé les "fantasia cromatica, sonates & transcriptions" de Bach chez Alpha. Interpreté par Y. Rechsteiner.

L'usage de (l'oublié) clavecin à pédalier est splendide. Attention, je pense qu'un bon caisson (ou un système descendant bas) est un must pour ce type d'enregistrement.

(il est fou, un caisson pour du clavecin..., ben oui!).

N
nicoD
 
Messages: 322
Inscription Forum: 15 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 23 Fév 2003 20:46

Un clavecin, ok.
Mais deux clavecins ca peut aussi être sympa: exemple BOCCHERINI avec ses Quatuors pour deux clavecins interpretés par William Christie et Christophe Rousset (harmonia mundi -Collec Musique d'abord)
En plus des quatuors, le disque contient un Fandago endiablé!!!
groucho
 
Messages: 26
Inscription Forum: 19 Aoû 2002 18:51
Localisation: NANTES
  • offline

Message » 24 Fév 2003 11:15

Scytales a écrit:Il y a un disque qui m'a enchanté: Les Inventions de Bach, par Bob van Asperen, Chez Aeolus.


Oui, d'ailleurs il existe une intégrale Van Asperen des concertos pour clavecin (et orchestre) de Bach, avec notamment Leonhardt, en 3 cd chez Sony (je crois)...

Les Variations Goldberg par Celine Frisch chez Alpha (2001) est une merveille, de même que le Leonhardt publié chez Teldec en 1965...

Enfin, si c'est quelque chose de "grand public", et même si je ne comprends pas bien ce que veut dire "grand public", il me semble que les Concertos pour clavecin et orchestre de Bach, soit par Van Asperen (Sony), soit par Pierre Hantaï (Astrée), soit par Christophe Rousset (Decca)... devraient pouvoir faire l'affaire...

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription Forum: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses
  • offline

Message » 24 Fév 2003 11:55

J'ai entendu ça sur France Inter ce matin et je vais me l'acheter si je le trouve ! :D
Bach, par le claveciniste Pierre Hantaï
Chronique de V. JOSSE du 24 Février 2003
On garde du clavecin l'image d'une vieille machine ferraillante et dans l'oreille, un son très sec, or depuis l'explosion du baroque et les recherches pointues des musicologues, les instruments ont évolué. Les interprètes comme Pierre Hantaï jouent sur des instruments d'époque restaurés ou sur des copies d'instruments anciens. Il joue ici Bach sur une copie d'un clavecin de 1720 fabriqué dans la région de Turringe, là ou Bach composait, du coup vous découvrez avec cet instrument beaucoup plus souple qu'autrefois une sonorité plus ronde . Pierre Hantaï, l'un des clavecinistes trentenaire les plus célèbres déploye un jeu calme, équilibré, dansant, avec cette idée d'une musique toute en courbes et non saccadée, frappée. Hantaï dont on perçoit la respiration et la présence comme le chant de Gould quand il jouait Bach donne ainsi une respiration, un souffle à la musique. Hantaï est le fils du peintre d'origine hongroise, Simon Hantaï; ses deux frères sont musiciens, comme lui. Il découvre tardivement la musique, Bach à 13 ans est une révélation puis il apprend le clavecin en écoutant les plus grands interprètes; Autodidacte, il n'est jamais passé par le conservatoire mais par le cours du maître du baroque, Gustav Léonardt. Hantaï se passionne particulièrement pour Bach et Scarlatti. Et vous l'entendrez sur ce disque, son art est celui de respecter la précision scientifique de Bach avec une intensité de jeu remarquable. 24 préludes et fugues constituent le 1er livre du clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach. Oeuvre de référence qui pourtant est à la base un exercice de style. Bach conçoit sa musique comme le moyen d'exploiter toutes les ressources de l'instrument, mais son génie fait qu'il transcende la théorie et la technique. Comme Pierre Hantaï qui rend à cette oeuvre de théorie son imagination et sa poésie.

Bach, premier livre du clavecin bien tempéré, Pierre Hantaï chez Mirare
ioda-91
 
Messages: 444
Inscription Forum: 28 Aoû 2002 12:49
Localisation: RP Brétigny/orge
  • offline

Message » 24 Fév 2003 23:07

Plus que les ressources du clavecin, Bach dans le clavier bien tempéré met en musique la faculté de l'accord en tempérament égal à pouvoir être utilisé dans toutes les tonalités sans craindre des intervalles affreusement dissonnants comme c'est le cas dans les tempéraments inégaux.

Depuis le tempéremment égal, toutes les notes de la gamme sont divisées en demi-tons égaux en sorte que l'on peut moduler à travers toutes les tonalités sans que certaines soient interdites.

Alain :wink:
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56532
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 25 Fév 2003 1:08

Sur le cd des Diapason d'or de mars, il y a un fabuleux morceau de clavecin de Bach par Carole Cerasi. En plus parfaitement enregistré : superbes timbres et très dynamique. Je crois que ça va être mon deuziéme disque de clavecin.
"J.C. Bach and the Moller manuscript", Carole Cerasi, chez Metronome
odev
 
Messages: 57
Inscription Forum: 18 Déc 2002 13:47
Localisation: St Quentin en Yvelines - France
  • offline

Message » 26 Fév 2003 18:52

Salut!
"THE GOLDEN AGE OF HARPSICHORD MUSIC",Raphael Punaya chez
Mercury Living présence 434 364-2,et dispo sur Amazon.fr.
J'ai découvert le clavecin avec le vinyl,puis trouvé le cd(plus complet).
J'aime beaucoup.La prise de son est superbe en plus.
Punaya était l'éléve de Wanda Landowska,une autorité historique dans
la"redécouverte du clavecin".
Utilisait un clavecin moderne Pleyel avec de nombreuses pédales,qui descend pas mal dans le grave.
Bonnes écoutes.
Gilles.
gillougillou
 
Messages: 2432
Inscription Forum: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 04 Mar 2003 11:27

Toujours pour "grand public" (?)..., ce très beau disque :

Suites pour Viole de Gambe et Clavecin de Marin Marais (Virgin 1997), Pierre Hantai au clavecin, Jerôme Hantai à la basse de viole et Alix Verzier au violoncelle.

C'est artistiquement magnifique et la prise de son (de Nicolas Bartholomé) est splendide de transparence et de naturel !

Fred :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription Forum: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD