Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

enregistrements historiques!qui les ecoute?

Message » 22 Fév 2006 13:28

haskil a écrit:Tu devrais alors changer de platine LP :wink:

Plus sérieusement, les disques de Clara Haskil publiés chez Philips, enregistrés de 1951 à la veille de sa mort en décembre 1960, sont audibles et ne sont en rien comparables au clavier bien tempéré de Fischer qui, lui, remonte aux années 1930 et a été enregistré pour le 78 tours.

Il est cependant possible que tu possèdes des microsillons stéréophonisés artificiellement ce qui pourrait expliquer le coté brouillon ?

Si tu veux un disque d'elle, stéréophonique, et plutôt bien enregistré : il y a les concertos n°s 20 et 24 de Mozart, avec Markevitch chez Philips. A noter qu'ils ont été réédités au Japon en SACD : je l'ai.

L'orchestre est un peu rude dans sa façon d'être dirigé, mais le piano sonne admirablement bien.

Il y a aussi le 3e de Beethoven (mais pas disponible en dehors du coffret de l'intégrales des enregistrements de la pianiste pour Philips) et les Sonates de Beethoven "la caille" et "Tempête" qui sont enregistrées en stéréo et dans un son superbe... mais pas dispo en séparés.

Chez DGG : le Concerto en ut KV 415 avec Bamgartner (stéréo), avec les variations sur "ah ! Vous dirais-je maman" de Mozart ont aussi un son superbe.


En fait, tous ses disques de studio sont bien enregistrés, sauf le Concerto de Schumann avec Otterlo, ça tombe bien, c'est son seul disque de studio où elle ne joue pas bien : selon sa correspondance c'est même "infect !".


Alain :wink:


Merci de ces utiles renseignements.

Ce que je reproche aux enregistrements avec Arthur Grumiaux, par exemple, c'est que le piano semble jouer dans le fond de la salle, fermé et même comme emballé dans un tapis alors que le violon joue fort et clair.

Jusqu'a présent j'ai évité ses rééditions CD mais je vais faire une tentative avec les concertos de Mozart.

Jean
jeandl
 
Messages: 826
Inscription Forum: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Fév 2006 13:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Fév 2006 14:44

Le parti-pris de alain concernant son pseudo est scandaleux! :mdr:

Globalement, je trouve que tout ce qui est enregistré apres 1945 est tres acceptable quand la qualite artistique est la.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 22 Fév 2006 14:47

La je comprends mieux : en fait, figures-toi que Grumiaux qui n'était pas à ça près, a tellement em.m.erdé les preneurs de son de Philips car il prétendait qu'on n'entendait pas son violon qu'ils ont fini par baisser le niveau du piano dans l'enregistrement des sonates avec Haskil. Elle a laissé faire, car elle savait Grumiaux écorché vif car dans toutes les critiques et après les concerts dans la loge, la plus en vue du duo, c'était elle dont la carrière a été pendant 10 ans une succession de triomphes publics qu'on n'imagine pas aujourd'hui car aucun pianiste vivant, même Argerich, n'est aimé du public comme cette vieille bonne femme bossue l'était. Après 40 ans dans l'obscurité.


Je tiens l'info sur la prise de son de Nicole Hirsch-Klopfenstein, la femme du directeur artistique de Philips à l'époque.

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56522
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Fév 2006 15:04

haskil a écrit:La je comprends mieux : en fait, figures-toi que Grumiaux qui n'était pas à ça près, a tellement em.m.erdé les preneurs de son de Philips car il prétendait qu'on n'entendait pas son violon qu'ils ont fini par baisser le niveau du piano dans l'enregistrement des sonates avec Haskil. Elle a laissé faire, car elle savait Grumiaux écorché vif car dans toutes les critiques et après les concerts dans la loge, la plus en vue du duo, c'était elle dont la carrière a été pendant 10 ans une succession de triomphes publics qu'on n'imagine pas aujourd'hui car aucun pianiste vivant, même Argerich, n'est aimé du public comme cette vieille bonne femme bossue l'était. Après 40 ans dans l'obscurité.


Je tiens l'info sur la prise de son de Nicole Hirsch-Klopfenstein, la femme du directeur artistique de Philips à l'époque.

Alain :wink:


A propos de triomphe public, le récital de Besançon du 7 septembre 1956 publié par INA Mémoire vive et diffusé par AbeilleMusique est-il techniquement bien enregistré et pressé ?
(J'ai un petit faible pour les enregistrements publics)

Jean
jeandl
 
Messages: 826
Inscription Forum: 17 Fév 2005 1:53
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 22 Fév 2006 15:10

Le son est un peu crissant et le jeu tendu et nerveux, très spécial, magnifique car marqué par une urgence, une panique dominée. Piano Gaveau un peu pointu. Une des grandes ventes françaises et internationales d'INA "Memoire Vive".


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56522
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 22 Fév 2006 20:09

Ah bon? Il était comme ça Grumiaux?
Philips a bien dû se venger, car lors d'une des rééditions de ses sonates et partitas de Bach, son nom est en tellement petit qu'il faut une loupe
http://images-eu.amazon.com/images/P/B0 ... ZZZZZZ.jpg

:)



haskil a écrit:La je comprends mieux : en fait, figures-toi que Grumiaux qui n'était pas à ça près, a tellement em.m.erdé les preneurs de son de Philips car il prétendait qu'on n'entendait pas son violon qu'ils ont fini par baisser le niveau du piano dans l'enregistrement des sonates avec Haskil. Elle a laissé faire, car elle savait Grumiaux écorché vif car dans toutes les critiques et après les concerts dans la loge, la plus en vue du duo, c'était elle dont la carrière a été pendant 10 ans une succession de triomphes publics qu'on n'imagine pas aujourd'hui car aucun pianiste vivant, même Argerich, n'est aimé du public comme cette vieille bonne femme bossue l'était. Après 40 ans dans l'obscurité.


Je tiens l'info sur la prise de son de Nicole Hirsch-Klopfenstein, la femme du directeur artistique de Philips à l'époque.

Alain :wink:
JSB
 
Messages: 619
Inscription Forum: 25 Fév 2005 16:15
  • offline

Message » 23 Fév 2006 20:30

Ah bon? Il était comme ça Grumiaux?


Il était comme à peu près tous les violonistes, violoncellistes et chanteurs d'opéras qui n'aiment rien tant qu'avoir un pianiste aux ordres...

Plus tard, il a commencé une intégrale des sonates de Beethoven avec Arrau : un seul volume est sorti, car Arrau n'a pas apprécié que Grumiaud veuille lui expliquer comment il fallait jouer ces sonates, le piano fermé et loin derrière.

On a une récente idée de ce que ça peut donner : Anne Sophie Mutter et Lambert Orkis qui, dans le disque DGG, joue loin derrière et elle devant...

Autre anecdote : Argerich a enregistré un disque chopin avec Rostro... il a tellemnt fait braire les techniciens qu'on n'entendait plus le piano. Argerich a refusé la sortie. Ils ont recommencé l'enregistrement... elle avait une foulure et ne pouvait pas aller écouter les prises dans la cabine située loin de la salle... Il en a profité pour faire baisser les micros du piano :lol: une fois encore... Et là, elle a baissé les bras et a finalement donné le feu vert et le disque est sorti...


Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56522
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 17 Jan 2009 16:49

Connaissez-vous ce site d'archives:
http://www.europarchive.org/collection. ... _music_BeG
Une mine d'or !
Des centaines de LPs tombés dans le domaine public, numérisés avec soin et disponibles en Wav, Flac, mp3, ogg...
La qualité des transferts n'est pas forcément au niveau de celle d'Andante ou Naxos mais ça reste plus que satisfaisant (déjà il y a peu de filtrage, moi j'aime bien.)

On y trouvera quelques raretés, notamment les Préludes de Chopin par Guiomar Novaes chez Vox en 1950, enregistrement jamais réédité en CD je crois.
Je me rappelle qu'Alain en avait parlé plusieurs ici comme d'un truc tout à fait unique. Quel bonheur alors de pouvoir écouter ce disque, je n'avais en effet jamais entendu l'Opus 28 joué comme ça, c'est parfois encore plus fou que Cortot !
adriaticoboy
 
Messages: 478
Inscription Forum: 26 Sep 2003 13:52
Localisation: Nantes
  • offline

Message » 17 Jan 2009 17:43

Merci ! Je ne connaissais pas. Je m'absente du forum pour quelques années, le temps de découvrir ces trésors :wink:

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'association pour que le site progresse : http://www.homecinema-fr.com/asso.php/
Avatar de l’utilisateur
frahlt
Trésorier de l'Association
Trésorier de l'Association
 
Messages: 20924
Inscription Forum: 05 Mai 2006 4:29
Localisation: Entre Saumur, Bourgueil, Chinon... et La Défense
  • offline

Message » 18 Jan 2009 21:40

adriaticoboy a écrit:Connaissez-vous ce site d'archives:
http://www.europarchive.org/collection. ... _music_BeG
Une mine d'or !
Des centaines de LPs tombés dans le domaine public, numérisés avec soin et disponibles en Wav, Flac, mp3, ogg...
La qualité des transferts n'est pas forcément au niveau de celle d'Andante ou Naxos mais ça reste plus que satisfaisant (déjà il y a peu de filtrage, moi j'aime bien.)

On y trouvera quelques raretés, notamment les Préludes de Chopin par Guiomar Novaes chez Vox en 1950, enregistrement jamais réédité en CD je crois.
Je me rappelle qu'Alain en avait parlé plusieurs ici comme d'un truc tout à fait unique. Quel bonheur alors de pouvoir écouter ce disque, je n'avais en effet jamais entendu l'Opus 28 joué comme ça, c'est parfois encore plus fou que Cortot !


Enregistré en 1949-1950, je confirme qu'il n'y a jamais eu de réédition sur CD de cet enregistrement fabuleux des Préludes de Chopin par Novaes indisponible en microsillon depuis une bonne trentaine d'années.

Il existe une version en public, au son hélas ! ravagé : la version de studio, contemporaine, n'est pas aussi géniale, mais elle n'en n'est pas loin...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56522
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 05 Fév 2009 20:45

adriaticoboy a écrit:Connaissez-vous ce site d'archives:
http://www.europarchive.org/collection. ... _music_BeG
Une mine d'or !

Mille merci !
2A3se
 
Messages: 230
Inscription Forum: 05 Nov 2006 18:56
  • offline

Message » 13 Fév 2009 14:37

adriaticoboy a écrit:Connaissez-vous ce site d'archives:
http://www.europarchive.org/collection. ... _music_BeG
Une mine d'or !


Faire attention, car je suis tombé sur quelques albums incomplètement numérisés. Avant de télécharger, de façon à éviter de perdre du temps, il faut scrupuleusement vérifier si le nombre de fichiers correspond bien aux plages inscrites sur les étiquettes des disques

Il faut fouiller, mais on y trouve belles choses. J'ai ainsi trouvé les 14 valses de Chopin par Lipatti, une 9° de Dvorak par Antal Dorati, concertos n°19 et 20 de Mozart par Clara Haskil, la 5° de Beethoven par Furtwangler, effectivement comme signalé, les Préludes de Chopin par Guiomar Novaes, etc ... pour ne citer que ceux qui pour le moment m'ont le plus intéressé.

Une leçon d'histoire de l'interprétation en accéléré, avec pleins de noms que je découvre : Klemperrer, Böhm, Swoboda, Cortot, Moiseiwitsch, Nat ... :D
syber
 
Messages: 11846
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 13 Fév 2009 23:30

Question enregistrements historiques, cet extrait d'Oum Kalsoum à Paris illustre combien la musique reste intacte malgré une déterioration extrême de la qualité sonore :

http://www.youtube.com/watch?v=Dy_24rwXlKA
http://www.youtube.com/watch?v=cEMlalpfuCc

Le public est déchaîné :lol: !
Pio2001
Contributeur HCFR 2019
 
Messages: 7907
Inscription Forum: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Fév 2009 12:32

Salut,


Je poste ici, histoire de ne pas ouvrir un sujet spécifique ...


Je possède "L'Art de la Fugue" par Glenn Gould :

Image

J'apprécie principalement la seconde partie du CD jouée sur piano (les versions jouées sur orgue m'emballent moins).

Quelle bonne interprétation de "L'Art de la Fugue" en version complète me conseillez-vous ?


Mêmes symptômes pour les "Variations Goldberg" :D

Je possède celles-ci par Glenn Gould toujours et que j'apprécie énormément :

Image

Je serais bien curieux de comparer avec une autre interprétation (afin de comprendre ce qui fait mon attirance sur ce couple Gould/Bach).


Merci d'avance ! :D
syber
 
Messages: 11846
Inscription Forum: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 24 Fév 2009 17:42

Quelle bonne interprétation de "L'Art de la Fugue" en version complète me conseillez-vous ?


Tatiana Nikolaeva, Zoltan Kocsis (Philips indisponible), entre rares autres.

J'éviterais Sokolov, Alice Ader et le français dont j'oublie le nom qui vient de les faire chez DGG

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56522
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD